Ligne du temps : 2011

15 novembre – 21 novembre

15 novembre – 21 novembre

Actualités : novembre 2011

du 15 novembre jusqu’au 21 novembre 2011

Voir la semaine précédente : du 8 novembre 2011 au 14 novembre 2011

15 novembre 2011 : Le premier ministre Jean Charest s’attend à ce que des changements soient apportés à la Caisse de dépôt et placement du Québec, critiquée pour avoir embauché des cadres unilingues anglophones. «Ce que j’ai vu est inacceptable», a déclaré le premier ministre. «On s’attend à ce que l’institution prenne les mesures nécessaires pour corriger la situation», a-t-il ajouté. De son côté, la chef du Parti québécois (PQ), Pauline Marois a vu dans cette situation un manque de respect. «Dans une institution québécoise comme la Caisse de dépôt, le premier respect qu’on doit est à ceux qui sont les déposants, les Québécois, et c’est de parler français», a-t-elle fait valoir. Le président anglophone de l’exploitation d’Ivanhoé Cambridge, Kim McInnes, et le vice-président principal, ressources humaines et services corporatifs, David Smith, sont la cible des dénonciations parce qu’ils n’ont pas une bonne compréhension du français. Au sujet de M. McInnes, le premier vice-président de la Caisse Denis Couture a expliqué mardi qu’il s’agit d’une situation d’exception due au fait qu’Ivanhoé Cambridge exerce une grande partie de ses activités sur la scène internationale. L’article 4 de la Charte de la langue française stipule que «les entreprises ont l’obligation de respecter le droit fondamental des travailleurs et travailleuses d’exercer leurs activités en français».

15 novembre 2011 : Un entrepreneur bien connu de Salaberry-de-Valleyfield, Serge Loiselle, aurait été battu à mort par plusieurs individus cagoulés, à l’intérieur de sa résidence. Sa conjointe, qui se trouvait sur place lors des événements, a également reçu une sévère raclée. Souffrant de blessures jugées sérieuses, la dame de 53 ans a été transportée à l’hôpital. Sa vie ne serait toutefois pas en danger. Le crime crapuleux est survenu vers 21h, dans une luxueuse résidence de la rue Donat. Des individus cagoulés ont fait irruption à l’intérieur de la maison pour ensuite séquestrer le couple. On ignore pour le moment combien de temps a duré le calvaire des deux victimes, tout comme les raisons ayant amené les suspects à s’en prendre à elles. La SQ a toutefois confirmé en cours de journée qu’un vol avait été commis dans la résidence. Serge Loiselle, 57 ans, était à la tête d’Ali Excavation, une entreprise d’environ 150 employés.

15 novembre 2011 : Le montant des prestations du programme du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) destiné aux travailleurs en congé de maternité, de paternité ou d’adoption a plus que doublé depuis son instauration, il y a cinq ans. En 2006, les responsables du régime avaient accepté 103 400 demandes, pour des prestations totalisant 800 millions $. En 2010, ils ont accepté 126 000 demandes et versé 1,7 milliard $. De 2006 à 2010, le régime a versé un total de 7,2 milliards $ en prestations. Cette augmentation est principalement due à la hausse du nombre de naissances au Québec et à l’implication des pères auprès de leurs enfants. «Au début du régime, personne ne pouvait prévoir l’augmentation du nombre de naissances que le Québec a connue : plus de 16 % d’augmentation des naissances, a expliqué Jean-François Therrien, du Conseil de gestion de l’assurance parentale. Un autre phénomène, aussi, c’est le taux d’activité des femmes sur le marché de l’emploi qui a augmenté énormément. Au début des années 2000, au Québec, il était de3 % inférieur à la moyenne canadienne. Aujourd’hui on est rendus à 2% de plus.»

16 novembre 2011 : L’étau se resserre sur les indignés qui occupent actuellement le square Victoria, dans le centre-ville de Montréal. Après avoir démoli trois abris en bois, les autorités municipales ont lancé un ultimatum aux occupants. Ces derniers ont jusqu’à dimanche (20 novembre) pour enlever tous les abris de fortune autres que des tentes. Le site en compte présentement 18. Selon des indignés rencontrés au square Victoria à l’occasion de leur assemblée générale, les autorités municipales estiment que ces abris «ne respectent pas ce qui est défini comme étant une tente par Santé Canada». Les autorités ont d’ailleurs fourni la liste des installations jugées non sécuritaires qui devront être démantelées d’ici la fin de la semaine. Pour sa part, la Ville de Québec a décidé de chasser le mouvement «Occupons Québec» au début du mois de novembre, mais certains campent toujours le Jardin de Saint-Roch.

