XXe siècle

Ligne du temps : 1926

Ligne du temps : 1926

Ligne du temps : 1926

Quelques statistiques : Au début de l’année 1926, la province de Québec compte 1 072 succursales bancaires et 109 centrales hydroélectriques. Au Canada, on compte 40 352 milles de voies ferrées. Au niveau du Canada, il y a eu 42 921 809 usagers/année dans les trains. On compte 64 000 travailleurs dans les mines au Canada et on compte 97 418 automobiles immatriculées au Québec.

1er janvier 1926 : La compagnie Bell annonce qu’elle possède au niveau du Canada 122 592 téléphones dans les maisons des villes, 6097 dans les campagnes, 5 578 téléphones payants et 71 440 téléphones dans les bureaux.

7 janvier 1926 : Début de la première session du 15e Parlement québécois.

12 janvier 1926 : Tenue de la 16e Exposition avicole de Sherbrooke.

14 janvier 1926 : Un incendie détruit la partie la plus ancienne du Château Frontenac, à Québec, causant des dommages estimés à plus de 3 millions de dollars. Le Château, érigé en 1892 et dont le style rappelait les vieux Châteaux français du 16e siècle, a été détruit par un incendie, dont l’origine est inconnu. Il était six heures moins quart lorsque l’alarme générale appela la brigade du feu au Château. Quelques personnes qui se livraient à une partie de billard dans la salle de billard du rez-de-chaussée avaient constaté l’odeur de la fumée et donnèrent immédiatement l’éveil au bureau. Il n’y avait pas alors de feu apparent, mais son existence quelque part ne pouvait faire de doute. On appela d’abord les pompiers par téléphone et l’alarme fut ensuite donnée. A leur arrivée, les hommes de la caserne No 1 entreprirent de démolir une partie du plancher du premier étage de la vieille partie et aperçurent le feu qui gagnait les étages supérieurs par une chute servant de conduite aux tuyaux de service. Au même moment, on constata que la chambre 400, au cinquième étage de cette partie de l’hôtel, qui était fermée pour l’hiver et où personne n’avait occupé de pièces depuis trois semaines était en flammes. Le feu se trouvait au cinquième étage de la rotonde, qui est le centre de la plus vieille section de l’hôtel. Les pompiers sous la direction du chef Donnelly entreprirent de combattre l’incendie. Vers huit heures moins quart, des milliers de personnes, en fait presque toute la population de Québec, étaient groupées sur la terrasse et aux abords du Château pour suivre les progrès de l’incendie. Des détachements de policiers avaient établi des cordons pour empêcher la foule d’approcher. Une à une les jolies petites tourelles de la rotonde s’inclinèrent et croulèrent à l’intérieur. La toiture s’effondra quelques instants plus tard en même temps que le feu gagnait la partie ouest de la section longeant la terrasse. Toute la partie supérieure fut à son tour un amas de flammes, et à peine le feu s’était-il abattu un peu de ce côté, qu’on le voyait envelopper comme un voile toute la partie est allant de la rotonde à la section neuve de l’hôtel, et faisant face au monument Champlain. La superbe tour qui forme le coin de la rue Saint-Louis,envahit ensuite, servit de dernière proie à l’élément destructeur, car à cet endroit se trouvaient les coupe-feux séparant l’ancienne partie de l’hôtel de la nouvelle, et ces murailles de fer réussirent à empêcher le feu de pousser ses ravages plus loin.

23 janvier 1926 : Restauré, le premier auto (au masculin!) fabriqué au Canada, et plus précisément, par M. H.-E. Bourassa et son ami Bruno Lalumière, défile le long des rues de la ville. Il s’agit d’une voiture d’un modèle à deux cylindres, développant 4.c-v., à refroidissement par ailettes, avec transmission par friction, et doté de deux vitesses. L’allumage était effectué par piles sèches en séries, et la direction se faisait au moyen d’un levier.

28 janvier 1926 : Incendie majeur à Windsor-Mills.

