XXe siècle

Ligne du temps : 1947

Ligne du temps : 1947

Ligne du temps : 1947

1er  janvier 1947 : L`Acte de la Citoyenneté canadienne entre en vigueur. Avant cette date, les Canadiens étaient des sujets britanniques. Abolition des appels au Conseil privé de Londres (Privy Council) en matière civile.

17 janvier 1947 : Le cardinal Villeneuve, archevêque de Québec, meurt à Los Angeles, où il était en visite.

24 janvier 1947 : Funérailles à Québec du cardinal Villeneuve.

5 février 1947 : L’honorable juge Séverin Létourneau, juge en chef de la province de Québec, a rejeté ce matin la requête de Frank Rocarelli, restaurateur de Montréal, dont le permis avait été annulé parce qu’il avait cautionné en faveur des Témoins de Jehova. Roncarelli demandait l’autorisation de poursuivre personnellement le juge Édouard Archambault, gérant de la commission des liqueurs, pour une somme de 253 741 $, somme qui représentait selon lui la perte subie, à raison de l’annulation de son permis ou d’une confiscation de ses alcools ou encore à raison de la perte de ses profits.

16 février 1947 : La Canadienne Barbara Ann Scott est proclamée championne du monde de patinage artistiques.

28 février 1947 : Le gouvernement de Maurice Duplessis autorise Hydro-Québec à faire une offre d’achat à la Montreal Light, Heat and Power Co.

9 mars 1947 : Marcel Julien, 30 ans, attaque à coups de couteau un prêtre et son frère, lui aussi religieux. Le criminel se déclare «un héros combattant contre la religion, qui rend les gens malheureux».

26  mars 1947 : Le gouvernement du Canada supprime les coupons de rationnement de viande. Les mardis et vendredis sans viande sont toujours en vigueur dans tous les restaurants du pays.

10 avril 1947 : Plus de 700 travailleurs et travailleuses de la laine affilié(e)s au syndicat des Ouvriers unis du textile d’Amérique, de la compagnie Dominion Ayers, se mettent en grève. Ce conflit durera cinq mois et se terminera le 22 septembre sans résultats concrets.

14 avril 1947 : La fondation John Simon Guggemheim, de New York, annonce sa huitième promotion de boursiers canadiens. Parmi les cinq boursiers, se trouvent deux Québécois, soit M. Ernest Rouleau, curateur de l’herbier Marie-Victorin à l’Université de Montréal et un jeune écrivain du nom de Roger Lemelin. M. Lemelin, fort du succès de Au pied de la pente douce, allait écrire d’autres romans, dont le plus célèbre Les Plouffe, devint une série télévisée extrêmement populaire. Il allait ensuite devenir un homme d’affaires averti et accéder à la présidence du quotiden La Presse, en 1972.

23 avril 1947 : Le film «La forteresse» est présenté au His Majesty’s Theatre où il remporte un grand succès. Ce long-métrage en noir et blanc est réalisé par Fédor Ozep et produit par George Marton, Paul L’Anglais et Roger Wood. Les interprètes sont Nicole Germain, Paul Dupuis et Jacques Auger. L’histoire porte sur les mystères de la forteresse du Vieux Québec. La version anglaise se nomme «Whispering City».

24 avril 1947 : Un incendie dans une mine d’or de Malartic fait un mort et huit disparus.

12 mai 1947 : Gabrielle Roy devient la première femme à siéger au sein de la Société royale du Canada.

29 mai 1947 : Cent Polonaises viennent travailler à Saint-Georges-de-Beauce et la population accueillit à bras ouvert le premier groupe de 40 jeunes femmes arrivées pour travailler à la filature de M. Ludger Dionne, député de Beauce au Parlement. En dépit de l’heure avancée de la nuit (1 heure du matin), des Beauceronnes ont distribué des rafraîchissements aux Polonaises à leur descente de l’autobus qui les avait transportées de Bangor, au Maine. Les 40 Polonaises ont fait le voyage de Francfort, Allemagne, à Bangor, en avion. Les jeunes immigrantes sont pleines d’enthousiasme pour leur nouvelle patrie. Le second groupe d’un total de 100, survolent l’Atlantique et elles sont attendues à Montréal bientôt. Le coût du transport des 100 Polonaises est de $45,000 et il est entièrement défrayé par M. Ludger Dionne, député de Beauce aux Communes.

6 juin 1947 : Mgr Maurice Roy succède au cardinal Villeneuve comme archevêque de Québec.

21-26 juin 1947 : Le Tricentenaire de la Rive-Sud de Québec est célébré. Cette fête marque le 300e anniversaire de l’arrivée de Guillaume Couture à la Pointe-Lévy. C’est à cette occasion que le monument de Guillaume Couture (1618-1701) est dévoilé le 22 juin sur le terrain du presbytère de la paroisse Saint-Joseph de Lauzon, en présence de l’Honorable Maurice Bourget et du curé Joseph V. Boucher de Lauzon. Plusieurs médias y sont présents dont la CBC Radio. Le monument est érigé par la collaboration du comité du tricentenaire, la Société Saint-Jean-Baptiste de Lauzon et des représentants des Couture provenant du Canada et des États-Unis. La statue est sculptée par J.-Georges et Henri Trudelle et coulée dans le bronze par M. Lucien Guay à l’ancienne Fonderie Lauzon Inc. Un film en couleur (fait très rare à cette époque) est tourné lors de cet évènement pour présenter les diverses activités (ce film sera restauré en 1991).

