Ligne du temps : 2013

15 décembre – 21 décembre

15 décembre – 21 décembre

C’est arrivé au Québec du 15 décembre jusqu’au 21 décembre 2013

Voir aussi : les événements qui ont eu lieu du 8 décembre jusqu’au 14 décembre 2013

15 décembre 2013 : Le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, annoncer qu’il quitte la direction du parti en raison de problèmes de santé. «C’est pour des raisons de santé, mais M. Paillé n’est pas à l’article de la mort», a confié une source au Journal de Québec. Une conférence de presse était prévue au bureau national du Bloc Québécois, à Montréal. Les statuts généraux du Bloc prévoient qu’en l’absence d’un chef, c’est la vice-présidente du parti, Annie Lessard, qui assurera l’intérim. Le bureau national regroupant l’exécutif se réunira le 11 janvier. Cette annonce survient alors que le congrès du Bloc se déroulera en mai à Rimouski. Le départ du chef bloquiste a suscité des réactions au sein de la famille souverainiste. Daniel Paillé a été élu député du Bloc québécois dans Hochelaga lors de l’élection partielle fédérale du 9 novembre 2009, mais n’avait pas été réélu lors des élections générales du 2 mai 2011. Il a ensuite été élu chef de la formation politique après que Gilles Duceppe, qui dirigeait ce parti depuis près de 15 ans, eut démissionné à la suite de l’important revers qu’il a subi lors de ces mêmes élections générales. Malgré son titre de chef, M. Paillé ne siégeait toutefois pas en tant que député à la Chambre des communes.

15 décembre 2013 : Un entrepôt de pneus de l’arrondissement de LaSalle, à Montréal, a été ravagé par un incendie. L’incendie s’est déclaré dans le bâtiment de la rue Elmslie peu après 20 h. Il a causé un important panache de fumée visible à plusieurs kilomètres à la ronde. Un périmètre de sécurité a dû être érigé en soirée par le Service de police de la Ville de Montréal par mesure préventive.

16 décembre 2013 : Les parents de l’adolescent qui a tué son grand frère à Dorval en janvier dernier ne sont pas aptes à s’occuper de leur fils s’il est remis en liberté. C’est ce qu’a affirmé un pédopsychiatre lundi devant le Tribunal de la jeunesse. Le jeune de 13 ans tente pour une quatrième fois de sortir du centre jeunesse où il est détenu, depuis qu’il a tué son frère d’une balle à la tête en janvier dernier. Il souhaite passer Noël avec sa famille. Dans son rapport, le Dr Martin Gignac a été dur à l’endroit des parents du jeune de 13 ans. Il a noté que la mère a des «idées irréalistes» sur la façon dont les choses se passeraient si son fils vivait chez elle. «Elle a voulu nous assurer qu’elle le surveillerait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7», a-t-il dit, ajoutant qu’il est irréaliste de penser qu’une personne puisse assurer une surveillance pour toutes les heures d’une journée. «Personne ne peut rester éveillé 24 heures sur 24», a rappelé le médecin. Selon lui, les parents vivent déjà beaucoup de stress et le fait d’être responsable de leur enfant leur ajouterait de la pression supplémentaire. Selon le Dr Gignac, une thérapie familiale pourrait aider.

16 décembre 2013 : Pierre Karl Péladeau a dû démentir une fois de plus les rumeurs sur un éventuel saut en politique, en réaction à l’article d’un journal alternatif qui a emballé la twittosphère. Le Prince Arthur Herald, plate-forme web de jeunes auteurs, a annoncé que le président du conseil d’administration de Québecor Média serait «candidat du Parti québécois dans le comté de St-Jérôme». La circonscription est actuellement représentée par le député caquiste Jacques Duchesneau, qui refuse toujours de confirmer s’il se présentera à nouveau lors de la prochaine campagne. Le journal alternatif au «penchant conservateur» affiché, s’appuie sur une «source péquiste bien au fait du dossier». « Notre source nous a mentionné que M. Péladeau a fait un discours à saveur nationaliste à la Chambre de commerce de St-Jérôme en novembre dernier et que cela pourrait expliquer son intérêt pour le comté », peut-on lire. Québecor a même senti le besoin de publier un démenti sur son compte Twitter, soucieuse de ne laisser place à aucune autre interprétation possible. « Pierre Karl Péladeau n’a aucune intention de se présenter aux élections. La rumeur du @PArthurHerald est totalement fausse », a-t-on diffusé en fin de matinée.  «Je n’ai pas l’intention de me présenter en politique, j’ai l’intention de m’acquitter de ma tâche», avait déclaré le principal intéressé, qui avait tenté de faire taire les rumeurs le 8 octobre dernier lors de son passage à Québec. « Il fait un travail formidable, je suis très fière de lui, mais on ne parle pas de candidature pour le PQ », avait également laissé tomber Mme Marois.

