Ligne du temps : 2012

22 juin – 30 juin

22 juin – 30 juin

C'est arrivé au Québec du 22 juin au 30 juin 2012

Voir aussi : semaine précédente du 15 juin au 21 juin 2012

22 juin 2012 : L’Unité anticollusion (UAC) de Jacques Duchesneau a identifié 36 stratagèmes de collusion et de corruption qu'on retrouve au Québec dans l'industrie de la construction. Utilisés par des entrepreneurs, des firmes de génie-conseil, des fonctionnaires et même des élus, ils expliqueraient pourquoi les contribuables n'en ont pas toujours pour leur argent.

22 juin 2012 : Paul Magnan, membre en règle du chapitre des Hells Angels de Trois-Rivières, a été arrêté cet après-midi dans la région de l’Outaouais. On ignore les circonstances exactes de son arrestation pour le moment. Comme tous les autres Hells Angels toujours en cavale, Magnan était recherché depuis l’opération SharQc, qui a fortement ébranlé cette organisation criminelle, en avril 2009. Après trois ans de cavale, Magnan, 49 ans, ira donc rejoindre ses frères au Bordeaux (Centre de détention de Montréal), qui attendent de subir leurs méga-procès. Paul Magnan, alias « T-Paul », sera accusé de meurtres, complot pour meurtres, trafic de stupéfiants, complot pour trafic de stupéfiants et gangstérisme. Magnan avait notamment été photographié en février 2008, en République dominicaine, par une équipe du « Journal de Montréal », lors de l’anniversaire du chapitre que le groupe criminel avait fondé dans le village de Cabarete et qui a été fermé le jour de l’opération SharQc. En un peu plus de six mois, les policiers ont arrêté cinq Hells Angels en cavale. Les autres étant Michel «Mammouth» Grenier, appréhendé à la mi-mai à Saint-Lin-Laurentides, dans Lanaudière, Steve Duquette et Stéphane Ménard, arrêtés en novembre et février derniers à Montréal, ainsi que Michel Smith, appréhendé en mars au Panama.

23 juin 2012 : La Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) et Québec solidaire réfutent les allégations véhiculées sur les réseaux sociaux, à l’effet que des liens étroits existent entre les deux organisations même si certains membres se connaissent bien. Nombre de pages Facebook et de blogues  ont allégué que les deux organisations « marchaient main dans la main » et ont dévoilé que le colocataire de Gabriel Nadeau-Dubois, Arnaud Theurillat-Cloutier, est le frère de la conseillère d’Amir Khadir dans la circonscription de Mercier, Fanny Theurillat-Cloutieré. M. Theurillat-Cloutier est également membre du Comité du journal de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ). Tout comme sa soeur, il est un « ami personnel » de Gabriel Nadeau-Dubois. « À la CLASSE, nous avons un principe d’indépendance face aux partis politiques, … nous partageons plusieurs revendications avec Québec Solidaire, mais ça s’arrête là », a commenté à ce sujet Gabriel Nadeau-Dubois. Du côté de Québec solidaire, on nie également avoir entretenu des liens avec les membres de la CLASSE, outre le fait de leur avoir donné « deux ou trois conseils ».

23 juin 2012 : Le parc Jack-Layton a été inauguré aujourd’hui à Hudson, ville de la Montérégie où a grandi le politicien décédé le 23 août 2011. Plusieurs personnalités ont participé à la cérémonie, notamment son successeur à la tête du Nouveau parti démocratique (NPD), le chef de l’opposition officielle à la Chambre des communes, Thomas Mulcair, de même que le maire de Hudson, Michael Elliott et le député provincial, Yvon Marcoux, en plus des membres de la famille Layton. Le parc Jack-Layton vient souligner l’héritage de l’homme, qui a passé sa jeunesse à Hudson, aux abords du lac des Deux-Montagnes. Autrefois connu sous le nom de Marina d’Hudson, le nouveau parc Jack-Layton a été complètement réaménagé. L’endroit offre une vue magnifique sur le Lac-des-Deux-Montagnes et un sentier pédestre.

