Ligne du temps : 2012

15 juillet – 21 juillet

15 juillet – 21 juillet

C'est arrivé au Québec du 15 juillet au 21 juillet 2012

Voir aussi : semaine précédente du 8 juillet au 14 juillet 2012

15 juillet 2012 : Les Montréalais en sueur ont cherché à fuir à tout prix la chaleur accablante qui a pris racine dans la région. Même si le soleil était caché derrière un écran de nuages durant la journée, la chaleur et l’humidité pesaient lourd. Le mercure a dépassé les 30 degrés Celsius et a frisé le 40 degrés avec le facteur Humidex. Le parc du Mont-Royal était une véritable oasis de fraîcheur en ce dimanche de canicule. De nombreuses personnes avaient transporté leur nécessaire pour y passer une journée agréable. Des Montréalais profitaient des installations pour faire du funambulisme, pour piqueniquer, prendre une boisson alcoolisée ou simplement lire un livre. Partout dans la ville, les pataugeoires, jeux d’eau et piscines fourmillaient d’adultes et d’enfants.

15 juillet 2012 : Le corps d’un homme d’origine autochtone a été retrouvé en bordure d’une voie ferrée, à la hauteur de la 4e Rue, à Val-d’Or. La Sûreté du Québec (SQ) a amorcé une enquête dans ce dossier. Les policiers ont délimité la zone où le corps a été découvert et ont recouvert la dépouille d'une bâche. Selon les quelques informations dont disposait la SQ, dimanche matin, l’homme aurait entre 35 et 40 ans. Son corps ne portait aucune marque de violence, à première vue. Une autopsie devra être pratiquée sur la dépouille, premièrement dans le but de l'identifier, mais aussi pour connaître les causes de son décès. Il était impossible de savoir, vers 8 h, si l'homme était porté disparu ou même de savoir à quand remonte le décès.

12 juillet 2012 : Le Réseau-Environnement a organisé aujourd’hui la Journée compte-gouttes pour sensibiliser les citoyens à l’importance d’économiser l’eau potable. «On doit respecter collectivement les interdictions d’arrosage ou les restrictions d’arrosage », a insisté la directrice générale de l’organisme à but non lucratif, Stéphanie Myre, alors que la canicule continuait d’écraser le Sud du Québec. Mme Myre a expliqué que l'utilisation d'un boyau d’arrosage utilise 1000 litres d’eau par heure. «Si on prend quelques familles au Québec qui font ça, ça fait un nombre immense de litres d’eau qui passe. C’est énorme.» Pour éviter l’utilisation excessive de l'eau potable, le Réseau-Environnement, qui organise cette journée pour la quatrième année consécutive, suggère plusieurs petits trucs, comme de prendre des douches moins longues ou installer un pommeau de douche à débit réduit, couper l’eau en lavant la vaisselle ou en se brossant les dents, ne pas utiliser la toilette inutilement comme poubelle, ou encore mettre un pichet d’eau au réfrigérateur. Des agents de sensibilisation étaient présents dans les 124 municipalités qui participent au programme au Québec. Quelques chiffres sur l'eau potable : La consommation d’eau potable double durant l’été; au Québec, seulement 10% des réserves en eau sont disponibles dans les régions habitées ; 98% des Canadiens habitent au sud du pays, qui contient seulement 38% de l’eau douce; au Québec, le traitement d’un mètre cube d’eau (1000 litres) coûte 1,51 $.

goutte_d_eau

Goutte d'eau. Présentation artistique au Complexe Desjardins. Photo : © GrandQuebec

