Ligne du temps : 2012

8 janvier – 14 janvier

8 janvier – 14 janvier

Actualités : 8 janvier 2012 – 14 janvier 2012

Voir aussi : la semaine du 1er janvier au 7 janvier 2012

8 janvier 2012 : Deux hommes en état d’ébriété se sont retrouvés dans les eaux du canal Lachine à Montréal dans la nuit de samedi à dimanche. Les deux hommes téméraires ont décidé de marcher sur la glace pour atteindre l’autre rive du canal. La glace a toutefois cédé sous leur poids et ils se sont retrouvés à l’eau. C’est un ami des deux hommes qui a alerté les secours. Les héros ont été repêchés peu de temps après. Ils souffraient d’une légère hypothermie.

8 janvier 2012 : Au Québec, avec des prix qui varient de 100 $ à 250 $ pour un examen buccal, des radiographies et un nettoyage, mieux vaut magasiner avant de choisir son dentiste. Le Journal de Québec a fait une enquête en parcourant une quinzaine de cliniques dentaires. Si la plupart d’entre elles ont fourni un seul prix pour ce premier rendez-vous, d’autres ont préféré se garder une marge de manœuvre. Le président de l’Association des chirurgiens dentistes du Québec, Serge Langlois, a été surpris d’apprendre qu’il suffisait d’un coup de fil pour obtenir un tarif. Le président de l’ACDQ fait savoir que son organisation met un guide de tarifs à la disposition des dentistes. La situation géographique influence les tarifs exigés, ainsi un dentiste en Gaspésie ne charge probablement pas le même prix que celui sur la rue Sherbrooke, à Montréal. Même entre Québec et Montréal, l’écart est important. Une dizaine d’appels faits dans des cliniques dentaires montréalaises a permis d’obtenir des prix variant entre 140 $ et 305 $ pour un premier rendez-vous. Tarifs pour un premier rendez-vous à Québec : entre 100 $ et 250 $; à Montréal : entre 140 $ et 305 $. Tarifs recommandés par l’ACDQ : pour 15 minutes : 55 $; pour 30 minutes : 97 $ ; pour 45 minutes : 138 $.

8 janvier 2012 : Un pitbull a mordu sévèrement son propriétaire et sa conjointe, dans un édifice à logements, avenue de Gaulle, du secteur de Charlesbourg, à Québec. Le propriétaire a répliqué en assénant cinq coups de couteau à la bête. Keven Frégeau, 20 ans, à qui appartient le chien, a subi d’importantes morsures aux pectoraux et dans le dos. Sa conjointe, une adolescente de 16 ans, a été mordue au bras. Tous deux ont été conduits à l’hôpital. Un colocataire de Keven a raconté que le pitbull d’un an et demi, Bloody, était dressé pour l’attaque. Il participait d’ailleurs à des combats de chiens. Une chicane entre Keven et sa conjointe aurait déclenché l’attaque. «Keven a monté un peu trop le ton, alors le chien a mordu sa blonde, a-t-il raconté. Il a répliqué en donnant un coup de poing au visage du chien.» Bloody a alors bondi sur son maître qui a finalement réussi à saisir un couteau et poignarder le chien. L’histoire n’est pas sans rappeler celle de Marie-Hélène Tokar, de Saint-Hippolyte. En septembre 2008, la dame a eu le nez arraché par le pitbull de sa voisine. La victime réclame 1 million $ à la propriétaire du chien.

8 janvier 2012 : Deux hommes de 20 ans ont été blessés par balle au terme d’une querelle survenue dans le stationnement d’un établissement du chemin Gascon, à Terrebonne, dans Lanaudière. Deux groupes de trois à quatre individus se seraient disputés, vers 3 h, près du bar de danseuses nues O’Gascon, avant qu’un individu fasse feu pour des raisons encore indéterminées. Une des deux victimes a été atteinte à l’abdomen, mais sa vie n’était pas en danger. L’autre homme a été atteint légèrement à l’épaule, selon la police de Terrebonne. Transportés à l’hôpital, les deux ont obtenu leur congé en matinée.

