XXe siècle

Ligne du temps : 1942

Ligne du temps : 1942

Ligne du temps : 1942

13 janvier 1942 : Elizabeth Carmichael Monk et Suzanne Raymond-Filion deviennent les deux premières femmes à figurer au tableau de l’Ordre du barreau du Québec (elles seront suivies le 11 juillet 1942 par Marcelle Hémond et Constance Garner Short). Le barreau ayant maintenu l’exigence du baccalauréat ès arts pour ses membres, il écartait toutes celles qui n’avaient pas eu la possibilité de faire leur cours classique.

1er février 1942 : Richard B. Hanson, chef du parti conservateur du Canada, réclame la conscription immédiate. Lié par ses engagements, Mackenzie King annonce la tenue d’un plébiscite afin de s’en libérer, si telle est la volonté populaire.

11 février 1942 : La Ligue pour la défense du Canada tient une assemblée au marché Saint-Jacques, à Montréal, en présence d’un public nombreux. La Ligue fut fondée pour lutter contre la conscription. Jean Drapeau, futur maire de Montréal, prononce un discours appelant à s’opposer à la conscription lors du plébiscite sur ce sujet qui doit avoir lieu au printemps. Parmi les cofondateurs de la Ligue pour la défense du Canada on retrouve Georges Pelletier (directeur du quotidien Le Devoir), Maxime Raymond, André Laurendeau, Gérard Filion, Jean Drapeau, Michel Chartrand et Paul Gouin. Ils parcourent le Québec pour inciter la population à répondre NON au plébiscite qui doit venir.

13 février 1942 : L’école des métiers de Lauzon qui donne les cours en ajustage-mécanique, en menuiserie et en dessin-mécanique,  est détruite par incendie.

1er avril 1942 : Le gouvernement canadien annonce des mesures de rationnement d’essence afin de ménager les réserves en énergie du pays. La vente sera contrôlée à l’aide de coupons. Des restrictions aux limites de vitesse sur les routes sont aussi adoptées pour réduire la consommation d’essence.

21 avril 1942 : Le gouvernement canadien annonce sa décision de stopper momentanément la fabrication de réfrigérateurs métalliques, à cause d’une pénurie de feuilles d’acier.

27 avril 1942 : Plébiscite sur la conscription. les Canadiens doivent répondre par OUI ou NON à la question suivante : “ Consentez-vous à libérer le gouvernement de toute obligation résultant d’engagements antérieurs restreignant les méthodes de mobilisation pour le service militaire ? ” Plus de 71% des Québécois s’opposent à la conscription pour le service outre-mer. Dans l’ensemble du Canada, le vote en faveur de la conscription l’emporte par 63%.

1er mai 1942 : Le mouvement des Automatistes naît au Québec lors de l’exposition des quarante-cinq gouaches de Paul-Émile Borduas au Foyer de l’Ermitage. Les membres du mouvement des Automatistes feront plusieurs expositions avant de rédiger le manifeste du Refus Global en 1948.

3 mai 1942 : L’Opera Guild of Montreal, fondée et dirigée par la soprano Pauline Donalda, présente sa première production «Cavalleria rusticana» et plusieurs extraits de «Carmen» et du «Barbier de Séville». La compagnie présentera une ou deux productions annuellement jusqu’à sa dissolution en 1970.

11 mai 1942 : Le sous-marin allemand U-553 torpille le navire marchand SS Nicoya à Gaspé, à 11 kilomètres de la municipalité de Cloridorme. C’est le premier bateau coulé par les Allemands dans la bataille du Saint-Laurent.

3 juin 1942 : Combat de lutte de Yvon Robert (1914-1971) au Forum de Montréal. Ce soir, il gagne la triple couronne.

18 juin 1942 : René Chaloult, député libéral du comté de Kamouraska à l’Assemblée législative, est accusé de propos séditieux contre la conscription lors d’un discours prononcé le 19 mai 1942 devant des milliers de personnes. L’accusation se base sur l’article 39 des Règlements de la défense du Canada. Chaloult sera acquitté le 3 août 1942.

13 juillet 1942 : Le ministère de la Marine canadienne annonce que trois vaisseaux de la marine marchande ont été torpillés dans le golfe du Saint-Laurent au cours de la dernière semaine. Le ministre Angus MacDonald déclare à la Chambre des communes que la situation dans le golfe est préoccupante.

2 août 1942 : Mgr Chaumont procède à l’inauguration de la nouvelle Cité-Jardin, dans le quartier Rosemont de Montréal.

3 août 1942 : Trois personnes sont tuées et une vingtaine subissent des blessures plus ou moins graves suite à une panique provoquée par un début d’incendie au stade Ontario, à l’angle des rues Ontario et Delorimier.

