Ligne du temps : 2013

15 août – 21 août

15 août – 21 août

C’est arrivé au Québec entre le 15 août et le 21 août 2013

Voir aussi : la semaine précédente du 7 août jusqu’au 14 août 2013

15 août 2013 : La Sécurité publique MRC des Collines-de-l’Outaouais a diffusé sur son compte Facebook les images d’un motocycliste qui avait filmé un de ses déplacements alors qu’il roulait à une vitesse fulgurante sur le chemin du Lac Meech à Chelsea, en Outaouais, le 27 juillet dernier. Intercepté par les policiers, il pourrait faire face à des accusations de conduite dangereuse. L’homme de 39 ans de L’Île-Bizard, à Montréal, était accompagné d’un autre motocycliste. Comme la limite de vitesse à cet endroit est de 50 km/h, les policiers ont tenté d’interpeller les conducteurs, mais ces derniers ont refusé de s’arrêter. L’un d’eux a été retrouvé non loin des lieux, dans une entrée privée du chemin Meech. N’étant pas familier avec le secteur, il ne se doutait pas qu’il s’agissait d’un cul-de-sac. Lors de l’intervention, les policiers de l’Outaouais ont constaté qu’une caméra de type était fixée à la moto du fuyard. En visionnant les images, ils ont pu relier le motocycliste à neuf autres infractions. Le suspect a reçu une amende de 1264 $. L’enquête est toujours en cours, mais des accusations de conduite dangereuse pourraient être déposées contre lui. Quant à l’autre conducteur, il est toujours recherché.

15 août 2013 : Un colis suspect a été découvert, dans un logement d’un immeuble de Laval. C’est le propriétaire d’un édifice du boulevard Arthur-Sauvé, près de l’intersection Troyat, qui a trouvé le mystérieux paquet dans une unité d’habitation déserte. Appelée sur les lieux, la police de Laval a identifié la chose comme étant des bâtons de dynamite. Les artificiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été mandatés sur place. L’engin robot de la SQ a neutralisé l’objet qui ressemblait à s’y méprendre à un véritable dispositif comprenant bâtons et minuterie. «Il n’y a eu, à aucun moment, durant l’évènement, de danger pour les résidents du bloc. Tout s’est bien déroulé. L’enquête nous permettra de déterminer quelle était la substance contenue dans les bâtons», a indiqué Nathalie Lorrain, porte-parole de la police de Laval. Personne n’a été blessé. Les résidents de l’immeuble à logements ont été évacués, le temps de l’opération policière.

15 août 2013 : Rémy Giguère, un homme de Québec âgé de 49 ans, a été arrêté et fait face à diverses accusations pour possession de pornographie juvénile. Mercredi dernier, les policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ont reçu un appel vers minuit faisant état d’une chicane de couple ayant lieu dans un appartement de la rue McCartney dans le secteur Sainte-Foy, à Québec. Selon les informations obtenues à ce moment-là, «l’homme et la femme se seraient disputés, car l’homme possède des fichiers de pornographie juvénile sur son ordinateur», est-il écrit dans un document de la cour. Dans une déclaration écrite, la conjointe de Giguère, qui n’habite pas avec lui, mentionne qu’elle «a découvert des photos d’adolescentes nues dans des positions explicites dans le fichier corbeille de l’ordinateur de son conjoint». Toujours dans sa déclaration, la femme mentionne qu’elle «a aussi trouvé une photo de sa fille collée sur un corps de femme adulte nue». La conjointe a également remis aux policiers une clé USB sur laquelle elle avait transféré elle-même certains fichiers de l’ordinateur dans le but de constituer de la preuve. Sur la clé, on retrouve entre autres deux vidéos de jeunes filles ayant des relations sexuelles. Selon l’estimation faite par les policiers, les jeunes filles pourraient avoir entre 10 et 12 ans. La plaignante a également confirmé aux enquêteurs que le soir où elle a confronté son conjoint, celui-ci aurait «admis avoir fait les montages vidéo». À la suite de la perquisition faite chez Giguère – qui habite sur l’avenue McCartney en face d’un parc et d’une piscine publique fréquentés tous les jours par des enfants -, ce dernier s’est livré lui-même aux policiers. «En tout, pour l’instant, une centaine de fichiers d’adolescentes ayant entre 8 et 14 ans ont été retrouvés sur l’ordinateur de l’individu. Toutefois, l’analyse se poursuit et, si la population possède de l’information, elle peut la transmettre au 418 641-AGIR (2447)», a fait savoir Pierre Poirier, porte-parole au SPVQ.