8 janvier 2012 : Le Québécois Alex Harvey, natif de Saint-Férréol-Les-Neiges, a dû se contenter de la 40e place, dimanche, lors de la dernière épreuve du Tour de ski, à Val di Fiemme, en Italie. Cette performance l’a donc fait conclure la compétition au 12e échelon du classement cumulatif. «Je me sentais bien pour la première pente, mais par la suite j’ai commencé à avoir les mêmes problèmes que lorsque j’étais junior, a indiqué Harvey quelque peu inquiet. J’espère que c’est seulement passager.» Harvey avait connu des problèmes de circulation sanguine dans les jambes. «Les psoas (muscles fléchisseurs des jambes) se contractent tellement que la circulation sanguine ne se fait pas», a-t-il expliqué. C’est le Suisse Dario Cologna (31 min 46,8 s), le champion en titre de l’événement, qui a remporté les honneurs du Tour de ski. Il a terminé 12e de l’ascension de 9,6 km de dimanche. Devon Kershaw (31 min 46,8 s) a été le meilleur canadien avec une quatrième place au classement général.

9 janvier 2012 : Quatre gars de Québec tenteront de gravir l’Aconcagua, en Argentine, un mont de 6962 mètres, à compter de la semaine prochaine. Seule une personne sur huit réussit cette expédition. Gilles Drouin, un enseignant en éducation physique, Yannick Boutin, ophtalmologiste, Gabriel Rancourt, photographe et Lucas Louazel, infirmier, s’entraînent depuis plusieurs mois afin de relever ce défi. Le coût de l’expédition varie entre 10 000 $ et 15 000 $ pour chacun. Le quatuor a aussi décidé de ramasser des fonds pour la Fondation des maladies du cœur. Ils ont déjà accumulé 10 000 $. Le cadet des grimpeurs traînera tout son matériel pour tourner un film sur cette expédition. Il veut montrer tout l’effort qu’implique un tel défi. Pour tenir le coup, les grimpeurs mangeront 6000 calories par jour. Le quatuor sera doté d’un transmetteur GPS. Les gens intéressés à suivre leur expédition pourront le faire en se rendant sur le site www.aconcaguaquebec.com.

9 janvier 2012 : Un ressortissant français de 25 ans a comparu au palais de justice de Québec pour avoir prétendu, afin de faire une blague à un agent de bord d’Air Canada Jazz, qu’il avait une bombe avec lui. Pierre-Prosper L`Homme se préparait à rentrer chez lui après avoir passé quelques semaines à Québec. Lorsqu’il est monté à bord d’un appareil d’Air Canada Jazz, à l’aéroport Jean-Lesage, il a répondu à l’agent qui le questionnait que son porte-documents contenait une bombe. Bien que sachant qu’il s’agissait d’une blague, l’agent a informé le commandant de bord qui n’a guère apprécié la plaisanterie et ordonné que Pierre-Prosper L`Homme soit expulsé de l’appareil. Arrêté par les policiers, il a comparu lundi après-midi, au palais de justice de Québec, pour répondre à des accusations de méfait et d’avoir donné de faux renseignements. Des agents de l’immigration étaient sur place, prêts à l’expulser du pays parce qu’ils s’attendaient à ce qu’il plaide coupable. Mais Pierre-Prosper L`Homme a plaidé non coupable et il reviendra devant le juge mardi, pour son enquête sur remise en liberté. Au fil des années, plusieurs ressortissants français ont été arrêtés, à l’aéroport Jean-Lesage, après avoir prétendu, toujours pour plaisanter, que leur bagage contenait une bombe. La plupart s’en sont tirés avec une absolution inconditionnelle.

9 janvier 2012 : Création de cinq familles de lignes de bus et renumérotation de 26 lignes à Montréal.

