XXe siècle

Décès : 1921 – 1935

Décès : 1921 – 1935

Décès 1921-1935

1921

29 novembre 1921 : Décède en Écosse Lord Mount Stephen, homme d'affaires, pionnier du transport ferroviaire canadien, l’un des fondateurs de la compagnie de chemins de fer Canadien Pacifique, président de la Banque de Montréal. Né le 5 juin 1829, à Dufftown, Écosse.

1923

1923 : (date exacte inconnue) Décès à Montréal d'Hector Demers, poète. Le 25 juillet 1896, il fait paraitre ses premières poésies. Il est admis à l'École littéraire de Montréal, en février 1899. Il était né en 1878, à Montréal.

25 avril 1923 : Est décédé à Montréal Louis Taillon, homme politique, premier ministre de la province de Québec. Né à Terrebonne, le 26 septembre 1840, il fréquente le Collège Masson à Terrebonne de 1847 à 1856, puis étudie le droit. Il est admis au Barreau du Bas-Canada le 6 novembre 1865. Créé conseil en loi de la reine le 20 janvier 1882. Il est élu député à maintes reprises. Il est premier ministre, président du Conseil exécutif et Procureur général du 25 au 29 janvier 1887. Chef de l'opposition de 1887 à 1890, premier ministre du 16 décembre 1892 au 11 mai 1896, président du Conseil exécutif du 16 décembre 1892 au 28 février 1895 et Trésorier provincial du 16 au 30 décembre 1892 et du 6 octobre 1894 au 11 mai 1896. Membre du Conseil privé et ministre des Postes dans le cabinet fédéral Tupper du 11 mai au 9 juillet 1896. Vice-président du Club libéral-conservateur de Montréal. Promoteur et premier président du Club Lafontaine en 1903. Maître de poste à Montréal de 1911 à 1915, bâtonnier du Barreau de Montréal en 1892, bâtonnier du Barreau de la province de Québec en 1892 et en 1893. Il est inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 28 avril 1923.

6 août 1923 : Meurt à Ottawa Benjamin Sulte, historien, critique littéraire, militaire, traducteur, poète. Son ouvrage le plus connu est son Histoire des Canadiens français, publié en 1882, mais il a rédigé environ 3500 articles et vers. Officier, il travaille dans le département de la défense dès 1870, et il accède au poste de commis en chef en 1889. Il prend sa retraite en 1902. Il était né à Trois-Rivières, le 17 septembre 1841.

1924

15 janvier 1924 : Meurt à Montréal Alphonse Beauregard, poète. Né en 1881 (date exacte inconnue) à La Patrie, il est employé à la manufacture de chaussures Côté ; comptable, à la Compagnie Singer ; au service de la Commission du Havre, 1907. Il est reçu à l'École littéraire de Montréal, le 28 octobre 1908. Fait paraître ses poèmes et récits dans La Revue, Le Nationaliste; L'Avenir du Nord, La Revue moderne, Les Forces, Les Alternances.

1er octobre 1924 : Décès de Télesphore Simard (décédé à Ville-Marie, Témiscamingue). Homme politique, député de Témiscamingue, né le 19 décembre 1863 à Saint-Joachim, marié à Angélina Morissette.

5 octobre 1924 : Décès à Québec de Joseph Vézina, (François Joseph Vézina), chef de musique, organiste, maître de chapelle, professeur, compositeur, marchand de musique, éditeur. Né à Québec, le 9 juin 1849, il ne reçoit aucune formation musicale particulière. Il joue le baryton dans le 9e bataillon des Voltigeurs de Québec dès 1867, puis devint chef de la fanfare (1869-79) et il dirige la musique des batteries A et B de l’Artillerie royale canadienne (1879-1919). Il fonde en 1876 l’Harmonie de Notre-Dame de Beauport. Il dirige l’harmonie des cadets de l’école Saint-Jean-Baptiste (1911-24) et fond en 1916 la fanfare Vézina, chargée des concerts d'été sur la terrasse du Château Frontenac. Président de l’AMQ (1914-15), cofondateur de l’École de musique de l’Université Laval (1922).