Il neige en Israël

Ce n’est pas le Québec, c’est la ville sainte de Jérusalem le 14-15 décembre 2013. Photo : © Zvi Kaplan

17 décembre 2013 : Un homme a subi des blessures graves à la tête après avoir été frappé d’un coup de hache, dans un logement du quartier Saint-Jean-Baptiste, à Québec. Le suspect se serait présenté vers 20 h chez un individu en affirmant qu’il venait d’agresser quelqu’un et qu’il avait peut-être tué sa victime. À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont aperçu le suspect qui tentait de prendre la fuite. Ils ont ensuite découvert la victime ensanglantée dans son appartement du 705, rue Richelieu. L’homme de 51 ans souffrait de lésions importantes à la tête. Lors de son transport à l’hôpital, il était conscient, mais son état s’est détérioré. Les autorités ont affirmé qu’il se trouvait dans un état instable.

17 décembre 2013 : La décision de bâtir le CHUM en partenariat public-privé coûtera presque deux fois plus cher aux contribuables québécois, selon un rapport obtenu par TVA Nouvelles. Pour la première fois, un chercheur a évalué quels auraient été les coûts si le gouvernement avait choisi un mode de financement conventionnel, plutôt qu’un PPP. Le rapport de Pierre J. Hamel de l’Institut national de la recherche scientifique, est utilisé en preuve dans une poursuite opposant un groupe d’architectes et le CHUM. D’après ses calculs les plus conservateurs, si le gouvernement avait opté pour le mode conventionnel, les contribuables auraient payé presque 50 % de moins pendant trente ans, soit la durée du contrat avec le partenaire privé. Autrement dit, les Québécois paieraient presque un milliard $ de trop pour leur nouvel hôpital. Les constats du vérificateur général en 2009 et 2010 étaient déjà troublants : manque d’analyse, absence d’information, prévisions irréalistes.

17 décembre 2014 : Quinze villes défusionnées ont décidé de partir en guerre contre la Ville de Montréal pour l’empêcher de procéder à un gigantesque emprunt d’environ 84 millions de dollars. En effet, les villes de Pointe-Claire, d’Hampstead, de Baie-d’Urfé, de Kirkland, de Mont-Royal, de Sainte-Anne-de-Bellevue, de Dollard-Des Ormeaux, de Montréal-Ouest, de Senneville, de Beaconsfield, de Côte-Saint-Luc, de Dorval, de L’Île-Dorval, de Montréal-Est et de Westmount ont décidé de s’adresser à la cour. Elles ont déposé via leurs avocats une requête introductive d’instance en nullité. Par la présente requête, les municipalités défusionnées cherchent à obtenir la nullité du règlement autorisant un emprunt de 83,6 millions $ pour le financement du réaménagement du domaine public et de l’acquisition de terrains à des fins de parcs et places publiques dans le secteur Griffintown. Joint au téléphone par TVA Nouvelles, le maire de Westmount, Peter Trent, trouve aberrant que les élus des villes défusionnées n’aient reçu qu’une seule page d’information technique relativement à ce règlement d’emprunt.