9 janvier 2012 : Dans son discours annuel du «State of the State», la semaine dernière, le gouverneur de l’État de New York Andrew Cuomo populaire politicien a annoncé la création d’une «autoroute énergétique» qui relierait New York aux installations du Québec. «C’est une très bonne nouvelle. Le fait qu’Andrew Cuomo mentionne ce projet dans un discours aussi important, ça veut dire essentiellement que le Québec a un marché en croissance aux États-Unis», résume John Parisella, qui vient tout juste de quitter son poste de délégué du Québec à New York. Les exportations d’hydroélectricité vers les États-Unis se chiffraient à un plus d’un milliard de dollars en 2010. La région du Nord-Est a acheté environ la moitié de ces exportations. Les exportations d’Hydro-Québec en 2010 comptaient pour seulement 7 % du volume de ses ventes nettes, mais ont généré 17 % du bénéfice net de l’entreprise.

10 janvier 2012 : Les policiers ont arrêté ce matin un homme noir qui se trouvait près d’un guichet automatique à Montréal, avec en sa possession plusieurs cartes bancaires. L’événement s’est produit peu avant 1 h, sur la rue Ontario Est, près de la rue du Havre, dans l’arrondissement de Ville-Marie. « Les policiers ont reçu un appel pour fraude sur un guichet automatique », a dit Daniel Fortier, porte-parole de la police de Montréal.

10 janvier 2012 : Le gouvernement Charest ne dispose pas de l’argent réclamé par les municipalités de la Côte-Nord pour les aider à absorber la croissance économique générée par le boom minier. La solution pourrait se trouver dans le prochain budget du ministre des Finances, Raymond Bachand. Permettre aux villes de Port-Cartier, Fermont, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et Chibougamau d’accueillir des milliers de travailleurs et leurs familles représente un défi administratif et financier considérable, a dit une source gouvernementale qui a demandé à ne pas être identifiée. Ces villes souhaitent recevoir 200 millions $ d’ici l’été 2012 pour construire de nouvelles rues, de nouveaux logements et augmenter leur production d’eau potable afin d’inciter ces travailleurs à s’établir sur la Côte-Nord au lieu de faire la navette entre leurs lieux de travail et de résidence éloignés. Elles réclament aussi des écoles et des places en garderie. Outre les 500 millions $ dégagés dans le dernier budget pour financer les infrastructures reliées directement aux projets miniers inclus dans le Plan Nord, le gouvernement Charest ne dispose pas des sommes réclamées par les municipalités.

10 janvier 2012 : Les microcondos, ces logements de 500 pieds carrés et moins, font leur apparition au centre-ville de Montréal et il faut s’attendre à les voir se multiplier d’ici les prochaines années. La hausse du prix des terrains au cœur de la métropole et le désir de se rapprocher des grands centres en amènent certains à faire un compromis quant à l’espace. Ils deviennent ainsi propriétaires d’un appartement dont la pièce principale sert à la fois de salon, de cuisine et de chambre à coucher. Et cette tendance est là pour rester selon Jacques Saint-Pierre, professeur de développement immobilier à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. Selon lui, la densification du centre-ville de Montréal ne ralentira pas et la demande pour des logements plus abordables va mener à de plus en plus de subdivision des immeubles existants, ainsi qu’à la création de plus petites propriétés. Bien que les microcondos coûtent moins cher aux acheteurs que le modèle traditionnel, il faut savoir que sa valeur au pied carré n’est pas amoindrie. Selon M. Groleau la valeur d’un logement de 350 pieds carrés peut être arrondie à 175 000 $, alors qu’un condo de 1000 pieds carrés tournera autour de 350 000 $. Ainsi, dans le microcondo, le pied carré se vend à 500 $, alors qu’il se vend 350 $ le pied carré dans un plus grand logement.

11 janvier 2012 : Après avoir vécu des mois dans un milieu malsain, à l’air contaminé par la moisissure, les 425 élèves de l’école primaire Saint-Gérard, d’Ahuntsic ont appris qu’ils changeraient d’établissement, leur école devant être fermée pour cause d’insalubrité et pour une durée indéterminée, possiblement un an. Les élèves seront transférés dans des locaux du Collège Ahuntsic, d’ici la fin de la semaine, en attendant de trouver une solution permanente. Au cours de la dernière année, au moins quatre autres écoles montréalaises ont fait face à une problématique d’air contaminé, une situation qui inquiète le syndicat de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal. En effet, trois autres écoles, soit l’école primaire Baril, l’école d’Hochelaga et l’école Saint-Nom-de-Jésus, ont également éprouvé des difficultés quant à la qualité de l’air.