15 août 2013 : À quelques jours de la rentrée, le réseau québécois des collèges s’apprête à subir une véritable saignée de 15 % de sa clientèle d’ici 2019. «Au cégep Gaspésie-les-Îles, la baisse de clientèle sera autour de 32 %, c’est catastrophique» a dit Jean Beauchesne, PDG de la Fédération des cégeps.

16 août 2013 : Les tests d’admission dans les écoles secondaires privées pourraient bientôt être chose du passé. De plus en plus d’institutions abandonnent cette pratique, découragées par le nombre élevé d’enfants sur-préparés qui échouent ensuite en cours d’année.

16 août 2013 : Hydro-Québec a rapporté des profits de 464 millions $ pour la période de trois mois complétée à la fin de juin, comparativement à 386 millions $ au trimestre correspondant en 2012. Il s’agit d’une hausse de 20,2 %. Hydro-Québec explique la hausse du bénéfice principalement par une augmentation des exportations nettes d’électricité. Les revenus ont progressé de 205 millions $ ou 7,7 % pour s’établir à 2,9 milliards $. La hausse est de 7,7 %. Pour le premier semestre, les profits d’Hydro-Québec s’élèvent à 1,824 milliard $, en progression de 102 millions $ ou 5,9 % sur la même période l’an dernier. Les revenus se sont chiffrés à 6,835 milliards $, en hausse de 7 % par rapport à 2012. La hausse des revenus s’explique par des températures qui ont été plus froides qu’à la période correspondante l’an dernier, ce qui a stimulé la demande d’électricité. Les ajustements tarifaires ont aussi contribué à la hausse. Toujours pour le semestre, la vente d’électricité sur les marchés hors Québec a représenté des revenus de 856 millions $, en hausse de 282 millions $. De plus, les achats d’électricité effectués auprès de Rio Tinto Alcan ont diminué de 61 millions $. Depuis le début de l’année, Hydro-Québec a investi 1,8 milliard $ en immobilisations corporelles et en actifs incorporels, en hausse par rapport à 1,6 milliard $ en 2012. «Comme prévu, une part importante de cette somme a été allouée aux grands projets de développement hydroélectrique d’Hydro-Québec Production, notamment la poursuite du projet de la rivière Romaine», ont expliqué le PDG d’Hydro-Québec, Thierry Vandal, et le nouveau président du conseil d’administration, Pierre Karl Péladeau.

16 août 2013 : Le gouvernement du Canada a annoncé l’ouverture du centre de formation des Forces armées canadiennes dans l’Arctique, une mesure qui s’inscrit dans sa volonté d’assurer sa souveraineté sur le territoire. L’établissement situé à Resolute Bay, au Nunavut, sera fonctionnel toute l’année et servira notamment à offrir de la formation spécialisée, à réaliser des entraînements et pour des exercices conjoints de l’armée. Le centre pourra également servir de base d’opérations au besoin. Il pourra abriter de l’équipement et des véhicules, permettant aux Forces d’agir rapidement en situation d’urgence, dans cette région isolée et difficile d’accès. « L’Armée canadienne entend continuer de mener des opérations et des exercices dans le Nord afin de préserver et d’améliorer notre capacité à mener des opérations dans cette région unique, a dit le lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne. »

16 août 2013 : La grève des diplomates, qui touche quinze ambassades canadiennes à travers le monde, empêche plus d’une centaine d’étudiants étrangers inscrits à l’Université du Québec à Rimouski d’obtenir leur visa. La situation est similaire pour plus d’une dizaine d’étudiants des institutions collégiales de l’Est-du-Québec. À seulement quelques jours de la rentrée des classes, cela crée tout un casse-tête. À l’Université du Québec à Rimouski, les étudiants internationaux représentent près de quatre cents étudiants, soit environ le tiers de la clientèle à temps complet. Parmi ces quatre cents étudiants, tous ceux et celles qui sont à Rimouski depuis un an ou deux ans n’ont pas de difficulté à obtenir leur visa. Le problème se pose pour la centaine de nouveaux étudiants de premier cycle qui aimeraient commencer leurs études universitaires en même temps que tout le monde. La rentrée à l’UQAR est prévue au 26 août à Rimouski. Au Cégep de Sept-Îles on compte une trentaine d’étudiants étrangers et seulement quatre n’ont encore pas obtenu leur visa. À Rimouski, à l’Institut Maritime du Québec, les quatorze étudiants étrangers étaient présents à la journée de rentrée vendredi. Ce problème touche même les équipes de hockey du circuit Courteau. Du côté du Drakkar de Baie-Comeau, on compte deux joueurs russes et un seul est arrivé. L`Océanic aligne deux joueurs de la République-Tchèque, et encore là, l’un d’eux n’est toujours pas arrivé.

