XXe siècle

Ligne du temps : 1952

Ligne du temps : 1952

Ligne du temps: 1952

1er janvier 1952 : La Loi canadienne sur la sécurité de la vieillesse, adoptée par la Chambre des communes le 30 juin 1951, entre en vigueur. Tous les gens de 70 ans et plus recevront désormais leurs pensions de vieillesse. Les plus nécessités auront la possibilité de recevoir les pensions à partir 65 ans.

7 janvier 1952 : Un incendie cause des dégâts évalués à 1,5 million de dollars à Sept-Îles.

24 janvier 1952 : L’honorable Vincent Massey devient le premier Canadien à être nommé au poste de gouverneur général du Canada.

25 février 1952 : À cause de l’épidémie de fièvre aphteuse qui sévit dans l’Ouest canadien, le gouvernement américain place un embargo sur la viande en provenance du Canada.

29 février 1952 : Première du long-métrage de fiction Le Rossignol et les Cloches. Ce film en noir et blanc est réalisé par René Delacroix et produit par Richard J. Jarvis. Parmi ses interprètes, on retrouve Gérard Barbeau, Nicole Germain et Jean Coutu. Le film raconte l’histoire d’un enfant prodige doté d’une voix de soprano, qui s’enfuit à Montréal pour trouver sa destinée. Le film, qui a eu un grand succès, est le dernier produit par Québec Productions.

10 mars 1952 : Une grève est déclenchée par les employés de l’Associated Textile de Louiseville. Les travailleurs exigent la reconnaissance du syndicat et la signature d’une convention collective, pratique inusitée au Québec. Sur 716 employés de l’usine, 700 votent pour la grève.

13 mars 1952 : Les 300 employés et employées de la S.Rubin, une manufacture de vêtements située à Sherbrooke, dans les Cantons de l’Est, entrent en grève. Affiliés à la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC), les grévistes font connaître leurs revendications par la voix de leur agent d’affaires, Michel Chartrand. Ils demandent une augmentation salariale de 20 cents l’heure, un plancher de 36 heures d’ouvrage et une réduction de la semaine de travail à 40 heures. En majorité des femmes, les employées de la S. Rubin travaillent dans certains cas jusqu’à 44 heures par semaine et touchent en moyenne 87 cents de l’heure. Leur arrêt de travail, qui est légal, ne se terminera que le 29 août prochain.

2 avril 1952 : Le long-métrage Aurore, l’enfant martyre sort en salles. Ce film en noir et blanc est réalisé par Jean-Yves Bigras et produit par Roger Garand. Yvonne Laflamme, Lucie Mitchell et Paul Desmarteaux interprètent les rôles principaux.

8 avril 1952 : Le Canadien de Montréal gagne la coupe Stanley. La série demi-finale qui oppose le Canadien aux Bruins de Boston nécessite la tenue d’une septième partie. C’est l’ailier droit Maurice Richard qui tranchera le débat en marquant un des buts les plus spectaculaires de l’histoire de hockey. En deuxième période, Richard, victime d’un coup de bâton à la tête, s’affaisse sur la patinoire inconscient. Forcé de retraiter au vestiaire, il revient au jeu en troisième période alors que le pointage est égal, 1 à 1. Avec moins de quatre minutes à jouer, il capte une passe du défenseur Émile Bouchard et effectue une montée en territoire des Bruins. Après avoir contourné le défenseur Bill Quackenbush, il bifurque devant la cage des Bruins et loge la rondelle derrière le gardien Sugar Jim Henry. Billy Reay marquera un troisième but pour le Canadien avant la fin de la partie.

9 avril 1952 : Le gouvernement de Maurice Duplessis instaure une Commission d’enquête pour la protection des agriculteurs et des consommateurs. La Commission est présidée par le juge Georges-H. Héon.

1er juin 1952 : La Loi sur l’immigration au Canada entre en vigueur. Le gouvernement libéral du Canada de Louis Saint-Laurent a fait adopter par la Chambre des communes une loi qui tiendra compte de la «capacité d’absorption» économique et culturelle du Canada dans le choix des nouveaux arrivants, ainsi que de critères relatifs à la nationalité, l’ethnie, l’occupation et le style de vie des immigrants potentiels.

13 juin 1952 : Un incendie détruit plus de 70 maisons dans le village de Saint-Urbain, dans le Charlevoix.

montreal la cité

Montréal, la vue sur le pont Jacques-Cartier. Photo : © GrandQuébec.com

23 juin 1952 : Un accord permet de renouveler pour cinq ans les ententes fiscales entre Ottawa et les provinces.

6 juillet 1952 : Décès de l’honorable L.-A. Taschereau, ancien premier ministre du Québec, à l’âge de 85 ans.