16 novembre 2011 : Un jeune homme de 20 ans en état d’ébriété a tenté de fuir les policiers alors qu’ils tentaient de l’intercepter pour un grand excès de vitesse sur l’autoroute Laurentienne, dans la nuit de mardi à mercredi. Ivre, Frédéric Giroux-Lafrenière roulait à plus de 170 km/h lorsque des agents de la Sûreté du Québec l’ont pris en chasse. L’automobiliste aurait alors tenté de semer ses poursuivants en empruntant la sortie de la Faune, à la hauteur de Charlesbourg. La police de Québec a été appelée du renfort pour arrêter le fuyard. Le résidant de Stoneham aurait notamment percuté une voiture de police avant de s’enfuir en courant. Les policiers ont rapidement mis la main sur le jeune homme et l’ont arrêté, dans le secteur de Lac-Saint-Charles.

16 novembre 2011 : La Fondation Pierre Elliott Trudeau a rendu public, dans le cadre de son colloque annuel à Halifax, du 17 au 19 novembre, un sondage indiquant que 97 % des Canadiens veulent que les immigrants adoptent les valeurs canadiennes. Cette condition leur tient plus à cœur que l’autonomie financière. Selon l’étude, les Canadiens souhaitent presque à l’unanimité (97 %) que les nouveaux arrivants adhèrent aux valeurs canadiennes en matière de tolérance envers les autres et d’égalité des sexes pour être acceptés au pays. Cette opinion est partagée par la même proportion des immigrants reçus. D’autre part, moins de 60 % de la population considère que les immigrants devraient atteindre l’autonomie financière dès leur première année au Canada. Les résultats sont tirés d’un sondage téléphonique effectué par Environics Research Group du 11 au 22 octobre 2011 auprès d’un échantillon représentatif de 2000 Canadiens. L’erreur d’échantillonnage est de plus ou moins 2,1 %, 19 fois sur 20. La Fondation Pierre Elliott Trudeau est un organisme de bienfaisance canadien sans affiliation politique créé en 2001 par les proches de l’ancien premier ministre. En 2002, le gouvernement du Canada accordait un fonds de dotation de 125 millions $ à la Fondation, à la suite d’un vote unanime de la Chambre des communes. Grâce à ses programmes de bourses, elle encourage la réflexion sur les questions fondamentales de la société canadienne.

17 novembre 2011 : Une pale d’une éolienne à Matane s’est fracturée en deux sous la force des vents. Il y a eu une ligne d’orage à Saguenay et elle a progressé vers Matane. Il est difficile de chiffrer la force des vents, mais on peut supposer qu’ils étaient supérieurs à 80 km/h, a indiqué pour sa part Réné Héroux, d’Environnement Canada. C’est l’entreprise Northland Power qui est propriétaire de ce parc éolien. C’est le fabricant danois de pales pour éoliennes, LM Glasfiber, dans son usine de Gaspé, qui a fabriqué les éoliennes dans le parc de Matane. Chaque éolienne coûte 1,8 million $.

17 novembre 2011 : Huit personnes ont été arrêtées par les policiers qui voulaient mettre fin aux activités d’une maison de débauche connue depuis 15 ans, à Québec. Les policiers ont frappé au 1700, 1re Avenue, à l’agence d’escortes les Fées enchanteresses, dans le même immeuble que la boutique de vêtements Mibec, qui appartient aussi aux deux tenanciers de l’agence qui ont été arrêtés. Trois filles ont été arrêtées, puis relâchées sous promesse de comparaître. Cinq hommes, soit les deux propriétaires et trois chauffeurs, devraient être accusés d’avoir tenu une maison de débauche et d’avoir vécu des fruits d’un tel commerce.  L’Escouade régionale mixte section gang de rue est intervenue dans le dossier en apprenant qu’une fille d’âge mineure travaillait pour l’agence.

17 novembre 2011 : Un autre incendie mineur mais suspect est survenu à Saint-Germain-de-Grantham, près de Drummondville, dans le Centre-du-Québec. Depuis quelques semaines, il y a plusieurs incendies suspects dans le secteur de Drummondville, entre autres dans des bacs et des poubelles, a affirmé Louis-Philippe Ruel, porte-parole de la Sécurité du Québec. Nous tentons de déterminer si ces feux sont reliés. Cette fois-ci, le feu s’est déclaré dans un cabanon, sur la route Watkins. Les pompiers auraient trouvé des traces d’accélérant. Ils ont transféré l’enquête à la Sûreté du Québec (SQ). Les dommages sont évalués à 15 000 $.

