Ligne du temps : 2012

22 mars – 28 mars

22 mars – 28 mars

C’est arrivé au Québec du 22 mars au 28 mars 2012

Voir aussi : semaine précédente du 15 mars au 21 mars 2012

22 mars 2012 : Un agent de la Sûreté du Québec a sauvé une jeune femme des flammes après que son véhicule ait pris feu lors d’une sortie de route, à Saint-Jean-sur-Richelieu en Montérégie. La femme roulait sur l’autoroute 35 en direction sud. Pour une raison encore inconnue, elle a perdu la maîtrise du véhicule et a effectué une sortie de route. Inconsciente, conductrice ne pouvait se dégager de l’automobile dont le moteur commençait à prendre feu. Arrivé sur les lieux de l’accident, l’agent Sylvain Richard a tout de suite entrepris de sortir la femme du véhicule. Le policier s’est d’ailleurs blessé à la main en fracassant une vitre de l’automobile. Après être sortie du véhicule en flammes, la conductrice a été amenée à l’hôpital pour des blessures mineures. L’agent Richard a pris le même chemin puisqu’il avait été incommodé par la fumée et qu’il devait soigner sa main. Le véhicule de la jeune femme a été entièrement consumé par les flammes.

22 mars 2012 : Un véritable cauchemar se trame depuis quelques jours dans les bureaux du ministère des Transports du Québec (MTQ). Le pont Honoré-Mercier est beaucoup plus usé que prévu, si bien qu’il faut recommencer à zéro la plus importante partie des travaux, a appris le Journal de Montréal. Les conséquences de cette mauvaise surprise seront lourdes: le MTQ vient de résilier un contrat majeur et prévoit déjà des délais additionnels et des dépassements de coût titanesques pour remettre l’ouvrage en état.

22 mars 2012 : Des dizaines de fraudeurs vident des comptes bancaires de personnes âgées peu méfiantes de Gatineau. L’agent Pierre Lanthier de la police de Gatineau a expliqué que c’est dans les stationnements de magasins à grande surface que les voleurs opèrent depuis plus d’un an. En octobre dernier, huit personnes originaires de Roumanie ont été arrêtées (quatre à Montréal et deux à Brossard), lors d’une frappe policière orchestrée par les enquêteurs de la division des crimes économiques après des perquisitions à Montréal et à Brossard. Le procédé est souvent le même. Un suspect suit une victime, généralement une femme plus âgée, dans un supermarché ou un grand magasin et les regarde magasiner. Lorsque la victime va passer à la caisse et va utiliser sa carte de débit ou de crédit, le suspect filme le numéro d’identification avec l’appareil photo de son téléphone intelligent. À l’extérieur du magasin, deux complices du premier suspect accostent la victime, et le plus souvent, ils sortent une carte routière et demandent de l’aide. Lorsque la victime est distraite, on lui subtilise sa carte sans qu’elle s’en rende compte. Les suspects sont bien habillés et ont généralement entre 25 et 35 ans.

22 mars 2012 : La bibliothèque Marc-Favreau, nommée en mémoire de celui qui incarna le célèbre clown Sol, verra bientôt le jour, alors que l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie de Montréal a accordé le contrat de construction de l’édifice, d’une valeur de 12 millions $. «Je suis extrêmement heureux d’annoncer que nous allons de l’avant avec la construction de cette nouvelle bibliothèque avant-gardiste qui viendra augmenter l’accès à la culture pour toutes les familles de l’arrondissement et les résidents de Montréal», a fait savoir le maire de l’arrondissement, François William Croteau, par voie de communiqué. C’est la firme Sept Frères Constructions qui sera chargée de l’exécution du contrat.