23 juin 2012 : Quelques milliers de personnes étaient rassemblées sur les plaines d’Abraham en soirée, une foule qui n’avait pas l’ampleur de celles qui ont fait la renommée de la Saint-Jean à Québec. «Je ne suis pas capable de l'expliquer. L’année passée, il y avait eu moins de monde à cause de la pluie. Peut-être que les manifestations, ça créé de l’incertitude pour certaines personnes», a dit le président du Mouvement national des Québécois, Gilles Grondin, qui espérait voir affluer les gens pour la prestation de Loco Locass. La crise étudiante a été évoquée d’entrée de jeu par l’animateur Gildor Roy, qui a rappelé que la Saint-Jean est la fête de tous les Québécois. «On a eu un gros printemps, on s’est chicanés, on a marché dans les rues, tapé sur nos casseroles. Il y a eu des confrontations entre la gauche et la droite et c’est ben correct», a-t-il dit, avant d’en appeler à la fraternité des Québécois. Si tous les carrés étaient les bienvenus sur les plaines, comme l’ont mentionné maintes fois les organisateurs, sur scène, Paul Piché et Loco Locass arboraient le carré rouge. Dans la foule, on a aussi vu plusieurs carrés rouges, mais aucune casserole, un objet interdit sur le site. Lancé par une interprétation collective de Mon Joe , le spectacle mettait en vedette Dumas, Marie-Mai, Loco Locass, Raffy, Marie-Pierre Arthur, Lisa LeBlanc, Paul Piché et Andrée Watters. L’oeuvre de Paul Piché, qui a lu le texte patriotique, a été célébrée et on a rendu hommage à Sylvain Lelièvre, décédé il y a dix ans. Les artistes présents ont aussi interprété des extraits de pièces des grands noms du country québécois, de Renée Martel à Willie Lamothe.

24 juin 2012 : Un cadavre a été retrouvé dans une voiture en flammes par les pompiers à Blainville, dans les Laurentides. C’est un citoyen qui a contacté les services d’urgence après avoir découvert la voiture incendiée à l’intersection du boulevard Michèle-Bohèc et de la rue Jean-Guyon. Il semble que la dépouille avait les pieds et mains liés, mais la Sûreté du Québec (SQ), qui a pris en charge le dossier avec la collaboration de la police de Blainville, n’était pas en mesure de confirmer cette information. La SQ traite le dossier comme une mort suspecte indiquant qu’il pourrait s’agir d'un homicide. Selon le sergent Benoît Richard de la SQ, ça faisait à peine quelques minutes que le feu avait été allumé lors de la découverte de la voiture. «Ça ne devait pas faire très longtemps, car c’était enflammé», a-t-il précisé.

24 juin 2012 : Un feu de forêt a forcé la Gendarmerie royale du Canada à évacuer les résidants de deux municipalités de la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Plus de mille personnes de la municipalité de North West River et de la communauté innue de Sheshatsiu, situées au nord de Goose Bay, dans la région du Labrador, ont reçu un ordre d’évacuation ce soit. Plus de 700 personnes ont été accueillies à la 5e Escadre de Goose Bay, les autres se sont rendues dans des hôtels ou chez des amis et de la famille, a affirmé Cheryl Gullage, la porte-parole des Services d’incendie et d’urgence – Terre-Neuve-et-Labrador. Le feu a progressé d’environ un kilomètre durant la nuit de samedi à dimanche et se trouve désormais à environ 30 km de la municipalité la plus proche. Une épaisse fumée aurait également envahi, ce matin, les deux communautés évacuées. «En plus des ressources déjà disponibles et du personnel présent sur le terrain, plus d'équipement et de personnel seront sur place, y compris un avion-citerne en provenance de Gander et deux autres en provenance du Québec», ont fait savoir les Services d’incendie et d’urgence – Terre-Neuve-et-Labrador. Une interdiction de faire des feux à ciel ouvert a été émise pour l’île de Terre-Neuve. Une restriction similaire était déjà en vigueur pour la région du Labrador.

24 juin 2012 : Les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste à Bois-des-Filion, dans les Laurentides, ont tourné au vinaigre, ce soir, alors que des centaines de personnes qui refusaient de quitter les lieux s’en sont pris aux policiers. Les événements ont commencé de façon bien banale, alors que le spectacle de la fête, qui avait lieu sur le boulevard Adolphe-Chapleau, se terminait. Peu après 22 h, «quelques petites bagarres entre individus» ont éclaté, a indiqué le capitaine Sylvain Théorêt, du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion. Afin de limiter ces accrochages, les forces de l’ordre ont entrepris de disperser les fêtards. Alors qu’entre 500 et 700 personnes refusaient de quitter les lieux, la situation s’est rapidement envenimée. Les policiers ont commencé à recevoir des projectiles, des pavés unis, des bouteilles, des canettes, des poubelles, des roches. Un policier a été sérieusement blessé à la tête par un objet lancé, tandis qu’un autre a subi une coupure à la jambe. Ils ont tous deux été transportés à l’hôpital pour recevoir les soins appropriés. Les agents restés sur place ont dû demander le support de la police de Laval et de la Sûreté du Québec pour aider leur équipe de contrôle des foules. Armés de casques, boucliers et bâtons, ils ont finalement réussi à disperser la majorité de la cohue aux alentours de 1 h 40. Au total, 24 arrestations ont eu lieu. Les personnes interpellées devraient répondre à des accusations de participation à une émeute, d’agression armée, d’entrave au travail des policiers et de menaces.

