Ligne du temps : Nouvelle France

Ligne du temps : 1726 – 1750

Ligne du temps : 1726 – 1750

Ligne du temps : 1726 – 1749

11 juin 1726 : Disgracié, le duc de Bourbon cède le pouvoir à l’abbé André-Hercule de Fleury, âgé de 73 ans ( Louis XV a seize ans). La France n’a pas de temps de s’occuper des terres lointaines en Amérique du Nord.

1726 : Michel Bégon de la Picardière, intendant de la Nouvelle-France depuis 1710 quitte la colonie. En fait, il fut nommé intendant du Havre en France, en 1723, mais il dût rester à Québec, car ses deux successeurs désignés périssent à tour de rôle en mer pendant leurs voyages vers l’Amérique.

2 janvier 1727 : Naît à Westerham, Angleterre, James Wolfe, commandant de l’expédition britannique qui s’emparera de Québec en 1759. Il était le fils du lieutenant général Edward Wolfe, respectable officier dont la carrière ne fut pas particulièrement distinguée, et de Henrietta Thompson. Décédé le 13 septembre 1759 à la suite des blessures reçues lors de la bataille des plaines d’Abraham.

27 décembre 1727 : Mgr de Saint-Vallier, l’évêque de Québec depuis 1688, est décédé.

1728 : Le capucin Louis-François Duplessis de Mornay est nommé le nouvel évêque de Québec.

1728 : Naissance à Nimègue, aux Pays-Bas de Samuel Johannes Holland, officier britannique, cartographe, arpenteur, hydrographe, homme politique canadien et propriétaire foncier. Il dressa les premières cartes géographiques de nombreuses régiones du Bas et du Haut Canada.

Février 1728 :
Naissance à Dieppe de Jean Vauquelin, héros de la guerre de Sept ans, défenseur de la Nouvelle-France, décédé le 10 novembre 1772, à Rochefort, en France.

1729 : Gilles Hocquart devient intendant de la Nouvelle-France.

6 juin 1729 : Décès de Charles LeMoyne-fils, homme politique, chevalier de Saint-Louis. Il joua un rôle important dans la signature du traité avec les Iroquois, en 1701, il fut le seul Canadien d’origine à recevoir le titre de baron. Né à Montréal (Ville-Marie) avant le 10 décembre 1665.

12 novembre 1729 : Naît à Paris Louis-Antoine de Bougainville, comte de Bougainville, fils de Pierre-Yves de Bougainville, conseiller du roi et notaire au Châtelet, et de Marie-Françoise d’Arboulin. Officier et héros de la Guerre de Sept Ans, défenseur de la Nouvelle-France. Décédé le 20 août 1811 à Paris.

1730 : Le lieutenant britannique Lawrence Armstrong commence l’octroi des terres а des colons bostonnais sur le territoire de l’Acadie mais refuse d’en faire autant pour les Acadiens dont la population s’accroît sans cesse.

25 mars 1730 : François Poulin de Francheville obtient un brevet d’exploitation du minerai de fer en Nouvelle-France et fonde les Forges Saint-Maurice, la première industrie lourde du Canada (mais la production ne commencera qu’en 1738).

Vers 1730 : Naît en Écosse James Thompson, futur soldat britannique. En 1775, lors de l’invasion américains, Thompson sera chargé des travaux de défense de la capitale. Il décédera à l’âge de 99 ans dans sa résidence de Québec.

6 septembre 1731 : Naît Urbain Boiret, prêtre, supérieur du séminaire de Québec. Né dans la paroisse Saint-Thomas, à La Flèche, en France, fils de René Boiret, maître jardinier, il arrive au Canada en 1755. Il s’éteint à Québec le 5 novembre 1774.

1732 : Les granges et l’étable de l’île de Jésus (ville de Laval) sont réduites en cendres, tandis que la mauvaise récolte prive le seigneur d’un important revenu. La colonisation de l’île est en péril.

1734 : Violent incendie à Montréal. Plus de 40 maisons détruites. Marie-Joseph-Angélique, une esclave noire, est trouvée coupable d’être à l’origine de la conflagration et pendue. Suite au désastre, les autorités ordonnent que les maisons devront dorénavant être construites en pierres.

5 août 1734 : Inauguration officiel du grand chemin royal (chemin du Roy) qui relie Québec à Montréal.

1735 : Inauguration du Chemin du Roy, reliant Québec et Montréal, sur la rive nord du Saint-Laurent, après un chantier de plusieurs années. La route comprend 13 ponts. Désormais, on peut aller d’une ville à l’autre avec un seul cheval, en quatre jours.

Novembre 1737 : Marguerite d’Youville fonde la Congrégation des Soeurs de la Charité de Montréal (Soeurs Grises). La congrégation se dédie aux pauvres et aux démunis. Marguerite d’Youville sera canonisée par le pape Jean-Paul II en 1990.

1738 : Arrivée en Nouvelle-France de Esther Brandeau, la première personne juive à y mettre les pieds. La jeune fille arrivée sur le Saint-Michel est déguisée en jeune garçon et porte le nom de Jacques La Fargue. Son stratagème découvert peu après son arrivée, on l’invite à se convertir au catholicisme, mais elle refuse. Comme la colonie n’a pas les ressources pour payer son passage, le sort de la jeune fille demeure incertain.