18 décembre 2013 : Un autre proche de la mafia a été abattu en plein jour, dans le terrain de stationnement d’une rôtisserie St-Hubert située sur le boulevard Dagenais Ouest, dans le quartier Fabreville, à Laval. À l’arrivée des policiers sur les lieux, ils ont trouvé Roger Valiquette Jr., 54 ans, gisant au sol à proximité de son luxueux véhicule utilitaire sport de marque Mercedes. Il venait tout juste d’être criblé de balles. Les ambulanciers ont tenté des manœuvres de réanimation, mais sans succès. L’attaque a toutes les apparences d’un règlement de compte. Puisqu’il s’agit d’un meurtre relié au crime organisé, l’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec au cours de la soirée. Un très large périmètre de sécurité a été établi autour de la rôtisserie afin de protéger la scène de crime. Les enquêteurs se trouvaient toujours sur place en toute fin de soirée pour tenter de recueillir des indices et des éléments de preuve. Plusieurs témoins du meurtre ont aussi été rencontrés dans les heures suivant le meurtre, le cinquième de l’année à survenir sur le territoire lavallois. Les enquêteurs tentent de comprendre qui pouvait bien en vouloir à Roger Valiquette au point de vouloir l’éliminer. Connu des milieux policiers, Valiquette serait bien connu au sein du monde criminel italien, particulièrement en matière de trafic de stupéfiants. Il s’occupait de sa compagnie, Financement Du-Val Inc., enregistrée comme une entreprise de prêts hypothécaires et située sur le boulevard Dagenais Ouest, à moins de trois kilomètres du lieu du meurtre.

hiver en israël

Il a neigé dans ville sainte de Jérusalem les 14-15 décembre 2013. Photo : © Zvi Kaplan

18 décembre 2013 : Cinq nouvelles victimes se sont ajoutées à la liste des aînés maltraités du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf. Le compte est maintenant rendu à sept. Immacula Eugène, une ex-préposée aux bénéficiaires de ce CHSLD de la Rive-Sud, a appris une mauvaise nouvelle lors de son retour au palais de justice de Longueuil, mardi. Plutôt que de subir son enquête sur remise en liberté, la femme de 51 ans a en effet été accusée de voies de fait sur quatre autres résidents de ce centre, en plus d’avoir volé des médicaments à une cinquième personne. L’accusée aurait ainsi fait sept victimes, puisqu’elle était déjà accusée avec une autre ex-préposée d’avoir maltraité deux aînés en juillet dernier.

18 décembre 2013 : La hausse moyenne des taxes résidentielles dans la ville de Québec sera de 1,7 % en 2014. Les citoyens de Beauport seront les plus touchés avec une hausse de 2,38 %, tandis que ceux de Loretteville seront les plus épargnés avec une hausse de 0,65 %. Les commerçants encaisseront de leur côté une hausse des taxes non résidentielles de 2,7 %. Le budget 2014 de la Ville de Québec présenté ce matin se chiffre à 1,33 milliard $, en hausse de 1,6 % par rapport à l’an dernier. Le budget de la Ville aurait subi une croissance de 3,8 %. Les charges liées aux régimes de retraite augmentent de 12,3 millions $ et la rémunération globale bondit de 20,1 millions $, accaparant à elle seule 39,7 % du budget de fonctionnement de la Ville. Aucune augmentation salariale n’est prévue dans le budget pour les syndiqués dont la convention collective n’a pas été renouvelée. Les seuls qui ont une convention signée sont les policiers. Le bureau des grands événements écope d’une baisse de 5 millions $ provenant de fonds gouvernementaux qui ne seront pas versés en raison de la fin des spectacles gratuits du Cirque du Soleil et du Moulin à Images. De son côté, le Réseau de transport de la capitale obtient une augmentation de son budget de 5 millions $. Les services de proximité dispensés par les arrondissements subissent une baisse de 7,6 millions $ par rapport à 2013. Les résidents des anciennes villes de la région de Québec devront par ailleurs se partager une contribution supplémentaire de 2,3 millions $ afin de résorber le déficit actuariel des ex-municipalités. Les arrondissements de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, Charlesbourg et Beauport vont graduellement implanter en 2014 la collecte des ordures aux deux semaines en hiver. Après un gel de huit ans, le tarif de stationnement sur le territoire de la Ville passera de 2 $ à 2,25 $ de l’heure. Cela devrait générer 1,9 million $ de plus dans les coffres de la Ville. Hausses de taxes 2014 Vanier : 2,33 %, Lac St-Charles : 2,28 %, Sillery : 2,21 %, Beauport : 2,38 %, Charlesbourg : 2,01 %, Sainte-Foy : 1,74 %, Québec : 1,48 %, Saint-Émile : 1,36 %, Cap-Rouge : 1,77 %, Loretteville : 0,65 %, Val-Bélair : 1,54 %.

