XXe siècle

Ligne du temps : 1910

Ligne du temps : 1910

Ligne du temps : 1910

Quelques statistiques : Au Québec, 1 453 personnes travaillent dans les fabriques de beurre, la province compte 25 usines de pulpe de papier et 787 fabriques de beurre. On compte 485 automobiles immatriculées dans la province de Québec.

5 janvier 1910 : L’équipe de hockey du Canadien de Montréal a disputé aujourd’hui le tout premier match de son histoire face à l’équipe du Cobalt. Avec un score de 7 buts contre 6 pour l’équipe adverse, le Canadien a triomphé du Cobalt dans l’une des parties les plus contestées et les plus excitantes jamais vues à Montréal.

7 janvier 1910 : Décès de Robertine Barry, journaliste et écrivaine québécoise.

10 janvier 1910 : Henri Bourassa fonde le journal Le Devoir, dont la devise est «Fais ce que dois !»

12 janvier 1910 : Premier ministre du Canada Wilfrid Laurier présente le Bill pour créer une marine canadienne.

18 janvier 1910 : En Ontario, a lieu la fondation de l’Association canadienne-française d’éducation de l’Ontario.

21 janvier 1910 : Un train du Canadien Pacifique faisant le trajet entre Montréal et Minneapolis déraille à l’entrée du pont de la Rivières aux Espagnols, près de Webbwood, au sud de Sudbury. Une partie du convoi tombe dans la rivière. Plus de 40 passagers trouvent la mort. Au total, 28 wagons sont submergés.

1er février 1910 : Le Comité des Citoyens obtient une victoire significative aux élections municipales de Montréal. L’élection du maire Guérin, un anglophone, met fin à l’alternance de maires francophones et anglophones à Montréal.

2 février 1910 : On envoie le courrier aux Iles-de-la-Madeleine dans un baril.

3 février 1910 : Le Parlement du Canada commence les débats sur le Bill de la marine canadienne.

5 février 1910 : Naissance de Charles-Philippe Leblond, futur histologiste de renom.

21 février 1910 : Parait le premier numéro du quotidien « La Tribune de Sherbrooke ».

1 mars 1910 : Olivier-Napoléon Drouin est élu maire de Québec.

8 mars 1910 : Célébrations de la première Journée internationale de la femme.

9 mars 1910 : Le Bill de la marine est voté en 2e lecture.

12 mars 1910 : Les Wanderers de Montréal remportent la coupe Stanley.

1er avril 1910 : Création des Fusiliers de Sherbrooke.

1er avril 1910 : Le port de Montréal débute une autre saison.

14 avril 1910 : Une explosion de dynamite et de poudre se produit à l’endroit connu comme des Chutes, près de Bagotville sur la ligne du chemin de fer qui doit relier Chicoutimi et la Baie des Ha! Ha! Les entrepreneurs Stanislas Gagné et O’Brien, ingénieurs civiles ainsi que quatre ouvriers sont tués par l’éboulement d’une grande étendue de terre et plusieurs autres ont été blessés. La tragédie de Bagotville a laissé sa marque dans la toponymie. Ainsi, l’événement est commémoré par le lieu-dit L’Éboulis.

17 avril 1910 : Une terrible déflagration détruit une partie de Saint-Eustache, pas moins de 16 maisons sont détruites.

20 avril 1910 : Adoption de la Loi créant la marine canadienne.

