Ligne du temps : 2013

15 septembre – 21 septembre

15 septembre – 21 septembre

C'est arrivé au Québec au cours de la semaine du 15 septembre jusqu'au 21 septembre 2013

Voir aussi : la période précédente du 8 septembre jusqu'au 14 septembre 2013

15 septembre 2013 : René Charlebois, un Hells Angels de 48 ans au lourd passé criminel qui purgeait une sentence pour meurtre s'est évadé de l'établissement Montée Saint-François, à Laval. Son absence du centre de détention pour hommes à sécurité minimale a été constatée vers 22 h 45, lors du dénombrement. «Il avait pourtant été vu en début de soirée par des membres du personnel», selon Serge Abergel, gestionnaire aux communications pour Service correctionnel Canada. Pendant que les policiers tentent de le retrouver le plus rapidement possible, une enquête est en cours pour savoir comment il a pu s'enfuir et s'il a reçu l'aide de complices. René Charlebois a été transféré à cet établissement il y a environ 12 mois. Il n'aurait jamais présenté de dossier devant la Commission des libérations conditionnelles, même s'il y était admissible. Il ne bénéficiait donc d'aucun droit de sortie sans escorte. Son évasion compliquera les choses dans son dossier, s'il est retrouvé. Il pourrait fort bien se retrouver dans un type d'établissement à sécurité plus élevé et ne sera plus admissible à une semi-liberté avant un certain temps. René Charlebois purge une sentence de 20 ans de prison après avoir plaidé coupable, en 2003, à des accusations de trafic de stupéfiants, complot pour meurtre et gangstérisme. Il s'est aussi reconnu coupable, en novembre 2004, du meurtre de Claude De Serres, un homme qui entretenait des relations avec les Hells en plus de transmettre des informations à la police. Ce dernier a été abattu dans un chalet de Notre-Dame-de-la-Merci, dans Lanaudière, le 3 février 2000. Un micro caché sur De Serres a permis d'identifier la voix de René Charlebois dans les secondes précédant le meurtre. Malgré ce lourd passé criminel, il se trouvait dans un établissement à sécurité minimale puisqu'il avait fait preuve de bonne conduite jusqu'à maintenant. René Charlebois mesure 172 cm (5 pi 8 po) et pèse 206 lb (93 kg). Il a les cheveux et les yeux bruns en plus d'avoir le mot «René» tatoué sur son bras gauche. Il s'agit de la quatrième évasion à survenir au cours de la dernière année dans un établissement à sécurité minimale.

15 septembre 2013 : Bernard Drainville estime que le Canada anglais ne devrait pas se mêler au débat sur la charte des valeurs québécoises qui a cours dans la province. «On n'a vraiment pas de leçon, je pense, à recevoir du reste du Canada en matière d'accueil et d'intégration», a lancé le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne du Québec, principal artisan de la charte, lors d'une entrevue à Radio-Canada. «Quand j'entends certains des commentaires qu'on entend, j'ai le goût de dire, pouvez-vous baisser le ton et nous laisser le droit d'en débattre?» a poursuivi M. Drainville. Citant des sondages, le ministre estime qu'«il y a beaucoup de citoyens canadiens qui se posent la question également». M. Drainville, qui fait face à un barrage de critiques depuis la présentation du projet,  a aussi affirmé qu'«il n'y a pas de calcul électoraliste» derrière la charte.

16 septembre 2013 : Coincé sous le poids d'une locomotive, un employé de Bombardier est mort sur son lieu de son travail, dans le centre d'entretien de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), situé dans le quartier Pointe-Saint-Charles, à Montréal. L'homme de 56 ans travaillait comme superviseur en entretien d'équipements ferroviaires dans le centre de services délimité par la rue le Ber et l'autoroute Bonaventure. Il était presque midi lorsque le travailleur, pour une raison qu'on ignorait toujours, plusieurs heures après les événements, s'est retrouvé coincé entre le chariot élévateur qu'il conduisait et une locomotive. Au moment de l'accident, «l'homme tentait de sortir la locomotive du garage de maintenance», a indiqué la porte-parole de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), Dominique David. Selon le porte-parole de Bombardier Marc-André Lefebvre, la victime était à l'emploi de l'entreprise depuis trois ans. «Il était chargé de préparer les véhicules de trains de banlieue de l'AMT», a dit M. Lefebvre, précisant que c'est Bombardier qui veille à la maintenance de ces véhicules.