5 février 1926 : Début de l’enquête sur l’administration des douanes canadiennes.

5 février 1926 : Une enquête est ouverte sur l’administration des douanes canadiennes. Le Comité spécial des douanes vérifiera les allégations d’implication de douaniers dans la contrebande d’alcool vers les États-Unis.

6 février 1926 : Tenue d’une convention de 50 clubs de raquetteurs à Montréal.

8 février 1926 : Début de la première Semaine sportive à Montréal.

10 février 1926 : Décès à Québec de M. l’abbé Louis-Joseph-Pierre Gravel, fondateur de la ville de Gravelbourg, dans la province de Saskatchewan.

13 février 1926 : La librairie Granger de Montréal est détruite par le feu.

15 février 1926 : Le maire de Montréal, Me Charles Duquette, inaugure le nouveau Palais municipal. Aujourd’hui, on connaît ce Palais municipal comme l’Hôtel de Ville de Montréal.

15 février 1926 : Déjà chef du Parti libéral et premier ministre du Canada, William Lyon Mackenzie King peut enfin siéger à la Chambre des Communes après avoir gagné l’élection partielle de Prince-Albert.

21 février 1926 : Tremblement de terre dans la région de Chicoutimi.

24 février 1926 : L’Assemblée législative adopte la Loi Taschereau sur l’exportation de l’électricité. Selon cette loi, l’exportation hors du Canada de l’énergie électrique produite au Québec est interdite.

25 février 1926 : Création des unités sanitaires de comté au niveau provincial.

27 février 1926 : 34e congrès de la Société générale d’éleveurs du Québec.

1er mars 1926 : Tremblement de terre dans la région de Québec et à Chicoutimi.

7 mars 1926 : L’église de Saint-Armand est détruite par le feu.

9 mars 1926 : Adoption de la Loi sur les accidents de travail.

13 mars 1926 : Le premier caisson du pont du Havre (pont Jacques-Cartier) est immergé.

13 mars 1926 : Le Canadien subit une 10e défaite consécutive sur la route.

18 mars 1926 : Création de la commission scolaire de Rouyn, première commission scolaire du Nord du Québec.

19 mars 1926 : Sept enfants meurent dans un incendie à Saint-Robert-de-Richelieu.

23 mars 1926 : Création du Radio Club de Québec.

26 mars 1926 : Mackenzie King présente le bill créant les pensions de vieillesse au Canada.

28 mars 1926 : Réunion annuelle de l’Association de tennis du Québec à Montréal.

5 avril 1926 : Congrès national d’éducation tenu à Montréal.

6 avril 1926 : Les Maroons de Montréal remportent leur première coupe Stanley. Ils gagnent la joute décisive contre les Couguars de Victoria, par la marque de 3 à 1.

12 avril 1926 : Médéric Martin est élu maire de Montréal.

16 avril 1926 : Le Bureau de Censure de la province de Québec est accusé de sévérité. Suite à des décisions de ce Bureau de Censure, toutes les compagnies américaines ont refusé de vendre leurs films au Québec.

26 avril 1926 : Festival de musique chorale au Forum de Montréal.

7 mai 1926 : On ferme à Québec quatorze fabriques de chaussures.

10 mai 1926 : Lancement du premier avion commercial canadien à Montréal.

16 mai 1926 : Le train parcourt Montréal/Vancouver en 89 heures.

18 mai 1926 : Le gouvernement du Québec envoie la première expédition scientifique dans la région de l’Ungava afin d’établir la force potentielle des chutes McLean.

19 mai 1926 : Un grand incendie détruit l’usine de la Colonial Piano, à Sainte-Thérèse de Blainville.

19 mai 1926 : Bénédiction de la nouvelle aile du Séminaire de Nicolet.

22 mai 1926 : Ouverture de la saison de crosse à Montréal.

23 mai 1926 : Tempête de neige en Abitibi, il tombe huit pouces de neige.

