Ligne du temps : 2012

15 octobre – 21 octobre

15 octobre – 21 octobre

C'est arrivé au Québec du 15 octobre jusqu'au 21 octobre 2012

Voir aussi : semaine précédente du 8 octobre jusqu'au 14 octobre 2012

15 octobre 2012 : Une dispute entre deux hommes s'est terminée en tentative de meurtre, dans un bar du centre-ville de Montréal. L'agression s'est produite peu avant la fermeture des bars, aux alentours de 2 h 40. Les deux hommes se trouvaient alors chez Diana, un établissement licencié situé sur la rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Saint-Marc et Saint-Mathieu. Le conflit entre les deux hommes, dont on ignorait la cause, a dégénéré lorsque l'un d'eux a sorti «un objet tranchant», a indiqué Danny Richer, du Service de police de la Ville de Montréal. La victime, âgée de 22 ans, a été poignardée au haut du corps. Elle a été transportée à l'hôpital, où on craignait pour sa vie.

15 octobre 2012 : Après avoir tenté sans succès de sensibiliser les Montréalais aux dangers de nourrir les ratons laveurs du mont Royal, les policiers passent aux choses sérieuses et remettront désormais des constats d'infractions aux gens pris en flagrant délit. L'amende émise variera de 100 à 300 $ pour une première infraction et pourrait atteindre jusqu'à 1000 $ en cas de récidive. Il existe déjà un règlement municipal interdisant de nourrir les animaux sauvages dans tous les parcs, mais depuis 2010, les autorités ont toujours favorisé la sensibilisation à la punition. Une stratégie qui semble ne pas avoir porté fruit. C'est par souci de sécurité que la Ville a pris cette décision, puisque même si les autorités vaccinent les ratons du mont Royal, «nous ne sommes jamais à l'abri d'un cas de rage», a ajouté Mme De Gagné. Cette pratique répandue de donner à manger aux ratons laveurs, notamment sur le belvédère Camilien-Houde, commence à avoir des conséquences sur le comportement des animaux. Ces derniers, habitués à être nourris par les passants, s'approchent davantage des humains, deviennent de plus en plus gros et peuvent être agressifs lorsqu'ils manquent de nourriture. La Ville de Montréal avait déjà commencé à prendre des moyens pour enrayer le problème. L'an dernier, elle a notamment installé sur le belvédère Camilien-Houde des poubelles munies de couvercles impossibles à ouvrir par des ratons laveurs. On estime à plus de 100 par km2 la population de ratons laveurs dans le parc du Mont-Royal.

15 octobre 2012 : Un certificat en victimologie est désormais offert à la Faculté de l'éducation permanente de l'Université de Montréal. Ce programme multidisciplinaire est destiné principalement aux personnes qui travaillent auprès des victimes d'actes criminels. Offert au trimestre Automne 2012, il est axé sur le phénomène de la victimisation criminelle, à la fois dans sa genèse, son déroulement et ses conséquences. La Faculté de l'éducation permanente souhaite avec ce certificat offrir aux travailleurs qui œuvrent dans le réseau de la santé et des services sociaux, ou encore dans le milieu communautaire ou judiciaire, une formation à la fine pointe des réalités sociales, économiques et politiques de la société québécoise.

15 octobre 2012 : Le président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM), Yves Francoeur, a refusé de condamner les gestes du matricule 728. «Juridiquement, nous représentons Mme Stéfanie Trudeau dans tout recours qui pourrait survenir… C'est pour cette raison que je ne ferai aucune déclaration sur le sujet», a déclaré M. Francoeur. Lors de son bref commentaire, le président de la FPPM a ajouté que son organisation a «la responsabilité juridique et morale» de défendre Mme Trudeau. La policière a été suspendue par le Service de Police de la Ville de Montréal après que des images d'une arrestation musclée qui s'est déroulée dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, le 2 octobre, eurent été diffusées. Elle avait également été filmée pendant le conflit étudiant en train d'asperger sans ménagement au gaz poivre des manifestants.