22 mars 2012 : La Charte des droits et libertés oblige le gouvernement du Québec à fournir des repas halals ou cashers aux détenus qui le demandent, même s’ils coûtent deux fois plus cher. Un total de 57 901 repas cashers et halals ont été servis dans les prisons du Québec en 2010-2011, ce qui a coûté 273 693 $. C’est donc dire qu’un repas halal ou casher coûte en moyenne 4,73 $, alors qu’on estime à environ 2 $ un repas qui n’a pas été concocté à partir d’aliments ayant été soumis à un rituel religieux. Le ministre Robert Dutil admet que son gouvernement n’a pas le choix de donner suite aux demandes des détenus qui veulent manger casher ou halal en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne. «Il y a une demande et pour les droits et libertés, on y donne droit», a-t-il signalé à l’Assemblée nationale. Le Parti québécois a indiqué que l’abattage halal ou casher heurte de plein fouet les valeurs québécoises et amène même des risques pour la santé. Le PQ et la Coalition Avenir Québec ont réclamé un étiquetage obligatoire des produits provenant d’un abattage rituel. L’abattage étant de juridiction fédérale, le ministre Pierre Corbeil a pressé Ottawa d’instaurer un meilleur système d’étiquetage des produits halals et cashers.

23 mars 2012 : Malgré la manifestation monstre d’étudiants dans la métropole, des Cégeps des régions refusent toujours d’emboîter le pas dans le mouvement de grève. C’est le cas à Victoriaville et à Thetford Mines. Au Cégep de Victoriaville, 69 % des étudiants ont dit non, votant ainsi encore plus massivement que la première fois, contre la grève. À Thetford Mines, moins de 50 % des étudiants ont pris part à l’assemblée générale. Ceux-ci se sont prononcés contre la grève dans une proportion de 76 %. La crainte de mettre en péril leur session et la fermeté du gouvernement sont les facteurs avancés par plusieurs pour justifier leur refus à joindre le mouvement national de débrayage. Les étudiants du Cégep de Sherbrooke tenaient leur quatrième assemblée générale en l’espace d’un mois. À 53,5 % les étudiants ont choisi de poursuivre leur débrayage. Ceux-ci ont pu compter sur l’appui du porte-parole de la CLASSE, Gabriel Nadeau-Dubois. Si la manifestation nationale a rassemblé plus de 200 000 personnes à Montréal jeudi, elle a aussi un coût : 18 400 $ pour la location d’autobus à l’Université de Sherbrooke et 7200 $ au Cégep. D’ailleurs, l’appui aux étudiants a continué de diminuer. Un sondage Léger Marketing, réalisé pour le compte du Journal pendant et après la marche, révèle qu’au cours de la dernière semaine, le support aux étudiants a reculé de trois points. Ils gardent le soutien de 39 % des Québécois contre 53 % en faveur du gouvernement.

manif estudiants

Manifestation des étudiants le 22 mars. Photo : © YaniQc

23 mars 2012 : La fonte des neiges rapide pourrait expliquer un glissement de terrain survenu ce soir, dans l’arrondissement Jonquière de la ville de Saguenay. Une partie d’un terrain résidentiel, situé dans le secteur Saint-Jean-Eudes, sur la rue Franklin, s’est complètement détaché et est tombé dans un ravin situé plusieurs mètres plus bas. Le glissement de terrain a forcé l’évacuation de deux résidences situées tout près. Selon le chef aux opérations du Service des incendies de Saguenay, la portion de terre qui s’est détachée fait 15 mètres par 18 mètres.

23 mars 2012 : Avec le premier vol d’un vaisseau commercial vers la Station spatiale internationale (ISS) prévu fin avril et les sociétés de tourisme spatial qui s’apprêtent à offrir leurs services, le secteur privé paraît bien disposé à prendre son essor dans l’espace. La société américaine Space Exploration Technologies (SpaceX) se prépare, avec l’aide de la Nasa, à lancer le 30 avril, depuis Cap Canaveral (Floride, sud-est), sa capsule Dragon pour le tout premier vol de démonstration privé à destination de l’avant-poste orbital. Avec la fin, en juillet 2011, du programme des navettes spatiales américaines qui avait permis de construire l’ISS, la Nasa explique qu’il est temps de confier la mission des vols de ravitaillement et de transport des astronautes vers la Station au secteur privé pour que celle-ci puisse se consacrer à l’exploration habitée lointaine. Elle a ainsi distribué 270 millions $ aux entreprises jugées les plus prometteuses pour transporter des astronautes. Il s’agit, outre SpaceX, de Boeing, Sierra Nevada et Blue Origin. Pour le fret vers l’ISS, la Nasa a retenu SpaceX et Orbital Sciences Corporation au terme d’un contrat estimé à 3,5 milliards $. Plusieurs sociétés comme Virgin Galactic, créée par Richard Branson, patron de Virgin, s’affairent à mettre au point des engins capables de transporter des touristes à 100 km d’altitude à la frontière du vide de l’espace pour ressentir quelques minutes l’apesanteur. Virgin Galactic a déjà récolté 60 millions $ pour la vente de ses billets facturés 200 000 $ pièce. La firme a annoncé que son 500e client était l’acteur américain Ashton Kutcher.

