Ligne du temps : 2013

8 avril – 14 avril

8 avril – 14 avril

C’est arrivé au Québec du 8 avril jusqu’au 14 avril 2013

Voir aussi : du 1er avril jusqu’au 7 avril 2013

8 avril 2013 : Trois opposants au projet de barrage de Val-Jalbert, dans la ville de Chambord au Lac-Saint-Jean, se sont barricadés à l’intérieur des deux cabines du téléphérique qui mène au sommet de la chute du site, lundi matin, mais ils ont été arrêtés par la suite. Perchés à plus de 12 mètres du sol dans une cabine du téléphérique au site historique de Val-Jalbert, Jonathan Thisselmagan Shuld, son oncle Benoît Thisselmagan Shuld et Marie-Claude Paris-Tanguay, du Front de Libération de la Ouiatchouan (FLO), s’étaient enchainés dans les cabines. Les policiers les ont fait redescendre avant de pénétrer à l’intérieur pour les appréhender. Les militants, qui souhaitaient dénoncer «le saccage du site et l’inaction du gouvernement», ont été conduits au poste de la Sûreté du Québec de Roberval. «Nous sommes conscients des conséquences de ce geste d’éclat, mais nous sommes prêts à les assumer», avait déclaré Jonathan Thisselmagan Shuld en entrevue téléphonique avant d’être arrêté. Pour sa part, la Coalition pour la sauvegarde de la Ouiatchouan à Val-Jalbert, vouée à la même cause, s’est dite en accord avec les revendications du FLO. La Coalition n’était pas au courant des intentions du FLO et ne privilégie pas son mode d’action, mais elle «comprend et partage la colère et l’indignation de ces personnes, face aux travaux débutés sans que toutes les autorisations n’aient été données». Le 5 février, le gouvernement Marois avait annoncé la mise à mort du programme de construction des minicentrales hydro-électriques de 50 mégawatts et moins. Le projet de Val-Jalbert avait toutefois échappé au couperet.

8 avril 2013 : Une adolescente supervisée par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a sauté du quatrième étage d’un centre jeunesse de Laval, où elle était hébergée. La famille de la jeune fille de 13 ans estime que le Centre Notre-Dame de Laval aurait fait preuve de négligence et croit qu’elle aurait tenté de s’enlever la vie. Elle s’en tire avec de graves blessures, dont des fractures à des vertèbres et à une cheville. En soirée, l’adolescente a ouvert une fenêtre munie d’un grillage-moustiquaire et a fait une chute de plus de 10 mètres, à partir du quatrième étage. Il semble que les vis retenant la moustiquaire étaient rouillées et se seraient enlevées facilement. La jeune fille était arrivée la veille et avait été placée dans une unité à encadrement intensif pour sa sécurité. Elle faisait des fugues à répétition. Elle a demandé la permission pour se rendre seule aux toilettes de son unité. C’est à cet endroit que le drame s’est produit. C’est la première fois qu’elle séjournait au Centre jeunesse Notre-Dame, après que sa mère eut demandé son évaluation médicale à l’Hôpital Sainte-Justine pour en avoir le cœur net sur ses problèmes de comportement. Les 400 fenêtres et moustiquaires du Centre Notre-Dame ont toutes été vérifiées, et de nouvelles vis ont été installées ensuite.

9 avril 2013 : Une dame du quartier Saint-Émile, à Québec, a eu la frousse de sa vie, lorsque deux individus ont fait irruption dans sa maison et l’ont aspergée de poivre de Cayenne. Il était environ 19h30 lorsque les deux hommes de 19 et 25 ans ont sonné à la porte de la résidence située sur la rue des Feuillus, à Saint-Émile. Pendant une dizaine de minutes, ils auraient fouillé la maison tout en gardant la dame prisonnière de sa demeure. Une fois leur besogne effectuée, les deux hommes ont pris la fuite à bord d’un véhicule qui les attendait quelques maisons plus loin. Paniquée, la résidente, qui se trouvait seule à la maison, a quitté les lieux en courant pour se réfugier chez un voisin. Le conjoint de la voisine a fait entrer la dame à l’intérieur de sa résidence pour lui permettre de joindre le 9-1-1. Les suspects ont rapidement été arrêtés par des policiers qui se trouvaient un peu plus bas sur la rue. À bord de la voiture, quatre personnes ont été arrêtées. «En plus des deux hommes, les policiers ont procédé à l’arrestation de deux jeunes filles. L’une de 21 ans et l’autre de 15 ans», a mentionné Catherine Viel, du Service de police de la ville de Québec (SPVQ). En après-midi, Philippe Moreau-Lacroix et Jean-Sébastien Lizotte ont comparu pour faire face à des accusations de voies de fait, d’introduction par effraction, de port de déguisement et de possession d’une arme prohibée, soit du poivre de Cayenne. La jeune femme, Mylène Prévost, est accusée d’introduction par effraction. Elle a été remise en liberté sous condition. La mineure de 15 ans a comparu en Chambre de la jeunesse et va demeurer détenue en centre jeunesse jusqu’à son enquête sur remise en liberté mercredi.