16 octobre 2012 : L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a perquisitionné ce matin trois entreprises des alentours de Montréal, Construction DJL, à Boucherville, Giuliani G Inc., à Laval, et Asphalte Desjardins Inc., à Terrebonne. La perquisition chez Construction DJL, qui œuvre principalement sur les chantiers routiers, est survenue au lendemain de révélations de Lino Zambito devant la commission Charbonneau au sujet de l'entreprise. Jacques Duchesneau, l'ex-patron de l'UPAC, avait affirmé en juin dernier, lors de son témoignage à la commission, que Construction DJL et Sintra contrôlaient 60% du marché de l'asphalte au Québec. En mars, cette même firme avait été choisie pour la réfection du réseau d'aqueduc et d'égout du boulevard Fort-Saint-Louis, un contrat de 2,9 millions $. C'est la quatrième frappe de l'UPAC en moins de deux semaines. Plusieurs entreprises de construction de Laval, appartenant notamment à Tony Accurso, ainsi que la résidence du maire, Gilles Vaillancourt, avaient été perquisitionnées.

16 octobre 2012 : Le gouvernement Harper va créer le Musée canadien de l'histoire, lequel remplacera le Musée canadien des civilisations situé à Gatineau. Le gouvernement fédéral va présenter des modifications à la Loi sur les musées en vue de changer le nom et le mandat du Musée canadien des civilisations, a annoncé le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, James Moore. «Il s'agit d'une occasion unique de célébrer notre histoire et les grandes réalisations qui ont permis de nous définir en tant que Canadiens, a déclaré le ministre Moore. Les Canadiens méritent d'avoir un musée national de l'histoire qui relate notre passé et présente les trésors de notre pays au monde entier», a déclaré le ministre. C'est la première d'une série de mesures qui mènera au 150e anniversaire du Canada en 2017. Le Musée canadien de l'histoire mettra en valeur les réalisations nationales qui ont contribué à bâtir le pays. On y verra par exemple le dernier crampon de la construction du chemin de fer Canadien Pacifique, le chandail de hockey de Maurice «Rocket» Richard ainsi que des objets provenant du Marathon de l'espoir de Terry Fox. La transformation du musée nécessitera un investissement de 25 millions $.

16 octobre 2012 : Après une «excellente» première rencontre, «presque chaleureuse», avec Stephen Harper il y a quelques jours à Kinshasa, en République démocratique du Congo, Pauline Marois a durci le ton contre Ottawa. La première ministre du Québec a critiqué la politique étrangère du gouvernement conservateur, dans son discours prononcé à l'Institut français des relations internationales. Mme Marois, a fait l'apologie de la souveraineté qui permettrait au Québec de «promulguer toutes ses lois et de mener, en toute indépendance, ses relations internationales». La politique étrangère canadienne «ne correspond ni à nos valeurs ni à nos intérêts», a-t-elle renchéri, rappelant, à titre d'exemple, le retrait du Canada du Protocole de Kyoto. «On se rappellera que Lester B. Pearson, premier ministre canadien et père du concept du maintien de la paix, prix Nobel de la Paix, a inspiré la politique étrangère canadienne pendant 50 ans. Ce n'est maintenant plus le cas», a observé Pauline Marois, déplorant plus tard en point de presse la décision de Stephen Harper d'envoyer des troupes en Afghanistan «qui n'ont pas été seulement (dédiées) à la protection des civils». Mme Marois a également profité de sa deuxième journée dans la capitale française pour rencontrer le premier ministre de la France, Jean-Marc Ayrault, à Matignon, et le ministre français de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici.