24 mars 2012 : La prolifération des usines à chiots illégales inquiète au Québec. Il y a des centaines de milliers de chiens élevés dans des conditions inimaginables de malpropreté, des chiens qui sont malades et qui ne sont là que pour reproduire et pour rapporter beaucoup d’argent à leur propriétaire. Ils sont plusieurs centaines à opérer ce type de commerce qui donne froid dans le dos. Le 8 mars dernier, l’escouade de la Société Protectrice des Animaux des Cantons a investi une résidence unifamiliale de la rue Duchaîneau à Roxton Falls. La SPA avait reçu une plainte concernant des activités d’élevage douteuses. Mais elle était loin de se douter de l’horreur cachée entre ces murs. À l’intérieur d’un petit cabanon, ils ont retrouvé des chiennes entassées sur le point d’avoir leurs rejetons, des cages souillées par les excréments et l’urine, des bols de nourriture et d’eau contaminés. Dans le garage, les agents de la SPA ont été confrontés à la même vision d’horreur. « Dans chacune des cages, on retrouve un mâle et une femelle. Ces chiens sont là juste pour procréer, sans égards, à leur état de santé qui est soit dit en passant pitoyable », a martelé le directeur de la SPA des Cantons, Carl Girard.

24 mars 2012 : Un incendie a ravagé une passerelle reliant un bâtiment historique du Plateau-Mont-Royal à un centre communautaire, à Montréal. Le feu s’est déclaré peu avant 7 h 30 sous la passerelle qui permet de circuler entre la Maison des Pères du Très-Saint-Sacrement et le centre situé au 4449, rue Berri. Une centaine de pompiers et une trentaine de camions ont été dépêchés sur place. Les sapeurs ont mis plus de deux heures à maîtriser les flammes et à éviter la propagation de celles-ci aux bâtiments adjacents. Pour les pompiers, qui voulaient à tout prix éviter que le feu se propage aux deux édifices, dont le monastère, classé monument historique en 1979, le travail s’est révélé complexe. Selon le chef aux opérations du SSIM, les dommages s’élèvent à près de 160 000 $, en incluant les cinq véhicules ravagés par les flammes.

24 mars 2012 : Un homme est décédé dans l’écrasement d’un avion ultraléger, à proximité du 894, route 214, à Bury, en Estrie, à quelques kilomètres au nord du mont Mégantic. La victime, un homme originaire de Bury, se trouvait à bord de l’appareil biplace en compagnie d’un autre homme lorsque l’appareil s’est écrasé dans une forêt, pour une raison inconnue. L’autre victime a subi des blessures légères.

24 mars 2012 : Les Canadiens de Montréal ont été éliminés à main des Flyers de Philadelphie de la course aux séries éliminatoires, 1 à 4. Le Tricolore avait participé aux quatre dernières séries d’après-saison. La dernière exclusion hâtive du CH remontait à la saison 2006-2007. C’était le dernier duel entre les deux équipes cette saison. Philadelphie avait remporté deux des trois premiers matchs. En vertu de cette défaite, le CH est toujours dernier de l’association Est avec 71 points en 76 rencontres. Les Canadiens disputeront leur prochaine partie mardi, alors qu’ils recevront la visite des Panthers de la Floride au Centre Bell.

