Ligne du temps : Nouvelle France

Ligne du temps : 1600-1650

Ligne du temps : 1600-1650

Ligne du temps : XVIIe siècle (première moitié du siècle)

(1600-1650)

1600 : Pierre Chauvin construit un fort à Tadoussac. Seize hommes doivent y passer l’hiver dont seulement cinq survivront, mais Tadoussac survit.

1602 : L’Anglais George Weymouth dresse la première carte géographique de la région de la Baie-James.

1603 : Samuel de Champlain prend possession de Terre-Neuve et de l’Acadie au nom du roi de France. Ensuite il explore l’île d’Anticosti, l’île d’Orléans, l’embouchure du fleuve Saint-Laurent, et le fleuve qu’il remonte jusqu’à Hochelaga sur île de Montréal. Champlain participe dans l’expédition d’Aymar de Chaste.

1605 : Fondation de Port-Royal par Samuel de Champlain (aujourd’hui Annapolis en Nouvelle-Écosse). Port-Royal deviendra plus tard la capitale de l’Acadie.

1607 : Port-Royal est détruite par les Britanniques (le village sera reconstruit en 1614).

3 juillet 1608 : Samuel de Champlain débarque au cap Diamant et fonde la ville de Québec.

Hiver 1608 – 1609 : Au cours du premier hiver passé à Québec, d’un total de 28 colons, 20 hommes meurent.

1609 : Pour soutenir l’action militaire des alliés hurons, algonquins et montagnais, les Français se joignent à eux sur le sentier de la guerre.

1609 :
La première bataille entre les Français et les Iroquois. Début de la Guerre de Cent ans. Samuel de Champlain avec un groupe de Français et leurs alliés hurons remontent le Saint-Laurent jusqu’à la rivière Richelieu où ils font face à deux cents Iroquois. La première bataille est gagnée par les Alliés, mais une longue guerre suivra.

1610 : Étienne Brûlé s’installe parmi les Hurons et vit parmi eux. Il sera le premier Européen à atteindre les lacs Ontario, Huron et Supérieur.

15 octobre 1612 : Samuel de Champlain devient lieutenant du vice-roi au Canada.

1613 (1616?) : Naît en France Charles Albanel; curé et supérieur du Cap-de-la-Madelaine, aumônier militaire, défenseur des indiens, explorateur du Nord. Il débarque à Québec en 1649. Il mourra à Sault Sainte-Marie le 11 janvier 1696.

1614 : Reconstruction de Port-Royal par la France. Au fil des ans, le fort se transformera en une ville et deviendra la capitale de l’Acadie.

passe composé

Le passé composé. Photo : © Grandquebec.com

2 juin 1615 : Arrivée des Récollets de Rouen. Les premiers missionnaires sont le père Denis Jamet, Jean Dolbeau, Joseph Le Caron et le frère Pacifique Duplessis.

24 juin 1615 : La première messe au Canada est célébrée sur le bord de la rivière des Prairies par le père Récollet Denis Jamet, assisté du père Joseph Le Caron, en présence de Samuel de Champlain,

1617 : Arrivée en Nouvelle-France de Louis Hébert et son épouse Marie Rollet, premiers agriculteurs de la Nouvelle-France, Louis Hébert deviendra procureur du roi dans la petite colonie.

1618 : Samuel de Champlain présente à Louis XIII un mémoire, dans lequel il propose d’évangéliser les indigènes, afin de quoi il faudrait établir des centres importants faire des inversions considérables.

1618 : Jean Nicolet (Jean Nicollet) débarque en Nouvelle-France. Il deviendra un véritable ambassadeur de la colonie auprès des peuples amérindiens. Il établira de fortes relations d’amitié avec des peuples Algonquiens, les Nipissings que habitent au nord-ouest, des Hurons et des Ouinipigous du lac Supérieur. Les Amérindiens le surnommèrent «Achirra» ce qui signifie «Homme deux fois» ou «Surhomme». Il mourra en 1642, lors d’une tentative pour sauver la vie d’un prisonnier iroquois.

1619 : Le duc de Charles Huault de Montmorency devient vice-roi de France en Nouvelle-France et confirme Champlain dans ses fonctions.