17 octobre 2012 : Trois résidents de la région de Trois-Rivières ont perdu la vie dans un accident d'avion à Pickle Lake, dans le Nord de l'Ontario. Il s'agit de Michel Nadeau, le propriétaire de Nadeau Air Service, de l'un de ses mécaniciens, Bernard Mailloux, ainsi que de Yannick Fournier, l'un des propriétaires des restaurants Maman Fournier, selon les familles de MM. Nadeau et Fournier et des amis respectifs. Le quatrième occupant de l'appareil, Jean Fournier, l'oncle de Yannick, a pour sa part survécu à l'écrasement. Il a subi des blessures mineures et a été transporté par voie aérienne à l'hôpital de Winnipeg, au Manitoba. Il semblerait que Jean Fournier venait d'acheter l'avion dans l'Ouest et avait demandé à Michel Nadeau et à son mécanicien de l'accompagner pour ramener l'avion à Trois-Rivières. C'est d'ailleurs M. Nadeau qui pilotait l'appareil. L'avion, un Lake 250 amphibie, avait été fabriqué en 1989 et appartenait jusqu'à tout récemment à une résidente d'Airdrie, en Alberta. Michel Nadeau était un pilote expérimenté qui comptait environ 19 000 heures de vol. Pour Nadeau Air Service, c'est une semaine cauchemar, puisque lundi, un avion-école de la compagnie s'était écrasé près de Victoriaville. L'appareil, un Piper Seneca, était piloté par un élève qui était accompagné d'un instructeur. Les deux hommes ont été blessés, mais leur vie n'est pas en danger.

17 octobre 2012 : Deux commerces du secteur du Mile-End ont été la cible de cocktails Molotov. Un premier cocktail a été lancé devant le bar Primetime, situé au 5008 avenue du Parc. Une trentaine de minutes plus tard, les pompiers ont été appelés à se rendre au Café Ciociaro, situé au 25, rue Saint-Viateur Ouest, pour éteindre un deuxième incendie criminel, provoqué lui aussi par un cocktail Molotov. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) affirme que ce sont les mêmes personnes qui sont derrière ces deux attaques. Aucune arrestation n'a toutefois été effectuée. Les propriétaires de ces deux commerces ne sont pas connus de la police. Le SPVM ignore donc ce qui a pu provoquer ces attaques. En dehors des dommages matériels, les incendies n'ont fait aucun blessé.

17 octobre 2012 : Une importante opération policière de la Sûreté du Québec, en collaboration avec plusieurs autres corps de police, a permis l'arrestation de neuf personnes en lien avec de la pornographie juvénile. Le travail de l'Équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la SQ a débuté en mai 2012, alors que des spécialistes de la cybersurveillance ont repéré sur internet certains individus qui démontraient de l'intérêt sexuel pour des enfants. Sylvain Arbour, 34 ans, de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, fait face à des accusations de possession et de distribution de pornographie juvénile et Yohann Vallée, 40 ans, de Trois-Rivières, est accusé de possession, distribution et production de pornographie juvénile, et d'avoir accédé à de la pornographie juvénile. Il est également accusé d'entreposage illégal d'arme à feu. Les autres personnes arrêtées comparaîtront plus tard. L'opération policière menée conjointement par les policiers de Laval, de Longueuil, de Trois-Rivières et de Terrebonne a également permis de saisir du matériel informatique. L'analyse de ces composantes pourrait permettre de nouvelles accusations. Les policiers invitent la population à transmettre toute information au sujet de l'exploitation sexuelle des jeunes à l'adresse Internet suivante: cyberaide.ca.

18 octobre 2012 : Le frère d'un entrepreneur de la construction lié à la mafia montréalaise a été arrêté,  en compagnie de 14 présumés complices, en prévision de leur extradition en Californie, où ils doivent être jugés pour une fraude de quelque 30 millions $, relié au Télémarketing frauduleux. Ils auraient soutiré 30 millions $ à des aînés.