25 mars 2012 : Une femme qui poursuivait Loto-Québec pour ses problèmes de jeu et pour lui refuser l’accès au casino du Lac-Leamy, a été déboutée en Cour supérieure du Québec. À la suite de difficultés personnelles, Mme C. B. a commencé à fréquenter le casino du Lac-Leamy en 1998. Selon la chronologie des événements, telle que mentionné dans la décision du juge Jean-Pierre Chrétien, la demanderesse a commencé à avoir un comportement désobligeant à l’endroit de croupiers et de clients, en 2000. Après deux exclusions, elle s’est vue refuser l’accès à l’établissement de jeu de façon permanente, en 2004. À partir de ce moment, l’ex-agente immobilière a multiplié les recours judiciaires afin de pouvoir fréquenter à nouveau la maison de jeux. La demanderesse réclamait à Loto-Québec et au casino du Lac-Leamy la somme totale de 270 000 $, notamment pour dommages moraux, atteinte à sa dignité et pour avoir porté atteinte à ses droits. Ses recours ont été rejetés par le Tribunal. Le juge conclut en disant que « … rendu à ce stade-ci de son âge, Mme Bérubé devrait faire un sérieux examen de conscience afin de décider où elle mettra ses énergies dans le futur soit sur un long combat au résultat aléatoire ou sur sa personne ».

25 mars 2012 : Le Parti québécois promet d’ajouter des dents à la loi 101 afin de préserver le français comme langue de travail à Montréal. «Il faut revoir la Charte de la langue française, afin de restaurer son esprit et de l’appliquer», a lancé le député de Gouin Nicolas Girard, qui réagissait dimanche à un sondage CROP publié dans L’actualité. M. Girard a promis que si le PQ est élu aux prochaines élections provinciales, la nouvelle législation exigerait que le français soit la langue d’usage dans les entreprises de 11 à 50 employés. L’anglicisation des milieux de travail, qui est considérée comme étant normale par les anglophones, inquiète les députés péquistes. «C’est un coup de semonce important. Le portrait qui est dressé dans cette étude est inquiétant, a déploré Yves-François Blanchet, porte-parole de l’opposition officielle en matière de langue, d’immigration et de communautés culturelles. Yves-François Blanchet accuse le gouvernement libéral de «laxisme».

etudiants

Manifestation contre la hausse des frais de scolarité. Photo : © YaniQc

26 mars 2012 : Déterminés à contester la perquisition de la Sûreté du Québec au domicile d’un de ses journalistes, le Journal de Montréal et ce dernier ont entrepris des procédures judiciaires. Par l’intermédiaire de leurs avocats, le quotidien montréalais et son journaliste Éric Yvan Lemay, ont déposé trois requêtes, demandant à la Cour supérieure d’annuler la perquisition menée le 15 mars dernier au domicile de M. Lemay. Ils estiment que la demande de la SQ qui visait à obtenir trois mandats de perquisition était abusive. Et que la juge de la Cour du Québec, Suzanne Paradis, n’aurait jamais dû les accorder. «Nous soumettons à la cour qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de croire qu’une infraction avait été perpétrée», explique Me Bernard Pageau, l’avocat du Journal. M. Lemay est soupçonné d’avoir commis deux infractions au cours d’un reportage qu’il effectuait sur la confidentialité des documents médicaux, publié le 9 février: un vol de moins de 5 000 $ dans l’Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe et le trafic de renseignements identificateurs.

26 mars 2012 : Plusieurs dames âgées auraient été victimes de vol au cours des dernières semaines dans l’agglomération de Longueuil, sur la Rive-Sud. Les vols par diversion semblent avoir lieu principalement dans le stationnement de différents centres commerciaux. En entrevue au «Vrai négociateur» sur les ondes de LCN, lundi matin, le porte-parole de la police de Longueuil Martin Simard a invité la population à la plus grande vigilance en raison du «modus operandi» des détrousseurs. «Un premier suspect approche la victime, souvent seule à bord de son véhicule. Le suspect lui dit qu’elle aurait échappé de l’argent par terre ou qu’un pneu est crevé. Le but est de la faire sortir de son véhicule», a-t-il expliqué. Pendant ce temps, un deuxième suspect entre par la porte du passager et s’empare du sac à main qui s’y trouve. Les suspects s’intéressent également à tout objet de valeur pouvant se trouver à l’intérieur de la voiture de la victime, comme un GPS. Au cours de la dernière année, au moins 15 cas ont été rapportés à la police de Longueuil. Les victimes étaient toujours âgées de plus de 60 ans. Deux vols de ce type ont été commis la semaine dernière.