9 avril 2013 : Les hôpitaux anglophones n’ont pas leur place au Québec et les jeunes non-francophones devraient avoir l’obligation de fréquenter le cégep en français. C’est l’essence du message qu’a passé mardi matin le groupe Impératif français devant la commission parlementaire qui étudie le projet de loi 14 sur la refonte de la Charte de la langue française (Loi 101). «Définir les hôpitaux sur une base linguistique, c’est pratiquer la discrimination», a dit le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault. Selon M. Perreault, les anglophones et les allophones devraient avoir accès à des services d’interprètes dans les hôpitaux québécois. «L’avenir du français est gravement menacé au Québec», a renchéri le président du Mouvement Québec français (MQF), Mario Beaulieu, à l’occasion d’une conférence de presse tenue mardi matin conjointement avec Impératif français. L`État québécois doit cesser d’offrir des services en anglais, a ajouté M. Beaulieu en conférence de presse. «Si l’État donne des services dans les deux langues, on devient un État bilingue, a-t-il dit. L’objectif de la Loi 101 était de faire du français la seule langue officielle au Québec». La CSN a fait savoir qu’elle se dissocie de la position d’Impératif français au sujet des hôpitaux.

10 avril 2013 : Des cambrioleurs ont fait un coup d’éclat en volant neuf motos en dix minutes dans un magasin de l’est de Montréal. Ils sont repartis avec un butin estimé à 150 000 $. En plus des motos, ils ont volé pour environ 10 000 $ d’équipements, soit des casques, des manteaux et des gants de motards, a appris Le Journal de Montréal. Le tout sans déclencher ni alarme ni détecteur de mouvements.

10 avril 2013 : Le ministre des Affaires étrangères John Baird doit cesser d’utiliser ses cartes professionnelles en anglais seulement d’ici la fin du mois de septembre, juge le Commissaire aux Langues officielles, Graham Fraser. De plus, il doit s’assurer que tous les outils de communication de son ministère reflètent «l’égalité des deux langues officielles». M. Fraser a ainsi donné raison à quatre plaignants qui avaient dénoncé le caractère unilingue des cartes professionnelles du ministre. Lorsque cette affaire avait éclaté aux Communes à l’automne 2011, le ministre avait répondu qu’il avait aussi des cartes bilingues en sa possession. Le commissaire estime que le ministre des Affaires étrangères a un rôle d’envergure nationale et internationale à jouer et qu’il se doit, à ce titre, de faire la promotion de la dualité linguistique. Les fonctions de M. Baird exigent de lui «un haut degré de leadership, d’influence et de visibilité», a écrit M. Fraser dans son rapport préliminaire. Or, l’usage de cartes professionnelles en anglais seulement va à l’encontre de la promotion de la dualité linguistique, a noté le commissaire et ne respecte pas l’image de marque que veut véhiculer le gouvernement fédéral.

11 avril 2013 : Oprah, la femme d’affaires à la tête d’un «empire» de 2,8 milliards $ débarque dans la ville de Montréal qui ne semble pas être atteinte par la fièvre de la reine du talk-show puisqu’il reste toujours de très bons billets.

11 avril 2013 : Les policiers de la Sûreté du Québec sont débarqués en grand nombre jeudi en fin de journée au bar de danseuses nues Le Manoir à Massueville, en Montérégie, un établissement où les effeuilleuses semblaient offrir des «petits extras» selon l’enquête policière. Quatre personnes ont été arrêtées sur place au terme d’une enquête policière qui a duré plusieurs mois. Elles seront accusées pour des infractions liées à la prostitution. Il s’agit de deux hommes et de deux femmes âgés dans la cinquantaine et la soixantaine. Deux d’entre eux viennent de Massueville, alors que les deux autres viennent de Québec et de Montréal. Ces personnes faisaient l’objet d’un mandat d’arrestation et comparaîtront vendredi matin, au palais de justice de Sorel-Tracy. La Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec va maintenant s’occuper de gérer le dossier de ce bâtiment licencié. Selon leur enquête, la Régie pourrait retirer le permis du bar de danseuses nues. Une vingtaine de policiers du poste de la Sûreté du Québec de la MRC de Pierre-De Saurel et de la division des enquêtes régionales de la Montérégie ont participé à l’enquête et aux arrestations.