16 juillet 2012 : Un homme a été tué par arme à feu, dans l’arrondissement de LaSalle, à Montréal. Il a été atteint par au moins un projectile au haut du corps alors qu’il se présentait dans une résidence de la rue Gamelin, près de la rue Georges. Un important périmètre de sécurité a été mis en place dans le secteur. Il s’agit du 16e homicide à survenir sur l’île de Montréal depuis le début de l’année. La victime du meurtre est liée au crime organisé. Il s’agit de Walter Ricardo Gutierrez, 60 ans. Au milieu des années 1990, Walter Ricardo Gutierrez avait été arrêté et condamné avec plusieurs individus liés au Clan Rizuto dans l’opération du faux bureau de change de la GRC sur la rue Peel, au centre-ville de Montréal. Sans le savoir, les suspects dans cette affaire ont blanchi près de 100M$ de profits de la vente de cocaïne et de haschisch durant trois ans dans ce bureau de change qui était opéré par la police fédérale. Quarante-deux individus avaient été arrêtés dans cette opération, dont Vincenzo «Jimmy» Di Maulo, un Calabrais autrefois proche des Cotroni, et trois avocats. Parmi eux, on retrouvait Joseph Lagana dont le bureau était situé en face du faux bureau de change de la GRC. Walter Gutierrez a été condamné deux fois à des peines de deux ans et sept ans de prison pour des affaires complot et de cocaïne. En ce qui a trait au mobile du crime, toutes les hypothèses sont ouvertes. Il pourrait s’agir d'un règlement de compte, d’une dispute entre clans ou encore d’un autre chapitre de la lutte d’influence amorcée avant la chute du clan Rizzuto et qui se poursuit toujours depuis.

17 juillet 2012 : Jean Charest a annoncé mardi, à Fermont, un programme d’infrastructure de 200 millions $ pour les municipalités nordiques concernées par le Plan Nord. « Pendant que l'Europe est déchirée entre couper les dépenses ou les augmenter pour redémarrer l'économie, le Québec a une réponse : l’exploitation des ressources naturelles et le Plan Nord», a déclaré M. Charest. Le premier ministre a quitté Fermont au Havre-Saint-Pierre, où il visitera le chantier de La Romaine, avant d’aller en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Il a estimé que l’économie et l’emploi seront des enjeux électoraux majeurs. «Les Québécois auront à choisir dans quelle société ils veulent vivre», a-t-il lancé. «L'économie mondiale est chancelante et très fragile, plus encore qu’il y a six mois. L’Europe va mal et les États-Unis vivent un ralentissement. Même la croissance économique de la Chine, de l’Inde et du Brésil a déçu», selon lui. L’injection de 200 millions $ dans le programme Québec-Municipalité s'adresse aux 34 municipalités ou MRC situées sur le territoire du Plan Nord. Il permettra à celles-ci de développer leurs infrastructures. Au ministère des Affaires municipales, on indique que ce sont les projets d’infrastructure d’eau potable et d'épuration des eaux usées qui seront priorisés.

17 juillet 2012 : Des enveloppes suspectes ont mis les autorités sur un pied d’alerte dans un centre de tri de Postes Canada dans l’arrondissement de Saint-Laurent, à Montréal, puis dans un bureau de poste de Sainte-Julie en Montérégie qui a été évacué. Dans l'arrondissement de Saint-Laurent, quatre employés ont été incommodés après avoir ouvert une enveloppe adressée à Luka Rocco Magnotta, même si la substance retrouvée était finalement inoffensive. L’un d’entre eux a été hospitalisé par mesure préventive et quinze personnes ont été mises en quarantaine pendant plus d'une heure. À Sainte-Julie, un employé de Postes Canada a contacté les policiers pour les prévenir que de la poudre brunâtre avait été retrouvée dans le fond d’un bac en plastique contenant des colis. Ce bac venait du centre de tri de l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal, où une alerte avait été déclenchée plus tôt. Au total, 75 personnes, dont une vingtaine d,employés du bureau de poste, ont été évacuées du bâtiment du boulevard Saint-Joseph où se trouvent également un CLSC et d’autres bureaux.

