Ligne du temps : 2013

1er mai – 7 mai

1er mai – 7 mai

C’est arrivé au Québec du 1er mai jusqu’au 7 mai 2013

Voir aussi : la semaine précédente du 22 avril jusqu’au 30 avril 2013

1er mai 2013 : Environ 450 personnes ont été arrêtées lors de la manifestation organisée par la Convergence des luttes anticapitalistes de Montréal (CLAC), mercredi, à la place Jacques-Cartier, près de l’hôtel de ville. La plupart de ces arrestations ont eu lieu en vertu du règlement municipal P-6. Les personnes concernées ont toutes reçu un constat d’infraction de 637 $. Toutefois, six vandales ont aussi été arrêtés pour des actes criminels qui ont été commis. Elles devraient être accusées d’agression armée, de méfait, d’entrave au travail des policiers et de bris de condition. Ces centaines de personnes ont toutes été amenées au centre opération Service de police de la ville de Montréal (SPVM). Dès 18 h 15, la manifestation a été déclarée illégale par les policiers. Deux avis de dispersion ont ensuite été lancés. Peu après, la police a procédé à des arrestations de masse sur la rue de la Commune, près du musée de Pointe-à-Callière. Les manifestants interpellés ont été retenus en souricière par le groupe d’intervention du SPVM pendant une trentaine de minutes. Ils sont ensuite montés à bord de trois autobus. Selon le SPVM, des manifestants ont agressé des policiers avec des bâtons. Des boules de billard et des bouteilles de bière ont été lancées. Trois véhicules de la police ont été endommagés. Plusieurs vandales ont revêtu des masques. La manifestation, organisée à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs, avait commencé une heure plus tôt à deux endroits différents dans la métropole. Aucun itinéraire n’a été remis au SPVM.

1er mai 2013 : Le gouvernement Marois se désole de la déchéance de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CRÉPUQ). Il souhaite mettre en place un Conseil national sur les universités. «Ça donne encore plus d’élan à la nécessité de mettre en place le Conseil national (CNU)», a dit le ministre de l’Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, avant le caucus de son parti. Une majorité d’établissements universitaires ont annoncé leur intention de quitter la CRÉPUQ durant les derniers mois. Le sommet a provoqué une profonde division entre les établissements du réseau des universités du Québec et les universités privées, comme l’Université de Montréal et l’Université McGill. Le ministre a réitéré sa préférence pour un groupe unique qui représente l’ensemble des universités.

2 mai 2013 : Une femme s’est fait remettre un constat d’infraction parce qu’elle avait laissé son enfant de 3 ans seul dans son véhicule pendant qu’elle magasinait dans un magasin à grande surface de Québec. Vers 15 h 15, des clients de l’établissement situé sur la rue Jules-Verne, dans le quartier Laurentien, ont appelé les policiers, ayant aperçu l’enfant dans le stationnement du commerce. Le mercure indiquait 18 degrés Celsius à l’extérieur, mais il faisait plein soleil et il y a tout lieu de croire que la température était sensiblement plus élevée dans le véhicule.

montreal panorama

Vue panoramique de Montréal, image prise le 2 mai 2013. Photo : © GrandQuebec.com

2 mai 2013 : Le Canadien avait déjà un genou au sol après la perte de Lars Eller, mais il a finalement terminé la rencontre au tapis. Menés par un Craig Anderson magistral, les Sénateurs ont triomphé du CH 4-2, au Centre Bell. Sur papier, le Tricolore a seulement perdu le premier match de cette série contre les rivaux d’Ottawa. Mais psychologiquement, le revers pourrait s’avérer très douloureux. Eller, l’un des meilleurs attaquants de l’équipe, a terminé sa soirée à l’hôpital. Atteint à la tête par Eric Gryba, le Danois a subi une commotion cérébrale avec une perte de conscience. Il a aussi subi des fractures au visage en plus de perdre des dents. Dans le registre des bonnes nouvelles, Eller était conscient et alerte, mais il demeurera en observation à l’hôpital. «On voulait gagner pour Lars, mais on n’a pas atteint notre objectif, a dit Ryan White après le match. C’est difficile de voir un coéquipier tomber au combat.» Sur la glace, Anderson a gagné largement le premier chapitre contre Carey Price. L’homme masqué des Sénateurs a été la grande étoile de cette première rencontre avec 48 arrêts. Au chapitre des tirs au but, le CH a malmené ses rivaux 50-31, mais il n’a pas remporté la plus importante des batailles, celle des buts. En retard 2-1 après 40 minutes, les Sénateurs ont rebondi en troisième période avec des buts de Jakob Silfverberg, Marc Methot et Guillaume Latendresse.  Les visiteurs ont gagné ce match en troisième en déjouant Price à trois reprises. Silfverberg a ouvert le bal avec un tir entre les jambières du numéro 31. Methot et Latendresse ont suivi. Le Canadien et les Sénateurs joueront le deuxième match de cette série dès vendredi soir, à Montréal.