1925

18 juillet 1925 : Meurt Mgr L.-N. Bégin, cardinal évêque du diocèse de Chicoutimi et archevêque de Québec. Il était né le 10 janvier 1840 à Saint-Joseph-de-la-Pointe-Lévis (aujourd’hui Lévis). Il fait ses études à Rome et enseigne à l’Université Laval, au séminaire de Québec et à l’École normale Laval. Il est ordonné prêtre le 10 juin 1865, à l'âge de vingt-cinq ans. Il est sacré évêque de Chicoutimi le 24 octobre 1888, évêque coadjuteur de Québec en 1891 puis archevêque de Québec le 12 avril 1898. Il est nommé cardinal par Pie X le 25 mai 1914 avec le titre de cardinal-prêtre de Saints Vital, Valérie, Gervais et Protais.

5 octobre 1925 : Meurt à Ottawa Alfred Duclos DeCelles, écrivain, journaliste, historien, avocat, bibliothécaire. Pendant trente-cinq ans, de 1885 à 1920, il est le chef de la bibliothèque du Parlement à Ottawa. Né à Saint-Laurent, le 8 août 1843, il étudie au séminaire de Québec. Il devient rédacteur au journal de Québec. Il est admis au barreau du Québec en 1873. Il écrit dans La Minerve jusqu'en 1880. Il devient assistant du bibliothécaire en chef de la Bibliothèque parlementaire du Canada en 1884 et il est nommé bibliothécaire en chef de cette institution, en 1885. En tant que biographe et historien, il écrit l'histoire des États-Unis et raconte la vie de Louis-Joseph Papineau, Louis-Hippolyte La Fontaine et Wilfrid Laurier.

1926

27 mars 1926 : Meurt à Chicoutimi Georges Vézina, né le 21 janvier 1887, à Chicoutimi, joueur professionnel de hockey sur glace, gardien de but pour les Canadiens de Montréal dans l'Association nationale de hockey puis dans la Ligue nationale de hockey La LNH a un trophée homonyme pour le gardien de but avec la plus petite moyenne de buts encaissés. Il mérite le trophée Marois le 7 mars 1925. Le 28 novembre 1925, il s'effondre, victime d'une forte fièvre et le 3 décembre 1925 il est diagnostiqué avec une tuberculeuse avancée. Dès son année d'ouverture, en 1945, le temple de la renommée du hockey accueille Vézina en son sein.

15 août 1926 : Meurt à Sherbrooke Mgr Paul La Roque (baptisé Paul-Toussaint La Roque), prêtre catholique et évêque, né le 27 octobre 1846 à Sainte-Marie-de-Monnoir (Marieville). Il fréquente d’abord le petit séminaire de Sainte-Thérèse en 1858-1859, puis le séminaire de Saint-Hyacinthe de 1859 à 1862. Il revient terminer ses études classiques au petit séminaire de Sainte-Thérèse et y prend la soutane en 1865. En 1893, il devient le deuxième évêque de Sherbrooke et il reste à la tête du diocèse jusqu'à sa mort, 32 ans plus tard.

23 août 1926 : Décès dans l’Outremont (Montréal) de Laurent-Oliver David, né à Sault-aux-Récollets (île de Montréal) le 24 mars 1840. Célèbre avocat, sénateur, journaliste et historien québécois, père de Athanase David et grand-père du cardiologue et sénateur Paul David. Traducteur à la Chambre des communes du Canada, greffier du conseil municipal de Montréal, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, fondateur du Monument national. Il est enterré au cimetière Notre-Dame-des-Neiges.

1927

21 février 1927 : Meurt à l’Hôtel-Dieu de Montréal Édouard Tessier, prêtre, curé. Né à Saint-Bonaventure-d’Upton, le 28 août 1858, il fait ses études classiques et sa théologie au Séminaire de Nicolet (1872 – 1883). Il est ordonné prêtre à Montréal, le 22 septembre 1883, par Mgr Fabre. Il est vicaire à Saint-Stanislas de Champlain (1883-1884) et à Sainte-Monique-de-Nicolet (1884-1890), il est ensuite curé de Sainte-Perpétue-de-Nicolet (1890-1908), aumônier de la maison mère de l’Assomption (1908-1918), curé de Saint-François-du-Lac (1918-1927). Il est fait chanoine titulaire, le 27 décembre 1923.