18 octobre 2012 : Un autre commerce de la métropole a été la cible d'un objet incendiaire, cette fois dans le secteur de Côte-des-Neiges. L'objet a été lancé vers 4 h, dans un commerce de sushis situé sur le chemin Queen-Mary, près de l'intersection avec le boulevard Décarie. Selon Daniel Lacoursière, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, des témoins ont vu deux suspects cagoulés «lancer en direction du restaurant ce qui semblait être un objet incendiaire». L'objet a brisé la vitrine du commerce et s'est enflammé. Il s'est toutefois vite éteint de lui-même, aidé par les gicleurs d'eau du restaurant. «Donc, principalement, le commerce a été endommagé par l'eau», a mentionné M. Lacoursière. Les individus cagoulés ont rapidement pris la fuite après avoir commis leur crime. Ils n'ont pas été retrouvés par les policiers.

18 octobre 2012 : Contrairement à ce qu'avait affirmé mercredi la ministre de la Famille, le Parti québécois ne va pas abolir le libre choix de la langue dans les CPE. Le gouvernement Marois laisse toutefois planer le doute quant à l'application partielle de la Loi 101 dans les services de garde. «Il n'est pas question d'appliquer la loi 101 dans les CPE tels qu'elle est appliquée dans les écoles primaires et dans les écoles secondaires», a tout d'abord lancé Diane De Courcy, ministre responsable de la Charte de la langue française lors d'un point de presse improvisé à la fin du conseil des ministres. Elle a toutefois refusé par la suite de garantir que la loi 101 ne serait pas appliquée dans les services de garde. «C'est ni oui, ni non. Actuellement, je suis à constater un certain nombre de faits et à consulter», a dit Mme De Courcy. Sa consœur Nicole Léger avait pourtant affirmé la veille que l'obligation de se soumettre à la Loi 101 allait apparaître dans le projet de loi visant à la Charte. Les enfants d'immigrants âgés de 0 à 5 ans et fréquentant un service de garde auraient ainsi dû s'initier au français.

marche des zombies

Marche des Zombies. Photo : © GrandQuebec

18 octobre 2012 : La société minière canadienne Stornoway a annoncé avoir franchi une étape importante en vue de l'ouverture d'une première mine de diamants au Québec en 2015, avec l'obtention d'un bail minier auprès du gouvernement de la province. Ce bail consacre le transfèrement du titre minier du gouvernement à Stornoway pour une durée de 20 ans, a indiqué la société d'exploration dans un communiqué. Stornoway «s'attend» maintenant à recevoir «bientôt» le «certificat d'autorisation» du projet Renard, dernière étape en vue d'un investissement prévu de 802 millions de dollars canadiens (818 millions de dollars américains). Cette annonce fait bondir de près de 5% l'action de Stornoway dans les premières transactions de la matinée à la Bourse de Toronto jeudi, à 0,65$. Situé dans le centre-nord du Québec, dans la région de la baie James, le projet Renard pourrait ouvrir la voie à une importante exploitation de diamants bruts de grande valeur. Selon une étude de faisabilité publiée en 2011, les "réserves minérales probables" s'établissent à 18 millions de carats et celles «présumées» à 17,5 millions de carats. Le site recèle également un «potentiel d'exploration supplémentaire» hors projet, qui pourrait atteindre de 23,5 à 48,5 millions de carats. Les coûts d'exploitation de la mine, qui aurait une durée de vie initiale de 11 ans, sont estimés à 54,71$ la tonne.

19 octobre 2012 : Un enseignant de mathématiques de l'école secondaire André-Laurendeau a été arrêté pour production et possession de GHB, soit la drogue du viol. Il s'agit de Michel Jr Vincent, un résident du Vieux-Longueuil âgé de 37 ans. Il a été appréhendé par l'Escouade régionale mixte des gangs de rue dans la nuit du 12 et 13 octobre. Les policiers ont trouvé dans sa résidence de la rue Béliveau 55 litres de GHB. Cela équivaut à 50 000 petites doses dont la valeur totale est d'environ 250 000$. L'enquête sur cet individu a commencé il y a quelques semaines». Vincent devra comparaître de nouveau au Palais de Justice de Longueuil lundi pour son enquête sur remise en liberté. De son côté, la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) a eu connaissance de la situation et dès que la CSMV a été informée qu'une enquête avait lieu, elle a relevé l'enseignant de ses fonctions, le temps de l'enquête, informe la conseillère en communication, Catherine Giroux. Lorsque les conclusions seront disponibles, la CSMV prendra les mesures nécessaires envers cette personne.

