Ligne du temps : 2011

Du 29 au 31 janvier 2011

Du 29 au 31 janvier 2011

Ligne du temps : janvier 2011

29 janvier – 31 janvier 2011

Voir aussi : Semaine antérieure (du 22 au 28 janvier 2011)

29 janvier 2011 : Emploi-Québec estime à 23600 le nombre de postes à pourvoir dans la région de la Mauricie d’ici 2014. Les départs à la retraite stimuleront le marché du travail régional à un degré exceptionnel par rapport au reste de la province. En Mauricie, il faudra remplacer 20 500 travailleurs âgés au cours des trois prochaines années. Le reste des postes à pourvoir, soit environ 3100 emplois, seront provoqués par la croissance des entreprises. Emploi Québec a relevé 53 professions qui offriront des perspectives favorables en Mauricie. Parmi elles, les omnipraticiens, les ingénieurs civils, les pharmaciens, les médecins spécialistes, les infirmières et les infirmières auxiliaires bénéficieront d’une perspective d’emploi très favorable. Selon Emploi-Québec, plus de 10 000 postes requerront un diplôme d’études professionnelles, une formation technique collégiale ou universitaire. Pour plus de la moitié des postes à pourvoir, les employeurs se contenteront de candidats peu ou pas formés.

29 janvier 2011 : On ne voie nulle part la trace de membres du Mouvement Nationaliste-Révolutionnaire Québécois (MNRQ), un regroupement aux allures nazi, mais des citoyens sont venus soutenir la boutique Le Marcheur, à Montréal, l’objet des attaques acharnées islamistes-nazies. Finalement, des citoyens du quartier ont quant à eux décidé d’unir leurs forces pour venir appuyer l’établissement qui vend des chaussures, dont quelques paires de souliers sont fabriquées en Israël, ce qui provoque la colère des partisans du nazisme et de l’islamisme. «Nous en avons assez de la démagogie de gauche qui prétend avoir le bien commun au cœur de ses principes alors qu’on s’en prend à un honnête commerçant», ont lancé les résidents du quartier. «Ce n’est pas parce que M. Khadir est de gauche qu’il a le monopole de la vertu». Rappelons que le député provincial de Mercier, Amir Khadir, a été aperçu à au moins deux reprises en compagnie de ceux-ci qui sont contre la liberté de choix, ce qui a attiré l’ire de nombreux citoyens et politiciens. M. Tshibain, un résident de l’arrondissement Plateau Mont-Royal dit avoir été par ailleurs victime de propos racistes par des bloqueurs alors qu’il manifestait son appui à la boutique Le Marcheur le week-end dernier.

31 janvier 2011 : L’ex-lieutenante-gouverneure du Québec Lise Thibault, accusée de fraude et abus de confiance, s’est présentée au palais de justice de Québec pour le début de son enquête préliminaire. Depuis qu’elle a été accusée en 2009, c’est la première fois que Lise Thibault doit assister en personne aux procédures qui la concernent. La dame de 71 ans était souriante à son arrivée, mais s’est refusée à tout commentaire. Son avocat, Me Michel Massicotte, a demandé et obtenu du juge Michel L. Auger une ordonnance de non-publication sur les faits de la cause. Cette requête n’a rien d’inhabituel au stade de l’enquête préliminaire et doit être automatiquement accordée par le magistrat lorsque la défense en fait la demande. L’ancienne représentante de la Reine au Québec, qui a occupé ce poste entre 1997 et 2007, fait face à six chefs d’accusation. La poursuite avait déposé deux chefs de fraude, deux chefs d’abus de confiance, un chef de production de faux documents et un chef d’utilisation de faux documents. Les vérificateurs généraux du Québec et du Canada avaient reproché à l’accusée des dépenses injustifiées de 700 000 $ dans un rapport conjoint pour des activités qui n’étaient pas liées à ses fonctions.

tempête de neige

Après une tempête de neige au Québec. Photo : © GrandQuebec.com

31 janvier 2011 : La Gendarmerie royale du Canada et la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) enquêtent sur le massacre d’une centaine de chiens de traîneau. Selon ce que rapporte Radio-Canada, une centaine de chiens de traîneaux, Husky, auraient été abattus en avril 2010 à Whistler, en Colombie-Britannique, et c’est la baisse de la clientèle après les Jeux olympiques d’hiver qui seraient la cause. L’employé, qui a dû effectuer la basse besogne, aurait ensuite été soigné pour des troubles de stress post-traumatique. Personne n’aurait voulu adopter les chiens et aucun vétérinaire n’aurait accepté de les euthanasier. Les chiens auraient été violemment exécutés (balle à la tête, gorge tranchée) et auraient été ensuite balancés dans une fausse commune.

Voir aussi : Semaine suivante (du 1 au 7 février 2011).

Sources Actualités du Québec :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>