17 août 2013 : Jacqueline Lessard qui a fondé un orphelinat en Haïti et qui consacrait sa vie à aider les jeunes de ce pays, est décédée à Alma, à l’âge de 85 ans des suites d’un cancer de l’intestin. Après plusieurs années passées en Haïti, elle s’était fait connaître de tous les Québécois en mettant sur pied un orphelinat à Croix-des-Bouquets, en banlieue de Port-au-Prince, grâce notamment à la vente de bleuets. Détruit lors du tremblement de terre de 2010, l’endroit a été depuis reconstruit, notamment grâce à la générosité de plusieurs donateurs, touchés par son histoire. Après avoir appris qu’elle souffrait d’un cancer en novembre dernier, elle avait refusé toute demande d’entrevue à ce sujet, appelant plutôt les gens à se soucier du sort des enfants de la rue en Haïti.

17 août 2013 : Un homme et une femme dans la vingtaine ont été arrêtés, au terme d’une scène digne d’un véritable film d’action qui s’est déroulée à Laval. Peu avant 18 h, un homme qui circulait vers le sud, sur le boulevard des Laurentides, près de l’autoroute 440 s’est senti suivi par un véhicule suspect avec deux personnes à l’intérieur. Un peu plus loin, ce véhicule a bloqué le chemin à l’automobiliste en question. «Un suspect lui a alors montré deux revolvers de calibre .38 en le regardant avec un sourire intimidant», a raconté Sylvain Laurent, lieutenant du Service de police de la Ville de Laval. La victime a finalement réussi à fuir les suspects. Grâce à la bonne description qu’il avait donnée du véhicule suspect, les policiers l’ont localisé à peine quelques minutes plus tard, toujours sur le boulevard des Laurentides. Les policiers ont tenté de l’intercepter, mais les suspects ont plutôt choisi de prendre la fuite. Une poursuite policière s’est déclenchée, mais elle a rapidement pris fin lorsque le véhicule suspect a percuté deux autres voitures, à l’intersection du boulevard de la Concorde. La collision n’a fait qu’un blessé mineur. Les deux suspects ont aussi été transportés à l’hôpital, par mesure préventive, pour des douleurs au cou. Les policiers ont retrouvé les deux revolvers de calibre .38, chargés à l’intérieur du véhicule. Les accusés pourraient faire face à plusieurs accusations, dont possession d’armes, voies de fait, menaces et conduite dangereuse. Le boulevard des Laurentides a été fermé pendant plusieurs heures entre la rue Proulx et le boulevard Saint-Martin.

17 août 2013 : Un cycliste de 15 ans luttait pour sa vie, samedi soir, après avoir été happé par une voiture, dans le secteur de Pointe-aux-Trembles, à Montréal. La collision est survenue à l’intersection des rues Raoul-Jobin et Notre-Dame, vers 21 h 40. Selon des témoins rencontrés par les policiers, le cycliste, qui sortait d’un terrain vague, n’aurait pas eu le temps de freiner, lorsqu’il a aperçu la voiture. L’adolescent, qui ne portait pas de casque, a subi de graves blessures à la tête. Il a été transporté dans un centre hospitalier, où l’on craint pour sa vie. Des spécialistes en enquête-collision du Service de police de la Ville de Montréal ont été dépêchés sur place pour analyser la scène d’accident.

18 août 2013 : Un homme dans la vingtaine s’est fait tuer dans une bagarre survenue dans l’arrondissement de Rosemont, à Montréal. La victime a été poignardée au haut du corps, vers 1 h 20, dans une bataille qui a éclaté entre plusieurs individus sur la rue Beaubien, près de l’avenue De Châteaubriand. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital, où son décès a été constaté peu de temps après. Un large périmètre de sécurité a été érigé. «Les enquêteurs devront vérifier plusieurs éléments sur la scène», a expliqué Danny Richer, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal. Il s’agit du 17e homicide à survenir à Montréal.

