XXe siècle

Ligne du temps : 1940

Ligne du temps : 1940

Ligne du temps : 1940

11 février 1940 : Le Quatuor à cordes McGill présente son premier concert au McGill Faculty Club. Ce quatuor est composé du professeur Alexander Brott (premier violon), d’Edwin Sherrard (second violon), de Joseph Oriold (alto) et de Jean Belland (violoncelle).

26 février 1940 : Arrivée en Angleterre du premier corps d’aviateurs canadiens composé de 429 hommes.

28 février 1940 : La RCA Victor fait la toute première démonstration de télévision à Montréal.

1er mars 1940 : Le cardinal québécois Rodrigue Villeneuve dénonce le projet de loi sur le suffrage féminin, discuté par l’Assemblée législative. Selon lui, ce projet de loi «va à l’encontre de l’unité et de la hiérarchie familiale; parce que son exercice expose la femme à toutes les passions et à toutes les aventures de l’électoralisme; parce que, en fait, il nous apparaît que la très grande majorité des femmes de la province ne le désire pas; parce que les réformes sociales, économiques, hygiéniques, etc., que l’on avance pour préconiser le droit de suffrage chez les femmes, peuvent être aussi bien obtenues grâce à l’influence des organisations féminines, en marge de la politique.»

26 mars 1940 : Le libéral William Lyon Mackenzie King est reporté au pouvoir au Canada.

3 avril 1940 : Le comte d’Athlone, jadis connu sous le nom de prince Alexandre de Teck, est nommé gouverneur général du Canada, succédant à lord Tweedsmuir.

19 avril 1940: Gérard Côté, de Saint-Hyacinthe, remporte le marathon de Boston en 2 heures 28 minutes et 28 secondes. Le marathon de Boston est la plus prestigieuse épreuve de course à pied en Amérique.

25 avril 1940 : Les femmes obtiennent le droit de voter au Québec. Depuis le début des années 1920, des groupes de femmes ou de «suffragettes», dirigées au Québec par Thérèse Casgrain, réclamaient le droit de vote. Le premier ministre libéral Adélard Godbout réussit à éteindre l’opposition des évêques en menaçant de démissionner et d’être ainsi remplacé par l’anticlérical Télésphore-Damien Bouchard. (Le droit de vote au fédéral était reconnu aux femmes depuis 1918).

30 mai 1940 : La Gendarmerie royale du Canada procède aux premières arrestations de membres de l’Unité nationale, accusés d’espionnage.

5 juin 1940 : À compter de l’élection de décembre prochain, le Conseil municipal de Montréal se composera d’un maire et de 99 échevins: 33 échevins élus par les propriétaires exclusivement, 33 autres élus par les corps publics, et le dernier tiers par l’électorat en général.

11 juin 1940 : Arrivée au Canada de la princesse Juliana, des Pays-Bas.

21 juin 1940 : Au Québec, le gouvernement libéral d’Adélard Godbout fait adopter par l’Assemblée législative la loi qui établit une taxe de 2 % sur les ventes au détail.

21 juin 1940 : Le Parti de l’Unité nationale et la Société Technocratie Inc. sont déclarés illégaux dans l’ensemble du Canada.

24 juin 1940 : Le premier ministre Mackenzie King fait la promesse de ne pas faire recours à la conscription. Il déclare : Le Gouvernement que je dirige ne présentera pas de mesure de conscription des Canadiens pour le service outre-mer.

2 juillet 1940 : Les nazis torpillent le navire anglais Arandora Star. Il était bondé de prisonniers de guerre allemands et italiens en route pour le Canada.

2 juillet 1940 :  Établissement à Ottawa de la Commission de contrôle des industries en temps de guerre.

4 juillet 1940 : Les Témoins de Jéhovah sont déclarés hors la loi au Canada.

12 juillet 1940 : L’annonce de l’enregistrement pour la mobilisation des hommes célibataires (l’enregistrement débutera le 15 juillet), entraîne une course au mariage un peu partout au Québec. Des milliers de Québécois se marient pour éviter la conscription.

12 juillet 1940 : 2 mille enfants réfugiés arrivent au Canada en provenance de Grande-Bretagne, soumise à des bombardements quotidiens.

12 juillet 1940 : Des agents de la police provinciale et de la Gendarmerie royale mettent à jour un nid de propagande nazie muni d’un poste à ondes courtes d’une très grande puissance, pouvant recevoir des radiodiffusions de Berlin et susceptible d’en envoyer depuis Montréal.

6 août 1940 : Le maire Camillien Houde est arrêté et interné dans un camp à cause de ses positions antimilitaristes. Camilien Houde, maire et député de Montréal, sera interné sans procès pendant quatre ans.

17 août 1940 : À Ogdensburg, État de New York s’ouvre la conférence sur la défense de l’hémisphère occidentale. Avant la conférence le président Roosevelt et le premier ministre Mackenzie King ont un entretien pour coordonner leurs positions. Le Canada et les États-Unis signent un pacte défensif : l’Accord d’Ogdensburg.

mur des fusillés

Mur des fusillés en France durant l’Occupation. Photo : © GrandQuebec.com

15 septembre 1940 : La bataille d’Angleterre atteint son point culminant dans le ciel de Londres. Les pilotes anglais et canadiens s’illustrent en abattant 185 avions (un record) en 24 heures.

15 septembre 1940 : Au Nouveau-Brunswick, un ouragan déverse 157 mm de pluie à Musquash.

2 octobre 1940 : Dans l’Atlantique, l’Empress of Britain, qui évacue des orphelins vers le Canada, est coulé par un sous-marin allemand; 634 personnes sont rescapées.

9 octobre 1940 : Tous les hommes âgés de 16 et plus et en bonne santé sont tenus de suivre un entraînement militaire. Quelque 30 000 partent ainsi pour les camps.

27 octobre 1940 : Le paquebot canadien Empress of Britain coule au large de l’Irlande, son équipage n’ayant pu éteindre l’incendie déclenché par le bombardement de la veille.

2 décembre 1940 : Jean Despréz (pseudonyme de Laurette Larocque-Auger) lance La Jeunesse Dorée, dont les deux personnages principaux, soit André Boileau et Lisette Rivard, seront les plus populaires de l’histoire de la radio québécoise.

9 décembre 1940 : Victoire d’Adhémar Raynault aux élections municipales de Montréal. Neuf candidats se disputaient le siège laissé vacant par M. Camillien Houde. La lutte faisait rage entre M. Raynault et son principal concurrent, Léon Trépanier. M. Raynault a remporté le suffrage par 947 voix de majorité. Il s’agit de la plus faible majorité de toute l’histoire des élections pour la mairie de Montréal. Seulement 28,02% des 236 898 électeurs inscrits se sont présentés aux urnes.

Sans date exacte :

1940 : La synagogue Beth David abandonnée en 1929 est convertie en église presbytérienne chinoise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>