11 avril 2013 : Les Québécois qui désespèrent de voir arriver le printemps devront s’armer de patience, car une autre importante bordée de neige est prévue sur la province et le Québec fait face à une importante quantité de neige. Les secteurs situés au sud-ouest de la province sont les plus durement touchés. L’Outaouais, les Laurentides, Lanaudière et le Centre-du-Québec font face à un cocktail de précipitations. « Les accumulations peuvent être très variables, car ce qui va tomber du ciel, c’est de 15 à 25 cm de neige, mais ce sera en partie mêlé à du grésil; alors, il peut y avoir de la fonte au niveau du sol, car il n’est pas gelé à plusieurs endroits », a expliqué le météorologue d’Environnement Canada André Cantin.

12 avril 2013 : Un corps a été retrouvé à Sainte-Flavie, dans le Bas-Saint-Laurent. C’est en faisant une marche avec son chien que la conjointe du maire de cette municipalité, Damien Ruest, a cru apercevoir le corps d’une personne. «Elle n’était pas sûre si c’était un amoncellement de vêtements ou autre chose. Arrivée à la maison, elle m’a demandé d’aller voir en me disant : “j’ai des doutes que ce soit une personne”. Quand je suis arrivé sur place, après avoir vérifié de plus près, je me suis rendu compte que c’était bel et bien une personne», a dit M. Ruest. Le corps, qui reposait face contre terre, sur les battures du fleuve, était à ce point méconnaissable qu’il était difficile de distinguer s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. Le corps a été envoyé à Montréal pour une autopsie à des fins d’identification. Avec le fleuve, cette personne peut venir de n’importe où.

12 avril 2013 : La première ministre Pauline Marois et son époux Claude Blanchet viennent tout juste d’acquérir un luxueux condo d’une valeur de 2,5 millions de dollars dans le Vieux-Montréal. La transaction immobilière a été conclue jeudi. L’appartement est situé dans l’immeuble patrimonial le Saint-Régis dans le Vieux-Montréal. M. Blanchet en est l’acheteur officiel et c’est Maxime Rémillard, coprésident et chef de la direction de Remstar Diffusion dont fait partie la chaîne V Télé, qui en était le précédent propriétaire. Mme Marois et M. Blanchet devront débourser près de 50 000 $ en droits de mutation. Par ailleurs, le domaine de la première ministre situé à l’Île-Bizard a été vendu, selon le site internet de Sotheby’s, le courtier immobilier chargé de vendre la propriété. La Closerie a été achetée «récemment» peut-on lire. Le couple Marois-Blanchet demandait près de 7 millions $ pour ce manoir qui a été mis en vente en juillet 2009.

system pierre granche

Station Namur. Système, structure tridimensionnelle de Pierre Granche. Photo : © GrandQuebec.com

13 avril 2013 : Le contraceptif oral Alysena 28, distribué par l’entreprise Apotex Inc., fera l’objet d’un rappel à titre préventif, a annoncé Santé Canada. Le 9 avril dernier, un lot de plaquettes de 28 comprimés avait été retiré du marché, car il contenait deux rangées de placebos, au lieu d’une seule. Le fabricant retire maintenant 11 nouveaux lots et cherche à déterminer pourquoi certaines plaquettes ne contenaient pas les 21 comprimés actifs habituels. Une plaquette de 28 pilules doit contenir sept placebos et 21 cachets actifs. Les plaquettes de 21 comprimés ne font pas partie du rappel, puisqu’elles ne contiennent pas de placebos. Les femmes sont tout de même encouragées à vérifier si leur plaquette contient bien trois rangés de comprimés roses. Les Canadiennes qui utilisaient ce produit devraient utiliser une méthode contraceptive alternative de nature non hormonale et communiquer avec leur médecin. Elles doivent également retourner les boîtes non ouvertes à leur pharmacien. Voici les lots faisant l’objet d’un rappel : LF01901A, LF01900A, LF01898A, LF01894B, LF01980A, LF01982A, LF01981A, LF01979A, LF02037A, LF02036A, LF02026A.

13 avril 2013 : La vie nocturne des détenus dans les 12 pénitenciers fédéraux du Québec, où ils pouvaient s’émoustiller en visionnant des films pornographiques dans leur cellule, est beaucoup moins excitante depuis quelques semaines. Le Service correctionnel du Canada (SCC) a décrété l’abstinence des chaînes diffusant du XXX dans tous ses établissements, à la mi-mars, après avoir réalisé tardivement que ses prisonniers y avaient accès et qu’ils ne s’en privaient évidemment pas.

13 avril 2013 : Un médecin de famille de Saint-Jérôme est radié jusqu’à son procès en raison de deux plaintes pour relations sexuelles complètes déposées contre lui au Collège des médecins. Une première plainte avait été déposée contre lui le 22 octobre 2012. On lui reprochait d’avoir eu une relation intime et des ­relations sexuelles complètes avec une ­patiente en 2011, au point d’avoir «une relation de couple».