esprit de la forêt

Terre d’Espérance. Mosaïcultures Internationales Montréal, un événement culturel et horticole remarquable qui a eu lieu à Montréal. Photo : © Lucie Dumalo

16 septembre 2013 : Le vol inaugural de la CSeries de Bombardier a été un succès. L'appareil s'est envolé à 9 h 55 pour retoucher le sol à 12 h 22, mettant fin à des années d'attente et donnant suite à des investissements de 3,4 milliards $ par l'avionneur. L'entreprise a profité du temps ensoleillé pour faire voler l'avion, dont la mission est de rafler des parts de marché aux géants Airbus et Boeing dans le créneau des appareils de 100 à 149 places. Environ 3000 personnes ont assisté au vol, qui a fait l'objet de trois reports afin de régler des problèmes mineurs. Jusqu'à maintenant, l'entreprise montréalaise a enregistré des engagements pour 388 avions de ligne, dont 177 commandes fermes. Le constructeur s'attend à 300 commandes fermes d'une valeur de 19 milliards $ au moment où l'avion entrera en service, soit à la mi-2014. Les affirmations du fabricant portent sur un coût d'exploitation 15 % moins cher pour cet avion, notamment grâce à des économies de carburant de 20 %. La CSeries ferait aussi moins de bruit. L’entreprise est d’avis que la CSeries peut prendre la moitié du marché visé et générer de 5 à 8 milliards $ de ventes par année. Présentement, 2000 employés travaillent sur ce projet dans la grande région de Montréal. Bombardier espère fabriquer au moins 120 appareils par année, ce qui fera grimper le nombre de travailleurs à 3500. L'action de Bombardier gagnait 1,6 % à 5,07 $ à 12 h 30 lundi à la Bourse de Toronto. La CSeries en bref : investissement de 3,4 milliards $ pour Bombardier, mise en service à la mi-2014 ; jusqu'à 125 passagers pour l'appareil CS100 ; jusqu'à 160 passagers pour l'avion CS300 ; économies de carburant de 20 % ; réduction de poids de 12 000 livres comparativement à un autre avion de 135 places, avec le recours aux matériaux composites. À partir de New York, la CSeries peut se rendre jusqu'à Quito, en Équateur. À partir de Francfort, elle va jusqu'à Kano, au Nigeria.

17 septembre 2013 : Le Varennois Sylvio Fortier, 45 ans, arrêté par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour introduction par effraction, a avoué aux enquêteurs être l'auteur de quatre agressions physiques à caractère sexuel non résolues sur la Rive-Sud de Montréal entre mai et novembre 2011.  «Il y a quelques jours, les policiers du SPVM ont procédé à l'arrestation du suspect lors d'une introduction par effraction. À ce moment, il avait en sa possession des objets à caractère sexuel, ce qui a mis la puce à l'oreille des policiers», a expliqué l'enquêteur de la police de Longueuil, Jean-François Robert. Lors de trois des quatre attaques, les victimes, des femmes de 17 à 30 ans, ont reçu des charges d'un pistolet à impulsions électriques avant de subir des attouchements, alors qu'elles se rendaient à leur véhicule dans le stationnement P-5 du métro de Longueuil. Sylvio Fortier, connu des milieux policiers, devra faire face à 24 chefs d'accusation dont agression sexuelle armée, voies de fait, séquestration, avoir porté un déguisement, possession d'une arme et utilisation d'une arme.

17 septembre 2013 : Le ministre de l’Environnement du Québec, Yves-François Blanchet, a confirmé que l’État va prendre le contrôle du site de l'entreprise Reliance, à Pointe-Claire, sur l’île de Montréal, où des biphényles polychlorés (BPC) sont entreposés illégalement. «Nous prenons le contrôle du site maintenant», a dit le ministre péquiste en conférence de presse sur place, mardi matin. Yves-François Blanchet a mentionné que cette décision est motivée par «plusieurs demandes pas respectées» par Reliance, dont des mesures concernant des bassins de rétention, l’étiquetage des produits ou la sécurisation du site par l’installation ou la réparation de clôtures pour empêcher des gens d’entrer. En vertu de l'ordonnance émise par le gouvernement le 29 août, l'entreprise Reliance devra rembourser l'ensemble des coûts des travaux assumés par le gouvernement. «Nous avons donc initié une procédure visant à prendre une hypothèque légale sur les actifs de l'entreprise», a précisé le ministre de l’Environnement. Le maire de Pointe-Claire, Bill McMurchie, s’est réjoui de ces actions. Le ministère de l'Environnement avait été informé de la présence de matières dangereuses résiduelles contaminées par des BPC à la suite d’un déversement d'huile et d'eau huileuse, le 26 mars dernier, sur un terrain appartenant à la firme Reliance.

