Ligne du temps : 2011

15 mars – 22 mars 2011

15 mars – 22 mars 2011

Actualités du Québec, mars 2011

du 15 mars au 22 mars 2011

Voir aussi : Semaine précédente (du 8 mars au 14 mars 2011)

15 mars 2011 : Les policiers de Montréal ont mis un terme à la marche «contre la brutalité policière» à la hauteur de la rue Marie-Anne, sur la rue Saint-Denis, alors que des méfaits sur des véhicules ont été commis par des participants. Des vitrines de commerces ont également été fracassées. La police a procédé à au moins 120 arrestations.

15 mars 2011 : La Coalition des associations de consommateurs du Québec met en garde la population contre les organismes qui disent venir en aide aux contribuables endettés, mais dont les véritables motivations sont douteuses. La porte-parole de la Coalition, Manon Houde, a souligné que ces organismes avaient tendance à profiter de la vulnérabilité des consommateurs à bout de souffle afin de s’enrichir ou de servir les intérêts d’autres acteurs financiers. Raymond Lepage président de SOS Dettes, un organisme caritatif qui a récemment lancé une importante campagne publicitaire au Québec, a vivement réagi au communiqué publié par la Coaliton. En partie visé par les précautions recommandées, M. Lepage s’est défendu d’être à la solde d’institutions financières, même si son organisme reçoit effectivement une commission des grandes banques pour les dossiers d’arrangement avec les créanciers qu’il règle. M. Lepage a toutefois reconnu que moins de 10 % des dossiers traités par SOS Dettes se traduisent par le remboursement des dettes d’un consommateur. Il a par ailleurs critiqué le travail d’acteurs non encadrés qui achètent massivement des publicités dans les journaux et qui réclament des centaines de dollars pour une consultation de quelques minutes.

16 mars 2011 : Une fuite d’eau déminéralisée contenant du tritium, un élément radioactif, s’est produite à la centrale nucléaire de Pickering, à l’est de Toronto. L’incident est survenu à la suite de la défaillance du joint d’étanchéité d’une pompe et environ 73 000 litres d’eau déminéralisée ont été rejetés par la centrale dans les eaux du lac Ontario. «Le risque radiologique pour l’environnement et la santé humaine est négligeable», a cependant indiqué la Commission canadienne de sûreté nucléaire, tandis que la société d’électricité de l’Ontario, Ontario Power Generation (OPG), soutient que l’eau déminéralisée qui s’est déversée dans la nature ne contenait que des traces de tritium. Des spécialistes d’Environnement Canada sont sur les lieux pour surveiller la situation.

archambault, rue berry

Archambault, rue Berry, Montréal. Photo : © GrandQuebec.ca

16 mars 2011 : Un tremblement de terre d’une magnitude de 4,3 sur l’échelle de Richter a été ressenti dans les Laurentides et dans la région d’Ottawa, à 13 h 36, a rapporté le ministère des Ressources naturelles du Canada. L’épicentre du séisme, qui a duré une quinzaine de secondes, était situé à Hawkesbury, en Ontario. Le ministère des Ressources naturelles du Canada l’avait au départ localisé à Lachute. Les secousses auraient été ressenties d’Ottawa jusqu’à Sainte-Thérèse, dans les Laurentides. «Ça a brassé pas mal, a indiqué le porte-parole de la Sûreté du Québec Benoît Richard. Plusieurs citoyens ont fait état de vaisselles brisées.» Heureusement, personne n’a été blessé lors du séisme et aucun bâtiment n’a été endommagé. Selon le géologue Denis W. Roy, de l’Université du Québec à Chicoutimi, ce type d’événement se produit une ou deux fois par année dans la région, mais un tremblement de terre de cette magnitude est « assez fort pour réveiller des gens ».