18 novembre 2011 : Des pompiers et des cols bleus de la Ville de Montréal ont commencé à démanteler certains des abris fixes d’Occupons Montréal, au square Victoria, dans le centre-ville. Les autorités ont précisé qu’il ne s’agissait pas d’une éviction. Pour des questions de sécurité, la Ville avait demandé aux indignés, le 8 novembre dernier, de se départir des structures permanentes faites de bois. L’administration avait expliqué que ces installations présentaient des risques d’incendie. Amorcé en début d’après-midi, le démantèlement s’est déroulé dans le calme. Plusieurs indignés collaboraient même avec les services d’urgence et semblaient avoir décidé de se plier aux recommandations de la Ville pour ménager la tolérance de l’administration municipale à leur égard. Les autorités de la Ville de Québec ont démantelé ce matin une installation permanente d’Occupons Québec, au jardin Saint-Roch.

18 novembre 2011 : Peu de Québécois se procurent la version numérique des livres publiés au Québec, selon le dernier dossier du magazine «Protégez-vous». En fait, les ventes numériques représenteraient moins de 1% des ventes totales des livres québécois. La situation serait toutefois en train de changer. Selon plusieurs éditeurs, les prix des livres numériques devraient baisser, ce qui ferait gagner des parts de marché à cette forme d’édition. La version numérique n’est pas exempte de la taxe de vente du Québec, contrairement aux livres en papier. Selon Francis Farley-Chevrier, directeur général de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, l’arrivée du livre numérique demeure une source d’interrogation pour les écrivains. La réglementation entourant l’édition numérique reste encore à déterminer. Pour sa part, Johanne Guay, vice-présidente édition au Groupe Librex, a estimé que le livre numérique sera éventuellement amené à remplacer le livre papier. En incluant tous les secteurs de l’édition, les ventes totales de livres ont atteint 790 millions $ en 2010 au Québec. Avec près de 1400 écrivains québécois, le secteur de la littérature occupe 35% du marché ce qui représente des ventes de 240 millions $ au Québec.

18 novembre 2011 : Une erreur de traçage à l’intersection de la route 116 et de la rue Bernard-Pilon, à Beloeil, est à l’origine de plusieurs contraventions injustifiées. Mais même une fois l’erreur connue, les policiers ont continué à distribuer des contraventions. Depuis la fin de septembre, il était rendu impossible d’entrer sur la voie de droite pour tourner sur la rue Bernard-Pilon, car la ligne pointillée avait été remplacée par une ligne pleine, une erreur lors du traçage. Par habitude, des automobilistes ont tout de même emprunté cette voie pour tourner à droite et des contraventions ont été remises par les policiers. Dans la semaine suivant la publication d’un article dans L’Œil Régional le 5 novembre, les policiers de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent (RPRSL) ont continué de remettre des contraventions aux automobilistes qui empruntaient la voie réservée pour le virage à droite, condamnée par une ligne pleine. Le traçage de la chaussée a été corrigé. Finalement, les 150 contraventions remises seront invalidées. Des lettres seront envoyées à tous ceux ayant reçu une contravention à cette intersection. Ceux qui ont déjà payé leur contravention seront remboursés.

18 novembre 2011 : Une vingtaine de résidences, situées sur les rues Roméo-Vachon et Pierre Migneault à Sept-Îles, seront relocalisées sur la rue Rochette d’ici l’été 2012. À la suite des études réalisées dans le secteur, la municipalité a défini la zone où les affaissements de terrains sont les plus critiques. Après des études géotechniques et des inspections et monitorage des résidences, la Ville a défini quatre zones dans lesquelles il risque d’y avoir des tassements de terrains. Une est jugée excessive et toutes les maisons qui s’y trouvent seront relocalisées. La municipalité sera maître d’œuvre du projet et en assumera la totalité des coûts qui seront évalués durant les prochaines semaines.