11 janvier 2012 : Le géant pharmaceutique Johnson & Johnson fermera en mars son centre de recherche de la rue Notre-Dame, à Montréal. La décision entraîne la suppression de 36 postes permanents et la perte de contrats pour 90 personnes. Ce sont des diplômés universitaires, des techniciens et des employés de bureau. « L’entreprise se concentrera sur un plus petit nombre de projets de recherche et développement, qui ont le plus de potentiel stratégique», a indiqué Laurent Pépin, le porte-parole de Johnson & Johnson. C’est la division Johnson & Johnson Products Inc. qui est active à Montréal. On y fabrique notamment des produits d’hygiène féminine.

11 janvier 2012 : Les policiers de Montréal recherchent deux suspects qui ont déclenché un incendie dans une pizzéria de l’arrondissement de Montréal-Nord, tôt ce matin. Le feu s’est déclaré vers 4 h 20 dans le restaurant Champion, situé à l’intersection de la rue de Charleroi et de l’avenue Jean-Meunier. « Deux suspects ont été vus tenter d’incendier un bâtiment, a indiqué Daniel Fortier, de la police de Montréal. L’un a fracassé la vitrine et l’autre est entré avec un bidon. » Les deux suspects ont pris la fuite avant l’arrivée des policiers. Un témoin a aussitôt appelé les autorités. Les pompiers de Montréal ont rapidement maîtrisé l’incendie criminel, et le bâtiment de deux étages n’a pas été lourdement endommagé. À l’étage, les résidants du logement ont été évacués par mesures préventives. Depuis quelques années, des incendies criminels ont souvent été allumés dans des pizzérias montréalaises. Récemment, le restaurant Pizza Nord de la rue de Charleroi avait été la cible d’un cocktail Molotov, le soir de Noël.

12 janvier 2012 : La neige, le vent et la poudrerie ont causé de gros maux de tête dans la région de Montréal et sur la Rive-Sud, cet après-midi. Vers 16 h, la circulation était déjà extrêmement difficile sur tout le réseau routier dans la région métropolitaine, ce qui a provoqué une heure de pointe infernale. La congestion routière a commencé au milieu de l’après-midi sur les artères de la métropole. Les autoroutes 20, 40, 440 et 15 ont pris carrément des allures de stationnement pendant qu’il tombait une épaisse neige sur Montréal et les environs. Heureusement, aucun accident grave n’a été rapporté. En fin de soirée, la Sûreté du Québec avait tout de même recensé plus d’une cinquantaine de sorties de route en Montérégie, autant dans le secteur Montréal-Laval-Laurentides-Laurentides, une trentaine en Estrie, une douzaine en Mauricie et huit dans la région de Québec. La chaussée est devenue très glissante en raison des averses de neige et de verglas. Environnement Canada a émis un avertissement de neige et de pluie verglaçante pour Montréal et Laval, qui était en vigueur jusqu’en fin de journée, jeudi.

12 janvier 2012 : Emmanuel Colombe, un ancien fonctionnaire de Transports Québec a fraudé pour près de 180 000 $ son ministère, entre 2005 et 2008, alors qu’il était à l’emploi du Centre de signalisation de Québec. Selon les faits relatés par le procureur de la Couronne au dossier, Guillaume Michaud, l’accusé avait réussi à trouver une faille dans le système qui lui permettait d’encaisser des chèques directement dans son compte de banque. En tant qu’« agent de liaison », il réussissait à facturer son ministère pour des travaux qui n’avaient jamais été réalisés. C’est lui qui empochait l’argent. « Il modifiait des données, il fabriquait des fausses factures pour des clients, il inscrivait des faux paiements, il modifiait le tout et il n’y a rien qui paraissait, sauf si quelqu’un cherchait les factures », a expliqué, mercredi, Me Michaud. L’accusé n’avait été démasqué qu’au moment de la fermeture du Centre de signalisation, en décembre 2008. Les états financiers effectués à cette époque avaient permis de faire la découverte de factures inexistantes, pour des travaux qui, après vérification, n’avaient jamais été réalisés par lesdits clients visés. La peine maximale pour ce genre d’infractions est de cinq ans.

