Ligne du temps : 2012

1er août – 7 août

1er août – 7 août

C'est arrivé au Québec du 1er août au  7 août 2012

Voir aussi : semaine précédente du 28 juillet au 31 juillet 2012

1er août 2012 : Jean Charest annonce les élections. Le premier ministre du Québec appelle les Québécois aux urnes le 4 septembre prochain. À la dissolution de la 39e législature, la province du Québec compte 125 sièges (dont un vacant). Le conflit étudiant sera au centre de la campagne qui s’annonce.

1er août 2012 : L`Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM) a tracé un des pires bilans des dix dernières années pour le mois de juillet de l’achalandage touristique dans ses établissements, malgré un certain essoufflement du conflit étudiants. Le taux d’occupation des hôtels de la métropole le mois dernier a chuté de 12,5% par rapport à la même période l’an dernier. Les revenus découlant de la location des chambres ont dégringolé de 14,6% toujours en juillet, selon les données de l’AHGM.

1er août 2012 : Le Règlement sur les pénalités pour appuyer la Loi sur les ponts et tunnels internationaux est entrée en vigueur. Ce règlement permet au gouvernement fédéral de sanctionner les propriétaires de ces infrastructures en cas de négligence concernant leur exploitation, leur sûreté et leur entretien. Un seul de ses ponts se trouve au Québec, le pont Glen Sutton qui permet de se rendre aux États-Unis.

1er août 2012 : Une course à talons hauts a donné le coup d’envoi au Festival Mode et Design. Sous un soleil plombant, 29 femmes et un homme ont enfilé des talons pour faire une course à relais de 100 mètres en équipe de deux. Deux mannequins de l’Agence Ema, Myriam Côté et Jennifer Kalemba, ont remporté la course. Les gagnantes ont reçu ensemble un prix comprenant un chèque cadeau pour un forfait au spa Bota Bota dans le Vieux Port.

2 août 2012 : Une pancarte électorale illustrant Mario Dumont et son défunt parti de l’ADQ en a fait sursauter plus d’un à Montmagny. Les nostalgiques se sont-ils manifestés? Ou certains ont-ils voulu faire un pied de nez à la campagne qui s’amorce? C’est une image plutôt insolite dans le paysage politique actuel.

2 août 2012 : Un travailleur de la compagnie de papier Rolland, une division de Cascades, a perdu la vie à l’usine de Saint-Jérôme, dans les Laurentides. La victime, un homme célibataire de 52 ans, occupait la fonction de technicien au sein de l’entreprise et cumulait près de 25 ans d'expérience. L’homme est mort écrasé par un chariot élévateur qui a reculé sur lui et l’a coincé contre un rouleau de papier de quatre mètres de diamètre, dans le département de l’expédition. L’employé qui opérait le chariot n'aurait pas vu la victime, qui était en train de prendre un échantillon sur le rouleau au moment du drame. Une enquête de la CSST ainsi que de la Sûreté du Québec est en cours pour faire la lumière sur les causes exactes de cet accident, dont personne n’a été témoin. Un service d'aide psychologique a été offert aux employés la journée même. Pour le moment, les opérations de l’entreprise sont suspendues et on ne prévoyait pas rouvrir avant un jour ou deux, a avancé le porte-parole de l’entreprise.

2 août 2012 : Près de 75 cyclistes se sont rassemblés au square Phillips, à Montréal, afin de démontrer leur appui envers Antoine Ancelin, un messager à vélo de 33 ans qui aurait vraisemblablement été agressé par le conducteur d’une voiture. «On veut montrer notre support et envoyer des ondes positives à Antoine, a expliqué Tommy Loyer, l'un des organisateurs du rassemblement. Qu’on le connaisse ou pas, ça nous a choqués […] on n’est pas là pour pointer du doigt les automobilistes, on veut ouvrir une discussion, on veut inclure tout le monde», a précisé le jeune homme qui, tout comme la victime, a été messager à vélo par le passé. Antoine Ancelin, âgé de 33 ans, aurait été agressé par le conducteur d’une voiture après avoir donné des coups sur son véhicule. L’incident s’est produit sur le boulevard Maisonneuve, entre l’avenue McGill College et la rue University. Selon les informations recueillies jusqu’à présent, le conducteur aurait volontairement heurté le cycliste avec sa voiture. La victime a ensuite été transportée à l’hôpital pour des blessures sérieuses. «Il est toujours dans un état critique, mais stable. Sa vie ne serait plus en danger», a indiqué la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Anie Lemieux. Le rassemblement de vendredi soir avait également pour but de rappeler aux différents usagers de la route qu’ils ne sont pas seuls. «Le cyclisme est souvent l’autre mode de transport. On veut montrer qu'on est là et qu'il faut cohabiter», a soutenu Cam Novak, l’un des instigateurs du rassemblement. Le suspect dans cette affaire, un homme de 22 ans, a été libéré sous promesse de comparaître. Il devrait se présenter devant les tribunaux au mois d’octobre prochain pour faire face à des accusations de conduite dangereuse, d’agression armée et de négligence criminelle, a précisé la porte-parole du SPVM.

