Ligne du temps : 2011

Du 1er au 7 janvier 2011

Du 1er au 7 janvier 2011

Ligne du temps : janvier 2011

Semaine du 1er janvier au 7 janvier

1er janvier : La hausse de la TVQ qui passe de 7,5 % à 8,5 %, est entrée en vigueur avec la nouvelle année. Comme la TVQ est calculée non seulement sur le montant de vos achats, mais aussi sur la TPS fédérale, le taux réel de la taxe atteindra 8,92 % et la hausse réelle sera de 1,05 %. Le Québec est la seule province canadienne à appliquer sa taxe de vente provinciale à la TPS. L’augmentation de la TVQ fournira des revenus supplémentaires d’environ 1,5 milliard de dollars au trésor québécois. À cela, il faut ajouter la hausse de la contribution santé, entrée en vigueur l’année dernière, sans parler des hausses des tarifs d’électricité, de l’augmentation de la taxe sur l’essence au mois d’avril et de la hausse de la contribution à l’assurance-emploi, etc. On estime qu’un point de pourcentage de la TVQ coûte en moyenne 190 $ par personne par année.

1er janvier 2011 : La Société des transports de Montréal (STM) hausse des tarifs et les prix de la plupart des titres grimpent. Le prix du titre mensuel est passé de 70 à 72,75 $. La carte mensuelle à tarif réduit connaît également une hausse de 2,25 $, atteignant 41 $. Le seul qui est resté inchangé est le prix du titre deux passages, qui permet de faire un aller-retour.

1er janvier 2011 :
La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences du Canada, Diane Finley, annonce que les détenus incarcérés dans des prisons fédérales pour des peines d’un minimum de deux ans n’auront plus droit aux prestations de la Sécurité de la vieillesse. La ministre souligne qu’il est inacceptable que des meurtriers reconnus comme Clifford Olson aient reçu des versements financés par les contribuables. Le gouvernement du Canada entamera également des négociations avec les provinces et les territoires afin d’appliquer ces modifications aux personnes détenues dans des établissements provinciaux et territoriaux pour des peines de plus de 90 jours. Les conjoints et les conjoints de fait à faible revenu de ces prisonniers ne perdent cependant pas leur droit à l’allocation et au supplément de revenu garanti.

1er janvier 2011 :
Un incendie ravage un restaurant de cuisine grecque situé sur la avenue Duluth à l’angle de Chateaubriand, sur le Plateau-Mont-Royal.

1er janvier 2011 :
Le porte-contenteur MV Power de la ligne maritime Hapag-Lloyd, est le premier navire océanique à avoir atteint le port de Montréal sans escale en 2011. Son capitaine, Vikram Manchanda, se verra donc remettre la Canne à pommeau d’or. Le bateau battant pavillon des Bermudes est arrivé peu après 1 h, le 1 janvier 2011. Vikram Manchanda devient ainsi le 172e capitaine à recevoir la Canne à pommeau d’or, une tradition qui remonte à 1840. Jusqu’en 1964, cette récompense était offerte au printemps, pour fêter la réouverture du port après l’hiver. Environ 2000 bateaux jettent l’ancre au port de Montréal chaque année.

hiver à Montréal

Montréal. Sainte-Catherine et Crescent. Photo : © GrandQuebec.com

1er janvier 2011 : Madame Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal, a rappelé les trois gros projets du port de Montréal en 2011, chacun nécessitant un investissement d’une dizaine de millions de dollars, notamment mise en opérations d’un portail automatisé qui contrôlera les entrées et sorties des camions dans lesquels on décharge les conteneurs; l’augmentation de la capacité électrique du port et le prolongement d’un des quais, ce qui permettra aux trois terminaux d’accueillir simultanément deux bateaux de 270 mètres chacun.

2 janvier 2011 : Les Canadiens de Montréal se sont inclinés 4-3 en prolongation, face aux Thrashers d’Atlanta. Grâce à cette victoire, les Thrashers prennent une avance de quatre points sur les Canadiens au septième rang de l’association Est.

2 janvier 2011 : Plusieurs analystes financiers de la Bourse canadienne qui a affiché un rendement de 15% en 2010, sont d’avis que l’année 2011 devrait aussi être positive, avec des rendements anticipés de l’ordre de 10% à 15% pour les marchés boursiers canadiens et américains. Les plus audacieux pourront aussi miser l’or, selon les analystes.