19 octobre 2012 : Un Montréalais établi en Colombie-Britannique a été tué par balle lors d'une fusillade au Honduras. Les médias locaux précisent que Themy Alexandre Vallée-Apostolakis, âgé de 34 ans, est un agent de conservation de Pêches et Océans Canada pour la région du Pacifique. Au moment des événements, l'homme se trouvait dans un bar de Coxen Hole, dans l'île de Roatan, avec un ami et deux femmes. Ils ont quitté peu après minuit et ont emprunté un chemin à l'écart de la route principale. Deux hommes à bord d'une camionnette les ont abordés avant de les menacer à la pointe d'une arme à feu et de les voler. Selon un média local, en voulant tirer un coup dans les airs pour «avertir» ses victimes, l'un des suspects a atteint Vallée à la tête. Il a été transporté à l'hôpital, où son décès a été constaté. Les voleurs ont pris la fuite avec comme seul butin un téléphone cellulaire. Les policiers ont arrêté un suspect dans cette affaire, soit Eon Stewart Carter, 27 ans, qui conduisait la camionnette. Les autorités sont à la recherche du deuxième suspect, Roger Natividad Ruiz Avila, un homme de 22 ans. C'est lui qui aurait tiré la balle ayant tué Themy Alexandre Vallée-Apostolakis. La victime était en vacances au Honduras depuis le 8 octobre. Il avait d'ailleurs modifié les informations de son voyage sur sa page Facebook. Toujours selon sa page Facebook, il avait passé une semaine dans la métropole québécoise pour visiter des amis avant de s'envoler pour le Honduras.

19 octobre 2012 : Un centre d'entrainement de la Petite Italie a été la cible d'un attentat au cocktail Molotov, ce matin, à Montréal. L'objet incendiaire a été lancé, peu avant 5h, dans la vitrine du Kardiologik, situé au 7345 boulevard Saint-Laurent, au nord de la rue Jean-Talon. Le début d'incendie, qui a causé peu de dommages, a été immédiatement maitrisé par les pompiers appelés à se rendre sur place. L'enquête a été transférée au Service de police de la Ville de Montréal, qui tentera de faire la lumière sur cette histoire. Le propriétaire de l'endroit est furieux et dit ne pas comprendre pourquoi son commerce a été la cible de cet attentat. Il affirme n'avoir aucun ennemi connu. Peu avant 6h, aucun suspect n'avait été arrêté en lien avec cet événement. Rappelons que quelques objets incendiaires du genre ont été lancés contre des commerces montréalais, au cours des derniers jours. Impossible de savoir s'il y a un lien à faire entre les différents événements.

marche des zombies

Marche des Zombies. Photo : © GrandQuebec

20 octobre 2012 : La ville de Montréal a été envahie par une foule de zombies. La Marche des zombies déjà annuelle a eu lieu dans le centre-ville. Elle est partie de la Place des Arts vers 15 heures pour aboutir dans la salle de spectacles Les Katacombes, après avoir parcouru les rues du Vieux-Montréal et descendre au Vieux-Port.