3 août 2012 : Les passionnés de la culture populaire nippone se réunissent à Montréal pour le congrès Otakuthon pour célébrer leur passion : les mangas, l’animation et la musique du pays du soleil levant. Un grand nombre de participants sont si passionnés par leur costume, que les organisateurs de l’événement ont décidé de mettre sur pied des ateliers de couture au grand plaisir des férus du  Cosplay, l’art de se déguiser en personnage fictif. Quelques-uns d’entre eux décident même d'apprendre le japonais. Un atout qui leur sera certainement utile, puisque plusieurs comptent bien participer à la prochaine édition d’Otaku-Idol, concours où il faudra chanter les derniers hits J-Pop, style de musique japonaise à la sonorité très sucrée.

3 août 2012 : Des membres de la CSN entament une semaine d’activités devant l’hôtel Delta, au centre-ville de Montréal. Ce festival, le premier du genre, s’étend sur cinq jours et compte parmi ses activités un rave, une soirée de cinéma en plein air, un brunch et un tournoi de ballon-chasseur.

3 août 2012 : Une entreprise britannique AJ Walters, vient de signer une entente pour acheter les actifs du centre d’entretien des composants de l’entreprise en faillite Aveos. La société en a fait l’annonce et la nouvelle a été confirmée par le syndicat des ex-travailleurs d’Aveos. Cette entente devrait permettre de sauver environ 300 emplois perdus au printemps dernier.

4 août 2012 : Tous les souverainistes souhaitent un référendum dans un premier mandat du Parti québécois, a dit Pauline Marois en Montérégie, mais elle refusé de s’engager à le faire. «J'espère bien que dans le mandat les Québécois se diront : «On veut sortir du Canada» et le Parti québécois sera là pour leur donner cette opportunité».

4 août 2012 : «L’élection du 4 septembre sera un référendum sur le cynisme», a dit Jean-François Lisée. La réélection d’un gouvernement libéral «ferait trop mal au Québec», selon lui. L’ex-journaliste et commentateur a souligné que les souverainistes devraient s’allier et non contribuer à diviser le vote. Il a également courtisé les électeurs de la CAQ, soutenant que le PQ veut «alléger les structures de l’état» et «augmenter la qualité des services».

4 août 2012 : Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, s’est défendu de vouloir séduire les artistes en annonçant qu’un gouvernement caquiste bonifierait le budget du ministère de la Culture de 100 millions $ par année. M. Legaut a livré un plaidoyer pro-culture, évoquant même ses goûts personnels littéraires et musicaux (Claude Dubois, Céline Dion, Alain Lefèvre), ajoutant qu’il va une fois par mois au Théâtre du Nouveau-Monde.

4 août 2012 : L’ex-chef du Bloc Québécois Gilles Duceppe a dit qu’il assumait les propos qu’il a tenus à l’endroit d’Amir Khadir. La veille, il avait livré une charge à fond de train contre le co-chef de Québec Solidaire, affirmant qu’il était un être populiste et opportuniste qui ne mérite même pas le respect. M. Duceppe a également mis en doute les convictions souverainistes du député de Mercier, soulignant qu’il ne pouvait pas accorder son respect à des gens qui se gargarisent de ce mot (souverainiste) et appuient des fédéralistes dans des élections faisant référence au NPD.

4 août 2012 : Le candidat-vedette de la Coalition avenir Québec, le Dr Gaétan Barrette, promet un médecin de famille pour tous les Québécois d'ici un an, si la Coalition avenir Québec forme le prochain gouvernement. Un Québécois sur quatre n’en a pas. Pour atteindre cet objectif audacieux, les médecins de famille devront toutefois recevoir plus de patients, y compris les soirs et les week-ends, a prévenu le Dr Barrette, se défendant de vouloir les contraindre à l’« esclavage ». Les médecins de famille, qui prennent en charge 700 patients, en moyenne, selon la CAQ, devront en voir 1 000 s’ils travaillent dans un hôpital, et 1 600, dans le cas contraire. « Le Québec va être quadrillé en groupes de médecine familiale. » Le Dr Barrette promet de leur donner les outils et les ressources cliniques qu'ils réclament afin de parvenir à ses fins. « Ils sont menottés. On va les libérer », a-t-il déclaré lors d'un point de presse devant l’hôpital Pierre-Le Gardeur à Terrebonne.