18 novembre 2011 : Tout est sur les rails pour que « Bordeaux fête le vin » à Québec, l’événement phare des célébrations du 50e anniversaire du jumelage entre les deux villes, a fait savoir le maire Régis Labeaume au terme d’une rencontre éclair avec son homonyme, Alain Juppé. Le maire de Québec s’est dit touché que le maire de Bordeaux, également ministre des Affaires étrangères en France, ait honoré leur rendez-vous malgré la situation de crise en France et un état de santé fragile. Confirmant sa présence aux célébrations à Québec en septembre 2012, Alain Juppé a également redonné rendez-vous au maire à Bordeaux. M. Labeaume s’y rendra donc à la fin mars 2012, pour le festival littéraire Bordeaux digital, mais aussi pour les activités entourant le 50e anniversaire du jumelage là-bas. En ce qui a trait à « Bordeaux fête le vin » à Québec, une quarantaine de producteurs ont confirmé leur présence et ils offriront plus de 120 produits. Un seul gros commanditaire reste à régler, la SAQ, plus important acheteur de vins bordelais du monde. Mais la société d’État a déjà confirmé qu’elle embarquait. Le maire de Québec est arrivé à Toulon, pour prendre part au congrès de Sail Training International. Il souhaite mousser la candidature de Québec pour accueillir les grands voiliers en 2017 et il interviendra à l’ouverture à ce sujet, demain matin.

19 novembre 2011 : Les titres de transport métropolitains TRAM augmenteront de 3,25% dès le 1er janvier 2012, a annoncé l’Agence métropolitaine de transport (AMT). L’indexation s’appuie sur une croissance moyenne des indices des prix à la consommation (IPC) et au transport (IPT) ainsi que sur une augmentation des coûts d’exploitation des services de transport collectif. Un usager de la zone 1 devra débourser 84,50 $, soit 2,50 $ de plus, pour le titre mensuel dès le premier jour de l’an 2012. Par ailleurs, près de 14 000 usagers du transport collectif de la région de Montréal pourront acheter dès le mois de janvier un nouveau titre, TRAIN, qui s’applique aux zones 1 à 3, titre auparavant réservé aux zones 4 à 8. Les utilisateurs des gares de trains situées sur l’île de Montréal et celle de Laval auront alors le choix d’utiliser un titre TRAM ou un titre TRAIN pour leurs déplacements dans le réseau de trains de banlieue. L’achat d’un titre TRAIN représente une économie d’environ 15 % par rapport à l’achat d’un titre TRAM.

19 novembre 2011 : Un homme de 61 ans de Mont-Laurier a été tué dans un accident de travail dans la MRC des Collines. Le travailleur a été blessé grièvement dans un accident impliquant un chariot élévateur. Il est mort plus tard à l’hôpital étant donné la gravité de ses blessures. Pour l’instant, la police n’a pas indiqué les circonstances exactes de sa mort ni révélé l’identité de la victime. Une enquête du bureau de la santé et sécurité au travail a été ouverte.

19 novembre 2011 : Un adolescent de 16 ans a été poignardé dans le secteur Notre-Dame-de-Grâce à Montréal. La jeune victime et un cousin étaient en route vers leur logement dans le quartier NDG quand un suspect s’est approché d’eux sur l’avenue West Hill, près de l’avenue de Chester. L’homme de 24 ans a attaqué la victime avec un couteau et l’a blessé au haut du corps. La police a indiqué que les blessures qu’il a subies ne mettaient pas sa vie en danger. Le suspect a été arrêté plus tard dans le même quartier par des policiers qui étaient à sa recherche. Ni la victime ni le suspect sont connus de la police.

20 novembre 2011 : Le comédien Denis Trudel a reçu le prix du Patriote de l’année par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, dans le Parc des patriotes à Saint-Denis-sur-Richelieu. Denis Trudel a notamment joué dans Octobre et 15 février 1839, de Pierre Falardeau, La vérité et La lâcheté, de Marc Bisaillon, L’audition, de Luc Picard, ou encore C.R.A.Z.Y, de Jean-Marc Vallée. Il a fondé, en 2001, les Zapartistes, une troupe d’humour politique indépendantiste et écologiste. Il a été l’un des principaux organisateurs de nombreux rassemblements politiques dont le spectacle pour dénoncer la Loi 103 sur les écoles passerelles. Il avait mis en scène le spectacle de fondation de l’organisme Cap sur l’indépendance qui regroupe 22 organisations vouées à la promotion de l’indépendance du Québec, et avait dénoncé le recul du français à la radio, dans l’affichage commercial ou comme langue de travail. Il joue actuellement le rôle principal du Malade imaginaire au théâtre Le Gesù et sera de la distribution du prochain film de Luc Picard tiré d’un scénario de Fred Pellerin, Ésimésac.