16 mars 2011 : La Chambre de commerce de Lévis lance l’idée d’un amphithéâtre multifonctionnel à Lévis pour appuyer la candidature olympique de la capitale du Québec. Un tel aréna, construit selon le modèle d’un partenariat public-privé, agirait en complémentarité avec le nouvel amphithéâtre de Québec et rendrait inutile le Colisée Pepsi, qui pourrait alors être détruit. Projeté dans le quartier Miscéo, près du Centre de congrès, le projet comprend une patinoire dotée d’environ 5000 places, deux autres patinoires qui pourraient être transformées en espace de foires – l’une d’entre elles pourrait être convertie en allée de curling -, des restaurants, des gymnases, quelque 150 condos et logements et des résidences étudiantes.

16 mars 2011 : Les jeunes fugueurs du Québec comptent sur un nouveau site internet pour les accompagner et les aider. C’est une idée initiée par l’organisme Dans la rue, dans le cadre du projet Rejoindre les mineurs en fugue: une responsabilité commune en protection de l’enfance. Grâce à ce nouvel outil, jeunes, parents ainsi qu’intervenants auront à leur disposition plusieurs ressources. Sur ce site internet, il sera possible d’en savoir plus sur la fugue, notamment sur son contexte légal et social au Québec. On y trouvera aussi les coordonnées des principales organisations venant en aide aux jeunes en fugue. Selon Radio-Canada, en 2008, on a recensé près de 570 fugues au Centre jeunesse de Montréal et ce nombre reste stable. Adresse du site Web: www.jeunesenfugue.ca

17 mars 2011 : Le Canada va fournir six avions de chasse CF-18 à l’effort international en Libye, dans la foulée de la décision du Conseil de sécurité de l’ONU d’établir une zone d’exclusion aérienne dans le ciel libyen. Ces avions seront envoyés dans une base de l’OTAN dans le sud de l’Europe. Ils auront à faire respecter la zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye. Les appareils partiront vraisemblablement de la base de Bagotville, au Québec.

17 mars 2011 : La Conférence régionale des élus de Montréal (CRÉ) a rassemblé, au café du Monument national, une centaine de jeunes intervenants du secteur alimentaire sous le thème «Montréal: les jeunes façonnent une nouvelle empreinte alimentaire», afin de discuter initiatives et responsabilité sociale. Cette neuvième rencontre «Montréalalimentaire» se veut l’occasion de réunir de jeunes intervenants de divers milieux autour d’importants défis concernant l’alimentation. Si l’alimentation est au centre des principales préoccupations des Québécois, la notion de responsabilité sociale qui s’y rattache y est tout aussi importante et constitue dans bien des cas l’agent motivateur de nombres d’entrepreneurs comme Alexandre Brunet, cofondateur d’Aliments 5 sens, une entreprise qui peut se targuer d’avoir commercialisé la première pizza certifiée Aliments du Québec.

17 mars 2011 : Le ministre des Finances du Québec, Monsieur Raymond Bachand, a débuté la lecture du budget. Le ministre prévoit donc un déficit de 3.8 milliards de dollars pour l’exercice 2011-2012 et de 1.5 milliards de dollars pour l’exercice 2012-2013, pour ensuite atteindre l’équilibre budgétaire en 2013-2014. Tel que prévu, une augmentation de frais est annoncée pour les étudiants universitaires, majoration fixée à 325$ par année pour les prochains 5 ans et ce, dès l’automne 2012. L’aide financière aux étudiants sera augmentée en 2017, une enveloppe de 118 millions étant prévue à cet effet. Le taux de cotisation à la Régie des rentes du Québec sera majoré de 0,15% par année, sur une période de 6 ans, pour ainsi atteindre 10,80% à terme. On note une bonification des prestations du RRQ pour ceux qui en feront la demande après 65 ans, et l’augmentation des pénalités sur les prestations du RRQ demandées avant l’âge de 65 ans. D’ailleurs, la création additionnelle de 15 000 places subventionnées en garderie à 7$ est prévue d’ici 2016.