28 mars 1927 : Meurt à Ottawa Mgr Joseph-Médard Emard, homme religieux, premier évêque du diocèse de Valleyfield, archevêque d’Ottawa. Né à Saint-Constant, comté de Laprairie, le 31 mars 1853, il fait ses premières classes à l’école d Saint-Hubert. En 1864, il commence, à Sainte-Thérèse, son cours classique, qu’il termine, de 1867 à 1872, au collège de Montréal. C'est à Montréal aussi qu'il vit ses années de grand séminaire. Il y est ordonné prêtre le 10 juin 1876. En 1887, il devient chef d la chaire d’histoire ecclésiastique de l’Université Laval à Montréal. À la réorganisation du chapitre de la cathédrale en 1891, il est nommé chanoine titulaire. Le 5 avril 1892, il est nommé le premier évêque du diocèse de Valleyfield. Il administre ce diocèse pendant trente ans, de 1892 à 1922. Le 20 septembre 1922, il est intronisé comme évêque du diocèse d’Ottawa.

3 juin 1927 : Meurt en Angleterre Sir Henry Charles Keith Petty-Fitzmaurice, 5e marquis de Lansdowne, 6e comte de Kerry, gouverneur général du Canada (1883 – 1888). Il occupe la fonction de gouverneur général durant une période turbulente pour le Canada. Il aide en à négocier un règlement pacifique pour un litige avec les États-Unis qui risquait d'envenimer les relations entre les deux pays. Il appuie le développement scientifique en présidant l'assemblée inaugurale de la British Association for the Advancement of Science. Il est nommé Vice-roi des Indes en 1888 et il s retire en 1900. Il était né le 14 janvier 1845, à Londres.

28 novembre 1927 : Décès à Ottawa de Jules Tremblay, poète, traducteur, journaliste. Né le 5 juillet 1879 à Montréal.

1928

4 février 1928 : Meurt à Woonsocket Aram-Jules Pothier, né le 26 juillet 1854 à Yamachiche. Il fait ses études au collège de Nicolet. Muni d'un brevet d'études secondaires et d'une connaissance rudimentaire de l'anglais, il émigré en 1872 aux États-Unis, y rejoignant ses parents établis depuis 1864. Il s'installe à Woonsocket. Il est élu maire de Woonsocket en 1893, il a été lieutenant-gouverneur du Rhode Island de 1897 à 1898. Par la suite, il a été gouverneur du Rhode Island de 1909 à 1915, puis de 1924 à 1928. Il est décédé le 4 février 1928 à Woonsocket. À Woonsocket, la Pothier elementary school porte son nom.

29 avril 1928 : Meurt l’abbé Thomas-Grégoire Rouleau, homme religieux, principal de l’École normale Laval. Il était né le 29 avril 1851.

1929

28 mars 1929 : Décès à Québec de Lomer Gouin, avocat, homme politique, premier ministre du Québec de 1905 à 1920.Il est admis au Barreau de la province de Québec le 2 avril 1884. Élu pour la première fois député du parti libéral à l’Assemblée législative du Québec en 1897, il est nommé commissaire (ministre) des Travaux publics en 1900. En 1901, il est nommé ministre de la Colonisation et des Travaux publics et il est confirmé comme ministre le 1 juillet 1903. Le 21 mars 1905, il devient premier ministre du Québec (il est assermenté comme premier ministre le 23 mars 1905). Le 4 novembre 1907, il est réélu premier ministre. Il est réélu le 15 mai 1912, le 22 mai 1916, le 23 juin 1919. Il démissionne comme premier ministre du Québec, le 8 juillet 1920. Il est nommé au Conseil Législatif, le 13 juillet 1920. En janvier 1922, il devient ministre fédéral de la Justice, mais il démissionne le 3 janvier 1924. Il est nommé, le 9 novembre 1928, lieutenant-gouverneur du Québec (il entre en fonctions le 10 janvier 1929), mais il n'occupe ce poste que deux mois avant de mourir en fonction. Il est inhumé au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges, à Montréal, le 1er avril suivant, lors des funérailles grandioses. Le 19 juin 1920, Sir Lomer Gouin devient Commandeur de la Légion d'Honneur. Il était né le 19 mars 1861, à Grondines.

29 juillet 1929 : Mort d’Antonin Nantel, prêtre, journaliste, écrivain, professeur, né le 16 septembre 1839, à Saint-Jérôme.

