Ligne du temps : 2011

22 décembre – 31 décembre

22 décembre – 31 décembre

Actualités : décembre 2011

du 22 décembre au 31 décembre 2011

Voir la semaine du 15er décembre 2011 au 21 décembre 2011

22 décembre 2011 : La Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ) fait don de 41 000 litres de lait aux plus démunis de la province pour Noël. L’organisme Jeunesse au Soleil a reçu 15 000 litres de la FPLQ et s’occupera de la distribution dans la grande région de Montréal. Les paniers de Noël de Jeunesse au Soleil contiendront donc du lait cette année. « Ce don est un apport extraordinaire aux paniers de nourriture qui seront distribués aux gens dans le besoin d’ici le 24 décembre prochain, alors qu’environ 18 000 personnes bénéficieront de l'opération du temps des Fêtes de notre organisme », a déclaré Tommy Kulczyk de Jeunesse au Soleil.

22 décembre 2011 : Le bracelet et la montre du champion mondial de poker Jonathan Duhamel et une somme d’argent lui ont été volés quand il a été agressé, à son domicile de Boucherville, en Montérégie. Les deux agresseurs se sont emparés de plusieurs billets en devise canadienne et en euros, a indiqué en entrevue Patrick Barrière, de la police de Longueuil. On ignore cependant le montant total. Les voleurs ont aussi volé le bracelet de champion des Séries mondiales de poker en 2010, ainsi que la montre Rolex de modèle Submariner de couleur noire. À l’endos du bracelet et de la montre, le nom de Jonathan Duhamel et la date de sa victoire en novembre 2010 y sont inscrits. On appelle la population à rester vigilante et à signaler de manière anonyme toutes informations pertinentes qui permettraient de faire progresser l’enquête. Deux hommes se sont présentés à la résidence de Jonathan Duhamel. Lorsqu’il a ouvert la porte, ils l’ont tabassé. L’homme de 24 ans a été légèrement blessé et il a reçu son congé d’hôpital plus tard dans la journée. Le jeune millionnaire a été en mesure de fournir une brève description de l’un de ses agresseurs à la police. Rappelons que Jonathan Duhamel est devenu une véritable icône du poker, en novembre 2010, en devenant le tout premier Canadien de l’histoire à remporter l’événement principal des Séries mondiales de poker. Il avait alors gagné une bourse de près de 9 millions $.

22 décembre 2011 : Surpris par la volte-face du gouvernement québécois, le syndicat des 2300 gardiens de prison qualifie le port du hijab chez ses membres de «passe-droit farfelu». «J'ai plein d’appels de nos syndiqués depuis l’annonce de cette décision. On va être pris avec ça. Quant à nous, il n’y en aurait pas, de hijab, comme pièce d’uniforme», a réagi, hier, le président du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPSC), Stéphane Lemaire. Les gens tout à fait normaux et intelligents déplorent cet accommodement stupide. «On a un drôle de Québec. On veut faire plaisir à tout le monde. Nous, on préfère la standardisation de l'uniforme. On fait tous le même travail, dans la même discipline, avec la même formation. Cette mesure nous étonne», a mentionné M. Lemaire, inquiet avec raison que l’accommodement ouvre la porte à des cas de harcèlement au sein de ses troupes. En mars 2007, une musulmane Sondos Abdelatif a été congédiée de la prison de Bordeaux parce qu’elle refusait d’enlever son foulard islamique au travail. La jeune Montréalaise a porté plainte à la Commission des droits de la personne (comme toujours, ces gens là savent utiliser la faiblesse de nos lois). Lundi, le ministère de la Sécurité publique, qui invoquait jusque-là des raisons de sécurité pour empêcher ce vêtement religieux, a décidé de permettre aux gardiennes de prison musulmanes de porter un hijab muni de bandes en velcro. La question qu’on se pose est si une femme québécoise non-musulmane pourrait travailler sans hijab dans une prison d’un pays arabe. Serait-elle lapidée ou tout simplement tabassée par les Musulmans?

