XXe siècle

Ligne du temps : 1934

Ligne du temps : 1934

Ligne du temps : 1934

Quelques statistiques :

On compte 200 Caisses populaires au Québec, le 1er janvier 1934.

Il y a eu 120 pèlerinages à Sainte-Anne-de-Beaupré en 1933.

On compte 160 012 automobiles immatriculées au Québec pour le 1er janvier 1934.

4 janvier 1934 : Maurice Duplessis plaide sa dernière cause comme avocat.

5 janvier 1934 : La LNB et la LAB adoptent une grosseur de balle uniforme.

13 janvier 1934 : Le Canadien « gagne » 0-0 contre les Sénateurs.

16 janvier 1934 : Début du 2e procès de Béatrice Bernard-Chapdelaine, accusée du meurtre de son époux.

17 janvier 1934 : Tenue d’une conférence interprovinciale à Ottawa.

11 février 1934 : L’archevêque de Montréal dénonce les tendances socialistes dans la société québécoise.

18 février 1934 : Construction de la première motoneige à Valcourt.

21 février 1934 : Après de multiples débats, l’Assemblée législative du Québec refuse une fois de plus de reconnaître le droit de vote aux femmes. Pour certains députés, l’émancipation de la femme et le suffrage féminin «…est une menace à l’autorité et un péril pour la natalité».

22 février 1934 : Fondation du Parti national Social Chrétien. Adrien Arcand est nommé chef du nouveau Parti national Social Chrétien du Québec. Ce parti antisémite s’inspire des régimes de Benito Mussolini et d’Adolf Hitler. Le discours du chef du nouveau parti est sans ambiguïté: «Les Juifs sont des blattes et des insectes. Ne vous y trompez pas. Ils pullulent. Dommage qu’on ne puisse les exterminer avec des insecticides, mais il faut faire confiance au bon sens de nos compatriotes…» Personne ne sera traîné en justice après ce discours, et le PNSC connaîtra un certain succès dans la province. Il fusionnera plus tard avec le Canadian National Party, qui exprime la même idéologie au Canada anglais. Au cours de la guerre, le parti sera interdit et Adrien Arcand sera interné.

5 mars 1934 : Le centre-ville de Montréal est inondé suite à l’éclatement de conduites d’eau.

14 mars 1934 : Dépôt du projet de loi d’une loterie pour fins éducatives.

9 avril 1934 : Camilien Houde gagne les élections municipales avec une écrasante majorité de plus de 53 mille voix.

20 avril 1934 : Entrée en vigueur de la Loi relative à l’extension des conventions collectives.

26 avril 1934 : Le roman Les Demi-civilisés, de Jean-Charles Harvey, est mis à l’index. Ce livre critique l’idéologie conservatrice soutenue par le clergé et l’élite canadienne-française. L’archevêque de Québec, le cardinal Rodrigue Villeneuve, déclare la mise à l’index formelle du roman un mois après sa parution.

1er mai 1934 : Parution du dernier numéro de la revue La ruche écolière.

3 mai 1934 : M. Ésioff-Léon Patenaude est nommé au poste de lieutenant-gouverneur du Québec.

2 mai 1934 : Premier concert donné par l’Orchestre des jouets de Sherbrooke.

14 mai 1934 : Création de l’Union régionale des Caisses populaires de Sherbrooke.

27 mai 1934 : Inauguration de la nouvelle Basilique de Sainte-Anne de Beaupré. La basilique et le monastère des pères rédemptoristes avaient été détruits par le feu le 29 mars 1922.Une grande messe en présence de dizaines de milliers de pèlerins est célébrée par le vicaire apostolique de Keewatin, Mgr Martin Lajeunesse.