4 septembre 1929 : Décès de la bienheureuse Dina Bélanger, musicienne, religieuse, mystique. Née à Québec, le 20 avril 1897, elle est remarquée pour son intelligence et on l’envoie étudier la musique à New York. Ensuite, elle donne plusieurs concerts au profit des œuvres de charité. Entrée chez les religieuses de Jésus-Marie de Sillery en 1921, elle prend le nom de Marie Sainte-Cécile de Rome et prononce ses vœux en août de 1923. Elle compose son autobiographie spirituelle et elle laisse derrière elle des pièces musicales et des poèmes. Le 20 mars 1993, elle a été proclamée bienheureuse par Jean-Paul II. La salle Dina-Bélanger de Québec, le festival musical Dina-Bélanger et le collège Dina-Bélanger de Saint-Michel-de-Bellechasse sont nommés en son honneur. Une comédie musicale, composée par Louis-Martint-Lanthier et mise en scène par Bruno Marquis, portant sur la vie de la bienheureuse fut présentée dans le cadre des fêtes du 400e anniversaire de Québec et du 49e Congrès eucharistique international de Québec en juin 2008.

15 octobre 1929 : Meurt à Québec Victor-Alphonse Huard, prêtre, professeur, administrateur scolaire, naturaliste, premier entomologiste provincial. Né le 28 février 1853 dans le quartier Saint-Roch, à Québec, il étudie au petit séminaire de Québec comme externe de 1863 à 1872, année où il termine de brillantes études classiques. À partir de 1872, il poursuit ses études au grand séminaire de Québec. Il est reçu bachelier en théologie en 1875 et sera ordonné prêtre à la basilique Notre-Dame, à Québec, le 13 août 1876. Le 6 octobre 1875, il s’établit à Chicoutimi. En 1901, il retourne vivre à Québec où il continue son œuvre de vulgarisation en rédigeant plusieurs manuels. En 1904, il devient conservateur du Musée de l'Instruction publique. Ce poste, qu'il occupera jusqu'en 1927, lui permet de garder un œil sur les collections scientifiques que son maître a vendues en 1877 au département provincial des Travaux publics et de l'Agriculture pour l'édification de ce musée. De 1913 à 1916, il est le premier entomologiste en titre de la province. Il publie sa Faune entomologique de la province de Québec. Ce volume sur les lépidoptères diurnes constitue sa seule publication entomologique en taxinomie, puisque la mort le frappe peu après. Le travail qu'il préparait alors sur les papillons nocturnes ne sera jamais publié. Il s’est aussi impliqué dans la vie religieuse. Dès son retour à Québec, il devient directeur de la Semaine religieuse de Québec, hebdomadaire qu'a fondé Provancher en 1888. Huard maintient cette occupation jusqu'en août 1913.

1930

3 avril 1930 : Meurt à Londres Emma Lajeunesse (Emma Albani), la première cantatrice (soprano) canadienne à devenir une célébrité internationale. Elle chantera son dernier opéra le 24 juillet 1896 et elle donne son dernier récital à Londres, en 1911. Elle était née le 1 novembre 1852, à Chambly. Voir aussi : Biographie d’Emma Albani (Emma Lajeunesse).

1er mai 1930 : Meurt Charles Marchand, chanteur, surnommé le troubadour de la Gatineau. Né à Saint-Paul l'Ermite (aujourd'hui Le Gardeur) le 10 juin 1890, il est séduit par l'interprétation des chansons du folklore canadien. Il se consacre à la chanson folklorique et remporte un triomphe lors d'un premier récital en mai 1920, au Monument-National. Il va enregistrer plus de 150 chansons de folklore et créer des chansons originales d'inspiration populaire. En 1922, il fonde un quatuor vocal, Le Carillon canadien, qui devint un mouvement voué à la promotion et à la diffusion de la chanson folklorique.

1931

3 janvier 1931 : Mort de Louis Rubenstein, père du patinage artistique canadien. Né le 23 septembre 1861, il deivent champion canadien en patinage de vitesse en 1883 et champion du monde lors du championnat de 1890 en Russie. Il est membre du Hall of fame des sportifs internationaux juifs. Élu président de l’Association de Bowling du Canada, en 1895 ; élu président de l’Union internationale du patinage en vitesse de l’Amérique, en 1909. Conseilleur municipal du district de Saint-Louis (à Montréal) de 1916 jusqu’à son décès. Dans le Parc Jeanne-Mance, au coin de l’avenue Mont-Royal et de l’avenue du Parc, on y trouve une fontaine art-déco ayant une inscription apposée à son honneur.

