Ligne du temps : 2013

22 juin – 30 juin

22 juin – 30 juin

C’est arrivé au Québec du 22 juin jusqu’au 30 juin 2013

Voir aussi : la semaine du 15 juin jusqu’au 21 juin 2013

22 juin 2013 : Le fondateur du fameux restaurant Cosmo dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, au 5843 Rue Sherbrooke Ouest, Tony Koulakis, âgé de 86 ans, a été victime d’un meurtre, ce matin. Les policiers ont arrêté son fils de 40 ans. Le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Danny Richer, a indiqué que l’homme sera accusé de meurtre au deuxième degré et qu’il devra comparaitre demain, dimanche. L’autre fils de la victime, Nick, a confirmé à l’Agence QMI que c’est bien son père qui venait d’être tué. Vers 3 h 30, un membre de la famille de l’octogénaire s’est rendu à son appartement situé sur la rue Hufford, car «il était soucieux de son état de santé», a expliqué M. Lacoursière, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal. Il y a découvert l’homme blessé au haut du corps. Les blessures auraient «possiblement été causées par une arme blanche», a-t-il poursuivi. L’homme a alors contacté les policiers, qui ont procédé à l’arrestation du fils de la victime, qui se trouvait sur les lieux du drame. Les policiers ont aussi confirmé être intervenus à plusieurs reprises à cette adresse au cours des derniers mois. Il s’agit du 12e homicide à Montréal en 2013, soit le même nombre que l’an dernier à la même date. Tony Koulakis, un immigrant grec, a ouvert en 1967 son populaire restaurant qui sert des déjeuners copieux. Son restaurant et lui ont été immortalisés en 2000 dans un documentaire du réalisateur Ezra Soiferman, intitulé Man of Grease (Homme de Graisse).

22 juin 2013 : Les négociations qui ont repris entre syndicats et employeurs de la construction ont achoppé dans le secteur résidentiel. La partie patronale attendrait des développements dans les autres secteurs avant de soumettre une nouvelle offre à la partie syndicale. Les pourparlers entre l’Alliance syndicale et l’Association de la construction du Québec (ACQ) se sont poursuivis toute la journée samedi, après avoir repris vendredi sous la pression gouvernementale. La première ministre Pauline Marois, qui doit quitter le Québec mercredi pour une mission officielle au Mexique, a souligné sa volonté de voir une entente survenir avant la fin du long week-end. Ce matin, la grève des 175 000 travailleurs de la construction en était à sa sixième journée. Comme Julien Perron, le conciliateur au dossier, a demandé la discrétion aux deux parties qui discutent en huis clos, peu d’informations ont filtré depuis le début du blitz de négociation. Dans la population, des signes d’impatience commencent à se faire sentir, alors que de nombreuses personnes attendent d’emménager dans un nouveau condominium. Les grands chantiers en cours au Québec qui sont complètement arrêtés sont très coûteux. À cet effet, le maire de Québec Régis Labeaume, qui estime que les coûts de la fermeture du chantier de l’Amphithéâtre s’élèvent à 200 000 $ par jour, souhaite une entente rapide. Les salaires des travailleurs de la construction, la rémunération des heures supplémentaires, la modification des horaires de travail et la mobilité de la main-d’oeuvre sont au coeur du litige.

23 juin 2013 : On apprend que des habitants d’un quartier résidentiel d’Ottawa se débarrassent d’écureuils jugés indésirables en leur faisant traverser la rivière Outaouais qui sépare leur province de l’Ontario de celle du Québec. Une telle pratique est illégale, mais un reporter du journal local Ottawa Citizen a découvert qu’elle était pourtant commune depuis des années dans le quartier cossu de Westboro. Un habitant lui a ainsi confié qu’un de ses voisins prenait les écureuils dans des pièges puis les relâchait à Gatineau, au Québec, sur l’autre bord de la rivière des Outaouais, grand affluent du Saint-Laurent. Il a surpris ce trappeur urbain en train d’installer un piège et cru que ce dernier était destiné aux ratons laveurs. Mais l’homme a reconnu qu’il cherchait à attraper autant d’écureuils que possible: «Je les transporte au Québec car ils ne peuvent pas retraverser le pont». Selon la tradition populaire, un écureuil retourne toujours à son habitat d’origine, à moins qu’il n’en soit séparé par un lac ou une rivière. Déplacer un animal de plus d’un kilomètre est interdit par la loi provinciale de l’Ontario, conçue pour empêcher la propagation de maladies.