18 août 2013 : Le Défilé de Fierté Montréal s’est mis en marche au centre-ville, dimanche en début d’après-midi, en présence d’une grande quantité de politiciens. Le coloré défilé s’est ébranlé vers 13 h au coin du boulevard René-Lévesque et de la rue Guy. Il s’est dirigé vers l’est jusqu’à la rue Sanguinet, devant des milliers de spectateurs. La place Émilie-Gamelin a accueilli ensuite les gens et des célébrations s’y tiendront. La première ministre, Pauline Marois, se trouvait parmi les participants à la marche. D’autres membres de son gouvernement, comme Diane De Courcy et Daniel Breton, ont aussi été vus. Sur la scène fédérale, Thomas Mulcair et Justin Trudeau, notamment, étaient attendus, tout comme plusieurs élus municipaux montréalais, dont le maire Laurent Blanchard et Richard Bergeron. Le porte-parole de l’événement, Jasmin Roy, estime qu’il est important de marcher, afin de soutenir la communauté homosexuelle et lutter contre la discrimination faite sur l’identité sexuelle. Si au Québec et à Montréal, plusieurs droits ont été acquis au fil des dernières années, Jasmin Roy rappelle qu’il «faut continuer d’être une lumière, un phare pour nos frères et nos sœurs en Russie et dans d’autres pays où l’homosexualité est encore criminalisée».

19 août 2013 : Des enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) doivent se rendre dans le village nordique d’Akulivik, après que les policiers locaux eurent tué un homme qui faisait feu en leur direction, samedi. «Le 17 août dernier, les policiers d’Akulivik ont reçu un appel concernant des coups de feu qui venaient d’être tirés», a expliqué Christine Coulombe, porte-parole de la SQ. Le suspect, un homme de 54, venait de blesser quelqu’un d’autre par balle. «Lorsque les policiers sont arrivés sur place, des coups de feu ont été tirés en leur direction. Un policier a fait feu sur le suspect et il est décédé», a indiqué Mme Coulombe. Quant à sa victime, elle a été blessée gravement et son état était jugé critique. Les événements se seraient produits à l’extérieur. Comme le veut le protocole lorsqu’une personne perd la vie lors d’une opération policière, le dossier a été transféré à la SQ.

19 août 2013 : Détroussé de son argent et d’un bijou, un homme a décidé de prendre lui-même en grippe ses assaillants, à Longueuil. Les événements seraient survenus peu avant 3h du matin, devant le bar Le Vegas, sur le boulevard Marie-Victorin, à Longueuil. La victime se trouvait à l’extérieur du bar lorsque son agresseur, un homme dans la jeune vingtaine, l’aurait menacée avec une arme de poing avant de s’emparer d’un de ses bijoux et de son argent. «Le voleur a alors pris la fuite avec ses deux complices, deux jeunes adultes, à bord d’un Dodge Challenger», a indiqué le constable Mark David, de la police de Longueuil. Ne faisant ni une ni deux, la victime a pris le volant et a décidé de pourchasser les voleurs, après avoir d’abord contacté le 911. Leur course folle s’est terminée dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal à Montréal, au coin des rues Rachel et de Lanaudière. C’est le Service de police de la Ville de Montréal qui a mis la main au collet des trois suspects, âgés de 19, 20 et 21 ans. Les trois hommes devaient être interrogés en avant-midi par la police de Longueuil, responsable de l’enquête.

20 août 2013 : Un garçon de 12 ans serait à l’origine de l’incendie qui a causé des dommages à l’école secondaire Paul-Hubert de Rimouski. La Sureté du Québec a procédé à l’arrestation du garçon. Il aurait été à l’origine de deux autres feux survenus près des résidences du cégep de Rimouski, sur la rue Pierre-Saindon. Après avoir été interrogé par les policiers, le jeune suspect a été remis en liberté avec promesse de comparaître. En attendant la suite des procédures, il devra respecter certaines conditions, dont une interdiction de se présenter sur les terrains de l’école Paul-Hubert ainsi que sur les terrains situés près des résidences du collège rimouskois. Selon le directeur de l’établissement, Jocelyn Michaud, le sinistre ne perturbera pas la rentrée scolaire des enseignants, prévue ce jeudi.