23 décembre 2011 : La Société de Transport de Montréal bat le record de 398 349 773 déplacements établi en 1947.
 

le pere noel

Le père Noêl se glisse en cachette dans un appartement. Photo : © GrandQuebec

24 décembre 2011 : Voici les 10 événements les plus marquants au Canada dans le domaine de la météo : 1. Inondations printanières historiques dans l’Ouest du Canada, notamment au Manitoba et en Saskatchewan ont été caractérisées par les niveaux et les débits d’eau les plus élevés de l’histoire; 2. Slave Lake passe au feu. Lorsqu’un incendie s’est déclaré, le brasier, aidé par des vents de 100 km/h, s’est propagé rapidement. Le tiers des maisons et des entreprises de Slave Lake (soit environ 400 bâtiments) ont été transformées en un amas de béton brûlé, d’acier tordu et de gravats noircis; 3. Inondations du Richelieu : pire désastre au Québec. Des centaines de routes ont subi des dégâts importants, des parties du rivage ont été emportées et des milliers d’hectares de terres agricoles ont été submergés, sans parler des nombreuses habitations endommagées par l'eau nauséabonde; 4. Agriculture : Des agriculteurs dans l’ensemble du Canada ont dû composer avec des inondations prolongées, mais ils ont vécu un retournement de situation, plus tard dans la saison; 5. Tornades en Ontario. Une tornade a balayé la région de Goderich, en Ontario, le 21 août. En moins de deux minutes, elle a provoqué des dégâts incroyables, tuant une personne et en blessant 40 autres. Trois jours plus tard, des nuages sombres et de la foudre se sont manifestés et trois autres tornades ont déferlé sur l’Ontario; 6. D’Arlene à Sean, 19 tempêtes tropicales se sont formées dans le bassin de l’Atlantique, un chiffre bien supérieur à la moyenne de 11. Seulement six de ces tempêtes se sont transformées en ouragans, dont trois ont été classés comme majeurs : Irène, Katia et Ophelia; 7. S’il a fait beau et chaud du Québec à la Saskatchewan, au cours du dernier été, les habitants de la côte Est et de la côte Ouest ont eu droit à du temps frais et pluvieux; 8. Les glaces de l’Arctique à un très bas niveau. La couverture de glace de mer de l’océan Arctique a diminué à son deuxième niveau le plus bas, en septembre 2011. Cette fonte des glaces presque record a surpris en raison de l’absence des conditions météorologiques et océaniques inhabituellement chaudes, qui avaient entraîné une fonte très importante en 2007; 9. Cinquante centimètres de neige en Ontario. Au cours de la dernière semaine de janvier, des conditions de blizzard ont frappé certaines parties du sud de l'Ontario. La tempête a duré deux jours et a laissé tomber entre 20 et 50 centimètres de neige; 10. Vents violents de l’Ouest. Le sud de la province de l’Alberta est l’une des régions les plus venteuses du Canada. Au cours de la dernière semaine de novembre, certains des vents les plus puissants jamais enregistrés dans la région, ont balayé le sud de l’Alberta, y compris Calgary, causant des dommages matériels s’élevant à quelques millions de dollars.

24 décembre 2011 : Une dizaine de personnes ont dû être évacuées de leur résidence en raison d’un incendie dans un immeuble résidentiel du secteur de Beauport, à Québec. C’est un voisin qui a alerté les pompiers aux environs de 2h30 samedi alors qu’«il voyait de la fumée s’échapper des fenêtres du troisième étage de l’immeuble», a expliqué Charles Marcoux, chef de peloton du Service de protection contre l’incendie de la ville de Québec. Une quarantaine de pompiers ont été dépêchés sur l’avenue Ruel, afin d’éteindre le brasier. Un pompier a été transporté à l’hôpital à la suite d’une blessure mineure à la cheville. Pour l’instant, tout porte à croire que l’incendie aurait été déclenché de façon accidentelle, en raison d’aliments laissés sans surveillance sur une cuisinière.

24 décembre 2011 : Les automobilistes de la région de Montréal ont eu droit à leur premier «cadeau» de Noël, quelques heures à l’avance… Les pétrolières ont fait bondir le prix de l’essence de dix cents au cours de la nuit dernière. Dans plusieurs stations-service de la métropole, le litre d’essence ordinaire se vend désormais 1,34$. Certains auront toutefois la chance de tomber sur une véritable «aubaine» alors que des stations-service affichent toujours 1,24$. Hier, les citoyens de Québec ont aussi eu droit à une hausse du prix de l’essence, quoique beaucoup plus négligeable. Au cours de la journée, les pétrolières ont fait passer le prix de 1,24$ à 1,28$ le litre. En 2011, le prix moyen du litre d’essence a été de 1,28$ alors qu’il était de 1,06$ en 2010.

arbre de noel

Arbre de Noêl. Photo : © Grandquebec

Joyeux Noël !!