Printemps 1620 : Madame Hélène Boullé de Champlain, épouse de Samuel de Champlain, arrive à Québec. Elle passera quatre ans au Canada. De retour en France, elle décédera en 1654.

1625 : Arrivée de premiers Jésuites à Québec : père supérieur Charles Lalemant, père Enemond Massé, père Jean de Brébeuf, frère Gilbert Burel et frère François Charton.

29 avril 1627 : Fondation de la Compagnie de la Nouvelle-France ou des Cent-Associés. Fondé par par Armand de Richelieu, ce regroupement de cent marchands et aristocrates privé détient désormais le monopole de la traite des fourrures et promet d’amener 300 colons par année, et ce jusqu’en 1643.

1627 : Le régime seigneurial français est implanté officiellement en Nouvelle-France.

16 juillet 1629 : Québec est occupé par les frères David, Louis, Thomas Kirke, (sujets anglais mais Protestants français d’origine au service de l’Angleterre, d’avis de certains historiens).

1632 : Gabriel Sagard publie son récit «Le Grand Voyage au pays des Hurons», accompagné d’un premier dictionnaire de la langue huronne.

1632 : Arrivée du premier esclave en Nouvelle-France. Un petit garçon noir des Antilles est envoyé à la famille Couillard-Hébert en cadeau.

29 mars 1632 : Le traité de Saint-Germain-en-Laye restitue Québec à la France.

L’été 1632 : La Compagnie de la Nouvelle-France reprend ses activités d’exploitation des pelleteries en Nouvelle-France. Débarquement à Québec d’un premier contingent de 40 colons.

4 juillet 1634 : Nicolas Goupil, sieur de La Violette remonte le Saint-Laurent et débarque à l’embouchure de la rivière Saint-Maurice, où il fonde Trois-Rivières.

vestiges du passé

Vestiges du passé. Photo : © GrandQuebec.com

1635 : Les Jésuites ouvrent une école primaire pour les jeunes garçons à la Haute-Ville de Québec.

17 août 1635 : Le père Jean de Quen débarque à Québec. Il sera chargé de l’instruction des enfants français de la ville, il fondera plusieurs missions et découvrira le lac Saint-Jean.

1635 : Fondation du Collège de Québec par les Jésuites. On y enseignera le cours classique complet, la grammaire latine, française et grecque, des humanités, de la rhétorique et de la philosophie ou science (logique, métaphysique, physique et mathématique).

25 décembre 1635 : Décès de Samuel de Champlain, fondateur de Québec. Jusqu’à nos jours, nous ne savons pas où reposent ses restes.

1636 : Arrivée en Nouvelle-France du nouveau gouverneur Charles Huault de Montmagny, chargé par la compagnie des Cent-Associés de faire de Québec une grande ville. Il tracera les alignements de Québec, construira un nouveau fort et ouvrira les premières rues, dont le chemin du Cap Rouge et le chemin Saint-Louis. De Montmagny établira d’ailleurs les limites de Québec et de sa banlieue.

1636 : Gabriel Sagard publie l’Histoire du Canada, un récit en quatre livres sur les activités missionnaires des Récollets (deux des quatre livres reproduisent en partie Le Grand Voyage, paru en 1632, revu et augmenté).

1636 : Un missionnaire Jésuite décrit un jeu pratiqué par les Hurons. Le jeu consiste à frapper une balle avec un bâton recourbé semblable à la crosse d’un évêque. Les Français baptisent ce sport la crosse.

27 juillet 1636 : Robert Drouin et Anne Cloutier signent leur contrat de mariage dans la maison de Robert Giffard, à Bromont, près de Québec; c’est le plus ancien contrat de mariage conservé dans les archives canadiennes.

1 janvier 1637 : La Grande Bretagne déclare Newfoundland (Terre-Neuve) son territoire.

1639 : Jean-Jacques Olier (fondateur des Sulpiciens), Paul Chomedey de Maisonneuve, Jeanne Mance et Angélique de Bullion fondent la Société de Notre-Dame de Montréal. La compagnie des Cent-Associés concèd à la nouvelle société l’île de Montréal comme seigneurie.

1er août 1639 : Arrivée des Ursulines dirigées par Marie de l’Incarnation qui ouvrent une école pour les jeunes filles dans leur maison à la Basse-Ville de Québec.