12 janvier 2012 : Le magazine québécois Cool! de TVA Publications a lancé un numéro spécial pour son édition du mois de février, qui permet aux adolescentes de se photographier virtuellement avec l’acteur Joey Scarpellino grâce à la technologie de la «réalité augmentée». Avec le magazine de février en mains, les lectrices doivent se rendre sur la page Facebook de Cool! pour se faire prendre en photo, grâce à leur webcam, aux côtés de l’interprète de Thomas dans la populaire série Les Parent. Grâce à un code figurant sur la page couverture du magazine qui sera détecté par la webcam, les jeunes filles pourront choisir et redimensionner une des quatre photos de Joey, à laquelle elles pourront la superposer à la leur. Le magazine a fait appel à l’agence interactive Nurun Montréal pour la réalisation de cette campagne. L’idée d’utiliser la «réalité augmentée» est rapidement venue à l’esprit. La «réalité augmentée» désigne les systèmes informatiques qui rendent possible la superposition, en temps réel, de contenu 2D ou 3D virtuel. L’appareil utilisé peut reconnaître l’environnement, soit un visage, une image ou un logo et ainsi afficher le contenu superposé sur du virtuel.

12 janvier 2012 : Deux hommes ont été pris en flagrant délit de fraude par la police, au Boston Pizza de Sainte-Thérése, grâce à la vigilance du personnel du restaurant. Un employé du restaurant a remarqué l’arrivée de deux hommes d’allure louche qui se sont assis au bar, vers 11h. L’employé avait des doutes sur les intentions des deux hommes puisque la veille, la direction du restaurant avait remarqué que le terminal pour les achats avec cartes avait été changé. Les propriétaires du restaurant ont donc appelé la police. Avant que la police n’arrive, un des deux suspects a essayé de détourner l’attention de la serveuse pendant que l’autre tentait de récupérer le terminal frauduleux. Les policiers sont arrivés dans l’entrefaite et ont arrêté les deux hommes. Les agents ont aussi saisi deux terminaux et le véhicule des suspects. Le clonage de carte de débit implique la copie non autorisée des données électroniques stockées sur la bande magnétique d’une carte de débit. De l’équipement dissimulé – caméra miniature et dispositif de lecture de carte – est installé pour obtenir le numéro d’identification personnel (NIP) et les données de la carte. Les données ainsi volées sont ensuite codées sur une carte contrefaite, qui sert à retirer des fonds à votre insu.

13 janvier 2012 : La grande messe de l’automobile montréalaise ouvre ses portes pour sa 44e édition. Comme par les années passées, le Salon international de l’auto de Montréal se tient au Palais des Congrès de Montréal. Plusieurs nouveautés sont au programme, comme la Beetle 2012, les nouveaux Ford Escape et Honda CR-V. Les voitures de luxe seront aussi présentent comme la plus récente BMW Série 3 2012, la spectaculaire Jaguar XK-RS et une nouveauté de dernière minute, la Lamborghini Avantador 2012. Une Bugatti Veyron GS d’une valeur de 2,2 millions $ sera aussi en vedette. Pour les amateurs de chiffres, cette voiture est dotée d’un moteur 16 cylindres de 1001 chevaux et peut atteindre 100 km/h en 2,7 secondes. Tous les manufacturiers y prendront part et pas moins de 40 premières canadiennes et deux nord-américaines seront présentées. En matière de voitures concepts, on remarque la présence de l’Acura RDX Concept qui fut dévoilé il y a quelques jours à peine à Détroit. On retrouve aussi des expositions de voitures modifiées dans la Zone performance au septième étage et une collection de voitures anciennes Les légendes de la route. Pour les visiteurs qui ont de jeunes enfants, Kia offre toujours un service de garderie. Le Salon se termine le 22 janvier.