1741 : Les fortifications de Montréal sont achevées. La construction de fortifications en pierre de cinq mètre de hauteur avait commencé en 1716.

29 janvier 1743 : En France, décès de l’abbé André-Hercule de Fleury, âgé de 89 ans. Louis XV, âgé de 32 ans, assume le pouvoir.

1743 : L’État devient propriétaire des Forges Saint-Maurice après la faillite personnelle du directeur.

1743 : Deux des fils de l’explorateur Pierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye Louis-Joseph et François découvrent les montagnes Rocheuses.

1743 : Le père Potier, premier lexicographe du français en Nouvelle-France, rédige son glossaire intitulé «Façons de parler proverbiales, triviales, figurées, etc., des Canadiens au XVIIIe siècle». L’œuvre paraîtra en chapitres et le dernier chapitre sera publié en 1757.

1744 : La Nouvelle-France s’étend de la Baie d’Hudson au Golfe du Mexique (par le Mississippi) et des Rocheuses jusqu’à l’Acadie.

1744 : François-Xavier de Charlevoix publie son livre «Histoire et description générale de la Nouvelle-France».

1744 : La ville de Québec dénombre parmi ses femmes domestiques à peu près 5 % d’esclaves noires et 10 % d’Amérindiennes.

15 mars 1744 :
Déclenchement de la guerre de Succession d’Autriche, engendrée par le décès de l’empereur Charles VI d’Autriche, survenu le 20 octobre 1740. Une course à la succession se déchaîne car le défunt n’avait pas d’héritier mâle. La France, la Prusse et la Bavière soutiennent les prétentions au trône de Frédéric II, alors que l’Angleterre accorde son appui à Marie-Thérèse, fille de Charles VI et héritière présomptive.

6 octobre 1744 : Naissance à Glasgow, en Écosse, de James McGill, fondateur de l’Université McGill, député de Montréal à la Chambre d’Assemblée du Bas-Canada. Décédé à Montréal le 19 décembre 1813.

25 juin – 27 juin 1745 : Siège et prise de la forteresse de Louisbourg par les Britanniques. William Pepperell, marchand armateur chargé du commandement des troupes coloniales britanniques et Peter Warren, chargé de la direction de la flotte des colonies britanniques (tous les vaisseaux britanniques situées au nord de la Virginie), forcent Louis Du Pont Duchambon, gouverneur de Louisbourg, à céder la forteresse aux Anglais.

1747 : Marguerite d’Youville devient directrice de l’Hôpital Général de Montréal. L’ancien Hôpital des frères Charon, est situé au 138-146, rue Saint-Pierre et au 121, rue Normand. Construit en 1693, l’institution recevait les indigents et les enfants abandonnés. D’abord gérée par les frères Charon ou frères de la Croix et de Saint-Joseph de Montréal, l’institution fut prise en charge en 1747 par les soeurs de la Charité ou soeurs Grises.

1747 (ou 1748) :
Décès d’Agathe de Saint-Père-Le Gardeur de Repentigny, première femme d’affaires de l’histoire du Canada.

30 mai 1748 : Soixante Iroquois du Sault-Saint-Louis et du lac des Deux-Montagnes et dix Canadiens partent de Montréal pour aller ravager les établissements de la Nouvelle-Angleterre. Ils sont sous le commandement de Jumonville, assisté comme second Joseph Hertel et un cadet nommé L’Épervanche. L’expédition s’attaque à trois forts, mais rencontre une forte résistance de la part d’un parti ennemi. Le 26 juin 1748, ils sont de retour à Montréal, « avec cinq chevelures, n’ayant pas eu le temps d’enlever celles de neuf à dix autres Anglais qu’ils avaient tués également.» Deux Iroquois et Joseph Hertel étaient restés sur le champ de bataille.

17 octobre 1748 :
Fin de la guerre de Succession d’Autriche par le traité d’Aix-la-Chapelle : retour à la situation d’avant le début de la guerre (annulation des conquêtes). Louisbourg retourne à la France.

1749 : Construction par les Français du fort Rouillé (en Ontario).

1749 : Les Anglais envoient 2500 colons dans l’Acadie, rebaptisée Nova Scotia (Nouvelle-Écosse_. Plusieurs Acadiens émigrent vers les terres françaises de l’Île Saint-Jean (rebaptisé plus tard l’Île du Prince Edward).

Août – septembre 1749 : Le jeune botaniste suédois Peter Kalm qui parcourt l’Amérique du Nord pour étudier la flore du continent, visite la Nouvelle-France. En 1750, il décrira les Chutes du Niagara.

1750 : Esther Brandeau, la toute première personne juive vivant en Nouvelle-France depuis 1838, refuse toujours de se convertir au catholicisme et elle est reconduite en France aux frais du roi Louis XIV.

Circa 1750 : La Maison Lamontagne est construite à 6 kilomètres à l’est de Rimouski, en Gaspésie, c’est la plus ancienne maison de l’Est-du-Québec qui demeure en pied jusqu’à nos jours.

histoire ancienne

Ces guerres. Un moment dans l’histoire des hommes où la bêtise se fait plus grande, où une partie de l’humanité refait son plein de vertus guerrières et de courage exalté pendant que l’autre dénonce les génocides.(Paul Ohl, écrivain québécois, Knockout). Photo: © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>