5 août 2012 : Trois résidantes de Québec, dont une mère et sa fille, ont perdu la vie dans un tragique accident de la route survenu tôt samedi matin sur l'autoroute 81, dans le canton de Butler (Butler Township), en Pennsylvanie. Au moment de l’accident, cinq personnes soit deux couples d’amis ainsi qu’une adolescente de 17 ans, Gabrielle Le Roy-Audy, se trouvaient à bord de la voiture. Manon Simard, 57 ans, Danielle Joncas, 54 ans, ainsi que la fille de cette dernière ont perdu la vie. Les deux couples possédaient un condo en Floride et ils étaient sur le chemin du retour lorsque l’accident s’est produit. Le conducteur, Jocelyn Caron, l’époux de Mme Simard, «s’est endormi au volant pour ensuite perdre le contrôle du véhicule», a indiqué la police de l’État de la Pennsylvanie. Le véhicule a dévié de sa voie, a traversé un terre-plein et a dérapé sur une distance de près de 300 pieds dans le gazon. La voiture a alors heurté un remblai dans le terre-plein pour ensuite être projetée dans les airs sur une distance d’environ 100 pieds après quoi elle s'est écrasée sur l’une des voies du chemin Highridge Park, situé sous l’autoroute 81. La voiture a terminé sa course contre un pilier du viaduc et s'est immobilisée sur le côté passager, ont rapporté les autorités. Le décès de trois des passagers a été confirmé sur les lieux de l’accident.

5 août 2012 : Sous un gouvernement libéral, les frais de garderies seront dégelés, mais demeureront sous la barre des 8$ par jour. Jean Charest estime que les parents du Québec qui ont de jeunes enfants paieront ainsi leur juste part. Le premier ministre du Québec s’est engagé à indexer les frais de garde à contribution réduite. Une mesure qui entrerait en vigueur après le budget du printemps prochain. Avec une indexation de 2% par an, les tarifs augmenteraient progressivement de quelques dollars par an pour atteindre 7,73 $, en 2017-2018, a précisé le premier ministre, qui était de passage dans un centre communautaire de Lévis.

5 août 2012 : La nouvelle Loi sur le corridor de sécurité est en vigueur depuis ce matin sur les routes du Québec. Les conducteurs doivent maintenant laisser un espace de sécurité raisonnable lorsqu’une ambulance, une auto-patrouille, une dépanneuse ou une voiture de surveillance se trouve en bordure de la route. Les automobilistes doivent ralentir et changer de voie à la vue de l’un ou l’autre de ces véhicules d’urgence. Ceux qui ne respecteront pas cette nouvelle loi pourraient recevoir des amendes salées allant jusqu'à 300 $ et quatre points d’inaptitude. Le but premier de cette mesure est de protéger les policiers, pompiers et ambulanciers, qui ont souvent à intervenir en bordure des voies rapides. Depuis 2009, 214 auto-patrouilles de la Sûreté du Québec ont été embouties dans des accidents lorsqu’elles étaient rangées sur le côté de la route. De plus, 13 patrouilleurs ont été blessés et quatre policiers ont perdu la vie. Des lois semblables sont en vigueur dans 49 états américains et sept provinces canadiennes. Au Québec, 9000 personnes avaient signé une pétition réclamant des mesures semblables.

6 août 2012 :  Les conditions météorologiques telles que les orages, la pluie et les forts vents qui se sont abattues dimanche sur les diverses régions du Québec privaient toujours d'électricité 10 000 foyers de la province, ce matin. Au plus fort de la soirée de dimanche, 70 500 foyers étaient privés de courant. La région la plus touchée est la Capitale-Nationale, tandis que la plupart des clients des autres régions avaient retrouvé leur électricité, lundi matin. À Montréal, on dénombre 4200 foyers sans électricité. «Il semble y avoir un grand nombre de dégâts sur le réseau, comme des chutes de branches ou d'arbres qui brisent des fils électriques, a dit le porte-parole. Ce qu'on essaye de voir, c'est d'avoir une bonne idée des travaux à réaliser.» Les Laurentides, la Montérégie, la Mauricie et le Centre-du-Québec faisaient partie des régions touchées.