31 mai 1931 : Meurt Mgr Raymond-Marie Rouleau, cardinal de l’Église catholique, évêque, archevêque de Québec. Il naît à l'Isle-Verte le 6 avril 1866, baptisé comme Félix. À 13 ans, en septembre 1879, il entre au séminaire de Rimouski, où il fait tout son cours classique, et, à 19 ans, en septembre 1885, il y prend la soutane. Il devient frère des Dominicains, établis à Saint-Hyacinthe au Canada, le 2 juillet 1885. Il part pour la Corse, et c'est au couvent de Corbara qu’il complète sa formation intellectuelle. Il est ordonné prêtre, en Corse, par Mgr de La Foata, évêque d’Ajaccio, le 31 juillet 1892. En août 1894, il revient au Canada, étant assigné au couvent de Saint-Hyacinthe. Le 2 juillet 1919, il est élu provincial des Dominicains pour la province du Canada. Le 9 mars 1923, il est élu évêque de Valleyfield. Il est intronisé comme archevêque de Québec, le 8 novembre 1926. Le 19 décembre 1927, il est créé cardinal de la sainte Église, du titre de Saint-Pierre de Montorio. Ses funérailles grandioses ont lieu le 6 juin 1931.

29 juin 1931 : Meurt à Yamachiche le docteur Charles-Nérée Beauchemin, poète et médecin de campagne. considéré comme un des premiers écrivains du terroir.Né le 20 février 1850 à Yamachiche, il fait paraître son premier recueil, Les Floraisons matutinales, en 1897. En 1928, il publie son deuxième et dernier recueil, Patrie intime. Son œuvre poétique, simple, patriotique et intimiste, se résumera essentiellement en ces deux recueils. En 1930, on lui décerne la Médaille de l'Académie française. À Yamachiche et à Trois-Rivières deux rues portent le nom de Nérée Beauchemin.

24 novembre 1931 : Décès à l’hôpital Notre-Dame de Montréal du Dr Wilfrid Derome, à cause de l’urémie, directeur de l'Institut médico-légal de Montréal. Il est pionnier de la médecine légale au Québec. Il dirige depuis 1914 le laboratoire de médecine légale et de police technique fondé par le gouvernement provincial et était en même temps médecin expert de la cour du coroner à Montréal. Il est un expert en armes à feu de toute première valeur et, à cause de cela, ses services sont requis dans des causes de meurtres à plusieurs reprises en dehors de la province et même aux États-Unis. Il écrit de nombreux articles sur le côté technique de la recherche des criminels, dont « Le lieu du crime » et « Les armes à feu ». Il était né le 19 avril 1877 à Napierville. L’édifice Wilfrid-Derome, à Montréal, abrite le Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale. Le Prix Wilfrid-Derome est décerné par la Société canadienne des sciences judiciaires. Jacques Côté a consacré à Wilfrid Derome un livre intitulé Wilfrid Derome Expert en homicides.

1932

1932 : Décès d’Alfred DeCelles, écrivain, journaliste et linguiste québécois, né en 1883, fils du journaliste Alfred Duclos DeCelles (v. 1925).

3 juin 1932 : Meurt à Chicoutimi Mgr Michel-Thomas Labrecque, homme d’église, troisième évêque du diocèse de Chicoutimi. Il naît le 30 décembre 1849 à Saint-Anselme. Il est ordonné prêtre en 1876, Il est nommé évêque par Léon XIII et consacré à l’épiscopat par Mgr Elzéar-Alexandre Taschereau en 1892. En 1927, Mgr Charles-Antonelli Lamarche lui succède en tant qu’évêque de Chicoutimi.

14 juin 1932 : Meurt Dorimène Roy-Desjardins, cofondatrice des caisses populaires Desjardins. Elle était née à Sorel, le 17 septembre 1858. Elle reçoit une bonne éducation, à Lévis, grâce au soutien d’un oncle et d’une tante à qui elle est confiée dès 1861. Elle se marie avec Alphonse Desjardins, le 2 septembre 1879. La vie du couple sera marquée par le projet de caisses populaires auquel Dorimène Desjardins apportera une contribution à ce point déterminante qu’on la considère comme cofondatrice du Mouvement des caisses Desjardins.

