Ligne du temps : 2015

29 décembre – 31 décembre 2015

29 décembre – 31 décembre 2015

C’est arrivé au Québec entre le 29 décembre et le 31 décembre 2015

Voir aussi : les événements qui ont eu lieu du 22 décembre jusqu’au 28 décembre 2015

29 décembre 2015 : Trois individus ont été accusés relativement au meurtre d’un homme de 24 ans survenu la veille de Noël à Val-d’Or. Le corps de Sébastien Goudreau a été retrouvé inanimé le 24 décembre au matin près du camping Sagittaire. Le corps portait plusieurs marques de violence. La victime aurait été battue à coups de poing et de pied. Aucune arme n’aurait été utilisée. Un règlement de compte lié au monde de la drogue pourrait être à l’origine du meurtre. Patrice Gaudreault-Morin, 33 ans, et Yan Giroux, 34 ans, ont été accusés de meurtre prémédité. Sébastien Gaouette, 21 ans, fait quant à lui face à des accusations d’homicide involontaire. Deux des trois individus ont comparu au palais de justice de Val-d’Or mardi. Patrice Gaudreault-Morin est actuellement recherché par la police. Un mandat d’arrestation a été lancé contre lui. Selon un de ses amis qui a requis l’anonymat, Sébastien lui avait déjà confié avoir peur. «Il était rendu beaucoup dans le milieu de la drogue. Le monde était jaloux de lui et plein de gens couraient après lui. Je lui disais qu’il était peut-être temps qu’il arrête», a-t-il confié.

29 décembre 2015 : La police de Montréal enquêtait mardi martin sur une mystérieuse tentative de meurtre. Vers 3 h 20, un homme de 23 ans s’est présenté dans un hôpital de l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie pour y faire soigner une blessure par balle à une jambe. Selon l’agent André Leclerc du Service de police de la Ville de Montréal, la victime aurait mentionné qu’elle était dans la rue au moment des faits. L’homme aurait entendu un coup feu, puis il a réalisé qu’il était blessé à l’une de ses jambes. «On ignore la raison, le lieu et les circonstances de l’agression», a indiqué le porte-parole, mentionnant que la victime était peu coopérative. «Nous sommes encore au stade de recueillir les informations» sur le déroulement des événements, a précisé M. Leclerc.

30 décembre 2015 : Les recherches effectuées dans le canal de Lachine n’ont pas permis de retrouver la trace du chauffeur de taxi disparu à Montréal. Selon Daniel Lacoursière, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, les autorités ont asséché le bassin Peel situé dans l’arrondissement de Ville-Marie durant la soirée. L’opération s’est terminée. «Les policiers ont fait les opérations d’usage et les recherches se sont avérées négatives», a indiqué l’agent. Belkacem Si Silakhal, 52 ans, manque donc toujours à l’appel. L’homme est porté disparu depuis le 21 décembre dernier. Lundi, le SPVM a demandé l’aide de la population pour tenter de le retracer. En après-midi, son véhicule, une Dodge Caravan 2012 noire, a été retrouvé par un citoyen sur le bord du canal de Lachine, à l’intersection des rues de la Commune et Nazareth. Il n’y avait aucune trace de violence ni d’effraction à l’intérieur de la camionnette, a précisé le SPVM. Selon le fils du chauffeur de taxi, Aghilas Si Silakhal, il s’agit d’un endroit où il se rendait avec son père. Lundi, le fils était persuadé que son père ne s’était pas jeté dans le canal. De son côté, le corps policier a mentionné qu’aucune hypothèse n’est écartée. Belkacem Si Silakhal est d’origine algérienne. Il n’est pas connu comme étant dépressif et n’a pas de problèmes de santé. Il a le teint foncé, les yeux bruns et les cheveux bruns grisonnants. Il mesure 1,73 m (5 pi 7 po) et pèse 84,5 kg (187 lb). Au moment de sa disparition, il portait un polar gris, un pantalon foncé et des souliers de course noirs. Il conduisait une Dodge Caravan 2012 noire, adaptée pour les personnes à mobilité réduite.