3 mai 2013 : Un travailleur de 45 ans a été gravement brûlé au visage, au cou et aux bras avec du bitume chaud, à Laval. L’employé de l’entreprise Construction Soter s’est blessé, lorsqu’il effectuait des tests de débit sur un pulvérisateur de bitume, une tâche de routine pratiquée plusieurs fois par jour, a fait savoir la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). «Il y a parfois des bouchons qui se forment dans le tuyau et c’est en essayant de le déboucher que le travailleur s’est aspergé de bitume», a expliqué Manon Galipeau, porte-parole de la CSST. L’accident est survenu sur la rue Louis-B.-Mayer, près de l’autoroute 440, dans le secteur Chomedey, dans la cour de l’entreprise en question. La victime a été conduite à l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, où l’on ne craint pas pour sa vie. Il était conscient et alerte lors de son transport en ambulance. Selon les premières observations de la CSST, «l’homme portait une chienne, ce qui lui a évité d’être brûlé sur le corps, mais il ne portait pas de visière».

3 mai 2013 : Le premier ministre Stephen Harper nie toute intention de son gouvernement de déménager le Centre de recherche et de sauvetage de Québec à Montréal, plutôt qu’à Halifax et Trenton. «Avant de prendre n’importe quelle décision, nous nous assurerons qu’il y aura un service français et c’est essentiel. Il n’y a pas de plan de déménager ce centre à Montréal», a tranché le premier ministre, de passage à Québec, à l’occasion d’une annonce portant sur des projets d’innovation dans le secteur de l’énergie. C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé le ministre fédéral des Pêches et Océans, Keith Ashfield, lorsque questionné par le NPD aux Communes, plus tôt vendredi matin. Selon ce qu’a rapporté le quotidien «Le Soleil», l’un des scénarios envisagés par la direction de la Garde côtière serait de transférer les tâches des coordonnateurs du centre de Québec à des employés du centre des Services de communication et de trafic maritimes (SCTM) dans la région de Montréal.

3 mai 2013 : Accusée d’ingérence politique, Pauline Marois a senti le besoin de clarifier ses propos concernant sa mise en garde à la commission Charbonneau qu’elle avait invitée à faire preuve de circonspection, jeudi. «Nous faisons pleinement confiance à la commission Charbonneau, a soutenu la première ministre, en marge d’une annonce aux Musée des beaux-arts de Montréal. Mme Marois avait d’abord refusé de répondre aux questions des journalistes. «Elle doit continuer son travail comme elle le fait, car nous comptons sur cette commission pour arriver à plus d’intégrité dans l’ensemble de la gestion de l’industrie de la construction et de tous les contrats qui se donnent par les municipalités et les gouvernements», a-t-elle ajouté. La chef du PQ tout comme le vice-premier ministre François Gendron, avaient entre autres des réserves à l’égard de la vidéo présentée le jour précédent durant le témoignage de l’organisateur politique Gilles Cloutier. Jean Béliveau, Henri Richard, l’humoriste Yvon Deschamps, Mgr Jean-Claude Turcotte et l’ex-maire de Montréal, Gérald Tremblay, y apparaissent en compagnie de Gilles Cloutier à l’occasion d’une soirée organisée par la firme Roche. Rapidement les critiques à l’endroit du gouvernement ont fusé. Libéraux, comme caquistes et solidaires y voyaient de l’ingérence du politique dans les travaux de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction.

4 mai 2013 : Un accident de la route a coûté la vie à un motocycliste, à Saint-Paul-d’Abbotsford, sur la rue Principale, en Montérégie. L’homme de 30 ans, qui a fait une sortie de route avant de finir sa course sur le terrain d’une résidence privée, a succombé à ses blessures. La vitesse pourrait être en cause, a précisé Christine Coulombe de la Sûreté du Québec. Une inspection mécanique de la motocyclette sera également effectuée.

4 mai 2013 : Les manœuvres d’extinction qui ont été entreprises ont permis de contenir l’incendie de 3,5 hectares qui faisait rage sur le mont Saint-Grégoire, depuis vendredi soir. Parce que l’incendie s’est déclaré dans un secteur assez élevé et escarpé de la montagne, les pompiers n’ont pas été en mesure d’atteindre le sommet pendant la nuit. L’incendie aurait possiblement été causé par un résident, selon la SOPFEU. Le sommet du mont Saint-Grégoire s’élève à 265 mètres, dépassant ceux des monts Royal et Saint-Bruno. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) recommande la plus grande prudence, le danger d’incendie étant actuellement élevé au Québec, notamment dans tout le sud-ouest. Cette semaine, 80 incendies ont été répertoriés, tous d’origine humaine.