25 juin 2012 : Trente-sept entreprises ont été condamnées depuis un an à verser plus de 300 000 $ d’amendes pour avoir contrevenu aux règles de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, informe le Journal de Montréal.

26 juin 2012 : Les universités et les cégeps se sont protégés à fort prix pendant la grève étudiante. Les institutions ont dépensé plus de 1,5 M$ en gardiens de sécurité. Par exemple, pour sécuriser ses installations, comme lors d’une manifestation en février dernier, l’Université du Québec à Montréal a dû débourser la somme de 841 415,95 $. Il en aura coûté plus de 1,5 million de dollars aux universités et aux cégeps pour assurer la sécurité sur leurs campus pendant la grève étudiante.

26 juin 2012 : La publicité lancée par les libéraux et qui prend pour cible la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, est un produit bien réussi qui risque de faire peu de vagues. Tel est l’avis d’Yves Dupré, président du conseil de la firme de communication Octane Stratégies, selon lequel «il n’y a rien de répréhensible à jouer de la casserole. Beaucoup de Québécois s’y sont adonnés». Le spécialiste ne croit pas que cet épisode, au cours duquel Mme Marois, arborant un carré rouge, frappe sur des couvercles de casserole dans le comté d’Argenteuil, peu avant l’élection partielle qui s’y est tenue, sera retenu contre la femme politique. «Mais techniquement, c’est une bonne pub parce qu’une image vaut mille mots», reconnaît M. Dupré. En effet, pour sa nouvelle création, le Parti Libéral a adopté l’approche de la publicité négative, ce qui est plutôt rare au Québec. La stratégie des libéraux se construit en deux temps, d’abord avec la vidéo mettant en scène un Jean Charest immaculé, diffusée la semaine dernière, et ensuite avec celle où Pauline Marois joue de la casserole. Cette publicité estivale du Parti libéral du Québec (PLQ) a eu l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux depuis son dévoilement. «Ce qu’on veut juxtaposer, c’est l'image de quelqu’un de super blanc, de très correct et responsable, avec quelqu’un qui se comporte, disons, d’une façon complètement différente», explique M. Dupré. Ces publicités ont à tout le moins le mérite de confirmer ce que plusieurs Québécois ont deviné depuis quelques semaines: les élections ne sont pas loin. L’homme à l’origine de la vidéo amateur, Guy Séguin, a envoyé une mise en demeure au PLQ. Il réclame le retrait de ladite publicité. Les libéraux n’ont pas demandé son consentement avant de la diffuser sur les grandes chaînes télévisées. Jean Charest a rétorqué que la vidéo était du domaine public et largement diffusée depuis plusieurs jours. Les libéraux ont d’ailleurs fait savoir qu’ils n’avaient pas l’intention de retirer la publicité des ondes et qu’ils jugeaient la mise en demeure «non fondée». Ce soir, la vidéo a toutefois été retirée du site de visionnement vidéo YouTube. «Cette vidéo n’est plus accessible à la suite d’une réclamation pour atteinte aux droits d’auteur soumis par Police du Net/Guy Séguin», pouvait-on lire lorsqu’on tentait d’y accéder.

27 juin 2012 : Trois communautés attikameks des régions de la Haute-Mauricie et de Lanaudière bloquent toujours deux embranchements de la route 25, ainsi qu’une voie ferrée du Canadien national pour forcer le gouvernement du Québec à leur donner droit de regard dans la gestion de leurs ressources naturelles. Une heure de discussion entre le ministre responsable des Affaires autochtones du Québec, Geoffrey Kelly, et le chef de la communauté Wemotaci, David Boivin, n’a pas permis de dénouer l’impasse. Les trois communautés attikameks – Opitciwan, Wemotaci et Manawan – bloquent deux accès routiers conduisant à des lieux de coupe forestière ainsi que la voie ferrée du Canadien National qui traverse la réserve Wemotaci. L’attribution à la compagnie Kruger de droits de coupes forestières laissés vacants à la suite de la fermeture de la scierie Gérard Crête et Fils, de Saint-Séverin, a déclenché la crise.