25 décembre 2011 : Un bâtiment commercial est parti en fumée cette nuit à Lévis. Des passants ont alerté le service incendie avant minuit. Ils voyaient des flammes sortir du bâtiment situé sur le boulevard Joseph-Armand Bombardier dans le quartier Saint-Nicolas. L'incendie faisait rage dans une bonne partie de la bâtisse à l'arrivée des pompiers. Le bâtiment abritait quatre commerces au total, il a complètement été détruit. Les dommages sont évalués à 500 mille dollars.

25 décembre 2011 : Deux suspects sont recherchés par la police de Montréal après avoir déclenché un incendie, dans le restaurant Pizza Nord situé au 4800 rue de Charleroi, dans l'arrondissement Montréal-Nord. Ils ont ouvert la porte d'entrée du commerce pour lancer un cocktail Molotov. Les deux hommes ont pris la fuite à pied, selon toute vraisemblance. Au même moment, des clients et des employés se trouvaient dans le commerce situé au premier pallier de l'édifice de trois étages. Personne n'a été blessé. Vingt-cinq pompiers ont été dépêchés sur les lieux et l'incendie a rapidement été maîtrisé. Les dommages sont évalués à 20 000$ pour l'ensemble de l'édifice.

25 décembre 2011 : Par leur créativité débordante et leur présence scénique, plusieurs artistes québécois ont livré des concerts mémorables cette année. Voici les concerts, à Montréal et à Québec, qui ont séduit nos journalistes cette année :
Antoine Gratton – Du 1er au 5 février, Club Soda : Charismatique bête de scène, l'artiste multi-instrumentiste adore se produire devant un public et son plaisir est assurément contagieux. L'hiver dernier, il a repris son concept de 2009 en jouant cinq soirs au Club Soda. Chacune des soirées avait un thème différent, associé à l'un des cinq sens. Nous avons vu deux concerts, « les yeux » et « la bouche », et Gratton était comme un poisson dans l'eau à chaque fois, émerveillé et aucunement blasé.