13 janvier 2012 : La maison du Domaine McEwan, surnommée le château, a été rasée par les flammes, à Mont-Tremblant. Située dans le secteur du lac Ouimet, la résidence historique a été complètement détruite. Tous les pompiers du Service des incendies de Mont-Tremblant ont été appelés, peu après 21 h 30, pour combattre les flammes. La luxueuse maison était inhabitée depuis quelques semaines puisqu’elle avait été récemment vendue. Les nouveaux propriétaires, venus constater le sinistre, étaient effarés, selon M. Darmana. Les causes de l’incendie ne sont pas connues. Des rénovations étaient en cours dans le bâtiment et cela a peut-être joué un rôle. Les enquêteurs des pompiers cherchaient à parler aux propriétaires du bâtiment afin d’en savoir davantage à ce sujet. Le Domaine McEwan du lac Ouimet était jadis la propriété d’une famille écossaise. Le site jouissait à l’époque d’un véritable jardin botanique. Il y avait aussi un petit chalet de bois rond et une ancienne ferme où demeurait le chauffeur. Les habitants de Saint-Jovite et Mont-Tremblant ont baptisé l’endroit le « château » ou encore le « manoir ».

13 janvier 2012 : Avec près une vingtaine de centimètres de neige qui sont tombés sur Montréal et une heure de pointe pénible pour les automobilistes, la Ville de Montréal estime qu’elle a bien réagi face à la situation, en commençant ses opérations rapidement pour dégager rues et trottoirs. «Dès que les précipitations ont commencé, nous étions déjà à pied d’œuvre pour faire l’épandage d’abrasifs, ce qui permettait de s’assurer que la chaussée était en bon état lorsque la neige commençait à tomber», a indiqué le porte-parole de la Ville de Montréal, J.-A. Lavallée. Les équipes de déneigement sont mises à l’œuvre sur les 6500 km de trottoirs et 4100 km de rues dès qu’il y a une accumulation d’au moins 2,5 cm de neige. À compter de samedi, 14 janvier, le chargement de neige débutera progressivement à Montréal. Ce sont plus de 3000 employés, à bord de 2200 véhicules, qui parcourront les rues afin de déblayer la ville. « On va se concentrer sur les artères principales pour que les rues soient déblayées pour le retour au travail lundi matin», a ajouté le porte-parole. Plus de 5700 places de stationnement gratuites de 18 h à 7 h en période de chargement sont mises à la disposition des Montréalais. Les gens peuvent composer le 311 afin de connaître les emplacements de ces stationnements.

13 janvier 2012 : Le ministre fédéral de la Justice, Rob Nicholson, affirme que le gouvernement du Canada modifiera la Loi sur le mariage civil, pour s’assurer que les mariages des couples homosexuels qui viennent se marier au Canada soient reconnus. Le gouvernement s’est retrouvé dans l’eau chaude avec cette affaire alors qu’un couple non identifié qui s’était marié au Canada en 2005 et qui est revenu pour divorcer s’est fait dire que cela n’était pas possible. Les conjoints en question n’étaient en effet pas des résidents du Canada depuis un an. En outre, leur mariage au Canada n’avait pas été reconnu légalement dès le départ, parce qu’il n’était pas valide dans leurs juridictions respectives, soit en Floride et en Angleterre.

13 janvier 2012 : Les nouvelles pièces de 1 $ et de 2 $ que Monnaie royale canadienne s’apprête à mettre en marché seront incompatibles avec les milliers de machines distributrices de croustilles, chocolat et boissons gazeuses, occasionnant des coûts de 40 millions $ dans cette industrie. C’est le changement dans la constitution des pièces qui est responsable de ces dépenses. Les pièces passeront du nickel à l’acier, un passage obligé peut-on lire dans la Gazette du Canada. «Le prix du nickel à la London Metal Exchange a connu des fluctuations de plus de 1000 % et le métal se négocie actuellement à un prix quatre fois plus élevé qu’en 2000», constate-t-on. Ce remplacement des métaux utilisés modifiera le poids d’une pièce de 2 $ qui passera de 7 g à 6,27 g, et d’une pièce de 1 $, qui passera de 7,3 g à 6,92 g, des différences suffisantes pour qu’une machine refuse de distribuer les sacs de croustilles. Pour l’Association canadienne d’autodistribution (ACAD) qui a été consultée depuis 2008 en vue de ce changement de cap, le prix à payer est évalué à 40 millions $. Ajuster une vieille machine distributrice coûte environ 300 $, et 100 $ pour un modèle plus récent. L’entreprise Bell, qui possède des dizaines de milliers de téléphones publics répartis au Québec et en Ontario, a confirmé qu’elle devra recalibrer les appareils puisqu’ils acceptent les pièces de 1 $. Construire des pièces en acier au lieu du nickel doit faire économiser 107,5 millions $ en 10 ans au gouvernement. Les anciennes pièces seront progressivement retirées pour en récupérer les métaux.