19 décembre 2013 : Le taux d’homicide au Canada en 2012 a été le plus bas enregistré depuis 1966, a fait savoir Statistique Canada. L’agence fédérale a rapporté que 543 homicides ont été déclarés par les services policiers à travers le pays, soit 55 de moins comparativement à l’année 2011. Le taux d’homicide était de 1,56 victime pour 100 000 habitants en 2012. Le Québec est l’une des provinces qui affichent une augmentation du nombre d’homicides en 2012 (+3). C’est au Nunavut que l’on retrouve le taux le plus élevé avec 14,84 pour 100 000 habitants, suivi du Manitoba (4,10 pour 100 000 habitants), puis de la Saskatchewan (2,69 pour 100 000 habitants). «Le taux d’homicide en Colombie-Britannique (1,54 pour 100 000 habitants) était le plus faible taux enregistré dans la province depuis le début de la collecte de ces données en 1961 et, pour la première fois, ce taux était semblable au taux national». Dans les villes, le plus grand nombre d’homicides est à Toronto (80), mais c’est Thunder Bay qui a enregistré le taux d’homicide le plus élevé en 2012. Par ailleurs, il n’y a pas eu d’homicides dans cinq villes, soit Moncton, Kingston, Guelph, Brantford et Saint-Jean. Si la tendance générale est à la baisse, il en est autrement pour les homicides commis à l’aide d’une arme à feu. Selon Statistique Canada, le nombre de victimes est passé de de 158 victimes en 2011 à 172 victimes en 2012.

19 décembre 2013 : Un regroupement de militants indépendantistes s’est prononcé par lettre ouverte sur le retournement politique spectaculaire qu’a effectué l’ancienne députée bloquiste Maria Mourani en annonçant qu’elle devenait fédéraliste. Mme Mourani, qui siège comme indépendante depuis son expulsion du Bloc québécois en septembre, a indiqué qu’elle ne croyait plus à l’indépendance du Québec. Elle a soutenu que la Charte canadienne des droits et libertés protégeait mieux l’identité de tous les citoyens du Québec, faisant référence à son opposition au projet de charte de la laïcité proposé par le gouvernement du Parti québécois.

19 décembre 2013 : Les Forces armées canadiennes ont confirmé l’abandon du projet visant à se procurer de nouveaux véhicules blindés pour le combat rapproché, pour la somme de 2,1 milliards $. Le projet d’acquisition qui avait été développé durant la période la plus intense de la mission de combat en Afghanistan, consistait à acheter des véhicules pour le combat rapproché pour assurer une meilleure protection contre les engins explosifs improvisés. La fin de la mission de combat et la réduction du budget de l’armée a fait réaliser aux militaires qu’il était préférable de conserver et d’améliorer les véhicules existants. «Une amélioration significative des capacités militaires des Forces armées canadiennes a réduit les lacunes en matière de protection, a expliqué le général Tom Lawson. Le programme d’acquisition de véhicules de combat rapproché pour la somme de 2,1 milliards $ a connu deux appels d’offres publics depuis son lancement en 2009. Les trois fournisseurs potentiels, General Dynamics Land Systems, Nexter et BAE System Inc, ont dépensé des millions $ sur ce projet depuis 2009. Le président de l’Association des industries canadiennes de défense et de sécurité, Tim Page, a déclaré qu’il s’agissait d’une journée difficile pour les trois entreprises et a ajouté qu’il fallait davantage de prévisibilité dans le processus d’approvisionnement du gouvernement. Les Forces canadiennes ne pouvaient pas dire précisément ce qu’il adviendrait du 2,1 milliards $ qui a été ainsi économisés par l’armée.