3 janvier 2011 : La Fédération des policiers municipaux du Québec dépose une requête en Cour supérieure du Québec pour faire casser l’entente de service de 10 ans conclue, en 2009, entre la Ville de Saint-Hyacinthe et la Sûreté du Québec. Selon la Fédération,  l’entente est illégale parce qu’en vertu de la loi sur les fusions municipales de 2001, toutes les villes du Québec dont la population est supérieure à 50 000 habitants devaient se doter d’un corps policier. La Fédération veut également entreprendre des procédures dans les cas des villes de Shawinigan et Drummondville.

3 janvier 2011 : Selon le bilan dressé après les fêtes, pour sa 27e saison, l’Opération Nez Rouge affiche une augmentation de plus de 10% des raccompagnements au niveau du Canada. Plus de 59033 personnes ont utilisé les services d’accompagnateurs en 2010, soit un peu plus de 8% qu’en 2009. Près de 1,3 million de dollars aurait été ramassé en don sur l’ensemble du Canada. 55381 bénévoles ont offert de leurs temps dans huit provinces du Canada, dont 41627 au Québec.

4 janvier : Le panier d’épicerie coûtera environ 5 % plus cher au Canada en 2011 en raison de la hausse des prix de plusieurs produits de base, notamment le sucre. Les augmentations s’expliquent en bonne partie par l’économie mondiale chancelante et une reprise difficile aux États-Unis.

4 janvier 2011 : Des centaines de poissons ont été retrouvés morts sur les berges de la rivière St. Clair en Ontario. Les autorités estiment qu’il s’agit d’un phénomène naturel rare qui n’est pas dû à des produits chimiques. La porte-parole des Ressources naturelles de l’Ontario, Jolanta Kowalski affirme que le aloses noyers sont mortes en raison d’un choc lié à la température, parce qu’il a fait très chaud durant la fin de semaine, puis très froid ensuite».

5 janvier 2011 : Les urgences des 17 centres hospitaliers montréalais débordent et la situation est très préoccupante. Le taux d’occupation globale est de 165%, mais dans certaines urgences. Dans certaines urgences, le taux d’occupation est de plus de 200%. À l’Hôpital général du Lakeshore, 66 civières sont occupées pour une capacité de 31 patients; à l’Hôtel-Dieu, il y a 67 patients pour une capacité de 34; à l’Hôpital Notre-Dame, il y a 90 patients alors que la capacité est de 43; à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, il y a 76 patients pour une capacité de 54; à l’Hôpital général juif, 76 civières sont occupées sur une capacité de 53. Les virus de la grippe et de la gastroentérite ont un impact sur l’achalandage.

5 janvier 2011 : La lecture d’un rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) portant sur les gaz de schiste révèle que la plupart des puits inspectés par les autorités comportent des fuites. Daté du 7 décembre 2010, le document du BAPE précise que des 31 puits inspectés par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), 19 laissaient échapper des «émanations de gaz naturel». On ne parle toutefois pas de fuite majeure, mais selon la Loi sur les mines, l’échappement de gaz hors d’un puits est illégal. Le directeur du Bureau des hydrocarbures au ministère des Ressources naturelles, Sébastien Desrochers a cependant souligné qu’«on n’est pas inquiet de la situation pour la santé des gens, étant donné que le gaz est présent naturellement dans le sol. Il n’y a pas de risque pour la population si le gaz va dans l’air.» Les puits touchés, forés depuis 2006, sont répartis dans les trois principales zones ciblées par l’industrie gazière, soit la MRC de Lotbinière, la MRC de Bécancour et la MRC des Maskoutains. Sur les 19 sites, 11 sont des propriétés de Talisman Energy (TLM); Canbriam Energy en compte quatre, Gastem (GMR) en a deux; Canadian Forest Oil et Questerre (QEC) en ont chacun un.

6 janvier 2011 : M. Jacques Saint-Laurent est nommé le tout premier commissaire à l’éthique du Québec. Il veillera au respect du nouveau code de déontologie des parlementaires de l’Assemblée nationale.

6 janvier 2011 : En vertu du nouveau code de déontologie, aucun élu ne pourra recevoir quelque forme que ce soit de rétribution ou de rémunération autre que celle provenant de ses fonctions officielles. Par ailleurs, la loi 48, adoptée à l’unanimité, stipule que tous les députés – et pas seulement les ministres – devront déposer une déclaration d’intérêts, pour eux-mêmes et leur famille immédiate.

