XIX siecle

Ligne du temps : 1888

Ligne du temps : 1888

Ligne du temps : 1888

Quelques statistiques : Un bûcheron gagne 120$ par année (pour 8 mois de travail, en fait).

Sans date exacte

1888 : L`Université McGill devient la première université québécoise à ouvrir ses portes aux femmes, mais l’université les admet à son école normale et à sa faculté des arts.

1888 : Construction de la Centrale hydroélectrique Frontenac et du Sherbrooke Hospital  à Sherbrooke.

1888 : Création de la station agricole et du laboratoire de chimie agricole à Saint-Hyacinthe.

1888 : Début des pèlerinages à Notre-Dame-de-Lourdes de Rigaud.

1888 : Arrivée au Québec des Frères de Saint-Gabriel.

1888 : Inauguration de la gare Bonaventure à Montréal.

1888 : Le nouveau gouverneur du Canada, Lord Stanley, impressionné par le match qu’il vit au tournoi du Carnaval d’hiver de Montréal, décide de créer un trophée pour récompenser la meilleure équipe de ce même tournoi en 1889. Ce prix sera connu comme la Coupe Stanley.

1888 : Un Juif alsacien, Jules Helbronner, devient rédacteur en chef de La Presse.

1888 : Incendie de l’église de Saint-Léonard.

1888 : Incendie de 125 maisons à Hull.

Jour après jour

1er janvier 1888 :  Incendie de la chapelle du séminaire de Québec.

1er janvier 1888 : On annonce qu’un bûcheron québécois gagne 120$ pour 8 mois de travail.

6 janvier 1888 : Mgr Tachereau doît se rétracter sur Les Chevaliers du travail.

28 janvier 1888 : Décès de Mgr Dominique Racine, 60 ans, évêque du diocèse de Chicoutimi.

5 février 1888 : Décès de Sévère Rivard, ancien maire de Montréal.

21 février 1888 : L’électricité arrive à Saint-Hyacinthe.

1er mars 1888 :
Début du service postal régulier entre le Canada et les États-Unis.

2 mars 1888 : Naissance de Marc-Aurèle Fortin, futur artiste peintre.

9 avril 1888 : Une grosse tempête de neige s’abat sur Montréal et ses environs.

10 avril 1888 : Banquet en l’honneur d’Honoré Mercier à Montréal.

23 avril 1888 : Naissance de Georges Vanier, futur 19e gouverneur général du Canada.

29 avril 1888 : Le port de Montréal ouvre pour une autre saison.

1er mai 1888 :
Lord Stanley est nommé gouverneur général du Canada.

eglise de trois pistoles

Église de Trois-Pistoles, construite en 1888. Tous droits réservés – copyright © Rosaire Lemay

5 mai 1888 : Éclairage des rues à l’électricité à Sherbrooke.

11 mai 1888 : Création du ministère de l’Agriculture et de la Colonisation par le gouvernement du Québec. Le curé Antoine Labelle est nommé sous-ministre de l’Agriculture.

15 mai 1888 : Début de la 2e session du 6e Parlement provincial.

30 mai 1888 : Décès de James Ferrier, maire de Montréal entre 1844 et 1846 (né le 22 octobre 1800 dans la région de Fife, Écosse.

8 juin 1888 : Le nouveau gouverneur général Lord Stanley de Preston arrive au Québec.

16 juin 1888 : Une femme du nom de Blanchet, accompagnée de cinq enfants, s’est présentée au chef de police, en déclarant qu’elle se trouvait absolument dénuée de ressources. Ses enfants sont âgés respectivement de 6, 5, 4 et 3 ans, le plus jeune n’a que deux mois. Interrogée par le chef de police, cette femme n’a pu donner de renseignements bien clairs. Ses versions sont absolument contradictoires. Elle se disait venant de Ste Lucie de Rimouski et immédiatement après, déclarait que son domicile était établi à Barry, Ontario. Le mystère au sujet de son mari est tout aussi complet. Après l’avoir fait passer pour mort depuis quatre mois, elle a prétendu qu’atteint d’aliénation mentale, il l’avait abandonnée. Quoiqu’il en soit le sort de cette malheureuse et de ses enfants est des plus tristes. Il est probable que les deux aînés seront envoyés à Québec où ils ont trouvé un abri, le bébé va être porté au couvent des soeurs.

