XXe siècle

Ligne du temps : 1912

Ligne du temps : 1912

Ligne du temps: 1912

Statistiques :

En 1911, on a produit 9 427 694 livres de sucre d’érable et 984 282 gallons de sirop d’érable.

Au 1er janvier 1912, on retrouve 1 878 automobiles immatriculées au Québec.

La Montreal Light Company compte 30 000 abonnés.

La province de Québec compte 75 Caisses populaires.

L’École d’industrie laitière compte 658 élèves, l’École des hautes études (HEC) compte 56 élèves, l’École technique de Montréal compte 540 élèves, l’École technique de Québec compte 309 élèves. Le Québec compte 22 écoles ménagères.

Jour après jour :

12 janvier 1912 : À Toronto, le premier numéro du Financial Post paraît.

15 février 1912 : Les députés de l’Assemblée législative émettent une résolution déplorant les logements insalubres à Montréal.

28 février 1912 : « Un anniversaire glorieux ». Le Québec fête le 200e anniversaire de la naissance du marquis Louis-Joseph de Montcalm, à Candiac, en France (il y aura 200 ans mercredi, 28 février que l’héroïque défenseur de Québec, le marquis Louis-Joseph de Montcalm est né au Château de Candiac, France).

9 mars 1912 : Rassemblement monstre au Monument National de Montréal.

13 mars 1912 : L’équipe des Bulldogs de Québec remporte la première coupe Stanley de leur histoire face à l’équipe de Moncton sur un score de 8 à 0. Les Bulldogs ont marqué 17 buts lors des deux parties de la finale, et en ont accordé 3 à leurs rivaux.

15 mars 1912 : Le député libéral fédéral Pierre-Joseph-Arthur Cardin met le feu à sa barbe en Chambre des Communs.

23 mars 1912 : La toute première exposition de canots-automobiles et de moteurs suscite un grand intérêt.

23 mars 1912 : Le quotidien La Presse inaugure ses bureaux à Londres. Sis sur Sicilian Avenue, une courte allée reliant Southampton Row à Bloomsbury Square, l’édifice est situé à proximité des grands hôtels, de la gare Easton, où descendent de train les voyageurs en provenance d’outre-Atlantique, du British Museum et de l’agence de Québec (aujourd’hui on dit « délégation générale du Québec »). Le bureau de Londres est mis à la disposition de tous les Canadiens qui se sentent perdus en arrivant dans la capitale britannique, ainsi il rendra de grands services aux Canadiens qui visiteront la grande capitale anglaise, « un pied-à-terre où chacun sera chez soi et pourra obtenir toutes les informations désirées ».

3 avril 1912 : Le poète et peintre Charles Gill est élu président de l’École littéraire de Montréal.

4 avril 1912 : Création de la Commission des grains.

12 avril 1912 : La violence éclate dans les ports du Canada paralysés par une grève des débardeurs.

14 avril 1912 : Le Titanic heurte un iceberg au large de Terre-Neuve et coule. Plus de 1500 victimes.

15 avril 1912 : Dissolution du Parlement provincial.

30 avril 1912 : Le steamer Mackay-Bennett arrive à Halifax avec les cadavres de 50 passagers du Titanic.

1er mai 1912 : Émission des premiers billets de 5,00$ au Canada.

15 mai 1912 : Conformément à la Loi sur l’extension des frontières du Québec, le district de l’Ungava (qui portera le nom de Nouveau-Québec) fait désormais partie du territoire de la province, augmentant ainsi de façon considérable sa superficie et faisant du Québec la plus grande province canadienne.

15 mai 1912 : Les libéraux de sir Lomer Gouin remportent une éclatante victoire lors des élections générales du Québec.1Les Québécois élisent 61 libéraux, 17 conservateurs et 2 indépendants.

18 mai 1912 : Mgr Eugène Lapointe, docteur en philosophie et évêque de Chicoutimi, créé la Fédération ouvrière mutuelle du Nord. Ce syndicat sera placé sous l’égide de l’église catholique et s’opposera aux unions internationales de travailleurs qui se sont implantées à Jonquière et à Chicoutimi.

23 mai 1912 : Le port de Montréal débute une autre saison après un hiver long et dur.