20 octobre 2012 : Un grand nombre d'autochtones du Canada et des États-Unis auront le regard tourné vers Rome dimanche prochain. Le pape Benoît XVI canonisera, lors d'une cérémonie sur la place Saint-Pierre, la première sainte autochtone nord-américaine, Kateri Tekakwitha, dont le corps est enterré près de la réserve mohawk de Kahnawake, dans la région de Montréal. «Tout le monde à Kahnawake sait qui elle est», a expliqué le porte-parole du conseil de bande de Kahnawake, Joe Delaronde. Lorsqu'on se promène à Kahnawake, il est impossible de passer outre à la présence de Kateri Tekakwitha. Une école, un centre communautaire, un hôpital portent son prénom et l'île où sont célébrés les pow-wow est baptisée de son nom de famille. Même si la pratique de la religion catholique a diminué à Kahnawake, comme ailleurs au Québec, la canonisation de la sainte autochtone suscite un intérêt dans la réserve de 10 000 habitants. Quelque 250 personnes, dont la majorité résident à Kahnawake, ont fait le voyage jusqu'à Rome pour être témoins de l'événement historique. Le grand chef de bande Michael Delisle sera présent. Biograqphie de Kateri Tekakwitha : On a surnommé Kateri Tekakwitha le «Lys des Agniers» (le nom ancien des Mohawks), cette fleur symbolisant sa pureté.

20 octobre 2012 :
La sixième campagne Famille sans fumée, lancée ce matin, veut sensibiliser les parents aux dangers de la fumée secondaire pour les enfants. Au Québec, plus de 89 000 enfants -environ un enfant sur 10- sont exposés à cette fumée, le pire résultat au Canada. Organisée par ACTI-MENU, une entreprise à vocation sociale, la campagne rappelle aux parents et à la population que la meilleure façon de protéger les enfants de la fumée secondaire de la cigarette est tout simplement d'aller fumer à l'extérieur. Certains adultes croient éviter les dangers de la fumée secondaire en allant fumer sous une hotte, près d'un système de ventilation, d'une porte-fenêtre ou dans une pièce fermée, mais c'est nettement insuffisant, a souligné la Dre Roxane Néron, omnipraticienne et porte-parole de la campagne Famille sans fumée. «Aucun système de ventilation n'est assez puissant pour éliminer les substances toxiques de la fumée secondaire produite dans la maison, a-t-elle précisé par voie de communiqué. La seule stratégie efficace pour protéger les enfants est que tout fumeur grille sa cigarette dehors.» Le Québec détient le triste record de la province où le plus d'enfants de 0 à 11 ans sont exposés à cette fumée, environ 9% de la population totale d'enfants, soit plus du double de la moyenne canadienne. De plus, seulement 43% des familles québécoises interdisent la cigarette dans la maison, comparativement à 64% en moyenne dans le reste du Canada.

20 octobre 2012 : Une voiture de la Sûreté du Québec (SQ) a fait une embardée spectaculaire, en début d'après-midi sur la route 138 près de Neuville, à l'ouest de Québec, blessant ainsi légèrement l'agent qui se serait endormi à bord. «Les premiers mots qu'il a exprimés après qu'on ait brisé la fenêtre de l'auto c'est qu'il s'était endormi », a expliqué le premier intervenant Davis Gagnon. L'agent roulait en direction est sur la route 138 lorsqu'il a dévié de sa trajectoire en traversant la voie inverse. Il a finalement foncé dans le terre-plein avant que son véhicule de patrouille ne fasse un saut et termine sa course sur le toit, dans l'entrée d'une résidence. Le policier a dû être transporté par ambulance, souffrant de blessures mineures. «La voiture ne roulait pas à une vitesse élevée », a confirmé le témoin. La SQ a elle aussi indiqué que la première hypothèse serait le sommeil.

march of zombies

Marche des Zombies. Photo : © GrandQuebec

21 octobre 2012 : Un homme d'une trentaine d'années a subi de sérieuses blessures à la tête après être tombé d'une falaise, dans le Vieux-Québec. La victime a voulu aider une femme à récupérer son téléphone cellulaire qu'elle avait échappé dans une falaise située face au 3, rue des Remparts. En tentant de descendre, l’homme a perdu pied et s'est lourdement cogné la tête contre des rochers après une chute d'une quinzaine de mètres. Selon Stéphane Dufresne, lieutenant au Service de police de la Ville de Québec, les policiers, pompiers et paramédics ont mis plus une heure pour secourir l'homme inconscient et le sortir de cette fâcheuse position. Les services de pompiers spécialisés dans les sauvetages en hauteur ont notamment été requis. L'homme était toujours inconscient lors de son transport à l'hôpital, mais les médecins ont précisé ne pas craindre pour sa vie, en début de matinée.