6 janvier 2011 : Le salon funéraire de la famille Rizzuto, au Complexe funéraire Loreto, dans l’arrondissement de Saint-Léonard de Montréal, a été incendié. Grâce à l’intervention rapide des pompiers, les dommages ont été limités à l’entrée de l’immeuble. Beaucoup sont d’avis que la famille Rizzuto qui est à la tête d’une organisation mafieuse. Trois hommes soupçonnés d’avoir perpétré un attentat, ont été accusés, l’après-midi. Ce Complexe funéraire a accueilli, les 13 et 14 novembre 2010, la dépouille du présumé patriarche de la mafia montréalaise, Nicolo Rizzuto, assassiné le soir du 10 novembre 2010. Avant cela, la dépouille de son petit-fils, Nicolo, qui avait également été abattu, y a aussi été exposée.

6 janvier 2011 : Le Canada a remporté la médaille d’argent en raison d’une défaite crève-cœur de 5-3 contre la Russie en finale du Championnat mondial de hockey junior, à Buffalo. Accusant trois points de retard (3-0) en fin de deuxième période, les Russes ont réussi une remontée spectaculaire, en assommant Équipe Canada de cinq buts au dernier tiers du match, arrachant ainsi la médaille d’or.

6 janvier 2011 : Pour une deuxième année consécutive, la population de la Mauricie est en légère hausse et la ville de Trois-Rivières franchit le cap des 130 000 habitants, alors que la population de Shawinigan est plus basse qu’elle n’a jamais été au cours des dix dernières années. Elle atteint presque la barre des 50 000 habitants. La Mauricie voit sa population se maintenir au-dessus de la barre des 260 000 habitants pour une deuxième année.

6 janvier 2011 : Au Centre-du-Québec, la population de Bécancour est en hausse pour une troisième année consécutive, passant au-dessus de la barre des 12 000 habitants. Par contre, sa voisine Nicolet voit sa population décroître pour une troisième année. On compte maintenant 7633 Nicolétains, soit un pour cent de moins que l’an passé. Les deux principales villes du Centre-du-Québec, Drummondville (71 117 habitants) et Victoriaville (42 518 habitants), affichent des hausses de leur population.

6 janvier 2011 : Une soixantaine de Tunisiens se sont rassemblés sous la neige devant le consulat de la Tunisie à Montréal pour réclamer le départ du président Zine El Abidine Ben Ali. Une quarantaine de personnes ont également manifesté à Québec, devant le bâtiment de Radio-Canada. Les manifestants ont scandé des slogans «Ben Ali, c’est fini, Tunisiens tous unis», «Arrêtez le pillage, dégagez de Carthage», «Du travail et du pain pour tous les Tunisiens» et «Liberté d’expression, arrêtez la répression». La manifestation a été organisée par le Collectif de solidarité pour la justice sociale en Tunisie, qui réunit des militants d’horizons politiques divers.

7 janvier 2011 :
La régie du bâtiment du Québec a annoncé que les entreprises Louisbourg et Simard-Beaudry qui appartiennent à Tony Accurso et qui ont été reconnues coupables d’une fraude fiscale, devront rembourser 4,1 millions de dollars en impôt fédéral, en plus d’une amende équivalente, des frais d’intérêts ainsi que des pénalités administratives, pour un total d’au moins neuf millions de dollars. Ces entreprises ont d’importants contrats, par exemple, Simard-Beaudry exécute des travaux d’excavation pour le Centre universitaire de santé McGill, alors que Louisbourg travaille au chantier hydroélectrique de La Romaine. Depuis janvier 2010, la loi 73 est en vigueur au Québec, renforçant la Loi sur le bâtiment. Ainsi, les entrepreneurs coupables de fraude ou d’autres crimes peuvent voir leur licence suspendue, restreinte ou annulée. Depuis un an, la Régie du bâtiment a retiré cinq licences, en a restreint 32 autres

7 janvier 2011 : Le prix des propriétés a continué d’augmenter dans la région de Montréal, selon les Services immobiliers Royal LePage. Au cours du quatrième trimestre, le prix moyen d’une maison individuelle de plain-pied a grimpé en moyenne de 8,7% sur 12 mois pour se situer à 265 383$. Le prix d’une maison standard à deux étages a aussi augmenté au même rythme pour s’établir à 375 222$, tandis que le prix moyen d’un appartement standard en copropriété a bondi de 11,3%, pour se fixer à 240 000$. L’agence estime que ceux qui espèrent voir les prix descendre en 2011 font fausse route. Royal LePage s’attend plutôt à ce que le prix des propriétés continue de croître, à un rythme de l’ordre de 4%. À l’échelle du Canada, on prévoit que le prix moyen d’une propriété gagnera 3% au cours de 2011 pour atteindre 348 600.

Voir aussi : Semaine suivante (du 8 au 14 janvier 2011).

Pour compléter la lecture :

Sources :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>