24 mai 1912 : Ce qui avait été prévu et attendu est arrivé. D’ailleurs le progrès ascendant le voulait ainsi. On a vu à Sherbrooke un auto mu par l’électricité ; cet auto qui est un « Détroit electric » est la propriété de Mme B.C. Howard. Il (l’auto) roule parfaitement, tranquillement sans bruit, son pouvoir électronique est facilement contrôlable et il peut circuler à l’aise dans les rues les plus animées. Ce serait l’idéal du genre, surtout pour un auto de dames, et il sera presque parfait s’il écrase moins que ses congénères à gaz quelconque. Heureux Sherbrooke qui sait se distinguer en tout et à qui il ne manque plus qu’un auto mécanique pareil pouvant faire à lui tout seul le travail du !Cleaning-up Week! (texte paru dans le Progrès de l’Est, le 24 mai 1912).

25 mai 1912 : Un premier agent des terres, Hector Authier, arrive à Amos en Abitibi.

29 mai 1912 : Grand banquet en l’honneur de Wilfrid Laurier à l’Hôtel Windsor à Montréal.

4 juin 1912 : La majorité des échevins de Montréal se prononcent en faveur d’un service d’autobus dans la ville au cours d’une séance du conseil municipal.

4 juin 1912 : À Québec, un incendie éclate en pleine nuit dans les cuisines du Château Frontenac.

4 juin 1912 : Décès à Terrebonne d’Alphonse Desjardins (baptisé Charles-Alphonse), maire de Montréal de 1893 à 1894, avocat, journaliste, homme politique et homme d’affaires.

23 juin 1912 : Inauguration du monument dédié au Père Flavien Durocher à Québec.

24 juin 1912 – 30 juin 1912 : Premier congrès de la langue française est tenu à Québec. Siège de la première université française d’Amérique, la ville de Québec organise le Congrès de la langue française dans le cadre de sa stratégie de s’affirmer comme une capitale de la francophonie mondiale.

25 juin 1912 : Inauguration à Québec du monument-souvenir d’Honoré Mercier (1840-1894), ancien premier ministre de la province de Québec (1887-1991).

25 juin 1912 : Un incendie détruit une partie de la ville de Chicoutimi. Le Séminaire de Chicoutimi et le musée du séminaire (futur musée du Saguenay-Lac-Saint-Jean) sont détruits. Les dégâts s’élèvent à plus de 773 000 $.

main_etat americain

L`État du Maine, le littoral atlantique. Photo, droit d’auteur Maria Polotskaia

25 juin 1912 : La Société du parler français du Québec et l’Action catholique de la jeunesse canadienne (ACJC) organisent dans la ville de Québec le premier congrès de la langue française qui attire des francophones de toute l’Amérique. Les questions de l’enseignement et de la place de la langue dans le commerce et dans la vie publique y sont soulevées. (V. aussi le 30 juin prochain).

25 juin 1912 : Un quai sur lequel il y avait 250 personnes, s’est écroulé, au parc Eagle, à Grand Isle, causant une vingtaine de morts et plusieurs blessés en les précipitant dans les eaux de la rivière Niagara. Le vapeur Henry Koerber a causé le malheur en accostant; un long craquement se produisit et la partie centrale du quai a cédé.

25 juin 1912 : Henri Bourassa revient à Montréal, de retour de son voyage en France.

30 juin 1912 : Un cyclone fait des centaines de morts et cause des millions de dollars de dommages, à Regina.

30 juin 1912 : Clôture du premier congrès de la langue française (v. aussi le 25 juin dernier).

8 juillet 1912 : Début des travaux de creusage du tunnel sous le Mont-Royal.

27 juillet 1912 : L’Empress of Britain coupe en deux l’Helvetia qui coule à pic dans le golfe du Saint-Laurent.

29 juillet 1912 : Le capitaine Joseph-Élzear Bernier part en expédition polaire. Il quitte Québec à bord du « Minnie Maid ».

7 août 1912 : Première vente publique de lots de village pour l’habitation à Amos, en Abitibi.

11 août 1912 : Une orage s’abat sur la région de Québec : 108 heures de pluie (216 mm) inondent toute la région.