service d'urgence

Au plus profond de nous, nous sommes tous motivés par les mêmes urgences. Les chats ont le courage de vivre sans s’en préoccuper. (Jim Davis. Scénariste et illustrateur de bandes dessinées). Photo : © Grandquebec.com

18 mars 2011 : Un train de VIA Rail Montréal – Toronto a percuté un camion. Le conducteur du camion a perdu la vie, alors qu’on comptait cinq blessés légers parmi les 432 passagers et huit membres d’équipage du train. La collision s’est produite à un passage à niveau près de Belleville, en Ontario. Après l’accident, les passagers ont été emmenés à destination par autocar.

18 mars 2011 : Le ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme du Canada, Jason Kenney a annoncé la formation d’un nouvel organisme pour surveiller les activités des consultants en immigration, ce qui permettrait de contrecarrer les réseaux criminels impliqués dans le trafic d’immigrants. L’organisme, le Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada (CRCIC) supervisera des centaines de consultants et s’assurera qu’ils respectent les procédures établies et n’exploitent pas les nouveaux immigrants. La création du CRCIC était nécessaire, car selon le ministre, parce que l’organisme actuel, la Société canadienne des consultants en immigration (SCCI), n’avait pas la confiance du public. M. Kenney estime que des groupes criminels organisés, avec l’aide de consultants véreux, ont tenté diverses manœuvres pour contourner les lois canadiennes d’immigration. L’initiative du ministre a été reçue par des applaudissements de la part des consultants de Toronto, plusieurs d’entre eux étant insatisfaits du fonctionnement de l’organisme actuel, la SCCI, qui les oblige à payer des frais de 5000 $ par année. Par contre, la SCCI s’est dite déçue de voir son expertise mise de côté et d’être ainsi remplacée par un autre organisme.

18 mars 2011 : Une enquête de l’Escouade régionale mixte Gangs de rue de la Montérégie a permis une saisie d’une importante quantité de drogue et l’arrestation de deux personnes à Châteauguay. Au total, 200 grammes de cocaïne, deux roches de crack, 225 grammes de cannabis, un pistolet 9 mm, un Taser ont été saisis dans le cadre de l’opération, menée en collaboration avec la Sûreté du Québec et le Service de police de Châteauguay. Les deux suspects, un homme de 29 ans et une femme de 27 ans, ont été appréhendés en face du 190, boulevard Saint-Jean-Baptiste. Une fouille a ensuite été effectuée dans la résidence du couple, rue Hochelaga, où les stupéfiants ont été découverts.

18 mars 2011 : Les enquêteurs de l’Unité des stupéfiants de la police de Québec ont mis fin aux activités clandestines d’un bar qui était tenu par une dame de 83 ans. Au beau milieu de la nuit, les policiers ont frappé au 184 boulevard René-Lévesque Ouest de la Vieille Capitale, un appartement situé au sous-sol d’un édifice à logements, pour mettre fin aux activités de la dame. La tenancière et son bras droit, un homme de 45 ans, ont été arrêtés ainsi que 12 clients qui consommaient de l’alcool, a précisé Christine Lebrasseur, porte-parole du service de police de la ville de Québec. L’octogénaire accueillait ses clients en robe de chambre, cigarette au bec, à la fermeture des bars. Elle vendait de la bière en bouteille et des cigarettes puisqu’il était permis de fumer à l’intérieur. Il arrivait même, semble-t-il, qu’elle cuisine des petits plats pour les clients. Les consommateurs recevront une contravention pour s’être trouvés dans un bar clandestin. Les propriétaires, eux, devraient être accusés d’avoir tenu le commerce.

19 mars 2011 : La glace noire serait à l’origine d’un accident spectaculaire survenu dans le secteur de Sillery, à Québec. L’automobiliste circulait sur le boulevard Champlain vers 22 h 45, lorsqu’il aurait perdu le contrôle de son véhicule, qui s’est renversé sur le côté. La chaussée est glissante sur certaines artères. Il y a beaucoup de glace noire. Il y a de l’eau qui a coulé et quand la nuit tombe, ça gèle.