21 octobre 2012 : Kateri Tekakwitha a été canonisée en même temps que six autres saints, ce matin, au Vatican, à l’occasion d’une cérémonie présidée par le pape Benoît XVI. Elle devient ainsi la première femme amérindienne de l’Amérique du Nord à être proclamée au rang de sainte. «Kateri nous impressionne par l'action de sa grâce dans sa vie, en l'absence de soutien extérieur, et par son courage dans sa vocation si particulière. En elle, foi et culture s'enrichissent. Que son exemple nous aide à vivre là où nous sommes, sans renier qui nous sommes», a notamment déclaré le pape devant environ 80 000 fidèles, dont 1500 pèlerins canadiens, selon l'AFP. À Rome pour la canonisation, l'archevêque de Québec, Gérald Cyprien-Lacroix s'est réjoui de voir l'engouement des Canadiens pour sainte Kateri Tekakiwtha. Mgr Cyprien-Lacroix a rencontré sur place plusieurs autochtones. De son côté, le premier ministre du Canada Stephen Harper considère cette canonisation comme «un grand honneur et un heureux événement». L’église de la mission Saint-François-Xavier à Kahnawake était comble pour la messe qui a suivi la diffusion de la canonisation de Kateri Tekakwitha à Rome. Mgr Jaques Berthelet, évêque émérite du diocèse de Saint-Jean-Longueuil, a présidé une cérémonie qui s’est déroulée tantôt en anglais, tantôt en français.
 
21 octobre 2012 : L’église Notre-Dame-de-Lorette était pleine à craquer, dimanche, à wendake, dans la région de Québec, à l’occasion de la messe organisée en l’honneur de Kateri Tekakwitha, canonisée à Rome par le pape Benoît XVI. Une grande partie de la communauté huronne-wendat s’est en effet déplacée pour célébrer sa première sainte amérindienne. Pour le grand chef Konrad Sioui, c’était une journée historique. «On fête une autodétermination, on fête l’aboutissement d’un grand sentier dans lequel on a marché et grâce à ça, on sent que, de plus en plus, nous avons notre place au Québec et partout dans le monde.»

21 octobre 2012 : Les élus de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve demandent la mise sur pied d'une équipe de soutien en urgence psychosociale auprès des personnes prostituées dans le secteur sud-ouest de l'arrondissement au printemps 2013. Le maire de l'arrondissement, Réal Ménard, souhaite combattre la prostitution à Hochelaga par la création d'un organisme qui serait chargé de la gestion d'une vingtaine d'appartements supervisés dédiés aux personnes prostituées. «On veut favoriser une intervention multidisciplinaire, a expliqué M. Ménard, – une intervention qui impliquera des policiers du SPVM, des travailleurs de rue, des infirmiers et des travailleurs sociaux.» «Ce qui dérange, ce sont les incivilités qui accompagnent la prostitution, a affirmé Laurent Blanchard, conseiller d'Hochelaga. Ça amène des piqueries. Ça veut dire une clientèle douteuse, des gens agressifs. Au fond, c'est le dérangement du voisinage qui nous dérange un peu plus, et pas l'acte de prostitution en tant que tel.» M. Ménard souhaite que l'équipe puisse être sur le terrain sept jours sur sept, entre 20h et 1h.

À lire également : la période du 29 octobre jusqu'au 31 octobre 2012.

Sources :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>