23 juin 2013 : La Sûreté du Québec a bloqué la Route du Nord, près de Chibougamau, dans le Nord-du-Québec, en raison d’un important incendie de forêt. «L’incendie se situe au nord, dans une zone de protection restreinte. Cet incendie-là générait beaucoup de fumée, ce qui nuisait à la visibilité des automobilistes», a expliqué Eloïse Richard, agente à l’information pour la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). L’incendie de 25 000 hectares est en activité depuis le 9 juin. La SOPFEU le surveille de près mais ne le combat pas étant donné qu’il n’est pas situé dans une zone de protection intensive. Selon le site Internet de la SOPFEU, quatre incendies sont actuellement en activité au Québec. Trois sont maîtrisés et un est contenu.

24 juin 2013 : Le défilé de la Saint-Jean-Baptiste à Montréal a mis de côté cette année le patriotisme et le nationalisme québécois. «Le concert au parc Maisonneuve ce soir saura sa dose de discours patriotiques, nous nous sommes efforcés de créer une parade plus festive, de mettre de l’avant le bonheur et l’imaginaire, a souligné Ghislain Turcotte, le concepteur de la parade participative de la Saint-Jean. On s’est inspirés de défilés de partout dans le monde pour lui donner un aspect semblable à un carnaval.» Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées après-midi à l’intersection de la rue Sherbrooke et Davidson pour prendre part aux diverses activités. Une trentaine de marionnettes géantes avaient été préparées par la troupe du Théâtre de la Dame de Cœur. Les participants étaient invités à manipuler ces pantins gigantesques et à donner vie à trois personnages de légende de l’univers québécois, le Windigo, le Croquemitaine et l’Avatar. «C’est une occasion pour faire connaître à la population les personnages des légendes du Québec», a commenté Richard Blackburn, le directeur général du Théâtre de la Dame de Cœur. Les organisateurs, qui avaient érigé de grandes bannières sur lesquelles on pouvait lire des poèmes de grands écrivains du Québec, ont également invité les Montréalais à composer un texte et à l’écrire sur un chandail à manches courtes. Guidé par Samajam, une troupe de danse participative, le public a découvert l’usage de tubes musicaux et l’art des gumboots. Un peu plus loin, supervisés par le graffiteur Monk. E, des artistes ont découvert le monde des graffitis. Ils ont dessiné tout au long de la marche une fresque représentant le Québec de l’avenir.

24 juin 2013 : Une jeune cavalière qui se baladait à cheval a été blessée lorsqu’une voiture a happé l’animal qu’elle chevauchait, tard dimanche, à Sainte-Brigide-d’Iberville, en Montérégie. La victime, âgée de 15 ans, a été transportée à l’hôpital, mais on ne craint pas pour sa vie. Quant au cheval, l’impact lui a été fatal. L’accident s’est produit lorsque la jeune fille faisait de l’équitation en compagnie d’un autre cheval sur le bord de la route 227. «Le véhicule a percuté le cheval et la cavalière a été éjectée», a expliqué Christine Coulombe, porte-parole de la Sûreté du Québec. Pour sa part, le conducteur du véhicule n’a pas été blessé, mais la personne qui l’accompagnait a subi des blessures mineures.

24 juin 2013 : Trente-deux arrestations ont eu lieu à Québec lors des célébrations de la 179e édition de la Saint-Jean-Baptiste. Effectuées en soirée, 11 d’entre elles sont d’ordre criminel et 21 en vertu de règlements municipaux. «Des entraves ont été effectuées à des agents de la paix, des bris d’engagement ont été signalés, d’autres étaient en possession de stupéfiants, avaient les capacités affaiblies et il y a eu suppositions de personnes», a expliqué Nancy Roussel du Service de police de Québec, à l’émission Le Négociateur à LCN, lundi matin. Pour une quatrième année, l’alcool était interdit sur les différents sites accueillant la fête. La plupart des personnes accusées au criminel devaient être libérées lundi, sous promesse de comparaître prochainement.