19 mars 2011 : Les températures douces ont provoqué des inondations en Montérégie. Des maisons ont été inondées à Carignan, Saint-Mathias-sur-Richelieu et Saint-Denis-sur-Richelieu. D’ailleurs, plusieurs rivières sont sorties de leur lit samedi matin, dont les rivières Nicolet, Richelieu, aux Brochets, Yamaska, Noire, l’Acadie, Châteauguay (près et en amont de Huntingdon) et la rivière des Anglais. Le Centre de prévention des crues du Québec (CPCQ) maintient ses alertes de fortes crues pour certaines rivières de la Montérégie. Une alerte d’inondations et de débâcles a été donnée dans les secteurs des rivières Bécancour, Bulstrode, Eaton et à la Truite.

20 mars 2011 : Des centaines de milliers de spectateurs de tout horizon ont pris part à la fête de Saint-Patrick. Au terme du défilé traditionnel Saint-Patrick de Montréal, le président de la United Irish Societies of Montreal, Ken Quinn, s’est réjoui de la réussite de cette 187e édition. Le défilé a attiré la communauté irlandaise, mais aussi des spectateurs de toute origine ethnique. Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, s’est dit impressionné par le nombre de jeunes enfants présents au défilé. La parade s’est ouverte sur une statue mobile du saint patron de l’Irlande, suivie des musiciens, d’amuseurs publics et des chars allégoriques, au grand plaisir des petits et des grands. Après le défilé, la tradition veut qu’on se dirige vers un pub irlandais pour boire une bonne Guinness, alors l’équipe de GrandQuébec a décidé de ne pas manquer à l’appel. Rappelons que le défilé de la Saint-Patrick s’est tient chaque année à Montréal depuis 1824. Au total, plus de cent organisations, dont une vingtaine de fanfares, se sont joints au cortège, qui a défilé dans la rue Sainte-Catherine, entre les rues Du Fort et le Carré Philips. La foule a également compté sur la présence de quelques joueurs des Alouettes (dont Anthony Calvillo et Scott Flory) et de l’ex-défenseur des Canadiens de Montréal Patrice Brisebois.

20 mars 2011 : Un homme de 21 ans est décédé après avoir perdu le contrôle de son véhicule ce soir sur le boulevard Taschereau, à Longueuil, dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil. Le véhicule de la victime aurait effectué plusieurs tonneaux avant de heurter un panneau publicitaire aux abords de la route. Les deux occupants de la voiture ont été transportés à l’hôpital où le décès de l’homme a été constaté. La passagère a subi des blessures au cou et a été victime d’un choc nerveux.

21 mars 2011 : L’historien lévisien Michel Lessard est honoré pour sa contribution exceptionnelle à la sauvegarde du patrimoine québécois. Il a reçu la médaille de l’Assemblée nationale des mains du député de Lévis, Gilles Lehouillier lors d’une réception tenue aujourd’hui dans l’historique sacristie de l’église Notre-Dame de Lévis. Le travail de Michel Lessard a toujours le même but, soit de sensibiliser les Québécois à leur culture matérielle. En plus de trente ans, M. Lessard a collaboré à une soixantaine de documents audiovisuels pour Radio-Canada et l’Office national du film. Il a travaillé avec les meilleurs réalisateurs, dont Fernand Dansereau, François Brault, Jean-Claude Labrecque et Jean-Pierre Lefebvre. Il a publié une vingtaine d’ouvrages de vulgarisation, dont sa célèbre Encyclopédie des antiquités du Québec (1971), l’Encyclopédie de la maison québécoise (1972), Montréal métropole du Québec (1998) et Meubles anciens du Québec (1999) pour ne nommer que ceux-là. L’historien a participé à des projets de restauration et de mise en valeur de bâtiments anciens, dont la maison Lamontagne de Rimouski, le manoir Dionne de Saint-Roch-des-Aulnaies, la maison Sauvé à Saint-Charles-sur-le-Richelieu et la maison Gourdeau à Saint-Jean de l’Île d’Orléans.