27 juin 2012 : Le Journal de Montréal a appris qu’un patient du département de psychiatrie de l’hôpital Notre-Dame de Montréal a étouffé deux autres patients souffrant de troubles mentaux et a tenté d’en tuer un troisième, la semaine dernière. Les crimes dont le patient violent est soupçonné ont été commis sur trois jours différents. Ce n’est que vendredi dernier que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été saisi de cette affaire pour le moins singulière, à la suite d'une intervention pour une tentative de meurtre commise à l’établissement hospitalier de la rue Sherbrooke Est.

27 juin 2012 : La mort d'un adolescent de 13 ans renversé par un camion-benne à Saint-Augustin-de-Desmaures, dans la région de Québec, a bouleversé son entourage. Même si l’année scolaire est terminée, 55 élèves sont venus partager leur peine, dans leur école, où la direction a fait appel à des psychologues. L’accident s’est produit près de l'école Laure-Gaudreault. Le gros véhicule circulait à vitesse réduite, puisqu’il faisait un virage à droite au moment de la collision. La victime roulait sur une bicyclette électrique sur le côté gauche de la voie de sortie d’un terrain de stationnement. Son intention était probablement de faire un virage à gauche sur la rue Jean-Juneau. Il aurait notamment heurté l’aile droite du camion. Des traces de sang étaient visibles au sol. De toute évidence, le conducteur n’a jamais aperçu l’adolescent. Le jeune n'avait pas de casque. Le camionneur expérimenté dirige l’entreprise familiale J.P. Montminy. En 2011, 15 cyclistes ont perdu la vie dans des accidents de la route au Québec.

28 juin 2012 : En pleine effervescence préélectorale, le premier ministre du Québec Jean Charest a inauguré la centrale de l’Eastmain-1-A sur le territoire de la Baie-James, à 800 kilomètres au nord-ouest de Québec. M. Charest, accompagné du président-directeur général d’Hydro-Québec Thierry Vandal, a actionné le levier mettant en service la troisième et dernière turbine-alternateur de la centrale d’une puissance de 768 mégawatts. Le gigantesque ouvrage, une composante du complexe Eastmain-1-A-Sarcelle-Rupert évalué dans son ensemble à 5G$ a une capacité de production de 2,3 TWh par an. D’abord fixée en mai dernier, l’inauguration a dû être remise, à cause d’un conflit d’horaire avec le grand chef du Grand Conseil des Cris, Matthew Coon Come.

28 juin 2012 : Le sentier cyclable et pédestre qui reliera Oka, dans les Laurentides à Mont-Saint-Hilaire, en Montérégie, en passant par Montréal, sur une longueur de 120 km, sera réalisé d’ici deux ans. L’annonce a été faite par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, qui a indiqué que les investissements du gouvernement dans ce projet atteindraient la somme de 20 M$, tel que prévu dans le dernier budget. Le président de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) Gerald Tremblay, a signalé que la valeur totale du projet était en réalité de 60 M$, en vertu de la participation de la CMM et des villes impliquées. Le tracé parcourra le parc national d’Oka et longera la rivière des Prairies, à Laval. Sur l’île de Montréal, une piste sera aménagée sur un ancien chemin de fer, situé près du boulevard ‘Acadie. Le trajet rejoindra ensuite les pistes cyclables déjà existantes pour se rendre sur la Rive-Sud, via la passerelle du pont Victoria. De l’autre côté du fleuve, la piste empruntera la Promenade René-Lévesque, pour ensuite bifurquer vers le mont Richelieu et Saint-Hilaire. En plus de traverser le parc national d’Oka, le sentier passera à proximité du parc national des Îles-de-Boucherville (accessible par navette fluviale) et du Mont-Saint-Bruno.

28 juin 2012 : Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Pierre Arcand a annoncé une aide de 6 millions de dollars pour l’implantation de nouveaux bacs de récupération dans les aires publiques et certains commerces du Québec. Cette aide gouvernementale, prévue pour les cinq prochaines années, ira à la Table pour récupération hors foyer. À Montréal, ces îlots de récupération ont été implantés sur la Plaza Saint-Hubert et dans l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie.

29 juin 2012 : Un patient admis à l’hôpital St. Mary’s à Montréal aurait mis fin à ses jours après s’être vraisemblablement évadé de l’établissement. L’homme de 40 ans s’est suicidé en se jetant d'un viaduc qui enjambe l’autoroute Décarie direction sud. L’accident s’est produit à l’angle du boulevard Édouard-Montpetit. L’homme venait d’être admis à l’établissement montréalais pour des problèmes de dépression. L’hôpital St. Mary’s est situé non loin du lieu de la tragédie. Selon des informations non confirmées, le patient portait toujours à son bras un bracelet de l’hôpital St. Mary’s. Le bureau du coroner a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances entourant ce décès.