18 août 1912 : L’abbé Adélard Desrosiers inaugure la toute première colonie de vacances au Québec. Cette colonie, appelée «Aux Grèves» se trouve près de Contrecoeur. Les enfants sont issus de familles démunies de la région.

6 septembre 1912 : Robert Borden, le premier ministre du Canada, revient de Londres et est accueilli à Québec. Le lendemain il est reçu triomphalement à Montréal.

26 septembre 1912 : Le jeune aviateur Ernest Anctil présente au public le biplan Anctil, premier aéroplane construit par un Canadien-français, qu’il pilote ensuite à plusieurs reprises au-dessus de Cartierville.

6 octobre 1912 : Première statue de Jeanne d’Arc est érigée à Montréal.

18 octobre 1912 : Démission du ministre fédéral M. Monk.

10 octobre 1912 : À Québec, dévoilement du monument érigé en l’honneur de François-Xavier Garneau. Il a écrit la première Histoire du Canada de 1845 à 1848.

24 octobre 1912 : Bénédiction du Collège de Matane.

1er novembre 1912 : Le vapeur Cecilia L, qui faisait route entre Montréal et Valleyfield, coule dans les eaux du lac Saint-Louis, au sud de l’île Perrot. Sur les 16 personnes embarquées à bord du vaisseau, 12 perdent la vie, dont le capitaine Emmanuel Leduc. La catastrophe est survenue quand, au cours d’une violente tempête, le navire a heurté une batture (soit la partie du rivage découverte par la marée) près de l’île Perrot. Sous le choc, la cargaison dans la cale s’est violemment déplacée pour passer à travers la cloison du vaisseau, avec les tragiques conséquences. M. Lionel Leduc, fils du capitaine, le pilote Alex Gosselin et les passagers Félix Cousineau et E.H. Baillargés ont été rescapés après de longues heures de dérive sur des morceaux de l’épave.

3 novembre 1912 : Inauguration à Montréal du monument à Saint-Joseph. Ce monument se trouve en face du Oratoire St-Joseph.

5 novembre 1912 : Début de la 1ère session du 13e Parlement de Québec.

10 novembre 1912 : Décès de Louis Cyr, l’homme le plus fort au monde.

17 novembre 1912 : Le frère André (le frère Alfred Besset de son vrai nom), établit sur le Mont-Royal l’oratoire Saint-Joseph. L’archevêque de Montréal, Mgr Paul Bruchési, bénit les lieux. Cette petite chapelle deviendra un haut lieu de pèlerinage.

25 novembre 1912 : Début d’une nouvelle session au Parlement d’Ottawa.

5 décembre 1912 : Robert Borden, premier ministre du Canada, propose de donner 35 000 000$ à l’Angleterre.

9 décembre 1912 : Près de 2 mille personnes assistent à l’inauguration du musée de l’Art Association. Situé sur la rue Sherbrooke, à Montréal, on y expose des toiles de peintres célèbres données ou prêtées par de grands financiers québécois tels que William Cornelius Van Horne, Herbert Holt ou Hugh Allan.

9 décembre 1912 : Québec verse un octroi de 25 000$ à l’Université Laval.

14 décembre 1912 : L’hebdomadaire Le Travail, organe officiel du Parti ouvrier et du Congrès des métiers et du travail de Montréal, voit le jour. Le Travail a un tirage de 5 000 exemplaires. On peut y trouver des articles sur le travail des enfants, sur les maladies liées au milieu de travail, sur les causes de l’élévation du coût de la vie, sur l’hygiène, le transport en commun, etc.

21 décembre 1912 : Fin de la première session du 13e Parlement de Québec.

Date exacte inconnue :

1912 : L’université McGill engage la première femme au Canada à occuper le poste de professeur. Il s’agit de la botaniste Carrie Derrick.

1912 : La Young Men Hebrew Association recrute 1 260 membres et devient alors la seconde YMHA en Amérique après New York.

1912 : Grève des membres de la United Garment Workers Association contre les membres de la Montreal Clothing Manufacturers’ Association.

1912 : Benjamin Kravitz ouvre à Montréal le restaurant Ben’s Delicatessen. Ce restaurant qui sera reconnu par ses viandes fumées, sera considéré comme une institution à Montréal (maintenant fermé, le Ben’S Deli était situé au 990, Maisonneuve ouest, coin de Metcalfe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>