20 décembre 2013 : Le Montréalais et militant de Greenpeace Alexandre Paul, a été amnistié des accusations de vandalisme portées contre lui en Russie et pourra finalement rentrer chez lui. «Je suis contente de sortir de cet enfer et qu’il revienne à la maison», a confié, soulagée, la mère du militant, Nicole Paul. Le militant a été arrêté en Russie en septembre dernier à la suite d’une action menée par Greenpeace contre une plateforme pétrolière dans l’Arctique. Il a ensuite été libéré en novembre, mais devait demeurer sur le territoire russe tant que des accusations pesaient contre lui. Les 30 membres de l’équipage du navire Arctic Sunrise de Greenpeace ont été amnistiés après que les députés russes aient approuvé une loi en ce sens. Le retour du militant montréalais devrait se faire dans les prochaines semaines, selon les délais des autorités russes à lui délivrer les visas nécessaires. «Il devrait être revenu d’ici la fin de l’année et si tout va bien, d’ici Noël. Il reste des formalités, comme l’émission d’un visa russe parce qu’au départ, ce n’était pas prévu pour les militants de la mission en Arctique de se rendre en sol russe», a expliqué le responsable de la campagne Climat-Énergie et Arctique, Patrick Bonin. Bien qu’il ne soit plus accusé au criminel, Alexandre Paul aura toujours un casier judiciaire aux yeux des autorités russes. Selon sa mère, il n’a pas l’intention d’y remettre les pieds de sitôt.

21 décembre 2013 : Le Québec s’est réveillé dans un froid glacial, ce matin, et il aura aussi droit à 15 à 30 cm de neige en soirée, jusqu’à dimanche. Avec le facteur éolien, le mercure atteignait -33 degrés Celsius, et des températures extrêmes étaient enregistrées dans l’ensemble de la province. Des températures un peu plus clémentes étaient prévues pour dimanche, mais en général, le froid intense devait demeurer avec quelques fluctuations jusqu’à mardi. Une tempête de neige accompagnée de poudrerie est prévue pour l’ensemble de la province ce soir. Selon Environnement Canada, de 15 à 30 centimètres de neige sont attendus. L’avertissement de tempête était en vigueur dans la grande région de Montréal, à Québec, en Montérégie, en Estrie, à Lanaudière, en Mauricie et en Gaspésie. La visibilité sur les routes est réduite par endroits, selon Environnement Canada, qui a demandé aux automobilistes d’être prudents. En prévision des précipitations de neige, la Ville de Montréal procède à l’épandage de sel. La métropole a aussi prévu que plus de 1000 employés seront à pied d’œuvre pour dégager les routes dès qu’une accumulation de 2,5 cm au sol sera enregistrée.

neige jérusalem

La neige dans la ville sainte de Jérusalem, en Israël, en décembre 2013. Photo : © Zvi Kaplan

21 décembre 2013 : On apprend que les villes de Montréal et Vancouver possèdent, ex aequo, les meilleures bibliothèques publiques au monde, selon une étude publiée par l’Université de Düsseldorf, en Allemagne. Elles devancent Chicago, San Francisco et Shanghai. La qualité de leur offre ainsi que les ressources numériques et l’utilisation des médias sociaux ont contribué à leur octroyer ce statut. Les auteurs ont listé 31 villes dans le monde qui sont reconnues internationalement pour la créativité, la connaissance et les infrastructures numériques ainsi que pour la qualité de la vie. Montréal et Vancouver ont toutes les deux obtenu 129 points sur les 150 possibles. Toronto a obtenu un score de 120 et se classe sixième. «Cette étude est vraiment une reconnaissance internationale de la cohérence de nos services culturels», a commenté Manon Gauthier, responsable de la Culture au comité exécutif de Montréal. Elle s’est félicitée que les 45 bibliothèques publiques de la ville soient «au cœur de nos quartiers». L’étude a été publiée dans l’International Journal of Librairies and Information Services.

21 décembre 2013 : Une trentaine de personnes sont restées prisonnières sur le fleuve, alors que le traversier de midi n’a pas été capable d’accoster au quai de Québec. Les glaces ont causé bien des tracas à la Société des traversiers du Québec. Les bateaux sont restés pris au piège durant de longues heures, incapables d’accoster. Après plusieurs tentatives pour que le traversier rejoigne la rive, les employés du bateau ont lancé des cordes au quai, qui ont toutefois cassé sous la force des glaces. Le bateau a donc dû se tourner vers la Garde côtière. Un brise-glace a fait le ménage et les passagers ont enfin pu débarquer après presque trois heures d’attente.

À lire également : les événements qui ont eu lieu lors de la semaine du 22 décembre jusqu’au 28 décembre 2013.

Voir aussi nos sources pour ces nouvelles :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>