4 mai 2013 : Une fausse alerte à la bombe a forcé l’évacuation de quelque 200 commerçants et clients du Marché aux puces Jean-Talon, ce matin, à Québec. Selon Catherine Viel, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec, un appel à la bombe a été logé au bâtiment peu avant 9 h. Contactés rapidement, les policiers se sont rendus sur place pour faire évacuer l’intérieur du marché en plus du stationnement. Commerçants et consommateurs ont donc quitté les lieux dans le calme, laissant voiture et marchandises derrière eux. En compagnie d’un maître-chien, du propriétaire de l’établissement et de quelques employés, des dizaines de policiers ont entamé la fouille du marché aux puces peu après 10h. La fouille s’est terminée vers 11h30, après que les pompiers eurent vérifié la toiture du marché. Les commerçants ont pu regagner leurs tables et poursuivre leurs activités pour la journée. Une enquête a été instituée afin d’en connaître davantage sur la situation.

4 mai 2013 : La décision du gouvernement fédéral de fermer le quai de Percé, en Gaspésie, pour des raisons de sécurité a soulevé la colère du maire de Percé, Bruno Cloutier, qui met en demeure Pêche et Océans de rétablir l’accès au quai. Une situation d’autant plus choquante que, selon le maire et la Ville de Percé, Pêche et Océans Canada est au courant des travaux à effectuer sur le quai.  «Nous on n’accepte pas ça du tout parce que Pêche et Océans sont au courant de la problématique du quai depuis plus de deux ans, a dit le maire de Percé, Bruno Cloutier. C’est simplement mineur les réparations qu’ils ont à faire, c’est dans un petit secteur qui peut facilement être contourné et clôturé.» «C’est pas parce qu’il y a un trou dans une route qu’on ferme la route, a ajouté le maire. Ils peuvent quand même permettre l’utilisation du quai.» Bruno Cloutier a fait ressortir l’attrait touristique indéniable du quai de Percé, en plus de son utilité. «S’il vient de 500 000 à 600 000 personnes par été, la majorité de ces gens-là se rendent au quai, a indiqué le maire […] Le quai est un endroit touristique et de relaxation. Les gens y prennent des bateaux pour faire le tour de l’île […] Percé sans quai ça ne peut pas exister.»

5 mai 2013 : Un obus a été trouvé à Fermont, sur la Côte-Nord, sous une maison mobile. L’objet explosif se trouvait sur la rue Garnier, dans un quartier de maisons mobiles. Il aurait été retrouvé par des travailleurs qui s’affairaient à la rénovation de la résidence. «Ils nettoyaient le dessous de la maison et ils ont trouvé l’objet, qui était partiellement enterré», a expliqué Grégory Gomez, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ). Les travailleurs ont contacté les autorités, qui ont confirmé la nature de l’objet. L’obus en question ferait 60 cm de long. Des photos de l’engin explosif ont ensuite été acheminées aux Forces canadiennes. Après avoir observé les images, le capitaine Jean-Michel Racine, chef de l’escadrille de neutralisation des explosifs et munitions de la troisième escadre de Bagotville, a émis quelques recommandations. Un périmètre de sécurité a notamment été mis en place et la rue Garnier a été fermée à la circulation. «On sait que c’est un obus qui a été non tiré, ce qui veut dire que c’est potentiellement non dangereux», a nuancé le capitaine Racine. Ce dernier indique qu’il pourrait s’agir d’un obus antichar, mais l’information n’est pas officielle. Les Forces canadiennes ont dépêché des spécialistes sur les lieux, qui devaient arriver en hélicoptère à Fermont en début de soirée dimanche. Une première inspection visuelle est prévue lundi matin. Les résidents du secteur ont dû être évacués. La découverte d’un obus à Fermont, ville minière située à environ 300 km au nord de Sept-Îles, a de quoi surprendre. «Je ne le croyais pas, a avoué la mairesse. Habituellement, on découvre du minerai ici, pas des obus!» Les raisons de la présence d’un tel engin à cet endroit restent à éclaircir. Selon le capitaine Racine, il n’est pas rare de voir des personnes rapporter ce genre d’item comme souvenir de voyage.  Il y a déjà eu des exercices à Schefferville, il y a très longtemps. L’armée possède une banque de données exhaustive de toutes les munitions manufacturées dans le monde. Un opérateur s’approchera donc de l’obus afin de faire une observation et prendre les données qui permettront son identification. On pourra alors déterminer son pays d’origine ainsi que la compagnie qui l’a manufacturé.