24 juin 2013 : Les orages qui ont frappé le Québec ont entraîné jusqu’à 65 000 coupures d’électricité en début de soirée, lundi. Vers 22 h, Hydro-Québec répertoriait encore 431 pannes impactant 34 718 foyers. C’est les régions de Lanaudière et de la Montérégie qui étaient les plus touchées avec respectivement 9000 et 10 000 résidences privées d’électricité. Les intempéries ont également fait sauter de nombreux disjoncteurs en Outaouais (6100), dans les Laurentides (4000) et sur l’île de Montréal (1500). «Ça ne devrait pas être trop long, a indiqué Danielle Chabot, porte-parole à Hydro-Québec en se basant sur les prévisions d’Environnement Canada. Nos équipes sont sur le terrain pour rétablir le courant le plus vite possible.»

25 juin 2013 : Les Canadiens détenteurs de biens non déclarés à l’étranger devront s’attendre à l’avenir à un examen plus minutieux de l’Agence du revenu du Canada (ARC). La ministre du Revenu national, Gail Shea a annoncé à Toronto que dès cette année fiscale, l’ARC allait renforcer les exigences pour les Canadiens qui détiennent des biens à l’étranger dont la valeur dépasse 100 000 $. Les nouvelles exigences de déclaration comprennent les critères suivants : le nom de l’institution étrangère ou de l’entité détenant des fonds à l’étranger, le pays auquel le bien se rapporte et les revenus tirés du bien étranger. Les nouvelles mesures font partie d’une série de propositions prévues dans le Plan d’action économique (PAE) de 2013 pour lutter contre l’évasion fiscale internationale et l’évitement fiscal abusif. «Notre gouvernement est déterminé à combattre l’évasion fiscale et à sévir contre les personnes qui tentent de frauder le système. Nous avons mis sur pied d’importantes nouvelles mesures pour renforcer la capacité de l’Agence du revenu du Canada (ARC) à mener des vérifications et des enquêtes auprès des contribuables susceptibles de cacher des biens à l’étranger», a affirmé la ministre Shea. Le budget fédéral de 2013 comprenait une série de mesures visant à sévir contre les fraudeurs et les entreprises, y compris la mise en œuvre d’un bonus de délation pour les personnes qui dénoncent les grands fraudeurs. Ottawa estime qu’il pourrait récupérer jusqu’à 4,4 milliards $ au cours des cinq prochaines années. Les Canadiens investissent quelque 160 milliards $ dans des paradis fiscaux à l’étranger, selon une estimation de 2011. Posséder un compte bancaire à l’étranger n’est pas illégal, tant et aussi longtemps qu’on le déclare.

25 juin 2013 : Laurent Blanchard, président du comité exécutif, a été sacré nouveau maire intérim de Montréal à l’issu d’un vote serré. Pour la seconde fois en à peine quelques mois, les élus municipaux ont choisi dans leurs rangs celui qui prendra les rênes de la mairie par intérim dans un vote secret. Le poste était fortement convoité. C’est finalement le conseiller municipal dans le district d’Hochelaga depuis 2005 qui a remporté la majorité, c’est-à-dire 30 des 61 votes. M. Blanchard a été suivi de près par Harout Chitilian, 32 ans, qui a remporté 28 votes pour sa part. Élu sous la bannière d’Union Montréal en 2009 en tant que conseiller dans Ahuntsic-Cartierville, il est devenu le plus jeune président du conseil en 2011. «J’espère que dans les circonstances que tout le monde se rallie à la décision du conseil municipal», a déclaré M. Blanchard après le dépouillement des votes, se disant pleinement conscient que les résultats étaient très serrés. Pas moins de cinq candidats se sont bagarrés pour obtenir les votes de leurs collègues depuis une semaine. Les corridors de l’hôtel de ville ont été témoins de bon nombre de jeux de coulisses et négociations. Certains candidats auraient passé une bonne partie du long week-end de la Saint-Jean au téléphone afin de rallier des votes. Coup de théâtre en avant-midi : deux candidats à la mairie par intérim de Montréal ont retiré leur candidature à quelques instants du vote au conseil municipal. Le candidat de Projet Montréal, François Croteau, a quitté la course à la fin de son discours pour promouvoir sa candidature. Quelques instants plus tard, c’était au tour d’Alan De Sousa, maire de Saint-Laurent et ancien d’Union Montréal, de faire de même.