17 juillet 2012 : Un violent incendie a ravagé l’entrepôt principal de la quincaillerie Patrick Morin, à Lavaltrie, dans la région de Lanaudière. L’alerte générale a été donnée aux pompiers de la MRC D’Autray. Les sapeurs des municipalités de Joliette, Saint-Sulpice, Saint-Élisabeth, Lanoraie, Saint-Charles-Borromée et Repentigny ont été appelés en renfort pour éteindre le feu qui a ravagé le 260, rue Saint-Antoine Nord. Le toit de l'entrepôt principal s’est effondré. Un pompier a d'ailleurs dû être évacué en ambulance en raison de la chaleur extrême du brasier. Dans la rue, plusieurs témoins ont raconté avoir entendu des explosions qui pourraient être des bonbonnes de propane du commerce. L’incendie, malgré sa violence, ne semble pas avoir touché la bâtisse principale ni le Provigo à proximité. Durant l'intervention des pompiers, le quartier a été bouclé et les magasins ont tous été fermés.

18 juillet 2012 : Raphaël Derome a été couronné trois fois aux États-Unis lors du Red Bull Wake Open.  Ce jeune athlète québécois a excellé dans les trois disciplines de la compétition mondiale de planche nautique à Tampa, en Floride.

18 juillet 2012 : Une enveloppe suspecte a été découverte dans un commerce d’affaires de l’édifice situé au 2001 rue McGill, à Montréal. Cet édifice abrite également les bureaux du premier ministre Jean Charest. Des expertises ont été effectuées pour déterminer la nature de la substance, qui s’est avérée inoffensive, a indiqué la police de Montréal. Le matin, deux employés de l’édifice ont ouvert l’enveloppe qui contenait une substance suspecte avec laquelle ils sont entrés en contact. Ces derniers ont été isolés dans l’édifice, mais ils ne présenteraient aucun symptôme physique, a indiqué le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, Dany Richer. L’événement a nécessité un important déploiement policier à l’angle des rues Sherbrooke et de l’Avenue Mcgill College.

basilique notre dame montréal

Basilique Notre-Dame-de-Montréal. Photo : © GrandQuebec

18 juillet 2012 : Un vaste périmètre de sécurité a été établi par la police en face de la basilique Notre-Dame dans le Vieux-Montréal, en raison d’un homme suicidaire armé qui a par la suite été arrêté sain et sauf. Après des pourparlers avec la police, cet homme a lancé son arme au sol en avant de lui. Il a alors été arrêté par les policiers. L’homme, qui menaçait de se suicider, avait pointé son arme contre lui, selon le Service de police de Montréal. La place d’Armes avait donc été évacuée. Par mesure de sécurité, un large périmètre policier avait été établi. Le quadrilatère délimité par le boulevard Saint-Laurent et la rue McGill, ainsi que par les rues Saint-Jacques et Saint-Paul, a été interdit à la circulation, ce qui a entraîné de la congestion dans ce secteur. Des négociateurs avaient été envoyés sur place pour tenter de le raisonner. Le Groupe tactique d’intervention du SPVM était aussi là. Des ambulanciers ont été demandés pour que l'homme en détresse soit transporté à l'hôpital afin de subir une évaluation psychologique.

18 juillet 2012 : Un homme a été grièvement blessé à la suite d’une poursuite policière dans le secteur de Sainte-Rose à Laval. Le suspect roulant en VTT était pris en chasse par des policiers, lorsque l’accident est survenu. La police de Laval n’était pas en mesure de fournir d’autres détails, mais elle a précisé que l’homme avait été sérieusement blessé. L’accident s’est produit à l’angle des avenues Marc-Aurèle-Fortin et de la Renaissance. Des champs se trouvent à proximité ce qui pourrait expliquer la présence du VTT dans le secteur. L’avenue de la Renaissance a été fermée à la circulation tout juste à l’est de l’autoroute 15.