14 janvier 2012 : La saga qui oppose le fabricant de jouets montréalais Mega Brands et son concurrent danois Lego se poursuit. Aujourd’hui, la société Mega Brands a indiqué dans un communiqué de presse qu’elle avait déposé une requête contre Lego Juris A/S et Lego Group devant la U.S. District Court of the Central District of California « afin de faire invalider une marque de commerce dite de nature fonctionnelle que Lego a enregistrée aux États-Unis en 1999, ainsi que pour d’autres redressements ». Mega Brands a expliqué que l’agence des douanes américaines l’a informée de son intention de restreindre l’importation aux États-Unis de certains de ses produits. Mega Brands soutient que ses produits sont vendus aux États-Unis depuis plus de 20 ans et qu’elle veut maintenant « obtenir une injonction provisoire ainsi qu’une injonction interlocutoire pour s’assurer que la dite marque de commerce de Lego datant de 1999 n’a pas d’incidence sur ses importations aux États-Unis ». Mega Brands et Lego se livrent une guerre sans merci depuis des années devant les instances de plusieurs pays au sujet de leurs briques de plastique à assembler qui se ressemblent et qui font appel au même principe d’emboîtement. Mega Brands argue que les brevets de Lego ont expiré depuis plus de 20 ans et que « les tribunaux partout dans le monde dont ceux des États-Unis, ont réfuté les tentatives de la compagnie danoise d’utiliser des lois sur des marques de commerce pour protéger des éléments de nature fonctionnelle». En 2005, la Cour suprême du Canada avait rendu un jugement favorable à Mega Brands dans sa bataille contre Lego, lui permettant de continuer à vendre ses briques de construction au Canada. La bataille a aussi été menée en Allemagne, en France, en Italie et aux Pays-Bas, entre autres.

14 janvier 2012 : Les responsables à la Maison du Père, un refuge pour les sans-abri à Montréal, ont découvert deux morts parmi leurs pensionnaires, au réveil, ce matin. Les deux hommes avaient été admis la veille. L’un d’eux, un Français d’origine, était âgé de 56 ans. L’autre homme avait 75 ans et souffrait d’importants problèmes cardiaques, selon les responsables du refuge. Il venait d’ailleurs de subir une intervention chirurgicale et était étroitement suivi par le personnel. Étonnante coïncidence: les deux sans-abris ont passé la nuit dans le même dortoir. Pourtant, ils n’étaient apparemment pas sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool, puisqu’il s’agit d’une des règles à respecter pour être admis à la Maison du Père. L’agent Raphaël Bergeron, de la police de Montréal, a confirmé que les deux décès sont des événements distincts. «Un des deux hommes serait mort pour des causes encore nébuleuses durant la nuit et l’autre aurait subi un arrêt cardio-respiratoire, mais il s’agit de causes naturelles», a-t-il précisé.» France Desjardins, directrice générale de la Maison du Père, a indiqué que les événements tragiques comme celui-ci ne sont pas étrangers à son équipe. La Maison du Père offre un service d’hébergement permanent pour des gens en perte d’autonomie.

Nouvelles pour la semaine suivante : 15 janvier – 21 janvier 2012.

neige

Fenêtre et neige

Hiver au Québec, une fenêtre enneigée. Photo : GrandQuebec.com

Nos sources :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>