26 juin 2013 : Des citoyens ont lancé une pétition pour dénoncer le bruit envahissant des avions survolant les quartiers résidentiels de Montréal. «On n’a jamais vu ça. On ne dit pas « pas dans ma cour », on est habitués… mais présentement, le bruit est plus fort, a affirmé Raymond Prince, directeur principal du regroupement citoyen Les Pollués de Montréal-Trudeau. La nuit, c’est devenu un « nightlife » aérien!» Le ciel du quartier Ahuntsic, situé à 18 kilomètres de Dorval, serait envahi d’avions depuis quelques mois. D’après M. Prince, les atterrissages ne sont pas seulement plus fréquents, mais plus bruyants. «La pollution sonore est pire que jamais, notamment parce que les avions volent à plus basse altitude que la normale, a dit M. Prince. C’est un paradoxe, parce que les chiffres de l’aéroport de Montréal estiment que les passages sont stables depuis 15 ans.» Le groupe Les Pollués de Montréal-Trudeau réclame l’adoption de mesures concrètes pour réduire le trafic aérien dans les quartiers touchés.

26 juin 2013 : Un jeune homme de 21 ans aurait chuté d’un véhicule en faisant du «car surfing». Jérôme Collin, ce jeune homme, serait tombé lourdement du toit d’un véhicule lors d’une fête privée, dans l’arrondissement de Beauport. Mardi soir, la police de Québec n’était pas encore en mesure de confirmer le décès, mais plusieurs amis de la victime ont écrit des messages de condoléances à la famille sur Facebook. Selon un proche de la victime, sa famille et ses amis sont «estomaqués» par les circonstances de l’accident et ont du mal à croire que Jérôme ait pu se laisser tenter par le «car surfing». Sacha Patoine-Troianovici, 19 ans, a brièvement comparu mardi au palais de justice de Québec pour y être accusé de négligence criminelle causant des lésions corporelles et de défaut d’arrêter son véhicule et de porter assistance tout en sachant que des lésions corporelles avaient été causées. À la fin de sa comparution, la procureure aux poursuites criminelles et pénales, Me Geneviève Bédard, s’est opposée à sa remise en liberté. Un jeune homme a alors éclaté en sanglots et une jeune femme essuyait les larmes qui coulaient abondamment sur son visage.

26 juin 2013 : Les contribuables doivent s’attendre à recevoir un compte de taxes scolaires surprenant. Alors que la moyenne des contribuables le verront augmenter de 25 %, certains d’entre eux découvriront avec stupeur qu’ils subiront une hausse allant jusqu’à 68 % de leur facture de 2012. La Coalition Avenir Québec (CAQ) dénonce ce bond de taxes «qui n’a pas sa raison d’être» dans la plupart des 72 commissions scolaires. «Cette hausse est injustifiée. Nous disons au gouvernement, obliger les commissions scolaires à puiser dans leurs surplus d’abord», a dit Nathalie Roy, la députée caquiste de Montarville. La CAQ a mis en ligne un site web www.taxescolaire.com, qui contient une carte interactive fournissant aux propriétaires des données sur leur commission scolaire. Elle espère que les contribuables seront nombreux à se plaindre. Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, avait annoncé lors du discours du budget de l’automne 2012 qu’il planifiait de récupérer les 150 millions $ versés aux commissions scolaires. Il leur donnait alors le choix de puiser leur manque à gagner à même leur surplus accumulé ou de hausser les taxes. Pendant que le gouvernement du Québec estime que les surplus budgétaires des commissions scolaires s’élèvent à 247 millions $, les commissions scolaires répliquent que ces surplus sont intouchables.

27 juin 2013 : Les services d’urgence étaient sur un pied d’alerte à Saint-Hyacinthe, en raison d’une fuite majeure de ce qui serait, selon toute vraisemblance, du dioxyde de carbone, sur le terrain de la compagnie Olymel. En milieu de soirée, des techniciens de l’entreprise tentaient toujours d’identifier le problème à l’origine de la fuite sur le réservoir de 30 tonnes, selon Urgence-Environnement. Un large périmètre de sécurité a été érigé autour du réservoir extérieur de la compagnie, située rue Saint-Jacques. Les employés de l’entreprise auraient tous été évacués et personne n’aurait été blessé. «Heureusement, les conditions climatiques sont favorables; le vent permet une meilleure dispersion du gaz dans l’air», a indiqué Christian Blanchette, coordonnateur régional d’Urgence-Environnement. Les émanations de dioxyde de carbone provenant du réservoir ne représenteraient aucun danger pour la santé et la sécurité des citoyens du secteur, selon M. Blanchette.