  • Marie-Mai – 6 mai, Centre Bell. C'est sur la scène du Centre Bell que Marie-Mai a conclu sa tournée Version 3.0. Devant 9 200 fans on ne peut plus ravis, l'artiste a vécu plusieurs moments d'émotion, elle qui a été véritablement touchée de mettre un terme à cette aventure partagée avec plus de 5 000 spectateurs. Pour l'occasion, l'artiste, qui a fait honneur à sa réputation de bête de scène, a accueilli Simple Plan, Marc Dupré et David Usher, avec qui elle a interprété Jet Lag, Si on changeait et Je repars.
  • Grubb – 26 juin, Salle Pierre-Mercure. Ce spectacle, bien qu'il soit présenté par l'organisme britannique RPOINT et qu'il mette en vedette une vingtaine de jeunes Roms, découle de la générosité et du talent du metteur en scène québécois Serge Denoncourt, qui a consacré plusieurs mois à ce projet. Présenté au Festival international de jazz de Montréal, GRUBB nous a bouleversés et même fait pleurer par moments. Dynamique à souhait, ce spectacle musical a de quoi charmer de nombreux spectateurs.
  • Misteur Valaire – 28 juin, Festival de jazz. La formation électro-jazz a vu sa popularité exploser ces derniers mois, grâce à la parution de Golden Bombay, en 2010, une véritable bombe estivale. Après des concerts enflammés dans différentes salles de la métropole, les musiciens se sont payé leur plus gros party en carrière en jouant à la Place des Festivals, devant des dizaines de milliers de personnes. Les petites averses durant la soirée n'ont en aucun cas entaché l'énergie des jeunes artistes, qui ont fait danser la foule aux rythmes des Brandon Marlow, Avec Mucho et Dan Dan.
  • Simple Plan – 11 juillet, Festival d'été de Québec. La popularité du groupe québécois ne se dément pas. Ils (ou plutôt elles) devaient bien être plus de 80 000 sur les plaines d'Abraham pour célébrer le retour de Simple Plan, qui venait tout juste de lancer son nouvel album quand ils sont passés par Québec. Le groupe a donné à ses fans ce qu'ils attendent d'eux, soit du pop-rock destiné à la masse et livré avec aplomb. Marie-Mai s'est pointée pour chanter Jet Lag et une chanceuse est repartie avec la basse de David Desrosiers.
  • Martha Wainwright – 12 juillet, Festival d'été de Québec. Elle avait pour mandat d'ouvrir la voie à la légende anglaise Marianne Faithfull en cette douce soirée de juillet. Elle a accompli sa tâche avec brio. Wainwright a meublé son superbe récital de pièces de son répertoire, mais a aussi fait une large place à l'oeuvre de sa défunte maman, Kate McGariggle. Le passage sur scène de sa tante Anne le temps de deux morceaux (dont Cheminant dans la ville) a été l'un des moments les plus touchants du festival.
  • Arcade Fire – 21 septembre, Métropolis. Après avoir connu une année spectaculaire, le groupe montréalais Arcade Fire, qui a raflé à peu près tous les prix pour son album The Suburbs, paru en août 2010, a choisi de mettre un terme à plusieurs mois de tournée à la maison, d'abord au Métropolis, puis sur la place des Festivals, dans le cadre du festival Pop Montréal. Intime, le concert du Métropolis, qui affichait complet, a permis aux fans de passer d'agréables moments avec les musiciens, qui ont joué leurs succès le sourire aux lèvres, devant une foule débordante de fierté.
  • Rufus Wainwright avec l'OSM – 5 octobre, Maison symphonique de la PDA. Un mariage qui avait toutes les chances de fonctionner entre l'OSM et l'auteur-compositeur-interprète montréalais. Après avoir livré quelques sonnets de Shakespeare, magnifiés par les instruments de l'orchestre symphonique, Rufus est revenu, en deuxième partie, pour proposer ses compositions personnelles. « Je suis très ému. Je me sens privilégié d'être ici dans cette fantastique nouvelle salle », a-t-il dit à propos de la Maison symphonique. Amateur avoué de musique classique, le chanteur est ainsi apparu exactement dans son élément.
  • Half Moon Run – 19 novembre, Savoy du Métropolis. Pourquoi mettre un spectacle showcase de quelques chansons dans notre top 10 de l'année? Parce que la formation montréalaise nous a impressionnés comme rarement nous l'avons été ces dernières années. Trois sur scène, les jeunes musiciens ont martelé leurs chansons à un public ébahi, qui n'en revenait pas d'autant de talent brut. Pensez à l'énergie festive d'un Arcade Fire et à la sensibilité d'un Radiohead, et jumelez ça avec la gueule du chanteur Devon Portielje, qui ressemble à un croisement de Leonardo Di Caprio et de River Phoenix. Half Moon Run, retenez bien ce nom. (RGM)
  • Karkwa – 17 décembre, Métropolis. Il y avait de l'émotion dans l'air, samedi dernier, au Métropolis. Les membres de la formation Karkwa, qui  ont produit l'excellent album Les chemins de verre en 2010, ont conclu une longue période de tournée à Montréal, après avoir parcouru le Canada, les États-Unis et l'Europe. Dernière représentation avant de prendre une longue pause, ce concert nous aura permis, une fois de plus, de voir le meilleur de Karkwa, qui a survolé l'ensemble de son répertoire avec fougue. Nous attendrons leur retour avec impatience.

26 décembre 2011 : La visite de deux jours qu’ont effectuée au Québec en juillet dernier Kate et William, le couple princier, a coûté 60 000 $ aux contribuables québécois. Une facture peu élevée, selon la ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, compte tenu des retombées qu’a eues cette visite. Deux mois après leur mariage en avril dernier, le duc et la duchesse de Cambridge atterrissaient au Canada pour une visite de neuf jours, ce qui a représenté des coûts de 1,2 million $ pour Ottawa. La visibilité dont a bénéficié le Québec grâce à la visite du couple princier a une valeur «inestimable», a déclaré Monique Gagnon-Tremblay. «On ne peut pas l’évaluer, parce c’est inestimable. Vous avez 1000 journalistes qui ont reproduit chaque jour de très belles images du Québec», a-t-elle souligné. En effet, des journaux britanniques tels que The Daily Mirror, The Guardian et The Daily Telegraph ont fait largement état du passage de Kate et William au Québec, rendant notamment compte de leur visite à l’Institut du tourisme et de l’hôtellerie du Québec (ITHQ), à Montréal, et de l’accueil qui leur a été réservé par des manifestants antimonarchistes.