18 septembre 2013 : Un policier de la Sûreté du Québec (SQ) et trois autres personnes ont été arrêtés par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Il s'agirait d'une affaire d'intimidation d'élus et de fonctionnaires à Beaconsfield, une municipalité de l'ouest de l'île de Montréal. Dans un communiqué, l'administration de la Ville de Beaconsfield a confirmé avoir été informée «de l'arrestation de personnes impliquées suite à des incidents survenus auprès des membres du personnel et du conseil». La municipalité a toutefois indiqué qu'elle n'émettrait aucun commentaire sur le dossier, afin de ne pas affecter «le bon déroulement de l'enquête». Elle assure qu'elle continuera de collaborer avec les autorités policières. De son côté, la SQ a confirmé qu'un de ses policiers a été suspendu. «Nous ne ferons pas de commentaires, puisque l'arrestation a été effectuée par Montréal», a dit le porte-parole Gino Paré.

girl crane

Mosaicultures internationales Montréal 2013. Un circuit spectaculaire de 2,2 kilomètres ponctué d’une cinquantaine d’œuvres, d’impressionnantes sculptures, végétales, en plein cœur du Jardin botanique. Photo : © GrandQuebec.com

18 septembre 2013 : Un immeuble à condos a été la proie des flammes, tôt mercredi, dans Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal. Le brasier, qui s'est déclaré vers 4 h 05 à l'intérieur du bâtiment situé sur la rue Adam, près de la rue Préfontaine, a forcé l'évacuation d'une trentaine de résidents. «À l'arrivée des pompiers, les flammes avaient complètement envahi un des logements», a expliqué André Paquette, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal. Selon M. Paquette, au moins deux condos ont été sérieusement endommagés et neuf personnes ne pourront regagner leur domicile. «Ils ont été pris en charge par la Croix-Rouge», a-t-il indiqué. L'incendie, dont la cause est inconnue, a nécessité l'intervention d'environ 30 pompiers et a été maîtrisé en une trentaine de minutes.

19 septembre 2013 : Justin Trudeau éclipse ses rivaux en matière de popularité, selon un nouveau sondage mené pour le compte de l'Agence QMI. Le coup de sonde auprès de 1600 Canadiens réalisé par la maison de sondage Abacus Data révèle que 37% des répondants ont une bonne opinion à l'endroit du chef du Parti libéral du Canada. Le chef du NPD est vu de manière positive par 30% des personnes sondées, tout juste devant le premier ministre Stephen Harper qui plaît à 29% des répondants. En contrepartie, l'enquête d'opinion indique que M. Harper obtient la meilleure note (61%) lorsqu'on a demandé aux répondants s'il était qualifié pour être premier ministre, comparativement à 51% pour M. Mulcair et 49% pour Justin Trudeau. Le sondage révèle aussi que Justin Trudeau est perçu comme le plus «sympathique» des trois chefs, tandis que Thomas Mulcair est vu par la plus grande proportion de gens comme celui qui affiche «un jugement équilibré».

19 septembre 2013 : Les commissions scolaires travaillent avec le ministère de l’Éducation pour trouver l’argent en vue d’une réduction des comptes de taxes. Des représentants des deux regroupements de commissions scolaires (francophones et anglophones) étaient à pied d’œuvre avec des fonctionnaires du ministère de l’Éducation à Québec, ce matin. La ministre de l’Éducation Marie Malavoy soutient ne pas prêter attention à la «ligne de presse» des commissions scolaires qui disent ne pas avoir la marge de manœuvre pour réduire les taxes scolaires. L’exercice en cours consiste à déterminer dans quelle mesure les commissions scolaires ont exagéré dans les augmentations des comptes de taxes. Exercice fastidieux, a reconnu la ministre, parce que la limite acceptable varie suivant les commissions scolaires en fonction des valeurs foncières. Québec a tout de même chiffré à 63 millions $ la somme qui pourrait être récupérée à même les surplus en argent des commissions scolaires. Les commissions scolaires disent avoir été bousculées par le ministère de l’Éducation qui leur a remis les règles budgétaires à la toute fin du mois de juin, trois jours avant l’adoption de leurs budgets. Plusieurs ont semble-t-il manqué de temps pour examiner les solutions alternatives aux augmentations de taxes.