26 juin 1947 : Mort à 77 ans de lord Richard Bedford Bennett, ex-premier ministre du Canada, qui avait dirigé le pays de 1930 à 1935.

4 juillet 1947 : Une « soucoupe volante » survole Montréal juste après l’éclatement de l’affaire Roswell. Un peu avant 10 heures du soir, un groupe de résidents de la rue Wolfe et de la rue Bercy on aperçu un phénomène étrange. Il s’agissait d’une boule lumineuse, traînant derrière elle une queue lumineuse qui s’amenuisait jusqu’à se terminer en pointe. La boule voyageait vers le nord, et dégageait une lueur à reflets rougeâtres. Quelques secondes plus tard, le supposé OVNI avait disparu. Les experts sont d’avis qu’il s’agit d’une étoile filante. Dans l’hystérie des OVNI de Roswell pourtant le phénomène a été discuté dans tous les médias du Québec.

9 juillet 1947 : Les fiançailles de la princesse Elizabeth au lieutenant Philip Mountbatten sont annoncées à la Chambre des communes canadienne par le premier ministre Mackenzie King.

10 septembre 1947 : Une grève éclate à Louiseville. Les 700 ouvriers de l’Associated Textile Company arrêtent de travailler jusqu’au 27 septembre.

15 septembre 1947 : Levée de la plupart des contrôles gouvernementaux sur les prix, seul le sucre reste rationné.

18 septembre 1947 : À titre de commémoration, Son Excellence le vicomte Alexander de Tunis, gouverneur général du Canada, effectue en chemin de fer le trajet entre Montréal et Lachine. Il y a cent ans, le 19 novembre 1847, lord Elgin inaugurait le premier chemin de fer de l’île de Montréal.

18 septembre 1947 : Début des travaux de construction du premier édifice de la Cité universitaire de l’Université Laval, à Sainte-Foy.

24 septembre 1947 : La collision du cargo-charbonnier Milverton et du navire-citerne Translake sur le Saint-Laurent, en face d’Iroquois, en Ontario, fait vingt morts.

30 septembre 1947 : Le Canada est une première fois élu au conseil de sécurité des Nations unies, pour un mandat de deux ans.

4 octobre 1947 : 25e anniversaire du poste émetteur de CKAC, à Montréal, le pionnier de la radiophonie francophone en Amérique.

11 octobre 1947 : Par permission spéciale, les Ursulines du couvent de Trois-Rivières le quittent pour assister à une grand-messe célébrée en l’honneur du 250e anniversaire de fondation de leur établissement.

20 octobre 1947 : Le plafonnement du prix de la viande est supprimé partout au Canada.

20 octobre 1947 : Ouverture de la première école vétérinaire au Québec, à Saint-Hyacinthe.

22 octobre 1947 : Le Montreal Women’s Symphony est le premier orchestre canadien à se produire au Carnegie Hall, à New York.

27 octobre 1947 : Lucien Borne est élu maire de Québec pour un cinquième mandat consécutif. Son principal adversaire était le comptable Philémon Garneau.

29 octobre 1947 : L’école vétérinaire de Saint-Hyacinthe ouvre ses portes.

8 novembre 1947 : Décès à Montréal d’Édouard-Z. Massicotte, écrivain et historien réputé.

18 novembre 1947 : Le gouvernement américain prête $300 millions au Canada.

Cour à Québec

Cour à Québec

Un passage couvert dans la Haute-Ville de Québec. Photo : GrandQuebec.com

24 novembre 1947 : À Jonquière, l’académie Saint-Michel est entièrement détruite par un incendie. Les dégâts se chiffrent à $200 000..

1er décembre 1947 : Gabrielle Roy reçoit le prix français Fémina pour son roman Bonheur d’occasion. L’écrivaine québécoise est la première Canadienne à obtenir un grand prix littéraire français. Gabrielle Roy a obtenu 11 votes sur 18.

9 décembre 1947 : Personne n’ose se présenter contre Camillien Houde, qui est réélu par acclamation maire de Montréal.

12 décembre 1947 : Lors des élections générales à l’Île-du-Prince-Édouard, le Parti libéral enlève 23 des 30 sièges.

13 décembre 1947 : Dans son rapport annuel, l’Auditeur général du Canada révèle que la dette nationale s’élève maintenant à $13 milliards.

15 décembre 1947 : Germaine Guèvremont reçoit le prix de l’Académie canadienne-française pour son roman «Marie-Didace».

17 décembre 1947 : Inauguration du réseau de téléphone qui relie Sept-Îles sur la Côte-Nord, au reste du monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>