20 novembre 2011 : Le gouvernement du Québec a annoncé que les négociations avec la communauté innue de Pessamit ont été rompues, à la suite d’une décision du chef Raphaël Picard qui a averti par courriel le ministre des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, qu’il mettait fin aux négociations. Le ministre s’est dit très surpris par le choix du chef qui refuse de prolonger les discussions jusqu’en janvier. «Je me questionne à savoir si la décision du chef Picard reflète la position de l’ensemble des membres de sa communauté», a déclaré le ministre par communiqué. «Le chef de la communauté de Pessamit a formulé des demandes financières qui ne sont pas réalistes et sans commune mesure avec ce qui a pu être consenti dans d’autres négociations avec les Premières Nations par le passé», peut-on lire dans le communiqué du ministre des Affaires autochtones. La proposition du Québec est évaluée, sur une période de 50 ans, à environ 350 millions $, sans compter les impacts des mesures de développement. M. Kelley la qualifie de «généreuse et novatrice». La communauté de Pessamit est située sur la Côte-Nord, près de Baie-Comeau, et compte une population d’environ 4 000 personnes.

20 novembre 2011 : La police de Montréal mène une enquête sur le décès d’un bébé de cinq semaines survenu dans des circonstances inexpliquées dans l’arrondissement de Saint-Laurent. Les policiers ont été appelés à se rendre à une résidence de la rue Lawlor, vers 7 h 30, où le poupon était en détresse respiratoire. Lorsque les agents sont arrivés, des ambulanciers pratiquaient déjà des manœuvres de réanimation. Le bébé a été transporté à l’hôpital où, malheureusement, son décès a été constaté. Une autopsie sera pratiquée sur le corps de l’enfant. Étant donné le très jeune âge de la victime, il y aura une enquête de la police de Montréal.» Les parents de l’enfant et deux autres membres de la famille se trouvaient dans la résidence lorsque le drame a eu lieu. Ces personnes devaient être rencontrées par les policiers durant la journée de dimanche.

21 novembre 2011 : Une jeune femme de 29 ans devrait faire face à des accusations criminelles pour avoir tenté de tuer son ex-conjoint en fonçant sur lui en voiture, à Montréal. L’incident, qui aurait facilement pu avoir des conséquences tragiques, s’est produit vers 2 h 30, à l’angle des rues Ontario Est et Bercy, dans l’arrondissement Ville-Marie. Selon la police, un conflit aurait éclaté entre la suspecte, son ex-conjoint, ainsi que l’ami de celui-ci pour une raison qui n’a pas encore été déterminée. À bord d’une voiture, la jeune femme aurait ensuite tenté de s’en prendre à son ancien copain en fonçant sur lui, heurtant également l’ami de ce dernier. La conductrice a pris la fuite, mais les policiers l’ont interceptée et arrêtée, à l’intersection de la rue Rachel Est et du boulevard Saint-Michel. L’homme blessé a été transporté dans un centre hospitalier pour y soigner de légères blessures. Selon les autorités, la conductrice n’était pas sous l’influence de l’alcool au moment des faits.

21 novembre 2011 : Plusieurs militaires des Forces canadiennes qui se sont illustrés dans le cadre de la mission de l’OTAN en Libye seront honorés par le gouvernement. Le lieutenant-général Charles Bouchard, originaire de Chicoutimi, se verra notamment remettre la Croix du service méritoire. Il a commandé la Force opérationnelle interarmées multinationale United Protector et coordonné les forces navales et aériennes durant l’intervention internationale visant pour faire tomber le régime de Mouammar Kadhafi.

gais

Groupe de politiciennes et politiciens du Québec lors du Défilé de la Fierté, été 2011. Photo : © GrandQuebec

21 novembre 2011 : Le premier ministre Jean Charest a annoncé la création d’une nouvelle chaire de recherche sur l’homophobie au département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal. Près de 475 000 $ ont été investis par Québec pour cette chaire de recherche, une première du genre au Canada et dans la francophonie, selon le premier ministre. « Le Québec se démarque une fois de plus par son leadership et sa vision en matière d’ouverture aux minorités sexuelles », a déclaré M. Charest. La chaire, sous la direction de la chercheuse Line Chamberland, est mise en place pour une période de cinq ans et se concentrera sur les conséquences de l’homophobie sur la santé physique, mentale et sexuelle, ainsi que sur le phénomène d’exclusion sociale des minorités sexuelles. Près de 7,1 millions $ seront investis, notamment pour financer divers organismes de promotion et de défense des droits des personnes de minorités sexuelles, mais également pour la mise en place du Bureau de lutte contre l’homophobie.

Semaine suivante : 22 novembre 2011 – 30 novembre 2011

Sources utilisées pour ces nouvelles :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>