3 mai 1910 : Une mine d’or est découverte dans la Beauce, à 3 milles du village de Woburn, dans la vallée de la rivière Arnold par deux prospecteurs, résidents à 212 rue Cherrier, Montréal, Messieurs Adélard Dion, âgé de 26 ans et natif de Lévis, et Joseph Gervais, âgé de 30 ans, né à Contrecoeur,  après des recherches ardues de deux années. En juin les prospecteurs obtiendront  du département des mines de Québec des licences de mineurs sur quatre cents acres de terre des gisements aurifères, dans la vallée de la rivière Arnold, y compris le lit de ce cours d’eau. Cette rivière est large d’une centaine de pieds, et profonde de 3 à 4 pieds et s’est dans ce cours d’eau que se trouve abondamment le précieux métal, plus on creuse le lit et plus l’or s’y trouve en abondance. À peu de profondeur du lit de la rivière ont été trouvées de grosses pépites d’or. Dans la région se trouve aussi en très grande quantité du sable magnétique (sable noir) dont l’analyse faite par M. Milton L. Hersey, à l’emploi du gouvernement provincial, a donné le résultat et suivant: 122,8 onces par 2,000 livres, ayant une valeur de $2,456. La rivière Arnold qui roule ainsi de l’or dans ses eaux, descend en cascades du mont Gosford, situé à une quinzaine de milles du terrain minier en question, et où elle prend sa source. Les « claims » de MM. Dion et Gervais ne sont qu’à 18 milles du Pacifique Canadien et du Québec Central.

3 mai 1910 : Fin de la première saison du Canadien de Montréal.

6 mai 1910 : Décès de Sa Majesté Edouard VII, roi de Grande-Bretagne et fils de la reine Victoria.

19 mai 1910 : La reine des comètes, la comète de Halley est visible au Québec. Sa dernière apparition remonte à 1835. Depuis le début du mois, il s’agit du plus important sujet de conversation. Heureusement, il n’y a pas eu de collision (la comète de Halley est revenue nous visiter en 1986).

21 mai 1910 : Naissance de Jean Rafa, futur chanteur très populaire.

24 mai 1910 : Le naufrage du steamer Goodyear dans les eaux du lac Huron cause la mort de 18 personnes.

28 mai 1910 : Inauguration du service de tramway entre la ville de Montréal et la ville de Longueuil.

29 mai 1910 : Un grand rassemblement a lieu à Montréal pour la fête-souvenir de Dollard des Ormeaux.

1er juin 1910 : Apparition des premières automobiles-taxis à Montréal.

4 juin 1910 : Annexion de la Ville de Notre-Dame-de-Grâce à la Ville de Montréal.

5 juin 1910 : Les premières voitures de place (c’est ainsi que l’on appelait les voitures conduites par des cochers) sont arrivées à Montréal. Ces voitures, merveilleuses d’élégance et confortables, sont un signe des temps. Toutes les nouveautés que les vieux pays ont tant hésité à adopter, le Canada les fait siennes avec empressement, allant du premier coup aux derniers perfectionnements!

Ville Triste

Ville triste. Photo : © Grandquebec.com

15 juin 1910 : Un réservoir d’eau s’effondre au square Victoria, dans l’immeuble du journal le Herald, à Montréal. Au moins vingt-sept personnes perdent la vie. Deux étages de l’immeuble se sont écroulés.

19 juin 1910 : Première célébration de la Fête des pères au Québec.

24 juin 1910 : Tenue du premier Congrès de la langue française à Québec.

25 juin 1910 : Ouverture du premier Congrès international de l’aviation à Montréal.

2 juillet 1910 : Le comte de Lesseps effectue le premier voyage aérien au Canada (c’est-à-dire, au lieu de faire des boucles au-dessus d’un aérodrome, il survole Montréal et fait un crochet au-dessus de l’hôtel de ville, saluant la métropole et son maire).

7 juillet 1910 : Le capitaine Joseph Bernier quitte de nouveau Québec pour trouver le passage du Nord-Ouest.

10 juillet 1910 : Tenue du 21e Congrès eucharistique à Montréal.

18 juillet 1910 : Dix mille employés de la compagnie de chemin de fer du Grand Tronc, conducteurs, serre-freins et manutentionnaires du fret, sont en grève.

22 juillet 1910 : Inauguration de la nouvelle chapelle du Sanctuaire de la Réparation.

20 août 1910 : Le canot J. C. M. de J. C. MacKay gagne le trophée La Presse aux régates de Lachine.

27 août 1910 : L’équipe Nationale  (National) de crosse de Montréal remporte la victoire de la National Lacrosse Union.

1er septembre 1910 : Ouverture de l’École forestière.

6 septembre 1910 : Montréal accueille le XXIe Congrès eucharistique international et le Congrès du Sacré-Coeur.