26 mars 2012 : Un incendie a éclaté à Saint-Constant, en Montérégie, et s’est propagé à plusieurs bâtiments commerciaux et d’entreposage du rang Saint-Régis Sud. Le lieutenant Jean-Marc Dubuc de la régie intermunicipale de police Roussillon a indiqué qu’un appel avait été reçu vers 22 h avertissant d’un incendie. Près de 45 pompiers de la région se sont rendus sur place pour combattre les flammes. L’incendie était maîtrisé vers 23 h et aucun blessé n’était signalé. Les causes n’étaient pas encore connues.

27 mars 2012 : L’un des deux individus accusés d’avoir enlevé et extorqué deux jeunes de Saint-Jérôme, en septembre dernier, a omis de se présenter en cour et fait l’objet d’un mandat d’arrestation. Mohamed Amine Zeniani, un résidant de Laval âgé de 21 ans, avait été libéré en novembre 2011 en attendant la suite des procédures et moyennant plusieurs conditions dont un engagement de 15 000 $ avec dépôt de 5000 $. Constatant son absence inexpliquée à la date prévue de son retour devant le tribunal, le juge Valmont Beaulieu a lancé un mandat d’arrestation contre lui. Son complice dans cette affaire, Abdelhakim Bouzidi, est pour sa part revenu devant. Les deux suspects sont accusés d’avoir forcé leurs victimes à monter dans une camionnette, le 8 septembre en plein après-midi sur la rue Labelle à Saint-Jérôme. Après avoir tabassé les adolescents dans le véhicule, ils les avaient conduits à Sainte-Thérèse et les avaient forcés à retirer de l’argent au guichet automatique, avant de les laisser partir.

27 mars 2012 : Guy Laliberté a fait rêver beaucoup d’hommes et de femmes en s’envolant dans l’espace à bord d’une navette spatiale russe Soyouz, en septembre 2009. Le fondateur du Cirque du Soleil et de la fondation One Drop a vécu l’une des plus grandes expériences de sa vie. Le documentaire Toucher le ciel, réalisé par Adrian Wills, dans les salles obscures le 18 mai, relate cette virée orbitale et tous les efforts consentis par Guy Laliberté pour en venir à regarder la planète bleue depuis l’espace. La bande-annonce est maintenant disponible. Elle sera insérée au début de certains films à partir du 30 mars, histoire de mousser la sortie du film, dont une partie des revenus d’exploitation sera versée à la fondation One Drop.

27 mars 2012 : Le lancement officiel de Planiclik, la première application québécoise destinée à faciliter la conciliation travail/famille, a eu lieu à la halte-garderie Parenthèses de Montréal.  Le concept de Planiclik est simple: il s’agit de créer un «espace famille» privé sur le web, où sont regroupées en un seul lieu toutes les informations importantes concernant les enfants. Planiclik est accessible depuis toutes les plateformes mobiles et sur le web. Une version mobile optimisée sera lancée d’ici une semaine ou deux. Deux forfaits sont disponibles: un paiement de 4,99 $ par mois ou 49,99 $ pour un an. Les deux options incluent une période d’essai gratuit de 30 jours.

27 mars 2012 : La SPA de Québec et ANIMA-Québec ont été appelés à intervenir dans une résidence de Cap-Santé, près de Portneuf, à la suite de la découverte de 24 cadavres de chiens de traîneau. C’est à la suite de la plainte d’une voisine que les représentants des deux organismes se sont rendus sur place. Les propriétaires ont confirmé qu’ils avaient perdu 24 bêtes au cours de l’hiver. Huit carcasses ont été récupérées à des fins d’autopsies pour déterminer les causes de la mort des chiens, tandis que les autres carcasses avaient été enterrées selon les propriétaires.