28 mai 1934 : En Ontario, dans le village de Corbeil situé dans la région de North Bay, naissent les cinq jumelles Dionne : Marie, Cécile, Yvonne, Émilie, Annette. Le docteur A. R. Dafoe a déclaré qu’il avait bonne confiance que les mioches survivraient. Il va sans dire que les jumelles ne sont pas encore bien robustes, la plus fortement constituée ne pesant que trois livres et quatre onces à sa naissance. Après de longues recherches, on a pu trouver un vieil incubateur à l’aide duquel on compte les sauver d’une mort toujours menaçant. C’est un don d’un journal de Chicago. Un incubateur électrique n’aurait pu être utilisé vu qu’il n’y a pas de fils communiquant avec le logis des époux Dionne. Mme Dionne a reçu une couverture rose, don du docteur J.-R. Hurtubise, de Sudbury. Peu après elle recevait $25 du premier ministre Henry et une somme de $10, don du leader de l’opposition provinciale, M. Mitchell, F. Hepburn. Une offre de $50,000 a été faite à M. Ovila Dionne pour obtenir la permission d’exposer les cinq jumelles à la foire de Chicago, d’après M. G. I. Green, un marchand qui aurait servi d’intermédiaire. Il prétend que les parents ont accepté pourvu que la chose puisse se faire sans danger. Les enfants seraient transportés plus tard, à Chicago à bord d’un train spécial et sous la surveillance de médecins et infirmières. Mme Dionne s’est mariée à l’âge de 15 ans. Elle a déjà donné le jour à six enfants, mais séparément. Elle ne parle pas anglais. Elle aura peut-être droit à la prime royale de trois livres sterling, a-t-on appris ici du département du secrétaire d’état. Les conditions pour obtenir cette prime est d’avoir trois jumeaux ou jumelles et on ne pourrait s’expliquer comment la mère de 5 jumelles n’y aurait pas droit. Quant au gouvernement canadien il n’est pas autorisé à accorder des primes dans des cas semblables.

7 juin 1934 : Première représentation d’un match sous les projecteurs au parc Delorimier, à Montréal.

12 juin 1934 : Début de la grève à la mine Noranda.

14 juin 1934 : Les internes catholiques de l’Hôpital Notre-Dame, qui s’opposent à la nomination de Sam Rabinovitch, un médecin juif, comme chef résident interne, se mettent en grève (v. aussi le 16 et le 18 juin prochains).

16 juin 1934 : Par solidarité avec les internes de l’hôpital Notre-Dame (v. le 14 juin 1934 et le 18 juin prochain), les internes des hôpitaux Saint-Justine, Hôtel-Dieu, Miséricorde et Saint-Jean-de-Dieu (Louis-H. LaFontaine) se mettent également en grève,

17 juin 1934 : Maurice Duplessis part en tournée provinciale qui sera marquée par un enthousiasme jamais vu des populations des villes qu’il visitera.

18 juin 1934 : Sam Rabinovitch démissionne de l’hôpital Notre-Dame «profondément blessé par le fait que les internes francophones s’attaquent à une question de race là où les soins aux malades devraient être leur première et seule préoccupation» (v. aussi le 14 juin et le 16 juin derniers).

22 juin 1934 : Inauguration du pont Mercier reliant Ville de Lasalle à Kahnawake.

3 juillet 1934 : Création de la Banque du Canada par la Loi sur la Banque du Canada.

11 juillet 1934 : Le pont Honoré-Mercier est inauguré. Mme Honoré Mercier, femme du ministre des Terres et Forêts, coupe le ruban traditionnel. Le pont est béni par le chanoine Adélard Harbour, curé de la cathédrale de Montréal. Le premier ministre du Québec, Louis-Alexandre Taschereau, l’évêque auxiliaire de Montréal, Mgr Alphonse-Emmanuel Deschamps, M. J,-. Trudeau, membre de la Corporation du pont du las Csaint-Louis, l’honorable Raoul-O. Grothé, président de la Corporation et l’honorable C.-J. Arcand, ministre du Travail, participent à la cérémonie. Le pont relie Ville La Salle à la réserve amérindienne de Caughnawaga (ancienne orthographe de Kahnawake).

14 juillet 1934 : Début des célébrations pour souligner le tricentenaire de la fondation de Trois-Rivières.