29 juin 2012 : On apprend que les camps de jour et de vacances craignent de faire face à une pénurie de moniteurs à la fin de la saison estivale, en raison de la rentrée en classe des cégépiens et universitaires à la mi-août, après plusieurs mois de boycottage des cours.

30 juin 2012 : L’installation des ouvrages d’acier autour de la Croix du Mont-Royal empêchera les gens de grimper. Désormais, il sera beaucoup plus difficile pour les gens d'escalader la croix. Sur le site de la construction, on remarque déjà d'immenses pièces d'acier pesant 26 tonnes chacune et de 33 mètres de hauteur, qui sont lisses, inclinées, équipées d’énormes corniches et qui n’offrent aucune possibilité d’ancrage à ceux qui seraient tentés par une expérience en « alpinisme 

30 juin 2012 : 37 jeunes âgés de 16 à 24 ans se sont tués sur les routes du Québec depuis janvier dernier. La vitesse reste la cause la plus meurtrière, ayant fauché plus de la moitié de ces vies.

30 juin 2012 : Des chercheurs canadiens ont découvert en Uruguay des indices prouvant que des animaux primitifs vivaient sur Terre il y a 585 millions d’années, repoussant de 30 millions d’années l’apparition de la vie animale, selon leurs travaux parus dans la revue américaine Science. Les auteurs de l’étude ont trouvé dans un sédiment limoneux les traces fossilisées d’un animal au corps mou d’un centimètre de longueur et se déplaçant lentement. Les principaux auteurs de cette découverte, les géologues Ernesto Pecoits et Natalie Aubet de l’Université d‘Alberta, ont déterminé que ces traces avaient été laissées par un animal primitif appelé bilatérien. Il est caractérisé par une symétrie bilatérale de son corps à l’origine de son nom, la présence d’un tube digestif et des organes différenciés. Ces créatures laissent également une empreinte unique en se déplaçant, précisent les scientifiques. Les caractéristiques des traces fossilisées laissées par le passage de ce bilatérien indiquent que sa musculature lui permettait de se mouvoir dans les sédiments au fond de l'océan.

30 juin 2012 : Avis aux adeptes de courses de rue et de surf de voiture (car surfing en anglais) : les sanctions seront désormais plus salées. Québec serre également la vis aux récidivistes de l’alcool au volant. En effet, de nouvelles mesures en matière de sécurité routière entrent en vigueur. Les amateurs de rallye en voiture sur le réseau routier qui se feront prendre le paieront cher. Leur permis de conduire sera suspendu et leur véhicule sera saisi sur-le-champ. Dans le cas d'une première infraction, le permis sera suspendu durant sept jours. Pour une récidive, la personne sera privée de permis pendant un mois. Comme c’est déjà le cas à l’heure actuelle, ils sont passibles d’une amende de 1000 $. Les récidivistes de l’alcool au volant auront désormais des peines plus sévères eux aussi. Une personne qui sera reconnue coupable de récidive en matière d’alcool au volant verra son véhicule saisi pour une période de 90 jours, impossibilité de l’immatriculer, impossibilité de le remettre en circulation, impossibilité de louer ou d’acheter un autre véhicule. Les personnes qui se feront prendre plus de deux fois pour ivresse au volant sur une période de dix ans devront utiliser un antidémarreur éthylométrique à vie. Dorénavant, les chauffeurs d’autobus et de taxi ne pourront plus prendre une seule goutte d’alcool en service. Les conducteurs de véhicules lourds ne pourront plus avoir plus de 50 mg d'alcool par 100 ml de sang. Ceux qui échoueront l’alcootest ne pourront pas conduire ces véhicules durant 24 heures.

30 juin 2012 : Une famille de six personnes se trouvait à bord d’un ponton, sur le lac Ouareau, lorsque l’adolescent de 15 ans a sauté à l’eau. Le père a tenté de venir en aide à son fils après avoir constaté que ce dernier ne réussissait pas à regagner l’embarcation en raison des vagues provoquées par les forts vents. Le père a été repêché par des secouristes, mais ceux-ci n’ont pas pu le réanimer. L’adolescent a pu être sauvé.

Voir aussi : la période du 1er juillet jusqu'au 7 juillet 2012.

Voici nos sources d'infos pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>