3 août 1942 : Après avoir été accusé d’avoir violé les règlements de la défense nationale dans son discours prononcé le 19 mai 1942 au marché Saint-Jacques de Montréal, Maître René Chaloult est acquitté. Le juge Édouard Archambault, de la Cour des sessions, tout en condamnant le discours de Me Chaloult comme étant une violation de l’article 39 des règlements de la défense, déclare qu’il faut tenir compte des circonstances particulières dans lesquelles les paroles ont été prononcées.

7 août 1942 : Décès de Mme F.-L. Béïque, une des grandes figures du féminisme canadien, l’une des fondatrices de l’École ménagère de Montréal.

19 août 1942 : 4963 soldats canadiens participent au raid de Dieppe. Quelques heures plus tard, 2211 de ces militaires reviennent en Angleterre, dont 607 blessés. Parmi ceux-ci, 28 succomberont à leurs blessures. Au cours des combats, 907 Canadiens sont tués et environ 2 milles sont faits prisonniers.

Gloire éternelle

Gloire éternelle

Gloire éternelle aux soldats tombés pour la patrie. Photo : GrandQuebec.com

1er septembre 1942 : Maxime Raymond, député de Beauharnois, fonde le Bloc populaire canadien, le parti des opposants québécois à la conscription à Ottawa, et André Laurendeau en devient le secrétaire.

4 septembre 1942 : Le Rotary Club de Montréal, en collaboration avec la presse, organise une soirée en hommage aux soldats de Dieppe au Forum de Montréal. Environ dix mille personnes y assistent. Le lieutenant-colonel Dollard Ménard, le brigadier-général E. de B. Panet, commandant du district militaire #4 et plusieurs autres militaires du régiment des Fusiliers Mont-Royal sont parmi les invités d’honneur. Le correspondant de guerre Ross Munro ouvre la soirée en exposant les circonstances du raid sur la ville normande. Le premier ministre du Québec, Adélard Godbout, et le maire de Montréal, Adhémar Raynault, se trouvent parmi les invités. MM. Arthur Morton, vice-président du quotidien Montreal Herald et de Gaspé Beaubien, hombre d’affaires, étaient coprésidents de la soirée.

11 octobre 1942 : Le député fédéral de Beauharnois-Laprairie, Maxime Raymond, fonde un parti nationaliste, le Bloc populaire du Canada, avec Jean Drapeau, André Laurendeau, René Hamel et Roger Duhamel.

15 octobre 1942 : Un navire est coulé dans le Saint-Laurent, près du phare de Métis, par un sous-marin allemand (v.aussi la nouvelle du 9 novembre 1942).

15 octobre 1942 : Dix-sept participants à l’audacieuse opération menée à Dieppe sont accueillis par des milliers de citoyens de Montréal lors d’une cérémonie au parc Lafontaine.

7 novembre 1942 : Les institutrices de Montmagny décident de quitter momentanément leurs fonctions en signe de protestation après avoir en vain réclamé le traitement annuel de 400$, recommandé par le Département de l’instruction publique. Après deux semaines d’absences, elles reprendront le chemin de l’école, la Commission scolaire ayant compris le bien-fondé de leur revendication.

9 novembre 1942 : Un sous-marin allemand est intercepté près de New Carlisle (v. aussi la nouvelle du 15 octobre 1942). Déposé la veille par ce sous-marin, à New Carlisle, l’agent allemand Werner Janowski est arrêté en Gaspésie ; il passera dans le camp allié.

12 décembre 1942 : Cent personnes périssent dans un incendie, à Saint-Jean, Terre-Neuve.

27 décembre 1942 : Un train rempli de soldats tamponne un train de voyageurs en Ontario : on dénombre 33 morts et 117 blessés.

29 décembre 1942 : Une tempête de verglas sévit pendant deux jours dans le sud du Québec, causant des pannes de courant et des perturbations dans les transports. De 30 à 50 millimètres de pluie verglaçante sont accompagnés de vents atteignant 60 kilomètres/heure. À Montréal et dans plusieurs autres villes, des rues sont bloquées. L’alternance de pluie, de neige et de grésil entraîne de nombreux dégâts.

1 commentaire

  1. René Gélinas

    2015/04/10 at 7:03

    Dans votre décompte ou nomenclature des faits au Québec en 1942, vous oubliez un fait très marquant, celui qui combat de lutte de Yvon Robert au Forum. Le soir du 3 juin 1942 il gagna la triple couronne.
    Ce fait m’a interloqué parce que je suis né le 3 juin 1942 à Grand’Mère ville voisine de Shawinigan.
    Le 3 juin 1942 est marquant dans le monde. Débute de la guerre du Midway. Ghandi est emprisonné pour avoir dit Anglais : « Quit India ».
    Dommage que vous ayez pu oublié ce fait dans vos faits.
    Sachez que les numéros 42 et 45 sont très marquants aux USA. 42 débute de leur entrée en guerre 45 fin de la guerre en Europe.
    À bon entendeur Salut. René le 10 avril 2015. St-Georges de Champlain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>