27 juin 2013 : Patrick Desautels, dont les enfants, Lauréalie, Anaïs et Loïc, ont prétendument été assassinés par leur mère le 2 décembre 2012, à Drummondville, sera indemnisé par la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC). L’IVAC avait refusé de verser à M. Desautels toute indemnisation, puisqu’elle ne lui reconnaissait pas le titre de victime au sens de la loi. Contestée à deux reprises, la décision a finalement changé jeudi vers 11 h, a annoncé l’avocat de M. Desautels, Marc Bellemare. Le tribunal administratif du Québec a finalement conclu que la blessure que vit M. Desautels est suffisante à le rendre admissible à l’IVAC. Il pourra ainsi recevoir une pleine compensation de revenu et de dédommagement pour le soutien psychologique. Il recevra également la somme de 2000 $ par enfant, soit un total de 6000 $. Dans les décisions du tribunal administratif du Québec, on pouvait lire que «dans le domaine de la psychiatrie légale, lorsqu’un parent tue ses enfants, c’est souvent pour atteindre l’autre parent». Selon Me Bellemare, ce revirement de décisions pourrait faire jurisprudence et permettre à d’autres victimes de recevoir une indemnisation.

28 juin 2013 : Le maire de Laval, M. Alexandre Duplessis a démissionné. Il a transmis une lettre en ce sens au greffier de la municipalité et sa démission prend effet immédiatement», a fait savoir la Ville dans un communiqué. Le calendrier d’élection d’un nouveau maire intérimaire sera établi par le greffier de la Ville dès le début de la semaine prochaine. Le maire intérimaire a vu sa vie personnelle étalée au grand jour depuis qu’il a porté plainte à la police pour extorsion, après avoir prétendument eu recours aux services d’une escorte. Le politicien a nié avoir demandé des services sexuels rémunérés. Il a toutefois précisé que deux femmes ont bien tenté de le faire chanter, qu’il y a eu une enquête policière, qui est toujours en cours, puis des arrestations. Les mines des employés municipaux semblaient déconfites. Plusieurs s’étaient regroupés pour écouter la courte allocution du maire intérimaire. Un employé de la Ville a même confié qu’on vivait «un autre vendredi noir à Laval», en référence à d’autres évènements qui ont bouleversé Laval dans les derniers mois, dont la démission de l’ex-maire Gilles Vaillancourt et la demande de tutelle. Le 14 juin dernier, Alexandre Duplessis, 42 ans, aurait fait appel à une escorte pour des services sexuels alors qu’il se trouvait à sa résidence secondaire des Laurentides. L’ayant reconnu, la prostituée et celle qui lui servait de chauffeuse auraient alors décidé de profiter de la situation, lui réclamant de l’argent pour le temps passé avec l’escorte puis de le faire chanter en lui réclamant de plus en plus de sous. Alexandre Duplessis fait l’objet de controverse depuis que l’ancien agent officiel du PRO des Lavallois, Jean Bertrand, a soutenu à la commission Charbonneau que 25 conseillers ont servi de prête-noms à Laval afin de garnir les coffres du parti de Gilles Vaillancourt, incluant le maire intérimaire.

28 juin 2013 : La ville de Wabush, au Labrador (province de terre-Neuve et Labrador) a déclaré l’état d’urgence, forçant l’évacuation de 2 000 résidents. La ville minière est affectée par un important incendie de forêt qui a pris naissance dimanche dernier. Jusqu’à maintenant plus de 100 kilomètres carrés de forêt ont été brûlés et des camps de chasse ont été emportés par les flammes. Les autorités avaient émis un avertissement aux résidents jeudi soir de se préparer à une éventuelle évacuation. La qualité de l’air devenue trop mauvaise est responsable de l’évacuation. Le feu est à 4 kilomètres de Wabush. Depuis le début de la semaine, trois avions-citernes et deux hélicoptères s’acharnent à éteindre le brasier. Vendredi, les autorités ont dû faire appel à un avion-citerne de plus. La minière Cliffs Ressource Naturel a été mis à contribution pour ériger un pare-feu, afin de freiner l’incendie. L’inspecteur Paula Walsh, du service de police de Labrador City, a invité les citoyens du secteur à garder les fenêtres fermées tout comme l’air conditionné. Les résidents de Wabush seront logés dans un centre culturel de Labrador City, jusqu’à nouvel ordre. La Croix-Rouge et les Services sociaux d’urgence sont sur place pour aider à l’enregistrement des évacués. L’autoroute Trans Labrador demeure toujours fermée à la circulation.