21 mars 2011 : La Chambre des communes a soutenu unanimement la participation du Canada dans l’application d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye telle que décidée par l’ONU. Le vote est survenu quelques heures après l’entrée en action de quatre chasseurs canadiens CF-18 qui ont terminé sans incident leur première patrouille armée des côtes de la Libye. Le Canada fait partie d’une coalition internationale pour empêcher Mouammar Kadhafi, d’utiliser sa force aérienne pour attaquer le peuple libyen. Les membres de la Chambre ont donné leur accord pour une mission d’une durée de trois mois, après quoi le gouvernement devra faire approuver par la Chambre des communes tout prolongement de la mission, dans laquelle le Canada a engagé six chasseurs CF-18 et 140 membres des Forces canadiennes. La frégate NCSM Charlottetown qui avait préalablement été dépêchée dans la région afin d’aider aux opérations d’évacuation en Libye, pourrait être appelée à renforcer le blocus actuel de la Libye.

21 mars 2011 : Pauline Marois a réitéré qu’un gouvernement du PQ mettrait une croix sur la filière nucléaire et fermerait la centrale Gentilly 2. Jusqu’ici, le govuernement du Québec s’est dit en faveur du maintien et même de la réfection de Gentilly 2, vieille de 25 ans. Prévus pour 2011, les travaux de réfection de cette centrale nucléaire de Bécancour, évalués à 1,9 milliard de dollars, ont cependant été reportés à 2012. Québec souhaite voir ce qui se passe au Nouveau-Brunswick, à la Centrale de Point Lepreau, de même qu’en Corée du sud, à la Centrale de Wolsong, où des travaux de réfection sont en cours, avant de donner le feu vert final à la modernisation de Gentilly 2, a dit la ministre Nathalie Normandeau.

22 mars 2011 : À Rimouski, les pêcheurs de crabes se préparent frénétiquement à reprendre la mer pour une autre saison. Dans une semaine, les 23 crabiers de la zone 17 vont prendre la mer en quête du crabe tant attendu par les consommateurs et les gourmets peuvent attendre les premiers arrivages du populaire crustacé en fin de journée le 30 mars. La saison sera doublement intéressante pour les pêcheurs puisqu’après trois années de statu quo, Pêches et Océans Canada leur consent enfin une hausse de 10% de leur quotas. Ainsi, c’est 1573 tonnes de crabes qui pourront être pêchés. 65% du crabe pêché dans l’estuaire du Saint-Laurent est vendu aux États-Unis, 15% au Japon. Le 20% qui restant est consommé au Québec.

22 mars 2011 : Un immeuble de condos en construction à Montréal pourrait être démoli par ordre de la cour. Les résidants du Village olympique s’opposent au projet et ils ont demandé une injonction interlocutoire pour que cessent les travaux à la Cité-Nature, un complexe situé dans l’ombre des tours olympiques et c’est là le hic, selon l’Association des locataires du Village olympique. Le projet Cité-Nature ne respecterait pas, selon eux, le patrimoine architectural de l’ensemble immobilier. La première tour de 11 étages comporte 174 unités, dont les prix varient de 185 000 à 400 000$. Sept autres phases devraient suivre. Les locataires du Village olympique sont d’avis que l’ensemble a été construit sans permis ou sous de faux prétextes. Il ne respecterait pas le zonage, ni l’acte de vente qui interdit la construction dans un parc. La Ville de Montréal n’a pas non plus voulu commenter puisque le dossier est devant les tribunaux.

Semaine suivante : du 23 mars au 31 mars 2011.

Sources pour nos actualités du Québec :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>