27 mars 2012 : Depuis 2006, 111 663 bouteilles ont été brisées accidentellement dans les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ). Le coût des dégâts avoisine les 6,6 millions $. La direction de la SAQ affirme toutefois que ces pertes sont une goutte d’eau dans l’océan. «Chaque année, on manipule plus de 20 millions de caisses. Il y a 200 millions de contenants qui sont vendus à la SAQ», a rapporté Renaud Dugas, porte-parole pour la société. À peu près 50 % des bouteilles se retrouvent cassées par des employés maladroits dans l’entrepôt. Ils cassent 25 % des contenants en magasin tandis que les clients sont responsables des 25 % restants. Si la perte survient à l’intérieur ou immédiatement autour d’une succursale, la SAQ assume les frais, même s’il s’agit d’un Pétrus ou d’un vieux cognac de collection.

27 mars 2012 : Les étudiants grévistes poursuivent leurs actions perturbatrices dans le but de faire reculer le gouvernement sur la hausse des droits de scolarité. Un groupe de quelques dizaines d’étudiants de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) s’est rendu au siège social de la SAQ à Montréal. Les perturbateurs ont bloqué les portes de l’édifice. Durant l’heure de pointe, un millier d’étudiants se sont assis par terre devant le siège social de Loto-Québec, rue Sherbrooke Ouest, qui abrite aussi les bureaux de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec. Plusieurs Montréalais, pris au beau milieu de la circulation, regardaient les manifestants défiler d’un air irrité. Des automobilistes frustrés tentent de s’en prendre aux manifestants. Une quinzaine d’étudiants de l’Université Laval ont bloqué l’accès au ministère des Finances, sur la rue Saint-Louis, près du château Frontenac à Québec, pendant environ une heure et demie. Un autre groupe d’environ 200 étudiants a entrepris de manifester devant l’Assemblée nationale, pour ensuite se déplacer vers l’édifice Marie-Guyard où se trouvent les bureaux du ministère de l’Éducation. À Sherbrooke, près de 300 étudiants se sont assis devant le bureau de comté du premier ministre Jean Charest. À Saguenay, ce sont plus de 500 manifestants qui se sont rendus devant les bureaux du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, sur la rue Saint-David, à Jonquière. Les associations étudiantes promettent de continuer leur lutte «aussi longtemps qu’il le faudra». La présidente de la FEUQ a aussi prévenu que des donateurs libéraux seront ciblés par les grévistes au cours des prochains jours.

27 mars 2012 : Des étudiants qui veulent que l’Université Laval dispense les cours interrompus par la grève dans certains départements portent leur cause devant les tribunaux. La semaine dernière, une dizaine d’étudiants en science politique, en économie et en relations industrielles avaient expédié une mise en demeure à l’Université Laval, l’intimant de prendre les moyens pour dispenser les cours qui sont interrompus par la grève de certains de leurs confrères qu’ils jugent illégale. La démarche n’ayant pas porté fruit, ils se présenteront en Cour supérieure pour demander d’émettre une injonction forçant l’Université Laval à prendre acte. Les dissidents disent que les étudiants n’ont pas le droit de grève, donc pas le droit d’ériger les piquets de grève pour empêcher l’accès aux cours. Ils accusent l’université d’être demeurée passive devant les actions des grévistes. Ils disent aussi qu’ils ont signé un contrat avec l’Université Laval, en vertu duquel ils ont payé pour qu’on leur dispense des cours.

28 mars 2012 : Le Nord du Québec vit un boom minier qui entraîne tout dans sa foulée. Le secteur des mines offre des perspectives intéressantes à ceux qui veulent vivre l’aventure. Des mécaniciens se font courtiser avec des salaires de 100 000 $. Le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher anticipe de voir sa ville passer de 40 000 à 60 000 habitants d’ici 2028. Des jeunes entrent chez les concessionnaires et achètent des pickups neufs avec «toutes les options». Des maisons qui se vendaient 138 000 $ en 2008 se négocient aujourd’hui à 204 000 $.

28 mars 2012 : Le Journal de Montréal a appris que le conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a reçu, en 2011, 130 656 plaintes de consommateurs l’an dernier à propos de télémarketing illégal, se faisant toujours harceler malgré le retrait de leur numéro de téléphone, un nombre croissant qui n’a conduit qu’à seulement quatre amendes.