20 septembre 2013 : Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, a annoncé le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal vers l’est, avec l’ajout de cinq nouvelles stations. «Ce prolongement aura un effet levier majeur sur le développement urbain et économique de l’est de Montréal», a déclaré le ministre Gaudreault en conférence de presse à Montréal, précisant que son gouvernement respectait ainsi un engagement pris lors de la dernière campagne électorale. La création d’un bureau de projet, doté d’un budget de 38,8 millions $, permettra de procéder au dépôt du dossier d’affaires en vue du prolongement de cette ligne de métro. Ce projet, selon le ministre, entraînera un achalandage quotidien de plus de 80 000 usagers, une possibilité de 12 000 logements supplémentaires et la création de près de 9000 emplois. Une fois le prolongement de la ligne bleue terminé, le gouvernement prévoit aller de l’avant avec celui de la ligne jaune, à Longueuil. «Des études seront amorcées avant la fin de la ligne bleue a dit Sylvain Gaudreault. »

20 septembre 2013 : La campagne électorale municipale 2013 a débuté à travers le Québec et particulièrement à Montréal où plusieurs candidats à la mairie ont déjà affiché leurs couleurs. Quatre candidats sérieux ont suscité les débats en vue de briguer la mairie de Montréal : Mélanie Joly, jeune professionnelle trentenaire (Vrai changement pour Montréal – Groupe Mélanie Joly), Richard Bergeron, chef d'un parti bien établi (Projet Montréal), Marcel Côté, partisan de la coalition à l'Hôtel de Ville (Coalition Montréal), et Denis Coderre ancien ministre à Ottawa (Équipe Denis Coderre). Au total, plus d'une dizaine de candidats souhaitent s'asseoir dans la chaise de maire.

21 septembre 2013 : Deux mandats supplémentaires de perquisition ont été exécutés au mois de juillet lors de l'intervention de l’UPAC aux bureaux montréalais du Parti libéral du Québec. De cette façon, c'est donc trois mandats de perquisition différents qui ont été exécutés lors de cette opération, survenue le 8 juillet. Les informations initiales portaient à croire qu'il n'y avait eu qu'un seul mandat. Un des mandats aurait été rédigé pour des motifs essentiellement administratifs. En entrevue à TVA, la députée libérale Christine St-Pierre a affirmé que le parti ignorait combien de mandats avaient été exécutés.

21 septembre 2013 : Geneviève Lemay, 35 ans de Princeville, a été accusée au palais de justice de Victoriaville d'avoir causé la mort de son fils alors qu'elle aurait conduit son véhicule en état d'ébriété. Le 19 janvier dernier sur la route 116 à Victoriaville, la Pontiac Pursuit 2005 de Geneviève Lemay, avec son fils âgé de 10 ans à bord, a dérapé et a percuté une autre voiture venant en sens inverse. Le décès du jeune garçon a été constaté sur les lieux. Dans l'autre véhicule se trouvaient trois occupants, dont un bébé à peine âgé de 21 mois, qui n'ont été blessés que légèrement. L'accusée a dû être hospitalisée pendant plusieurs jours. Une prise de sang a été effectuée et, selon le rapport d'analyse d'alcoolémie, elle dépassait la limite permise. Le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Me Anthony Cotnoir, a déposé 12 chefs d'accusation pour notamment conduite dangereuse et conduite en état d'ébriété causant la mort et des lésions à trois personnes. Lemay a comparu devant la juge Dominique Slater. La poursuite ne s'est pas objectée à sa remise en liberté. Elle sera de retour devant le tribunal le 13 décembre prochain.

21 septembre 2013 : Un homme d'affaires multimillionnaire vient de frôler la prison, tout ça pour une bête chicane de voisins. Pendant des années, il a empêché des résidents d'accéder à la minuscule plage derrière sa maison de Mont-Tremblant. Puis il a défié un ordre du tribunal qui le forçait à les laisser passer. Le cofondateur de Gildan, Gregory Chamandy, a été condamné en juin dernier à payer une amende de 120 000 $ pour outrage au tribunal. Il s'agirait d'un montant record au Québec, selon plusieurs experts consultés par le Journal de Montréal.

mere terre

Mère Terre, une sculpture qui fait partie des Mosaïcultures Internationales 2013. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi la semaine du 22 septembre jusqu'au 28 septembre 2013.

Nos sources d'infos pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>