5 mai 2013 : Les policiers de la Sûreté du Québec ont repris les recherches dans le but de retrouver un homme dans la quarantaine qui a sombré dans les eaux de la rivière Humqui, dans le Bas-Saint-Laurent. Un canot dans lequel se trouvaient deux hommes a chaviré sur le cours d’eau, dans le secteur de Saint-Léon-le-Grand. L’un des hommes est parvenu à nager jusqu’à la rive, mais l’autre homme se serait vraisemblablement noyé. Des VTT, une embarcation de type zodiac et un hélicoptère de la Société de protection des forêts contre le feu ont été mis à contribution lors des recherches, mais en vain. Depuis tôt dimanche, des plongeurs ont été dépêchés sur place pour reprendre des recherches dans les eaux de la rivière. Une équipe terrestre s’affaire également à explorer les berges.

6 mai 2013 : Le ministre de la région de Montréal, Jean-François Lisée, vient d’annoncer des investissements de 1,3 milliard $ en transport pour la métropole entre 2013 et 2015. «Ces investissements pour les deux prochaines années sur le réseau routier démontrent la volonté du gouvernement d’assurer une priorisation rigoureuse des projets d’infrastructures publiques, a dit le ministre Lisée. La vitalité économique de Montréal dépend grandement de l’efficacité de ses réseaux de transport.» Ces fonds iront à la conservation des chaussées (75,2 millions $) et des structures du ministère des Transports (1 milliard $), à l’amélioration du réseau routier (78,4 millions $) et à son développement (86, 7 millions $). Parmi les 81 chantiers visés par ces fonds, on compte notamment la réparation et l’entretien des échangeurs Décarie, Dorval et Turcot (en attendant son remplacement), de même que la réfection du pont Médéric-Martin de l’autoroute 15 entre Montréal et Laval. Ces travaux se feront sous haute surveillance afin de s’assurer qu’aucune firme incriminée par la commission Charbonneau n’y collaborera.

6 mai 2013 : Un homme de 27 ans a perdu la vie dans un accident de travail survenu dans un verger de Franklin, en Montérégie. Le drame a eu lieu aux Vergers Leahy. Terence Wilson, d’Ormstown, a succombé aux blessures qu’il a subies lorsqu’il a été happé par une machine dans la section de réception des pommes de l’usine de fabrication de compote. «Tout le monde ici est encore sous le choc», a indiqué le président et chef de la direction des Vergers Leahy, Michael Leahy, en parlant du terrible accident. Le funeste incident, comme c’est toujours le cas pour les accidents de travail de cette nature, fait l’objet d’enquêtes par la Sûreté du Québec et la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). Un communiqué de presse réaffirme l’engagement des dirigeants aux 225 travailleurs de l’entreprise en matière de santé et de sécurité au travail. «La santé et la sécurité des employés est une priorité pour les Vergers Leahy. Le bien-être de nos employés est à l’avant-plan de nos valeurs d’entreprise.»

7 mai 2013 : Un raid dans un laboratoire clandestin à Pointe-Saint-Charles s’est avéré historique pour la police, qui a saisi une drogue encore jamais vue au Québec, 40 fois plus puissante que l’héroïne. Les produits chimiques trouvés dans le laboratoire ont causé toute une frousse aux policiers. Les deux accusés auraient été capables de produire toute une gamme de drogues de synthèse, comme la cocaïne synthétique, l’oxycodone, le tadalafil (Cialis) ou le speed.

7 mai 2013 : Un homme de 44 ans s’est fait poignarder par une femme, dans le secteur Mercier, à Montréal. Aux alentours de 2 h, la femme de 42 ans s’en serait prise à lui en l’attaquant avec une arme blanche dans un appartement de la rue Beaubien Est, près de l’avenue Albani. L’homme serait ensuite sorti dans la rue en déambulant et en criant, selon Simon Delorme du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Plusieurs témoins auraient alors contacté les services d’urgence. L’homme a reçu des blessures importantes au bas dos et elle a été transportée dans un centre hospitalier où son état a été jugé stable. La suspecte a été arrêtée peu après l’événement. Un mandat de perquisition devait être obtenu afin de pouvoir analyser la scène où l’événement s’est produit. L’agression ne s’est pas produite en pleine rue. Le tout se serait déroulé à l’intérieur de l’appartement d’une des deux personnes, qui se connaissaient.

Voir la semaine suivante du 8 mai jusqu’au 14 mai 2013.

Les sources pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>