XXe siècle

Ligne du temps : 1946

Ligne du temps : 1946

Ligne du temps : 1946

10 janvier 1946 : La Saskatchewan endosse les mesures fiscales proposées par Ottawa et se montre favorable à une plus grande centralisation. Le Québec perd ainsi son dernier allié entre les provinces.

25 janvier 1946 : Un incendie détruit le quartier commercial de la ville de Jonquière (aujourd’hui, un secteur de la ville de Saguenay). Les dégâts sont évalués à 600 mille dollars.

25 janvier 1946 : Marine Industries obtient un contrat de $12 millions de la France pour la construction de quatre dragueurs et de deux remorqueurs.

29 janvier 1946 : Le juge Ivan-C. Rand, de la Cour suprême du Canada, prend une décision historique qui servira de base au règlement des conflits de travail au Canada. Dans ce cas, le conflit oppose la Ford Motor Co. aux employés de ses usines de Windsor, en Ontario. La formule présentée par le juge Rand oblige tous les employés d’une usine à verser une cotisation au syndicat, tout en respectant le principe de libre adhésion de chacun. Le syndicat est tenu d’organiser un vote des employés, qu’ils soient syndiqués ou non, avant de déclencher une grève. Cette procédure sera connue en tant que «formule Rand».

15 février 1946 : Le transfuge Igor Gouzenko permet de découvrir un réseau d’espions soviétiques au Canada.

16 février 1946 : La GRC arrête un groupe non spécifié de personnes tandis que le gouvernement ouvre une enquête sur la divulgation d’informations secrètes et confidentielles concernant l’énergie atomique à des membres d’une mission étrangère à Ottawa (voir aussi la nouvelle précédente).

1er mars 1946 : Parution de la revue Sciences et Aventures. Cette publication indépendante paraîtra jusqu’en 1954. Elle est publiée par la Société canadienne d’histoire naturelle.

14 mars 1946 : Le député de Cartier et membre du parti communiste, Fred Rose, est accusé d’espionnage en faveur de l’URSS.

20 mars 1946 : Hydro-Québec présente son offre pour l’expropriation de trois compagnies d’hydroélectricité: 55 millions à la Montréal Light, Heat and Power compagny ; plus de 72 millions à la Beauharnois Light and Power compagny et environ 8 millions à la Montreal Island Power compagny.

22 mars 1946 : Igor Gouzenko, ancien employé commis au chiffre de l’ambassade soviétique à Ottawa, identifie formellement le député Fred Rose et M. Sam Carr, organisateur national du Parti ouvrier progressiste (communiste), comme membres du réseau d’espions travaillant pour les soviétiques en territoire canadien.

29 mars 1946 : Un incendie dans les cordes de bois d’une fabrique d’allumettes sème l’émoi à Hull et à Ottawa.

31 mars 1946 : Le Warrier, nouveau porte-avions canadien, arrive à Halifax.

9 avril 1946 : L’équipe de hockey des Canadiens de Montréal gagne la coupe Stanley en remportant la série qui l’oppose aux Bruins de Boston, par quatre parties à une. Le Canadien enlève le match décisif par la marque de 6 à 3.

17 avril 1946 : Le gouvernement unioniste du Québec fait adopter une loi octroyant un permis d’exploitation à la Hollinger North Shore Exploration Co. sur un territoire de 300 milles carrés, et un permis de recherche sur 3 900 milles carrés. L’opposition accuse le gouvernement d’avoir cédé à bon marché les richesses de vastes territoires québécois.

1er mai 1946 : Le docteur anglais Alan Nunn May est condamné à Londres à dix ans de prison pour avoir livré des secrets atomiques à l’Union Soviétique. Il a vendu les secrets quand il travaillait à Montréal pour développer la centrale nucléaire de Chalk River, en Ontario.

15 mai 1946 : Hydro-Québec présente son offre pour l’éventuelle expropriation de trois compagnies d’hydroélectricité : $54,87 millions à la Montréal Light, Heat and Power; $ 72,26 millions à la Beauharnois Light and Power; 7,94 millions à la Montréal Island Power.

16 mai 1946 : Le gouvernement fédéral annonce la fin des subsides sur le lait et le transfert du contrôle des prix aux provinces.

20 mai 1946 : Une nouvelle équipe de football professionnelle est née à Montréal. Il s’agit de l’équipe des Alouettes.

24 mai 1946 : Un incendie détruit une grande partie du village de Rivière-du-Moulin, près de Chicoutimi.

29 mai 1946 : Le transfuge soviétique Igor Gouzenko témoigne au procès de Fred Rose, accusé d’espionnage pour le comte de l’URSS.

7 juin 1946 : Le professeur Raymond Boyer, un chercheur en chimie, admet à la Cour qu’il a transmis des renseignements secrets au député Fred Rose, accusé d’espionnage pour l’Union soviétique.

19 juin 1946 : Les actionnaires de la Montreal Light, Heat and Power Consolidated, lors d’une assemblée extraordinaire tenue dans l’édifice de la Banque Royale, viennent de rejeter l’offre d’Hydro-Québec par un vote unanime. L’assemblée était présidée par M.J.S.Norris.

20 juin 1946 : Fred Rose, 39 ans, député ouvrier progressiste (communiste) de Montréal-Cartier à la Chambre des Communes, est déclaré coupable de conspiration dans l’affaire des espions soviétique au Canada. Il est condamné à six ans de pénitencier.