27 décembre 2011 : Les automobilistes canadiens se sentent en confiance lorsqu'ils conduisent en hiver, selon les résultats d’un sondage publiés aujourd’hui. L’étude indique aussi que les Québécois ne modifient pas leur itinéraire en hiver et qu’ils ne prendront jamais la route sans leur grattoir, indique l’étude Léger-Marketing effectuée pour Ford. Les automobilistes de la Belle Province se sont qualifiés de «modérément confiants» et de «très confiants», dans des proportions de 60 % et 22 % respectivement. Dans des conditions de conduite hivernales, les Québécois disent qu’ils augmentent la distance entre les véhicules et qu’ils ralentissent. Ils sont toutefois beaucoup moins enclins à changer leur itinéraire lorsque la météo se gâte: seulement 7 % des participants du Québec ont dit qu’ils évitent les routes achalandées et les autoroutes alors que plus du tiers des autres Canadiens ont répondu qu’ils changeaient leur parcours. Les Québécois seraient les plus minutieux lorsqu’il s’agit de maintenir le réservoir d’antigel bien rempli et sont particulièrement attachés à leur grattoir: 92 % d’entre eux ont dit qu’ils gardaient en tout temps un grattoir dans leur voiture. L’installation des pneus d’hiver varie grandement suivant les règles en vigueur dans les différentes provinces. Les Québécois sont les plus nombreux à les installer (96 % contre 56 % dans le reste du Canada, excluant les territoires). Le sondage Leger Marketing a été effectué en ligne auprès de 1507 Canadiens, du 7 au 9 novembre 2011.

27 décembre 2011 : La femme qui avait fauché un policier de Bromont, le tuant sur le coup, au début décembre, a connu un étrange revers du destin. Elle est morte dans un accident de la circulation , après avoir perdu la maîtrise de sa voiture, à Sainte-Angèle-de-Monnoir, en Montérégie. Le 1er décembre dernier, à bord d'un camion-cube qu'elle conduisait, Nancy Pichette avait d'abord percuté une auto-patrouille, avant de happer le policier Vincent Roy qui participait à une intervention de routine en bordure de la route 139, à Bromont. Le policier avait laissé sa vie dans cet accident. Depuis, Mme Pichette, de Saint-Alexandre, faisait l'objet d'une enquête pour déterminer si l'accident survenu à Bromont était la conséquence d'un manque d'expérience ou d'une distraction. L'accident qui a coûté la vie à Mme Pichette a eu lieu sur le rang de l'Église, à Sainte-Angèle-de-Monnoir. Son véhicule a fait plusieurs tonneaux et les policiers ont indiqué que l'état de la chaussée pouvait être en cause.

28 décembre 2011 : Selon le plus récent bilan de l’Opération Nez rouge, en date du 24 décembre, plus de 50 000 automobilistes ont eu recours au service de raccompagnement offert par l‘organisme au Québec. Depuis le début de la campagne le 2 décembre dernier, 51 601 citoyens ont été raccompagnés jusqu’à leur domicile, selon ce qu’a indiqué le porte-parole de l’Opération Nez rouge, David Latouche, en entrevue dans le cadre de l’émission Le vrai négociateur, sur les ondes de LCN, mercredi matin. «Les grands centres de Québec, Montréal, Laval et Sherbrooke sont les endroits où on a le plus de raccompagnements au Québec, particulièrement à Québec», a tenu à souligner M. Latouche. C’est d'ailleurs dans la Vieille Capitale, où l’Opération Nez rouge a vu le jour il y a 28 ans, que la demande demeure la plus élevée. L’organisme, qui se prépare maintenant en vue de la veille du jour de l’An, tente toujours de recruter des chauffeurs bénévoles. En 2010, pour la seule soirée du 31 décembre, 4000 personnes ont fait appel à ses services. En fait, les routes du Québec ont fait au moins neuf victimes depuis vendredi. L’alcool pourrait être en cause dans l’une de ces tragédies.