30 décembre 2015 : Un homme a été gravement blessé à la suite d’une agression armée survenue dans un immeuble à logements de Pincourt, en Montérégie, mercredi soir. L’événement est survenu peu après 17 h sur le chemin Duhamel, entre la 4e et la 5e avenue. «L’homme a subi de graves blessures qui nous ont faire craindre pour sa vie. Heureusement, son état s’est stabilisé», a expliqué en fin de soirée Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ). Le ou les suspects ont pris la fuite à la suite de l’attaque. On ignorait quelques heures après l’agression si la victime connaissait son ou ses agresseurs ni quel objet avait été utilisé pour commettre le crime. Une enquête a été lancée par la SQ pour tenter de faire la lumière sur les circonstances de l’agression.

31 décembre 2015 : Environnement Canada a jugé de «hors-norme» le mois de décembre, qui a vu 20 de ses journées être au-delà des normales saisonnières et avec des anomalies quotidiennes allant jusqu’à 15 degrés Celsius. Pour Montréal, les journées ont été plus chaudes de 8,1 degrés qu’à la normale. À Val- d’Or, qui détient le record québécois, l’écart par rapport à la moyenne a été de 10 degrés. «Le 24 décembre, veille de Noël, restera gravé dans la mémoire de plusieurs alors que le mercure a grimpé de 10 à 20 degrés au-dessus des normales, et ce, de Montréal à Kuujjuaq!», a précisé Environnement Canada par communiqué. Sans surprise, les précipitions sous forme liquide ont été plus abondantes, et la neige, plus rare. Les précipitations, sous toutes leurs formes, ont toutefois été dans la moyenne, a indiqué Environnement Canada. La première semaine de janvier devrait nous rappeler le vrai hiver québécois avec quelques chutes de neige et un mercure près de la normale saisonnière. Le phénomène météorologique El Nino est montré du doigt comme un des facteurs pouvant expliquer un hiver plus chaud que la moyenne. «El Nino est un phénomène océanographique, dit André Cantin, météorologue à Environnement Canada. Ce sont des eaux anormalement chaudes dans le Pacifique, au niveau de l’équateur. Cette année, son étendue est particulièrement grande, allant presque de l’Indonésie jusqu’aux côtes des Amériques. Son intensité est comparable à celui qu’on a enregistré en 1997-1998, qui avait été le plus intense». Le météorologue précise que pour le Québec, El Nino se traduit par des températures anormalement él MONTRÉAL – Deux octogénaires ont perdu la vie dans un incendie qui a ravagé une maison de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, jeudi soir.

31 décembre 2015 : Le feu a éclaté vers 21 h dans un bungalow de la rue de Mobile, près de la 31e avenue, entre le boulevard Rosemont et la rue de Bellechasse. «Deux corps ont été retrouvés dans l’incendie. Des manœuvres de réanimation ont été tentées, mais sans succès. Leurs décès ont été constatés sur place», a indiqué Jean-Pierre Brabant, porte-parole pour la police de Montréal. Les victimes sont un homme et une femme âgés. Selon TVA Nouvelles, il s’agirait de Marcel Aubut, 83 ans et de Gisèle Viau, 85. Ils habiteraient à cette adresse depuis une quarantaine d’années. Selon Martin Farmer, chef aux opérations pour le service de sécurité incendie de Montréal, une partie du plancher s’est effondré à l’arrière du bâtiment. Au moins quarante pompiers ont été dépêchés sur place pour combattre les flammes. Vers 23 h, l’incendie était complètement maîtrisé. Selon les premières observations, le feu aurait pris naissance au sous-sol pour rapidement se propager au rez-de-chaussée. Une enquête a été ouverte par la section des incendies criminels de la police de Montréal afin de déterminer la cause du brasier. Les policiers étaient en mesure d’indiquer que l’incendie semblait être d’origine accidentelle. «Les premiers éléments de l’enquête semblent nous diriger vers un problème électrique, a indiqué André Leclerc, un porte-parole pour la police de Montréal. Un ingénieur électrique a d’ailleurs été dépêché sur place pour analyser la scène.» Le compteur intelligent de la résidence a d’ailleurs été retiré au courant de la journée de vendredi.

hiver au québec

Photo : GrandQuebec.com

Les sources de nouvelles parues cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>