5 juillet 1952 : Le mensuel bilingue Sept-Îles Journal est lancé par Normand Despart. La publication sera rebaptisée plus tard L’Avenir and Sept-Îles Journal. D’abord mensuelle, la revue paraîtra bientôt chaque semaine et même deux ou trois fois par semaine.

15 juillet 1952 : Les Unionistes de Maurice Duplessis remportent l’élection générale avec plus de 51 % des voix. Ils font élire 68 députés à l’Assemblée législative, contre 23 pour leurs plus proches rivaux, les Libéraux de Georges-Émile Lapalme. Le gouvernement Duplessis est maintenu au pouvoir, mais trois ministres sont battus: Marc Trudel, J.H. Delisle et Patrice Tardif. Le libéral Henri Groulx, réélu dans Outremont, décède le soir même du scrutin.

25 juillet 1952 : Début de la télévision au Canada. Radio-Canada diffuse la première retransmission en direct d’une partie de baseball au Canada. Il s’agit de la deuxième partie du programme double de baseball, qui oppose les Royaux de Montréal et les Cubs de Springfield. La programmation régulière est prévue pour septembre 1952.

26 juillet 1952 : L’haltérophile poids moyen Gérard Gratton gagne la médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’Helsinki. Il est classé au second rang derrière l’américain Peter George.

27 juillet 1952 : Décès de M. Eustache Letellier de Saint-Just, journaliste de La Métropole.

31 juillet 1952 : Décès de M. Anatole Carignan, maire de Lachine.

10 août 1952 : Radio-Canada diffuse une première série d’émissions destinées aux jeunes, qui marquera l’enfance de plusieurs générations. La toute première émission est «Pépinot et Capucine» .

31 août 1952 : Henri Bourassa, chef du mouvement nationaliste dans la province de Québec, décède à l’âge de 84 ans.

6 septembre 1952 : Pour la première fois, les téléspectateurs peuvent voir un programme réalisé dans un studio canadien. Il s’agit du poste CBFT qui, à ses débuts, présente à ses auditeurs une programmation bilingue, à Montréal ; CBLT fera de même le 8 septembre à Toronto.

14 septembre 1952 : La jeunesse ouvrière catholique célèbre ses 20 ans par un pèlerinage au Cap-de-la-Madeleine.

15 septembre 1952 : Le cardiologue Paul David est nommé directeur de l’Institut de cardiologie de Montréal.

17 septembre 1952 : Ouverture à Montréal d’une première banque avec guichets pour automobilistes.

19 septembre 1952 : Début des festivités du centenaire de l’Université Laval, la plus ancienne université d’expression française en Amérique.

12 octobre 1952 : La troupe Barrault-Renaud entreprend une tournée au Canada.

11 octobre 1952 : La télévision de Radio-Canada diffuse un premier match de hockey, alors que le Canadien affronte Détroit.

18 octobre 1952 : Décès à 91 ans du juge Mathias Tellier, conseiller du gouvernement du Québec en matière constitutionnelle.

25 octobre 1952 : Un incendie cause des dégâts pour une somme de plus de $300 000 à Saint-Jean-sur-Richelieu.

28 octobre 1952 : Abolition du permis de radio au Canada. Avant cette date, il fallait débourser 2,50$ pour chaque poste de radio au sein d’une même famille.

31 octobre 1952 : Mise en service d’un oléoduc de 450 milles entre Hamilton et Montréal. C’est le plus long ouvrage de ce genre au Canada.

9 novembre 1952 : Un incendie détruit le collège de Saint-Henri-de-Mascouche.

29 novembre 1952 : L’archevêque Paul-Émile Léger, de Montréal, est nommé cardinal par le pape XII, en compagnie de 23 autres évêques.

10 décembre 1952 : Le chanoine Lionel Groulx reçoit le prix Duvernay.

22 décembre 1952 : Le premier ministre du Canada, Louis Saint-Laurent, annonce que la loi sur la Bibliothèque nationale entrera en application le 1er janvier 1953. Cette bibliothèque aura pour mission de conserver un vaste éventail de documents écrits relatifs au patrimoine canadien.

29 décembre 1952 : Libération du Dr. Alan Nunn May après six ans et huit mois dans une prison anglaise. Il avait été reconnu coupable d,avoir livré des secrets de la bombe atomique à l’Union soviétique. Il avait travaillé au Centre de recherche atomiques de Montréal.

2 Comments

  1. Ghislaine Carrière

    2014/07/18 at 12:41

    Il faudrait ajouter: Le canadien a gagné la coupe Stanley le 8 avril 1952. Maurice Richard y était.

  2. admin

    2014/07/21 at 1:34

    Merci, on a mis à jour le texte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>