28 mars 2012 : Après avoir manifesté devant l’Assemblée nationale, une centaine d’étudiants ont pris d’assaut le hall du complexe G. Les étudiants se sont rassemblés dans cet édifice gouvernemental pour réclamer la gratuité scolaire. Après avoir scandé des slogans, ils ont quitté la bâtisse dès la lecture de l’avis d’éviction. Ils ont ensuite poursuivi leur manifestation à l’extérieur. Un groupe de manifestants est sorti de la station de métro Édouard-Montpetit, dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, dans le but de se rendre devant le domicile de Jean Charest, à Westmount. Quelques centaines d’étudiants ont bloqué l’accès au port de Montréal, ce qui a perturbé la circulation sur la rue Notre-Dame Est près du boulevard Pie-IX. Du poivre de cayenne a été utilisé pour les disperser. Une nouvelle marche a commencé à la place Émilie-Gamelin. Les quelque 200 marcheurs ont donné du fil à retordre aux policiers, en bifurquant à tout moment dans les rues de Montréal. La Coalition large de l’association pour une solidarité syndicale (CLASSE) avait annoncé précédemment que les actions des étudiants causeraient des perturbations économiques aux familles québécoises. D’autres manifestation ont eu lieu.

28 mars 2012 : Un camion à ordures a happé deux jeunes piétonnes, dans l’arrondissement de Ville-Marie à Montréal, tuant l’une d’elles sur le coup. Peu avant 2 h, un camion à ordures qui roulait en direction ouest sur la rue Sherbrooke a amorcé un virage vers le nord sur le boulevard Saint-Laurent. Deux piétonnes dans la vingtaine traversaient alors l’intersection d’est en ouest, du côté nord de la chaussée. Le camion à ordures a heurté celles-ci de plein fouet. Le décès de l’une des jeunes femmes a été constaté sur les lieux. L’autre a été transportée à l’hôpital, où l’on craint pour sa vie. La rue Sherbrooke était fermée entre Saint-Dominique et Clark pendant la nuit de mercredi. Le boulevard Saint-Laurent était aussi interdit d’accès à partir de la rue Ontario jusqu’à l’intersection avec la rue Milton.

28 mars 2012 : Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Concordia à Montréal, indique que la proportion de personnes qui consomment de l’alcool et du cannabis de façon fréquente et problématique est bien plus élevée parmi les adeptes du cyberjeu. Les résultats de cette recherche montrent aussi que les cyberjoueurs pratiquent plusieurs types de jeux, dépensent plus d’argent et accordent plus de temps à cette activité que leurs semblables qui jouent uniquement hors ligne. Pour parvenir à ces conclusions, la chercheuse Sylvia Kairouz et son équipe ont analysé les données d’une enquête portant sur le profil sociodémographique, les habitudes de jeu et l’intensité des comportements de dépendance des adultes qui s’adonnent aux jeux de hasard et d’argent, en ligne ou hors-ligne.

28 mars 2012 : Réaménager le Quartier latin et proposer de nouvelles façons de vivre, découvrir et habiter ce quartier, c’est le but du concours lancé par l’arrondissement de Ville-Marie auprès de designers et de concepteurs montréalais. La thématique principale du concours est axée sur l’expérience urbaine dans ce secteur, de jour comme de nuit. Elle comporte deux volets et les candidats doivent soumettre un projet pour l’un des deux. Dans le premier projet, les concepteurs devront imaginer divers types de logements innovateurs sur le plan de l’architecture, à l’intention d’une population jeune. Dans le deuxième projet, il faut proposer un itinéraire original afin de parcourir et découvrir le Quartier latin. Tous les professionnels en aménagement urbain, architectes, architectes paysagers, urbanistes ou designers urbains ont jusqu’à 16 h, le mardi 8 mai, pour faire part de leur proposition à l’arrondissement Ville-Marie. Le grand public pourra signaler ses coups de cœur au cours du mois de mai en votant en ligne. Les projets reçus seront évalués par un jury de neuf professionnels du milieu et présentés lors d’une exposition publique où on annoncera les lauréats.

Voir aussi la fin de mars : du 29 mars jusqu’au 31 mars 2012.

Voici nos sources d’infos pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>