19 juillet 2012 : Quatre nouvelles catégories de produits, jugés nocifs pour l’environnement font désormais partie du Règlement sur la récupération par les entreprises québécoises. Les appareils électroniques, les lampes au mercure, les antigels et les nettoyeurs à freins, ainsi que les piles devront être recyclées adéquatement par toutes les entreprises de la province a décrété le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs.  La loi 89, récemment adoptée, permet au ministère d’imposer des amendes, ou sanctions administratives pécuniaires, aux entreprises récalcitrantes, et ce, sans faire appel à la justice. D’ici 2015, le ministère s’attend à ce que 20 % des piles non rechargeables et 25 % des piles rechargeables soient récupérées. Le pourcentage s’élève à 40 % pour les tubes fluorescents, ainsi que pour les appareils électroniques, à l’exception les cellulaires et téléphones, pour lesquels l’objectif est de 25 %. Enfin, le ministère désire pouvoir recycler 5 % des produits antigels et nettoyeurs à freins.

19 juillet 2012 : Un homme de 65 ans se trouve dans un état critique après que la pelle mécanique qu’il opérait eut basculé dans la carrière d’une mine, à Saint-Barthélémy, dans la région de Lanaudière. L’opérateur, un travailleur expérimenté, selon les informations de la Sûreté du Québec (SQ), s‘affairait à dégager des roches sur le terrain de la mine. La victime qui a fait une chute d’environ six mètres souffre de blessures à la tête et au thorax. L’homme a été transporté dans un centre hospitalier de Joliette, puis transféré vers Montréal» La mine a été fermée et les enquêteurs de la SQ et de CSST devaient revenir sur les lieux pour déterminer les circonstances de l’accident.

20 juillet 2012 : Quatre détrousseurs roumains qui s’en prenaient aux personnes âgées ont été condamnés à des peines allant jusqu'à trois ans et demi de prison. Ces sentences devraient maintenant faire jurisprudence au Québec, où ces crimes commencent à être dénoncés. Florentin Gurzu, qui faisait partie du groupe, purgera 42 mois de pénitencier.

basilique notre dame de montréal intérieur

Basilique Notre-Dame-de-Montréal. Photo : © GrandQuebec

20 juillet 2012 : Les funérailles du pompier Thierry Godfrind, mort en service il y a une semaine à Montréal, ont donné lieu à des adieux émouvants alors que des sapeurs de partout au Canada et aussi des États-Unis se sont déplacés pour lui rendre un vibrant hommage, à la Basilique Notre-Dame. Un impressionnant cortège a été déployé dans le Vieux-Montréal en vue de raccompagner le pompier vers sa dernière demeure. «C’est un jour sombre, a dit le chef de division Richard Liebmann. C’est toujours triste quand une personne perd la vie en servant la population.» La dépouille de l’homme de 39 ans qui résidait à L’Assomption a d'abord été exposée à l’hôtel de ville pour ensuite être hissée sur un camion. Le cortège s’est ensuite déplacé vers la basilique. Des milliers d’hommes en uniforme sont passés sous une arche constituée de deux échelles de camion de pompier hissées vers le ciel. Un drapeau du Service de sécurité incendie de Montréal a été accroché à la rencontre des deux échelles. Policiers, ambulanciers, garde-côtes, gardiens de prison, plusieurs professionnels issus de divers services d'urgence se sont réunis en ce jour de deuil. Les pompiers venaient de partout au Québec, arborant fièrement leur badge régional, et parfois leur drapeau. Ils provenaient aussi de Vancouver, Halifax, Toronto, du Vermont et de l’État de New York.

20 juillet 2012 : Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné des députés Georges Mamelonet (Gaspé) et Damien Arsenault (Bonaventure), a annoncé, à Gaspé, le lancement d’un quatrième appel d’offres pour l'installation de 700 MW d’énergie éolienne au Québec. «Les emplois sont là pour rester», a lancé M. Charest. Cette annonce assure le maintien des emplois associés à cette industrie en Gaspésie et dans la MRC de Matane ainsi que dans d'autres régions de la province. Au cours des dernières années, l’industrie éolienne a généré la création de 3000 emplois au Québec, dont 1000 en Gaspésie. Selon le premier ministre, c’est au moins 30 % du coût des éoliennes qui sera dépensé dans la région de la Gaspésie et dans la MRC de Matane, alors que 60 % des coûts globaux seront dépensés au Québec. L’objectif de la Stratégie énergétique du Québec 2006-2015 visant à produire 4000 MW d’énergie éolienne sera ainsi atteint. Le gouvernement publiera cet automne deux projets de règlements: un pour un appel d’offres de 450 MW au privé et, l’autre, pour un programme d’achat de 250 MW pour les projets issus des communautés autochtones. La filière éolienne générera à terme des investissements totaux évalués à 10 milliards $.