20 juillet 1934 : Le retour du choeur Les Alouettes au Québec qui sont revenues après un beau voyage en France, invités par le gouvernement français à participer aux fêtes du quatrième centenaire de la découverte du Canada par Jacques-Cartier. Elles quittaient la terre canadienne pour aller outre-mer faire entendre aux cousins français les beaux chants que les Québécois si fièrement et si jalousement conservés. Parti à bord du « Champlain », le choeur des Alloettes, composé de MM. Jules Jacob, Roger Filiatrault, André Trottier, Émile Lamarre, Émile Boucher, Gérald Gauthier, Paul Leduc et Antoine Dupras, est revenu à bord du « Paris ». À New York, un imposant groupe d’amis dirigé par le Dr. Elzéar Hurtubise vint à leur rencontre anxieux d’entendre le récit des fêtes françaises, des réceptions faites aux délégués et des succès remportés par nos jeunes chanteurs.

28 juillet 1934 : L’Action libérale nationale rend public son programme.

1er août 1934 : Ouverture du club de golf Drummondville.

25 août 1934 : À Gaspé se tiennent les fêtes de la célébration du 400e anniversaire de la découverte du Canada. Le premier ministre du Québec, Louis-Alexandre Taschereau, et le premier ministre du Canada, Richard B. Bennett, sont les invités d’honneur.

1er septembre 1934 : Le pont du Havre devient le pont Jacques-Cartier.

Pont Jacques-Cartier

Pont Jacques-Cartier

Le pont Jacques-Cartier. Photographie : GrandQuebec.com

21 septembre 1934 : Tenue du premier congrès de l’Association de la jeunesse libérale.

25 septembre 1934 : Inauguration du Collège Charles-Garnier à Québec.

27 septembre 1934 : L’Institut neurologique de Montréal est fondée dans le cadre du projets de recherche de l’Université McGill. Le docteur Wilder Penfield en sera le premier directeur.

28 septembre 1934 : Naissance de Brigitte Bardot (qui a dit que cela n’a rien à voir avec le Québec ?).

3 octobre 1934 : Le Canadien de Montréal cède Marty Burke et Howie Morenz et reçoît Roger Jenkins, Leroy Goldsworthy et Lionel Conacher.

11 octobre 1934 : Grande manifestation fasciste au Monument national à Montréal.

17 octobre 1934 : Début de la réalisation d’un vaste programme de 10 millions pour le retour à la terre.

20 octobre 1934 : Célébrations du 50e anniversaire du journal La Presse.

24 octobre 1934 : Tenue d’un congrès sur la colonisation à Québec.

25 octobre 1934 : Un ancien postier tue six personnes à Québec.

5 novembre 1934 : Début des audiences de la Commission d’enquête sur les trusts au Québec.

16 novembre 1934 : Fondation de l`Orchestre symphonique de Montréal.

30 novembre 1934 : Béatrice Bernard-Chapdelaine obtient un nouveau procès. (Voir aussi la nouvelle du 16 janvier dernier).

6 décembre 1934 : Le Canadien de Montréal fête son 25e anniversaire.

18 décembre 1934 : Tenue d’une conférence inter-municipale à Québec.

20 décembre 1934 : Parmi les athlètes les plus en vedette au Canada au cours de 1934, se trouvent le boxeur Sixto Escobar, le cycliste Torchy Peden, le hockeyeur Lionel Conacher, le coureur Dave Komenen, le boxeur Jimmy McLarnin, le coureur Harold Wester, le footballeur Pete Jutkus, le hockeyeur Lynn Patrick, le tennisman Marcel Rainville (les noms des principales vedettes de l’année dans le monde du sport figurent dans tous les médias de l’époque).

Sans date exacte (à préciser) :

1934 : Fondation de l’Action libérale nationale dirigée par Paul Gouin.

1934 : Ouverture du Jewish General Hospital de Montréal qui comporte 205 lits, à l’angle des rues Côte-des-Neiges et Côte-Sainte-Catherine. Malgré son nom, cette institution est non-confessionnelle ouverte à tous les malades indépendamment de leur race, leur religion ou leur origine culturelle.

1 commentaire

  1. Rolande Fortin

    2012/06/14 at 11:53

    Très intéressant. Je cherche les autres noms des enfants de Cécile Dionne. la jumelle qui a suivi des cours d’accouchement naturel avant la naissance de son premier en juin 1960. Pour elle, c’était un garçon, pour moi c’était une fille qui aura 52 ans le 19 juin. Cécile était mariée à un Langlois de Sillery.
    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>