29 décembre 2011 : Hydro-Québec s'affairait toujours en fin de soirée à rétablir le courant pour les quelque 1000 abonnés de la Montérégie qui en étaient toujours privés. En début de soirée, la panne a affecté plus de 18 000 clients de cette région, alors que la température extérieure a atteint moins 15 degrés Celsius. La panne a affecté des localités de la MRC de Roussillon, soit Saint-Constant, Sainte-Catherine, Delson, Candiac et Saint-Mathieu. «L'origine de la panne demeure inconnue, a indiqué Geneviève Chouinard, porte-parole d'Hydro-Québec. Ce qu'on sait par contre c'est que l'équipement de protection s'est déclenché en début de soirée jeudi.» Plusieurs équipes d'Hydro-Québec étaient toujours sur le terrain en fin de soirée afin de poursuivre le rétablissement du courant. «Tout sera rétabli pour tous nos abonnés au plus tard durant la nuit», a souligné la porte-parole.

30 décembre 2011 : Le 2012 s’annonce plutôt difficile pour des milliers de contribuables québécois qui devront fouiller encore plus creux dans leurs poches uniquement pour payer les hausses de taxes et de cotisations aux régimes publics. La taxe de vente du Québec (TVQ) augmentera de 1% pour s'élever à 9,5%. De cette façon, le gouvernement compte enrichir ses coffres de 1,5 milliard de dollars par année. Parmi les autres augmentations à prévoir, il y a la contribution santé qui doublera en 2012 pour atteindre 200$ par adulte. Toujours au chapitre des bonnes nouvelles, on note l’augmentation du taux de cotisation au Régime québécois d’assurance parentale qui s'établira à 0,559% pour les salariés et à 0,782% pour les employeurs, à partir du 1er janvier 2012. Cet ajustement «spécial» vise à résorber le déficit du Fonds d’assurance parentale. Le gouvernement promet de ramener un jour les taux de cotisations à leur niveau d'équilibre. Et ce n’est pas tout, le prix du permis de conduire délivré par la Société de l’assurance automobile du Québec passera de 87,25$ à 88,75$ par année, toujours à partir du 1er janvier. Pour couronner le tout, le taux de la taxe sur les carburants sera modifié pour passer de 16,2 cents le litre à 17,2 cents. Cependant, pour permettre de digérer tout le reste, cette augmentation entrera en vigueur en avril 2012. La Ligue des contribuables du Québec estime que ces augmentations contribueront à alourdir le fardeau fiscal des contribuables de la classe moyenne d'au moins 1000$ de plus par année. L’augmentation de 1000$ par année du fardeau fiscal comprend seulement les hausses de la TVQ, de la taxe sur l'essence, ainsi que la cotisation santé. Un bon chausson avec ça?

31 décembre 2011 : Les négociations de la dernière chance entre les travailleurs et la direction de Rio Tinto Alcan, à Alma, ont été interrompues,quelques heures seulement après avoir été lancées. Les représentants syndicaux ont quitté la table de négociation, insatisfaits par l'absence de nouvelles propositions de la part de la partie patronale. En présence d'un médiateur gouvernemental, les discussions avaient repris à 9 h, pour être interrompues deux heures plus tard. «Les syndicats ont effectivement quitté la table», a expliqué la porte-parole de Rio Tinto Alcan, Claudine Gagnon. «Nous allons continuer de collaborer avec eux, a-t-elle ajouté, mais à l'intérieur des balises des négociations. Il faut que l'usine d'Alma se compare favorablement à l'ensemble des usines que nous possédons au Canada.» Des travailleurs, qui se disent en colère et déterminés, ont formé des piquets de grève, devant l’usine. Ils sont environ 200, munis de pancartes. Ils ont allumé des feux et tentaient d’alimenter en électricité une roulotte de chantier, qu’ils ont installée. Ils bloquent tous les accès qui mènent aux installations de Rio Tinto Alcan. Le 30 décembre dernier, les 780 travailleurs de l’aluminerie ont rejeté massivement, soit à 88 % en moyenne, les offres patronales à moins de 48 heures de l’échéance de leur convention collective.

Voir aussi toutes les nouvelles de 2011 : Chronologie de 2011

Nos sources :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>