27 juin 1946 : L’annonce d’une hausse des exemptions d’impôt se traduira par une réduction du nombre de contribuables canadiens qui doivent payer des impôts. Cette décision concerne 600 000 personnes.

5 juillet 1946 : Le dollar canadien a la même valeur que le dollar américain.

12 juillet 1946 : Aux Communes, les avis étant trop partagés, a question de l’adoption d’un drapeau national du Canada est remise lorsque le sous-comité du drapeau recommande le Red Ensign comme étendard national. M. Wilfrid Lacroix, libéral du Québec-Montmorency, a été le seul à s’opposer à l’adoption du rapport du sous-comité, recommandant les lignes générales de l’emblème national canadien. Le dessin constitue une modification de l’enseigne rouge, soit une réduction de l’Union Jack, et une feuille d’érable or sur un fond blanc.

15 juillet 1946 : Les autorités confirment l’existence d’une cinquième colonne soviétique, recrutée presque exclusivement parmi les cellules du parti communiste du Canada.

7 août 1946 : Le 1er juillet sera désormais le jour de la Fête nationale du Canada, par suite de l’adoption au Sénat d’un amendement présenté aux Communes par M. Philéas Côté.

9 août 1946 : Une épidémie de poliomyélite, une forme de paralysie infantile, sévit au Canada et aux États-Unis. À Montréal, on rapporte des centaines de cas et des dizaines de morts.

13 août 1946 : Une grève dans cinq filatures de la Dominion Textile, à Montréal et Valleyfield, qui fut déclenchée par le syndicat des Ouvriers unis du textile d’Amérique (OUT), tourne à l’émeute.

13 août 1946 : Tout en affirmant avoir été trompé, l’honorable M. Ernest Bertrand, ministre des postes canadiennes, est obligé d’admettre qu’il avait signé la requête en naturalisation d’un espion à la solde de Moscou, William Brandis.

15 août 1946 : le gouvernement fédéral du Canada décrète une amnistie générale pour les déserteurs, et met fin à la conscription obligatoire.

22 août 1946 : Le premier ministre du Canada, William Lyon Mackenzie King assiste à une séance du procès de Nuremberg.

23 août 1946 : Le porte-avion canadien Warrior s’échoue sur un banc de sable du Saint-Laurent, près de la Pointe Saint-Antoine.

29 août 1946 : Montréal accueille le plus grand héros militaire de Grande-Bretagne, le feld-maréchal Montgomery.

4 septembre 1946 : Nomination de Louis Saint-Laurent au ministère des Affaires extérieures du Canada.

6 septembre 1946 : En Alberta, les fermiers déclarent la grève générale.

12 septembre 1946 : Un fond provincial de 10 millions de dollars est constitué au Québec pour enrayer les ravages de la tuberculose.

18 septembre 1946 : Un avion de la Sabena s’écrase, dans le brouillard, à Gander, causant la mort de 26 des 44 passagers.

3 octobre 1946 : Des fêtes marquent le 125e anniversaire de la charte de l’Université McGill, à Montréal.

17 octobre 1946 : Des travaux d’excavation sur la Place d’Armes mettent à jour un ancien puits situé à huit pieds sous le niveau actuel du pavé.

20 octobre 1946 : Décès de J.-P.-A. Cardin, député de la circonscription de Richelieu-Verchères depuis 1911.

17 janvier 1946 : Meurt à Montréal Henriette Dessaulles, journaliste et écrivaine, mieux connue comme Fadette. Elle était née le 6 février 1860 à Saint-Hyacinthe. Elle épouse Maurice St-Jacques, avec qui elle a sept enfants. Celui-ci meurt en 1897, laissant Henriette veuve. Elle commencer alors à écrire pour les journaux et devient journaliste. Elle rédige pendant une quarantaine d’années ce qu’elle nomme Lettres de Fadette dans le journal Le Devoir. a rue Henriette-Dessaulles, à Lévis, rend honneur à cette écrivaine (selon certaines source, la date de sa mort est le 3 janvier 1946).

4 décembre 1946 : Le restaurateur Frank Roncarelli paye une caution pour 400 témoins de Jéhovah accusés de sédition. En réplique à ce geste, le procureur général fait perdre à Roncarelli son permis de vente d’alcool. Depuis la fin de 1944, les Témoins de Jéhovah se lancent dans une opération de porte-à-porte et distribuent leur journal, La Tour de garde. Le clergé, soutenu par le gouvernement de Maurice Duplessis, encourage les arrestations qui sont effectuées entre 1944 et 1946. Les Témoins de Jéhovah dénoncent la haine du gouvernement à leur endroit. Roncarelli dépose une plainte contre Maurice Duplessis lui-même. Le premier ministre sera reconnu coupable d’avoir outrepassé ses fonctions et contraint de payer une amende à Roncarelli, mais il ira en appel…

Sans date exacte :

1946 : L’Américain d’origine noire, Jackie Robinson entre dans les rangs du club de baseball des Royaux de Montréal, la ligue mineure affiliée aux Dodgers de Brooklyn. Robinson conquerra le coeur des Montréalais lors des parties du stade Delorimier et deviendra le premier joueur noir du baseball professionnel. Plusieurs années plus tard, Robinson déclara qu’il n’aurait jamais réussi sa brillante carrière sans la force qu’il tirait de ses partisans montréalais.

St-Laurent

Le Saint-Laurent et le pont Jacques-Cartier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>