26 mai 1926 : Fondation de l’Institut scientifique franco-canadien.

26 mai 1926 : Grève dans 200 ateliers de confection de vêtements à Montréal.

27 mai 1926 : Assemblée annuelle de l’Association des auteurs canadiens-français.

28 mai 1926 : Première collation des grades à l’Université de Montréal.

1er juin 1926 : Construction de la première maison d’Arvida.

2 juin 1926 : Un incendie anéantit des douzaines de maisons et édifices commerciaux à Rivière-du-Loup.

4 juin 1926 : Les conservateurs fédéraux tiennent une assemblée politique au Forum de Montréal.

7 juin 1926 : Le 10e Congrès international Kiwanis se tient à Montréal.

7 juin 1926 : Tenue d’une conférence inter-provinciale à Ottawa.

10 juin 1926 : Inauguration de l’École normale des Ursulines à Roberval.

13 juin 1926 : Célébrations du 50e anniversaire de fondation des Soeurs de la Présentation.

18 juin 1926 : Mini-tornade à Saint-Jérôme.

21 juin 1926 : L’église et le monastère sont incendiés à Sainte-Anne-de-Restigouche.

24 juin 1926 : Un monument-souvenir aux Patriotes est érigé à Montréal.

24 juin 1926 : On ferme les portes des déversoirs du Lac Saint-Jean.

29 juin 1926 : Aux prises avec une motion de censure (qu’il estime gagnante), Mackenzie King demande au gouverneur général de dissoudre la chambre, mais ce dernier refuse. Après la démission de King, l’opposition est appelée à former le gouvernement et Arthur Meighen devient premier ministre du Canada.

2 juillet 1926 : Dissolution du parlement fédéral.

13 juillet 1926 : Le cabinet fédéral Meighen prête serment.

15 juillet 1926 : Collision de deux navires sur le lac Saint-Louis.

15 juillet 1926 : Incendie majeur à Sainte-Marie-de-Beauce.

16 juillet 1926 : Le boxeur Jack Delaney (né Ovila Chapdelaine), originaire de Saint-François-du-Lac, devient champion du monde des mi-lourds en l’emportant sur Paul Berlenbach, à Brooklyn.

27 juillet 1926 : On coule le premier lingot d’aluminium à Arvida.

9 août 1926 : Ouverture des courses de lévriers au parc Maisonneuve.

24 août 1926 : Décès du sénateur Laurent-Olivier David, à l’âge de 86 ans.

30 août 1926 : Il neige dans la région de Québec. La neige est si abondante que plusieurs rues deviennent impraticables.

7 septembre 1926 : On fête le 250e anniversaire de l’église de Lachine.

15 septembre 1926 : Les libéraux de Mackenzie King remportent les élections générales fédérales, alors que le premier ministre Arthur Meighen est vaincu dans sa propre circonscription. Mackenzie King redevient le premier ministre du Canada.

16 septembre 1926 : Ouverture à Montréal du Ier Congrès de la Fédération canadienne des métiers du livre.

20 septembre 1926 : Premier vol d’un avion Montréal/Vancouver. Le trajet prend une semaine dû aux problèmes techniques.

20 septembre 1926 : Congrès général des Syndicats catholiques nationaux.

20 septembre 1926 : Pose de la première travée du pont Jacques-Cartier qui enjambera le Saint-Laurent à Montréal.

22 septembre 1926 : Congrès des Métiers et du travail du Canada à Montréal.

23 septembre 1926 : 10 maisons sont détruites par le feu à Nicolet.

23 septembre 1926 : Le docteur Frédéric Banting, de l’Université Queen’s de Toronto, découvre que l’insuline dompte le diabète, une maladie qui, avec le cancer et la tuberculose, est une des maladies qui opèrent des coupes sombres chez les humains.

25 septembre 1926 : William Lyon Mackenzie King devient premier ministre du Canada.