29 juin 2013 : Un homme de 31 ans, connu du milieu policier, a été retrouvé criblé de balles vendredi soir à L`Assomption, dans la région de Lanaudière, dans ce qui semble être un règlement de comptes. «Plusieurs coups de feu ont été entendus par les voisins, a confirmé l’agente Sophie Légaré du Service de police de L’Assomption/Saint-Sulpice. Il a été conduit à l’Hôpital dans un état critique.» L’homme a été atteint de plusieurs projectiles sur la rue Fontaine, alors qu’il sortait de sa voiture à sa résidence. Son décès a été constaté à son arrivée à l’hôpital. Selon les informations obtenues par «L’Écho de Repentigny», la victime, Yvon Lafond, serait associée aux motards criminels. Quatre suspects de race noire ont été interceptés peu après l’événement, grâce à la description de leur véhicule fournie par des témoins. Les suspects ont tenté de fuir la scène en voiture, mais des gens les ont aperçus alors qu’ils quittaient les lieux et ont contacté les policiers pour signaler la conduite dangereuse des individus. Ils ont été arrêtés dans la bretelle d’accès de l’autoroute 40 en direction de Montréal à la jonction de la route 343. Une arme a été retrouvée à proximité du corps de la victime. Les quatre suspects arrêtés seraient quant à eux reliés à des gangs de rue. Ce matin, la Sûreté du Québec rencontrait des témoins. Certains d’entre eux ont vu les suspects quitter à la course la scène du crime.

29 juin 2013 : Un important dégât d’eau survenu sur le boulevard Gouin, dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, à Montréal a donné lieu à une scène insolite. Vers 2 h 38, les pompiers ont reçu un appel concernant un dégât d’eau au 8335 boulevard Gouin, près du stationnement à hydravions. Arrivés sur les lieux, ils ont constaté qu’une petite voiture s’était renversée dans un cratère rempli d’eau, assez profondément pour que seules les roues arrière du véhicule soient visibles. Le conducteur avait réussi à évacuer son véhicule, sans trop de difficultés. «Selon les travaux publics, l’eau se serait accumulée sous le revêtement d’asphalte», a expliqué Martin Farmer, chef aux opérations au Service de sécurité incendie de Montréal. Les pompiers ont d’abord tenté de drainer l’eau à l’aide d’une pompe, mais l’accumulation était trop importante. «Soit les pluies fortes ont endommagé l’asphalte, soit un tuyau s’est brisé. Ou peut-être que c’est un mélange des deux : la pluie aurait brisé la canalisation, a avancé Martin Farmer. Les travaux publics vont creuser pour trouver la source.» Les pompiers ont quitté la scène deux heures plus tard, laissant les employés de la ville de Montréal poursuivre le travail.

30 juin 2013 : Un corps a été retrouvé dans un véhicule incendié à Otterburn Park, en Montérégie. Vers 4 h 30, le service d’incendie de Richelieu-Saint-Laurent a reçu un appel d’un citoyen qui avait aperçu un véhicule en flammes en bordure du chemin des Trente. Les pompiers ont ratissé le secteur et ont trouvé la voiture incendiée sur le chemin Ozias Leduc (prolongement du chemin des Trente), à Otterburn Park. À leur arrivée, le feu était pratiquement éteint. C’est à ce moment qu’ils ont fait la découverte du corps et qu’ils ont contacté la police. «La plaque d’immatriculation et le numéro de série de la voiture avaient complètement fondu», a précisé Philippe Brosseau, capitaine de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent. Dimanche matin, il était impossible de déterminer le sexe de la victime. «Une expertise va être pratiquée sur le véhicule et une autopsie sur le corps», a affirmé le capitaine. La cause du brasier demeurait inconnue dimanche, mais M. Brosseau a affirmé qu’il s’agissait vraisemblablement d’un incendie d’origine suspecte.