20 juillet 2012 : Les quelque 45,5 millions de pneus hors d’usage entreposés au Québec ont tous trouvé le chemin du recyclage et de la valorisation. Le ministre de l’Environnement, Pierre Arcand, a souligné ce geste «hautement symbolique pour l’environnement». Ce matin, le dernier site d’entreposage en activité, celui de Franklin, en Montérégie, a été vidé de son dernier pneu usagé. Ce site en a déjà compté plus de 22 millions. Plus de 800 sites ont été vidés de pneus usagés depuis 2001 avec la mise en place d’un programme gouvernemental. Environ 11 000 points de collecte sont desservis au Québec afin de permettre la récupération et le recyclage des pneus hors d’usage. Le programme a été mis en place par souci environnemental, mais également afin d’éviter une autre catastrophe comme celle causée par le violent incendie survenu en 1990 dans un site d’entreposage de pneus usés à Saint-Amable. En 1996, le gouvernement du Québec confiait à RECYC-QUÉBEC le premier programme de gestion intégrée des pneus afin de développer le recyclage et la valorisation des pneus hors d'usage générés annuellement. Un deuxième programme distinct, également géré par RECYC-QUÉBEC, voyait aussi le jour en 2001 pour les pneus hors d'usage entreposés depuis des décennies. L’industrie de la revalorisation des pneus emploie plus de 500 personnes et génère un chiffre d’affaires de près de 40 millions $ annuellement.

20 juillet 2012 : Les résidents du quartier Sainte-Cécile, à Trois-Rivières, sont en émoi. Un homme d’une trentaine d’années a perdu la vie sous leurs yeux en tentant de sauter d’un toit à un autre. C’est derrière une clôture que des voisins ont fait la macabre découverte. Quelques minutes plus tôt, du bruit provenant du toit a attiré l’attention des locataires. Dans la rue, les passants ont à peine eu le temps d'intervenir. Les résidents de quartier ne comprennent absolument pas ce qui a pu motiver cet homme âgé entre 30 et 40 ans. Certains pensent que la victime a pu être influencée par la folie entourant le lancement du film Batman alors que douze personnes sont mortes, jeudi soir, dans une fusillade au Colorado. Ce n’est pas la première fois qu'un incident malheureux survient dans le secteur. Ironiquement, l’an dernier, une voiture a terminé sa course dans ce même bâtiment. Il y a quelques semaines, une tentative de meurtre a eu lieu à quelques pas de là. Une fusillade a aussi paralysé tout le quartier. Un coroner a été mandaté pour élucider les circonstances de cette mystérieuse chute.

21 juillet 2012 : Les vacances ont commencé pour plus de 150 000 travailleurs de la construction, qui partent pour une pause bien méritée de deux semaines. Il y a bien quelques travailleurs qui vont traverser la frontière pour profiter des plages américaines, mais la grande majorité d'entre eux vont demeurer ici, au Québec, ce qui va créer des retombées économiques importantes pour la province. Environ 80% des chèques de vacances seront dépensés ici. «C'est excellent pour l'économie du Québec et ce n'est pas surprenant. La météo ne doit pas être étrangère à ce phénomène-là, quand on fait des sondages», croit Paul Arsenault, titulaire de la Chaire de tourisme Transat à l'UQAM. Les vacances de la construction entraînent souvent de longs délais d’attente aux douanes pour les Québécois qui se dirigent vers les États-Unis.

Voir aussi : la période du 22 juillet jusqu'au 28 juillet 2012.

Les sources d'infos pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>