28 septembre 1926 : Érection d’un monument-souvenir à Isidore Marsan à l’Assomption.

29 septembre 1926 : Bénédiction de la nouvelle École d’agriculture de Rimouski.

3 octobre 1926 : Inauguration de l’hôpital de la Providence à Montréal.

9 octobre 1926 : Le Frère Marie-Victorin est élu président la Société canadienne d’histoire naturelle.

17 octobre 1926 : Inauguration à Québec d’un monument dédié à Jacques Cartier.

17 octobre 1926 : Les Montréalais accueillent Babe Ruth, l’idole du baseball professionnel.

17 octobre 1926 : Bénédiction de l’hôpital Sacré-Coeur de Cartierville.

22 octobre 1926 : Naissance des premiers enfants à Arvida, un garçon et une fille.

26 octobre 1926 : Le journal Le Matin devient Le Petit Journal.

28 octobre 1926 : Un train du CN arrive pour la première fois à Noranda en Abitibi.

5 novembre 1926 : Monsieur Georges A. Martin, du 1819 rue Gauthier, avait toutes les raisons au monde de s’être levé tôt ce matin, et de se présenter le premier à la grande vente chez Charles-H. Pettit & Co Ltd. En effet, M. Martin en est reparti au volant d’un Chevrolet Touring, payé 99 cents (vous avez bien lu : quatre-vingt-dix-neuf cents). Le moteur était compris dans le prix.

8 novembre 1926 : Les flammes causent des dégâts estimés à 300 mille dollars à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.

18 novembre 1926 : Henri Bourassa rencontre le pape Pie XI.

18 novembre 1926 : Le Canadien de Montréal joue sa première partie au Forum de Montréal.

18 novembre 1926 : Le nouveau navire à roues à aubes le Montréal flamme près de Sorel.

22 novembre 1926 : Inauguration du nouveau Palais de justice de Montréal.

24 novembre 1926 : Naissance de Paul Buissonneau, comédien et metteur en scène.

29 novembre 1926 : Le bateau passager Le Météor coule au lac Témiscamingue, il n’y a pas de victimes.

1er décembre 1926 : Les prohibitionnistes subissent un cinglant échec lors des élections provinciales en Ontario, alors que l’abrogation de la loi de la tolérance de 1916 est exigée par une très forte majorité.

3 décembre 1926 : Tenue d’une exposition du livre français à Montréal.

22 décembre 1926 : Qu’on prévoie un arbre de Noël pour offrir des cadeaux aux déshérités, cela se conçoit, surtout en décembre. Mais qu’un tel projet ait été conçu pour les animaux, cela étonne. À Montréal, au pied d’un arbre de Noël installé par la Ligue pour la justice pour les animaux en face de l’édifice Sun Life de Montréal, un groupe de bénévoles distribuent un pouding spécial pour chevaux. Le pays est riche, prospère et heureux… Trois ans encore restent jusqu’au novembre 1929, début de la Grande dépression.

23 décembre 1926 : L’électricité est arrivée enfin à Noranda.

28 décembre 1926 : Après un mois de surveillance assidue, l’inspecteur D.-J. Kearney, du service fédéral des douanes et de l’accise, procède à la découverte, sur la rue Mullins, à Montréal, de la distillerie clandestine (ou alambic) la plus considérable de l’histoire de la production illégale de boissons alcoolisées, puisqu’elle avait une capacité de 2 000 gallons par semaine.

31 décembre 1926 : Fondation de l’Ordre de Jacques-Cartier.

31 décembre 1926 : Importantes inondations à Longueuil.

Sans date exacte :

1926 : La Ligue de la jeunesse féminine est fondée par Thérèse Casgrain. La ligue réunit des bénévoles qui s’occupent de travail social. Elle démontre son esprit d’indépendance lorsqu’elle refuse d’y adjoindre un aumônier.

1926 : La pasteurisation du lait est finalement appliquée au Québec, ce qui entraîne une baisse des taux de mortalité infantile.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>