XXe siècle

Ligne du temps: 1941

Ligne du temps: 1941

Ligne du temps : 1941

1er janvier 1941 : Radio-Canada inaugure son premier service régulier de nouvelles.

20 janvier 1941 : Pierre Forest est élu à la présidence du comité général de la Jeunesse ouvrière catholique du Canada.

1er mars 1941 : Le Conseil général du Barreau du Québec consent à se déclarer favorable à l’admission des femmes à la profession d’avocat. Le vote est très serré et la résolution n’est adoptée que par une seul voix de majorité.

20 mars 1941 : Le très honorable W.-L. Mackenzie King annonce officiellement à la Chambre des communes la signature d’un accord entre le Canada et les États-Unis pour la canalisation du Saint-Laurent. L’accord porte sur la production de l’énergie électrique dans tout le bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent et pourvoit à une canalisation profonde à partir du port de Montréal jusqu’à la tête des Grands Lacs.

1er mars 1941 : Le Conseil général du Barreau du Québec consent à se déclarer favorable à l’admission des femmes à la profession d’avocat. Le vote est très serré et la résolution n’est adoptée que par une seul voix de majorité (v. aussi le 1er avril et le 29 avril 1941).

1 avril 1941 : L`Assemblée législative adopte la loi sur l’admission des femmes au barreau des avocats et leur concède le droit d’exercer cette profession (les femmes obtiendront le droit d’exercer le notariat, en 1956).

2 avril 1941 : La première Exposition des Indépendants est inaugurée au Palais Montcalm, à Québec, sous la direction du père Marie-Alain Couturier. Onze artistes y figurent, dont Paul-Émile Borduas, Philip Surrey et Alfred Pellan.

29 avril 1941 : Le lieutenant-gouverneur du Québec, Sir Eugène Fiset, donne la sanction royale au bill voté à l’Assemblée nationale le 1er avril 1941 qui accorde aux femmes le droit à la pratique juridique Il a fallu 25 ans de revendications et d’efforts soutenus de la part de pionnières, d’éminents juristes et hommes politiques pour permettre aux femmes l’accès au prétoire. Des revendications juridiques d’Annie Macdonald Langstaff en 1914 et 1915, en passant par la présentation du bill à sept reprises à l’Assemblée nationale, la lutte a été marquée par l’opposition farouche du clergé et soutenue par les journalistes et plusieurs intellectuels du temps.

22 mai 1941 : Le premier char d’assaut, ou tank, est fabriqué aux usines Angus du Pacifique Canadien, à Montréal. Deux membres du cabinet fédéral, l’honorable C.-D. Howe, ministre des munitions et des approvisionnements, et l’honorable J-L. Ralston, ministre de la défense nationale, se trouvent parmi la foule qui applaudit le premier tank lourd de l’infanterie du Canada.

30 juin 1941 : Le service militaire devient obligatoire pour tous les hommes âgés de 21 à 24 ans. La loi 80 ou le bill 80 sanctionne la promesse de Mackenzie King de ne pas avoir recours à la conscription.

2 juillet 1941 : Le plus gros contingent de troupes canadiennes, y compris la première unité blindée, arrive au Royaume-Uni.

15 juillet 1941 : Le ministre de la défense nationale du Canada annonce que le quota de plus de 34 mille hommes a été atteint lors de la première campagne nationale de recrutement du Canada. Les effectifs de l’armée canadienne comptent déjà 125 000 hommes, dont 50 000 Québécois.

24 juillet 1941 : Une grève éclate à l’usine Alcan d’Arvida, au Saguenay. Cette usine produit de l’aluminium, vital pour la guerre. Plus de 10 000 employés se joignent à la grève qui dure cinq jours. L’armée intervient finalement et un règlement est adopté. Les revendications salariales des employés sont satisfaites.

25 août 1941 : Les livraisons canadiennes de gazoline aux détaillants sont réduites de 35 pour cent par rapport à juillet.

31 août 1941 : Une division féminine est créée au Canada. Elle sera connue sous le patronyme anglais de Canadian Women’s Army Corp ou CWAC. Les femmes doivent «avoir entre 21 ans et 45 ans, présenter un dossier médical satisfaisant, être citoyenne britannique et ne pas avoir d’enfants à charge». Elles doivent aussi fournir quatre lettres de recommandations et un certificat de naissance. Cependant, les femmes ne peuvent pas aller au front et ne seront pas armées. Elles occuperont des postes administratifs et techniques comme ceux de sténographes, comptables, etc.

1er septembre 1941 : Ouverture de l’aéroport de Dorval. Le service aérien sera inauguré le 22 décembre. La première ligne reliera les villes de Montréal et de Québec.

9 octobre 1941 : Le premier cargo de construction canadienne est lancé à Montréal. On lui donne le nom de Fort Ville-Marie.

18 octobre 1941 : Le premier ministre du Canada William Mackenzie King annonce le gel des salaires de base et des prix à un niveau fixe prédéterminé.

18 novembre 1941 : Décès du poète Émile Nelligan.

20 décembre 1941 : Première présentation du spectacle pour enfants Pétrouchka par un groupe d’artistes associés au mouvement automatiste. La pièce du compositeur russe Igor Starvinsky est présentée au Monument National.

Sans date exacte :

1941 : Mise sur pied du United Jewish Appeal par la Fédération, le Montreal Jewish Hospital et le United Jewish Refugee and War Relief Agency.

La guerre et les femmes

Affiche publicitaire de la guerre. Attaque sur tous les fronts

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>