22 juin 1888 : Dédicace solennelle du sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap. Changement dans les yeux de la statue de Notre-Dame-du-Cap. Vers 19 heures, le curé Désilets, le père Frédéric (le Bienheureux Frédéric, béatifié en 1938) et M. Pierre Lacroix entrent prier dans la petite église nouvellement dédiée à la Vierge du Rosaire au sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap. Pendant qu’ils priaient il se produisit un évènement que le Père Frédéric a lui-même raconté : La statue de la Vierge, qui a les yeux entièrement baissés, avait les yeux grandement ouverts; le regard de la Vierge était fixe; elle regardait devant elle, droit à sa hauteur. L’illusion était difficile : son visage se trouvait en pleine lumière par suite du soleil qui luisait à travers une fenêtre et éclairait parfaitement tout le sanctuaire. Ses yeux étaient noirs, bien formés et en pleine harmonie avec l’ensemble du visage. Le regard de la Vierge était celui d’une personne vivante; il avait une expression de sévérité, mêlée de tristesse. Ce prodige a duré approximativement de cinq à dix minutes.

4 juillet 1888 : Honoré Mercier reçoit l’Ordre de Saint-Grégoire du pape de Rome.

12 juillet 1888 : Inauguration de l’hôpital de Sherbrooke («Sherbrooke Protestant Hospital»).

12 juillet 1888 : Fin de la 2e session du 6e Parlement provincial.

12 juillet 1888 : Règlement définitif sur les biens des Jésuites.

26 mai 1888 : L’explosion d’un mélange d’air et de gaz carbonique, contenu dans un gazomètre de la Montreal Gaz Company, sur la rue du Havre, quartier d’Hochelaga de Montréal, fait cinq morts et plusieurs blessés. Le secteur était éclairé grâce au gaz depuis plus de 16 ans. Pour fournir ce gaz, la compagnie avait bâti un énorme gazomètre ou réservoir en briques et en fer qui a été détruit. Sont décédés: Samuel McCaffee, né en Irlande, âgé d’une vingtaine d’années; Sam Bell (surveillant du gazomètre ou ingénieur), 42 ans; John Angell, 22 ans; Joseph Angell, frère de John; James ou Thomas Stacey, peintre de la Montreal Bridge Co, Indien de Caughanawaga, âgé de 27 ans. Blessés : Angus Guy  (peintre de la Montreal Bridge Co, Indien de Caughanawaga, âgé de 27 ans); Georges Fischer, peintre de la Montreal Bridge Co,  Américain âgé de 24 ans; Gerard Donohue, 31 ans; Robert Culquhoan, environ 35 ans et Richard Peachey. L’enquête a établi que l’explosion avait été causée par l’introduction d’une lampe allumée dans le dit gazomètre par Joseph Angell, un des employés de la dite compagnie et l’une des victimes de l’explosion. En s’introduisant ainsi, avec une lampe allumée, dans le gazomètre, la victime a agi par ignorance et par imprudence, et non pas par malice ou avec l’intention de blesser ou de causer de tort à qui que ce soit. (Source: Patrimoine, Histoire et Multimédia)

4 août 1888 : Décès de Charles-Joseph Coursol, né le 3 octobre 1819 au fort Malden, Amherstburg, Haut-Canada, décédé à Montmagny. Maire de Montréal entre 1871 et 1873.

1er septembre 1888 :
Au Montreal College of Pharmacy, les cours se donnent désormais en français.

3 septembre 1888 : Premier défilé de la Fête du Travail à Montréal.

1er octobre 1888 : Louis Cyr soulève 3 536 livres avec son dos.

23 octobre 1888 : Naissance d’Onésime Gagnon, futur lieutenant-gouverneur du Québec.

24 octobre 1888 : L’abbé T.-G. Rouleau devient principal de l’École normale Laval.

11 novembre 1888 : Inauguration à Rome du Collège canadien.

29 novembre 1888 : Le vieux pont à La Malbaie s’écroule.

31 décembre 1888 : Un glissement de terrain à la Petite-Rivière Berthier cause de coûteux dommages.

art français

Si la porte de l’histoire était battante, nous n’aurions fait que tourniquer (Serge Bouchard, anthropologue, écrivain et animateur de radio québécois). Photo : © GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>