1er août 1939 : Arrivée des Hospitalières venues fonder un hôpital en Nouvelle-France.

1640 : Un grand incendie détruit l’école, la chapelle et la résidence des Jésuites à Québec.

1641 : On estime que la population de la Nouvelle-France est d’environ 300 colons qui seront d’ailleurs décimés par de constantes attaques iroquoises.

20 mai 1641 : Le père Jean de Quen remonte le Saguenay, il découvre le lac Saint-Jean, appelé Pekouagami par les Amérindiens.

13 juin 1641 : Début de la première grande guerre franco-iroquoise qui durera 25 ans en dépit des nombreux traités de paix qui interrompront la guerre par de brèves périodes.

8 août 1641 : Jeanne Mance arrive à Québec pour fonder Ville-Marie (Montréal).

28 septembre 1641 : Arrivée de Paul Chomedey de Maisonneuve à Tadoussac.

17 mai 1642 : Paul Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance, accompagnés d’une cinquantaine de colons, débarquent sur l’île de Montréal et fondent Ville-Marie (future ville de Montréal).

18 mai 1642 : La messe de fondation de Ville-Marie a lieu et la construction d’une clôture de palis débute sur l’emplacement de la Douane.

1642 : Les Pères jésuites René Goupil et Isaac Jogues sont fait prisonniers par les Iroquois. Ils seront martyrisés et canonisés avec d’autres «Saints Martyrs Canadiens».

Automne 1642 : Jeanne Mance fonde l’Hôtel-Dieu de Montréal.

27 octobre 1642 :
Jean Nicolet, surnomme Homme Deux Fois par les Amérindiens, meurt lors d’une tentative pour sauver la vie d’un prisonnier iroquois de la Nouvelle-Angleterre capturé par des Algonquins.

Printemps 1643 : Paul de Maisonneuve érige une croix au sommet du Mont Royal pour remercier Dieu d’avoir sauvé la jeune ville d’une inondation.

9 juin 1643 : Les Iroquois déclenchent une guerre d’embuscades contre le fort de Ville-Marie, cinq colons sont tués. Ce seront les premières victimes d’une longue liste de centaines de premiers résidents de Montréal, morts durant la guerre.

30 mars 1644 : Les chiens, dont la fameuse chienne Pilote, dénichent des Iroquois cachés dans les alentours de la palissade de Montréal. Paul de Maisonneuve lance une attaque, mais les Iroquois en remportent et les Français doivent battre en retraite. La ville est sauvée de miracle.

Vestiges des siècles révolus. Photo : © GrandQuebec.com

20 septembre 1645 : Signature de la paix avec les Agniers (Iroquois) qui ne durera qu’un an.

27 mars 1647 : Création du Conseil de Québec, organisme qui sera chargé de l’ordre et de la justice en Nouvelle-France et formé des gouverneurs de Québec et de Montréal et du supérieur des jésuites. Le Conseil de Québec sera remplacé par le Conseil Souverain en 1663.

11 juillet 1647 : Jean de Quen quitte la mission de Tadoussac à bord d’un petit canot d’écorce et après un voyage de 5 jours découvre le lac Saint-Jean, le 16 juillet 1647.

1648 : Naissance d’un premier enfant à Ville-Marie (Montréal). C’est une fille nommée Barbe Meusnier.

Mars 1649 : Début de la guerre totale et du génocide de la nation huronne par les Iroquois.

16 mars 1649 : Les Iroquois attaquent les missions huronnes au sud de la Nouvelle-France (territoire de la province de l’Ontario). Ils capturent les jésuites Jean de Brébeuf et Gabriel Lalemant qui sont torturés et meurent à Saint-Ignace comme martyrs.

26 juillet 1651 : Deux cents Iroquois attaquent l’Hôtel-Dieu de Jeanne Mance. L’attaque commence vers 6 heures du matin et dure jusqu’à 18 h 00. Plusieurs colons périssent. Denis Archambault est tué, lorsque la pièce de canon à laquelle il s’apprêtait à mettre le feu lui explose en plein visage.

Voir la suite : Ligne du temps – Seconde moitié du XVIIe siècle au Québec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>