6 août 2012 : Le gouvernement du Québec met en vente une partie du tristement célèbre Îlot Voyageur, un des plus importants éléphants blancs de l'histoire du Québec. Le gouvernement, par la voie de la Société immobilière du Québec, veut ainsi récupérer une partie des 300 millions $ et plus de fonds publics que ce projet a siphonnés depuis 2005. La SIQ met seulement en vente la portion nord du site comprise entre les rues Berri, Ontario et Saint-Hubert. La société d'État exige de tout acheteur potentiel qui manifestera son intérêt à signer un engagement de confidentialité avant même d'avoir accès aux informations relatives à la structure de béton abandonnée abritant un escalier roulant ne menant nulle part. Deux courtiers immobiliers de Montréal, soit Sylvain Bernèche (Courtier RCSI) et Robert MacDougall (Jones Lang Lasalle Services immobiliers), ont été embauchés pour s'occuper de la vente, peut-on lire dans un « avis requérant la manifestation d'un intérêt sollicitant des renseignements » publiés dans les journaux, lundi. La SIQ a fixé la date du 28 septembre pour le dépôt des lettres d'intention répondant à ses exigences. La Ville de Montréal évalue la portion de l'Îlot à vendre à 29,6 millions $. Le projet de l'Îlot Voyageur avait été amorcé par l'UQAM et un promoteur immobilier, Busac, en 2005 afin d'y loger des étudiants et y installer des espaces de stationnement. Toutefois, le projet s'est transformé en un énorme désastre financier qui a presque mené l'université à la faillite. Puis, le gouvernement du Québec est intervenu et a racheté le tout pour 200 millions $. En 2008, un rapport du Vérificateur général du Québec de l'époque, Renaud Lachance, a blâmé l'ancien recteur de l'UQAM Roch Denis, l'ex-vice-recteur Mauro Malservisi et Nicolas Buono, directeur des investissements, pour leur mauvaise gestion des projets immobiliers de l'université. M. Lachance a affirmé que l'UQAM avait lancé ce projet sans obtenir des garanties suffisantes concernant le financement et sans une analyse sérieuse de sa rentabilité. Il a, notamment, accusé Mauro Malservisi et Nicolas Buono d'avoir fourni des données incomplètes et inexactes au conseil d'administration de l'université. Roch Denis avait déjà démissionné de son poste de recteur de l'UQAM en décembre 2006. Mauro Malservisi et Nicolas Buono ne travaillent plus pour cet établissement d'enseignement.

7 août 2012 : L'installation par les Américains d'un tout nouveau système d'éclairage au poste frontalier près de Chartierville nuit à l'observation des étoiles. Les spécialistes et astronomes amateurs du Mont-Mégantic sont contrariés par cette nouvelle source de pollution lumineuse. Ce sont d’immenses lampadaires à diodes électroluminescentes (Del) qui causent le problème. En 2003, l'Astrolabe avait institué un programme de lutte à la pollution lumineuse pour sensibiliser les gens au problème, mais tout a changé depuis la construction du nouveau bâtiment frontalier. Les États-Unis ont décidé d'installer un système d'éclairage répondant à leurs nouvelles normes de sécurité. C'est inquiétant parce que le Mont-Mégantic est la première réserve internationale de ciel étoilé, c'est rendu un modèle. Des démarches ont été entreprises avec les autorités américaines pour tenter de faire diminuer la puissance de ces lampadaires. Les voisins du sud ont envoyé avis de réception et ont dit qu’ils étaient vraiment désolés des inconvénients, mais il n’est encore pas clair si les Américains vont coopérer. Depuis des années, l'astrolabe a réussi à convaincre d'autres municipalités de la région de réduire les éclairages nocturnes. Tous ces efforts auront été en vain si les Américains demeurent sur leurs positions.

7 août 2012 : Le ministère des Transports a accordé 3,15 millions $ à l’Agence métropolitaine de transport (AMT) pour l’amélioration de la ligne Blainville-Saint-Jérôme. La construction d’un deuxième quai à la gare Vimont est prévue, de même que l’ajout temporaire de près de 200 places de stationnement, qui sera accessible en septembre. Le train de banlieue vers Saint-Jérôme transporte un peu plus de 2 millions de passagers par année.

Voir aussi : la période du 8 août jusqu'au 14 août 2012.

Les sources d'infos pour cette semaine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>