20 août 2013 : Pour les chauffeurs des transports en commun de Toronto, porter un uniforme dont les couleurs rappelleraient celles du club de hockey de Montréal, leur grand rival, serait une véritable humiliation. «Nos membres, en particulier ceux qui sont nés et qui ont grandi à Toronto, les fans de hockey, refusent de porter les couleurs des Canadiens de Montréal», a confié Bill Reno, porte-parole du syndicat des chauffeurs. Les chauffeurs sont attachés au bleu de la couleur du maillot du club de hockey des Maple Leafs de Toronto et ne veulent pas du rouge, bleu et blanc du club des Canadiens de Montréal. Une chose est sûre, le syndicat des chauffeurs de bus, de métro ou leurs collègues des tramways boycotteront les nouveaux uniformes s’ils devaient être proposés l’an prochain. Porté par plus de 10 000 chauffeurs, l’uniforme qui remonte aux années 1990, est fait d’une chemise bleu ciel, d’un pantalon gris et d’une veste marron. Ironiquement, un responsable du syndicat des chauffeurs montréalais a proposé à son confrère d’échanger leur uniforme actuel contre celui aux couleurs des Canadiens. À Montréal, les chauffeurs de bus sont vêtus de bleu et blanc… comme les joueurs des Maple Leafs.

21 août 2013 : La venue prochaine, à Montréal, de prédicateurs islamistes radicaux préoccupe le gouvernement Marois, qui craint la propagation de propos misogynes. Le collectif «1ndépendance», une association regroupant de jeunes musulmans montréalais, organise le mois prochain une série de conférences animées par des prédicateurs européens. Selon la ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais, les personnes invitées à prendre la parole à l’occasion de cette rencontre véhiculent des valeurs qui vont «totalement à l’encontre» des principes d’égalité entre les hommes et les femmes défendus au Québec. Mme Maltais a d’ailleurs écrit à son homologue fédérale, Kelly Leich, afin de lui faire part de ses préoccupations. Elle l’a invitée à «prendre les mesures nécessaires pour éviter la propagation de propos inacceptables pour les femmes du Québec». En octobre 2011, l’Assemblée nationale avait adopté à l’unanimité une motion exigeant du fédéral qu’il refuse l’entrée au Canada de Hamza Tzortzis et Abdur Raheem Green, deux prédicateurs reconnus pour leurs propos homophobes et antiféministes. Les deux hommes avaient été invités à participer à une conférence organisée à Montréal par l’Islamic Education and Research Academy.

21 août 2013 : Plusieurs personnes de la région de Salaberry-de-Valleyfield auraient été récemment victimes d’extorsion après avoir entretenu des liens trop intimes avec des internautes mal intentionnées. La Sûreté du Québec de Vaudreuil-Soulanges a lancé cette semaine une mise en garde relativement à quelques cas d’extorsion et de tentatives d’extorsion survenus récemment. Selon le sergent Bruno Beaulieu, des suspectes de sexe féminin entreprennent des discussions avec leurs victimes sur des sites web de clavardage. Après avoir établi un lien d’amitié, elles les invitent à échanger via le logiciel Skype qui permet un contact visuel entre les deux personnes. Les suspectes  s’exhibaient nues pour ensuite demander à leur interlocuteur de faire de même. «Une fois que celui-ci s’est exécuté, la suspecte exige des sommes d’argent qui peuvent atteindre des milliers de dollars. À défaut de paiement, elle publiera la vidéo sur des sites internet…», a raconté le sergent Beaulieu. Ce genre d’arnaque s’est répandu un peu partout au pays et dans le monde, selon lui. «Il faut être prudent lorsqu’on échange avec des inconnus sur internet et faire attention de bien protéger ses images de nature personnelle, car on ne sait jamais à qui on peut avoir à faire», a-t-il ajouté. La police invite les personnes victimes de ce type de crime à lui communiquer toute information pouvant mener à l’arrestation des auteurs.

Voir aussi la semaine suivante du 22 août jusqu’au 28 août 2013.

tente en forêt

Tente verte en forêt

Exercices militaires des cadets du corps de cadets 2640 Salaberry de Laval. Tentes militaires pour passer la nuit. Photo : GrandQuebec.com

Nos sources d’infos pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>