30 juin  2013 : Après des mois d’entraînement ou de préparation afin d’être en mesure de relever le défi qui les attend, les cyclistes du 18e Tour CIBC Charles-Bruneau se sont donné rendez-vous au Centre de cancérologie CHU Sainte-Justine, dimanche matin. Pierre Bruneau et compagnie ont pris l’autobus vers Rouyn-Noranda, d’où ils s’élanceront pour une première étape de 175 km. Pendant ce temps, les coureurs du Tour de France en auront 145 à avaler en Corse. Évidemment, personne n’a la prétention de se comparer aux professionnels, mais il reste que pour des chefs d’entreprise, spécialistes de la finance et autres individus ayant tous un boulot à temps plein, pareille épreuve a de quoi faire écarquiller bien grands les yeux. «Le Tour est de cinq jours plutôt que quatre cette année, a fait valoir le chef d’antenne de TVA. Se lancer dans la gueule du loup pour 900 km, c’est colossal. Mais, avec les macarons de Charles et de nos autres « héros » auxquels chacun est jumelé, on ne perd pas de vue la cause pour laquelle on s’investit autant.» «On souligne cette année le 25e anniversaire du décès de Charles, a-t-il précisé. L’argent obtenu au fil des ans a servi à construire le Centre de cancérologie Charles-Bruneau. L’argent va véritablement à la bonne place.» «Je suis plus stressé qu’à l’habitude avec la journée de mardi où nous devrons enfourcher nos vélos sur 286 km, a avoué Alain Michaud, de PricewaterhouseCoopers, dévoué depuis longtemps pour la cause. C’est un thrill de penser à devoir pousser la machine encore plus loin.» Plusieurs en seront à leur première expérience au Tour, qui est l’un des premiers événements de vélo à avoir vu le jour au Québec, il y a près de 20 ans.

30 juin 2013 : Une acrobate française du Cirque du Soleil est décédée après avoir fait une chute de 15 mètres pendant une représentation du spectacle «KÀ» au MGM Grand à Las Vegas. Sarah Guillot-Guyard était originaire de Paris selon le quotidien «Las Vegas Sun». Mère de deux enfants, la femme de 31 ans pratiquait les arts de la scène depuis 22 ans. Selon des membres de l’auditoire, la jeune femme était suspendue à un câble pendant la scène finale du spectacle. Elle aurait glissé de son harnais de sécurité avant de tomber au sol d’une hauteur d’environ 15 mètres. «Au début, plusieurs personnes dans l’assistance ont cru que ça faisait partie de la bataille chorégraphiée. Mais on pouvait entendre des cris, puis des gémissements, et ensuite une artiste féminine pleurer», a dit Dan Mosqueda qui était dans la salle. La victime a été transportée au University Medical Centre de Las Vegas où elle est décédée. On ignore si la tragédie est due à une erreur de l’artiste ou à un bris d’équipement. Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, a affirmé avoir eu le «cœur brisé» par cette nouvelle. «Nous sommes tous complètement effondrés», a-t-il affirmé dans une déclaration publiée sur Facebook. Il a souligné que l’acrobate faisait partie de «KÀ» depuis 2006.  Les représentations prévues ont donc été annulées jusqu’au 9 juillet. Le Cirque a affirmé avoir pleinement collaboré avec les autorités qui tenteront de comprendre ce qui s’est passé. C’est le premier accident mortel à arriver pendant un spectacle du Cirque du Soleil en 30 ans d’histoire, selon le «Las Vegas Sun». Un acrobate ukrainien avait toutefois perdu la vie lors d’un entraînement à Montréal en octobre 2009. La Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec avait conclu qu’Oleksandr Zhurov est mort parce qu’il avait retiré prématurément ses pieds de la sangle du plateau de la balançoire russe sur laquelle il se trouvait.

Voir aussi la semaine prochaine du 1 juillet jusqu’au 7 juillet 2013.

Vieux Québec

Rue du Vieux-Québec

Rue du Vieux-Québec, la nuit. Photo : © GrandQuebec.com

Nos sources pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>