8 septembre 1910 : Premier vol d’un avion muni d’un moteur fabriqué au Canada.

20 septembre 1910 : Ouverture de l’École des hautes études commerciales (HEC), à Montréal.

22 septembre 1910 : M. Max Daoust, de la Daoust Realty Co. Ltd, invite des représentants des principaux quotidiens montréalais à se rendre au Parc Sainte-Hélène, à Montréal-Sud, pour voir le premier monoplan construit à Montréal.

24 septembre 1910 : Défaite du National de Montréal en finale de la coupe Minto à la crosse.

1er octobre 1910 : Un ouragan s’abat sur Montréal. Deux personnes perdent la vie et des dizaines sont blessées.

15 octobre 1910 : En Abitibi, la famille Turcotte est la première à s’établir sur un terrain qui deviendra la ville d’Amos.

25 octobre 1910 : Les injures proférées à l’endroit du pape par un magistrat fanatique et déséquilibré du nom de Nathan (son nom complet n’est pas cité dans les médias) amènent quelque 20 000 catholiques montréalais sur le Champ de Mars pour témoigner leur attachement au catholicisme.

26 octobre 1910 : Les flammes causent pour $2 millions de dégâts à Victoria, Colombie-Britannique.

8 novembre 1910 : Premier concert du Quatuor à cordes Dubois présenté à la salle Windsor de Montréal.

12 novembre 1910 : Le Club athlétique Canadien de Montréal est admis dans la NHA.

21 novembre 1910 : Naissance du future poète Roger Brien.

5 décembre 1910 : Le premier ministre du Canada Wilfrid Laurier adresse au journal La Presse les raisons qui juistifient la loi sur la marine canadienne.

8 décembre 1910 : Le chemin de fer entre Matane et Mont-Joli est inauguré.

9 décembre 1910 : Tenue d’une conférence fédérale-provinciale.

10 décembre 1910 : Une collision ferroviaire à St-Hyacinthe fait 5 victimes.

31 décembre 1910 : Les Canadiens font un début encourageant. L’équipe « bleu, blanc, rouge » composée d’éléments recueillis des quatre coins du pays et n’ayant jamais joué ensemble donne du fil à retordre aux Ottawas, des champions qui luttent aux côtés les uns des autres depuis plusieurs années. Pendant les deux-tiers de la partie la victoire était aux Canadiens qui jouaient plus rapidement et plus habilement que leurs adversaires. Pitre et Payon étaient les étoiles et le jeune joueur de Saint-Hyacinthe, bien que relevant d’une maladie de quatre jours, s’est révélé une étoile de première grandeur au hockey. Lalonde a été trop individuel. En effet, le capitaine du Canadien a fait de magnifiques assauts et de belles courbes, mais il fut envoyé à la clôture par sa faute et ne passait pas la rondelle à ses confrères. Poulin et Vézina ont été bien admirés… C’est en ces termes que La Presse parle du match disputé des Canadiens contre le club Ottawa, à l’aréna du Jubilé, à l’angle des rues Moreau et Sainte-Catherine, dans l’est de Montréal. On n’apprend que les Canadiens subirent un revers de 5 à 3 aux mains de leurs adversaires qu’en lisant l’article jusqu’à la fin.

Date exacte inconnue :

1910 : Pour la première fois de l’histoire du Québec, une femme obtient un baccalauréat ès arts d’une université de langue française; l’Université de Montréal.

1910 : Immigration massive au Québec en provenance d’Europe de l’est et du sud – Juifs, Italiens, Polonais, Russes, Ukrainiens, fuyant la misère, la famine et les persécutions. Ottawa favorise une immigration anglophone en provenance du Royaume-Uni.

1910 : Édouard Montpetit devient professeur à l’École des hautes études commerciales de Montréal. Il sera le premier économiste québécois officiellement reconnu et dispensera son enseignement pendant 35 ans.

1910 : Henri Bourassa déclare que la guerre contre les Boers était une erreur et que « le Canada doit s’orienter vers une entière autonomie et un idéal proprement national ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>