27 décembre 1932 : Meurt à Yamachiche l'abbé Napoléon Caron, prêtre, curé, chanoine de la paroisse, directeur du grand séminaire de Trois-Rivières. Il publie Deux voyages sur le St-Maurice, récit aux accents historique et géographique sur la visite pastorale en 1887 et 1888 en Haute-Mauricie. En 1892, il publie l'Histoire de la Paroisse d'Yamachiche. C'est à l'abbé Caron que nous devons l'idée d'un hymne national canadien, car c'est à la suite d'une lettre à la Société Saint-Jean-Baptiste que cette dernière décide de mettre sur pied le concours à l'issue duquel le « Ô Canada » de A. Basile Routhier et Calixa Lavallée a été choisi. Il était né à Louiseville, comté de Maskinongé, le 16 août 1846.

1933

1er octobre 1933 : Meurt à Nicolet Charles-Édouard Brunault, curé, chanoine titulaire (depuis le 1er octobre 1923), prélat Domestique du Pape (depuis le 27 avril 1932). Il était né le 5 novembre 1861, à Saint-David-d’Yamaska. Il étudie au Séminaire de Nicole (1873-1878) et est ordonnée prêtre à Saint-Ours, le 26 juillet 1883, par Mgr Moreau. Il est professeur au Séminaire de Saint-Hyacinthe (1883-1885), vicaire au Précieux Sang de Holyoke, Massachusetts (1885-1886), curé de West-Gardner (1886-1890), curé de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours de Holyoke (1890-1904), aumônier de l’Hôtel-Dieu de Nicolet (1904-1906), professeur au Séminaire de Nicolet (1906-1908), principale de l’École Normale de Nicolet (1908-1910), aumônier de l’Hôtel-Dieu de Nicolet (1904-1906), professeur au Séminaire de Nicolet (1906-1908), aumônier du Précieux Sang de Nicolet (1910-1913), curé de Saint-François-du-Lac (1913-1918), curé de Saint-Guillaume-d’Upton (1918-1922), aumônier de la maison mère de l’Assomption (1922-1932). Il décède à l’évêché de Nicolet, le 1er octobre 1933.

1934

20 février 1934 : Hormidas Laporte s'éteint à Montréal. Il a été financier, homme d'affaires et homme politique. Maire de Montréal de 1904 à 1906. (Né le 7 novembre 1850 à Lachine).

28 mars 1934 : Décède à Chambly Maurice Galbraith Cullen, artiste-peintre, figure marquante de l’art canadien. Natif de St. John's, où il est né le 6 juin 1866, il s’établit à Montréal en 1870. Il commence par étudier la sculpture. À l'instar d'autres artistes de sa génération, il va se perfectionner à Paris en 1889. Il décide alors de s'orienter vers la peinture et suit des cours à l'École des beaux-arts, Vers 1895, à son retour à Montréal, il devient l'interprète des paysages urbains montréalais. Il est aussi l'un des peintres canadiens qui a le mieux peint la neige. Son talent réside dans son romantisme et dans son aptitude à capter la lumière et l'ambiance. Il enseigne à la Société des arts de Montréal. Ses oeuvres font partie de la première exposition du Canadian Art Club, un groupe d'avant-garde dont il devient membre en 1910.

1935

8 janvier 1935 : Meurt à Québec Ulric Voyer, compositeur. Né à Québec le 5 janvier 1892, il fait ses études au Collège Saint-Roch, à Québec. Dès sa jeunesse, il est un amoureux du théâtre. En 1907-1908, il rédige La boisson, une pièce en trois actes et douze scènes. En 1923, il publie l’opéra Triste réagit, en 1923, il rédige l’opéra Jean-Marie. Son oeuvre la plus connue est L’Intendant Bigot, considéré par la Société canadienne d'opérette et la revue La Lyre, comme le premier grand opéra canadien. Il exerce tous les métiers pour assurer la sécurité matérielle d’une famille de dix-huit enfants : autodidacte, professeur de piano, greffier à la Cour municipale de Québec, premier organiste à l'Église Saint-François d'Assise, professeur de sténographie, dramaturge et gérant de publicité de la Compagnie J.B. Renaud.

la mort

Nous tremblons de mourir et nous tremblons de vivre Nous sommes pour toujours en deçà de la mort(Pierre Emmanuel, journaliste et poète français, Jour de colère). Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>