13 avril 2013 : Un homme de 61 ans a été tué en fin d’après-midi dans un appartement du secteur de Montréal-Nord. Il s’agit du huitième homicide à survenir sur le territoire de Montréal depuis le début de l’année 2013. Vers 16 h, les policiers du SPVM ont reçu un appel au sujet d’une personne inconsciente dans un appartement de l’avenue de Cobourg. À leur arrivée sur les lieux, il y avait deux hommes à l’intérieur de l’appartement. Le premier, âgé de 27 ans, a été arrêté par les policiers. Le second, le sexagénaire, gisait au sol, inconscient. Il avait des blessures au haut du corps. Son décès a ensuite été constaté sur les lieux par les ambulanciers d’Urgences-santé. L’homme arrêté sera interrogé par les enquêteurs des crimes majeurs afin de déterminer son implication dans cette affaire. On ignorait en fin de soirée le lien entre les deux individus ainsi que les circonstances exactes entourant le meurtre. L’enquête se poursuit.

14 avril 2013 : On annonce que près de huit Canadiens sur dix s’inquiètent du terrorisme domestique, selon un sondage exclusif réalisé par la firme Abacus pour le compte de l’Agence QMI. Cependant, un peu plus du quart des personnes interrogées s’attaqueraient à ce «problème majeur» caractérisé par le phénomène de la radicalisation menant à la violence. «Je ne crois pas que nous avons atteint le niveau de reconnaissance du problème que les Canadiens prétendent vraiment avoir, a déclaré le président-directeur général d’Abacus, David Coletto. Ceci étant dit, ceux qui suivent le dossier de plus près, qui le surveillent, qui lisent à ce sujet, sont plus préoccupés.» Les résidents de la Colombie-Britannique sont les moins inquiets à ce sujet. La plus forte inquiétude provient du Québec, où la question des accommodements raisonnables pour les minorités ethniques et religieuses fait souvent l’objet de débats. «Il semble y avoir moins de tolérance collective pour la diversité (au Québec) et donc, davantage de préoccupations au sujet du radicalisme et du terrorisme domestique», a analysé M. Coletto. Le plus récent cas de terrorisme domestique a impliqué au moins deux Canadiens de London, en Ontario, qui ont trouvé la mort lors d’une prise d’otages sur un site gazier en Algérie en janvier dernier. Seulement 40 % des répondants ont déclaré avoir très confiance dans la capacité de la GRC et du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) à faire face à ce problème. Seulement 26 % ont indiqué qu’ils avaient une grande confiance à l’endroit du gouvernement fédéral à ce sujet. Le sondage a été réalisé les 5 et 6 avril 2013 auprès de 1511 personnes. La marge d’erreur est de 2,6 %, 19 fois sur 20.

14 avril 2013 : Un violent incendie a ravagé un immeuble de 26 logements qui était en construction sur la rue des Cygnes, à Chicoutimi. Les pompiers ont mis près de 12 heures avant de maîtriser le brasier. Peu après minuit samedi soir, un appel a été logé à la caserne des pompiers. Une trentaine de pompiers ont été nécessaires pour contrôler les flammes qui ont requis une alerte générale. L’immeuble qui n’était pas tout à fait terminé est une perte totale. Le feu s’est propagé à une vitesse phénoménale, car il manque encore des murs dans l’édifice. Les quelque trente pompiers qui ont été appelés sur les lieux ont travaillé d’arrache-pied pour contrôler le feu d’une rare intensité.

14 avril 2013 : Les BIXI rouleront de nouveau ce lundi à Montréal. Plus de 85 % des stations devraient être disponibles dès 7 h du matin. L’installation se poursuivra au cours de la semaine. Le réseau BIXI s’élargit cette année avec 50 nouvelles stations, et comptera 411 stations et 5120 vélos en début de saison. Les nouvelles stations permettront d’agrandir le territoire desservi par les BIXI. Vers l’ouest, des stations seront installées jusqu’au campus Loyola de l’université Concordia. À l’est, les usagers pourront se rendre jusqu’à l’institut de cardiologie de Montréal. Les résidents du nord profiteront de stations qui seront installées jusqu’à la rue Fleury. De nouvelles stations seront également installées dans les arrondissements du Sud-Ouest et de Verdun, au sud. BIXI ajoutera aussi des points d’ancrage à 150 stations du réseau actuel. La Ville de Montréal a dit avoir déboursé 2,4 millions $ pour l’acquisition des stations et des vélos. Ces achats devraient selon elle se traduire par des revenus de 272 000 $.

Voir la semaine du 15 avril – 21 avril 2013

Les sources pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>