XIX siecle

Ligne du temps : 1873

Ligne du temps : 1873

Ligne du temps : 1873

Quelque statistiques : Le Québec compte 33 hôpitaux, 17 hospices, 120 pensionnats féminins.

1er février 1873 : Le Palais de Justice de Québec est détruit par un incendie.

11 février 1873 : René-Édouard Caron succède à Narcisse-Fortunat Belleau au poste de lieutenant-gouverneur du Québec

12 février 1973 : Francis Cassidy est élu sans opposition à la mairie de Montréal.

24 février 1873 : Le candidat libéral dans Québec-Est, Charles-Alphonse Pantaléon-Pelletier est victime d’un attentat lors de sa mise en candidature. Un opposant lui a tiré dessus mais il s’en tire sans blessure.

25 février 1873 : Le premier ministre de la province de Québec Pierre-Joseph-Olivier Chauveau démissionne après sa nomination à la présidence du sénat du Canada.

27 février 1873 : Le gouvernement du premier ministre Gédéon Ouimet (conservateur) est assermenté. George Irvine accède au poste de procureur général, J.G. Robertson demeure trésorier et Louis Archambault, commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics. Pierre Fortin remplace Joseph-Octave Beaubien aux Terres de la couronne. Joseph-Adolphe Chapleau devient solliciteur général et John Jones Ross remplace Boucher de Boucherville comme orateur du Conseil législatif.

4 mars 1873 : Selon le dernier recensement, le Québec a 1 004 401 habitants. La population de Montréal est de 107 225 et celle de Québec de 59 699.

20 mars 1873 : L’Hôtel Saint James, situé sur la Place Victoria à Montréal, est la proie des flammes.

2 avril 1873 : Le député fédéral de Shefford, Lucius Seth Huntington, déclare en Chambre être en mesure de prouver que des ministres conservateurs ont promis par écrit à l’homme d’affaires Hugh Allan le contrat de construction du chemin de fer du Canadien Pacifique en échange de grosses contributions à leur caisse électorale. C’est le début du scandale du Pacifique.

1er mai 1873 : Édouard-Charles Fabre est sacré évêque coadjuteur de Montréal.

20 mai 1873 : Le leader conservateur George-Étienne Cartier meurt à Londres des suites d’une longue maladie. Il sera inhumé le 14 juin prochain au cimetière Côte-des-Neiges de Montréal suite à des obsèques grandioses.

14 juin 1873 : Décès de Francis Cassidy, maire de Montréal.

20 juin 1873 : Aldis Bernard succède à Francis Cassidy à la mairie de Montréal suite à des élections aux résultats serrés.

1er juillet 1873 : L’Île-du-Prince-Édouard (capitale Charlottetown) devient la septième province du Canada en vertu de l’Imperial Order in Council du 26 juin 1873. Ce sont des pressions économiques et politiques qui forcent l’entrée de l’Île-du-Prince-Édouard dans la Confédération.

18 juillet 1873 : Le Montreal Herald révèle que Georges-Étienne Cartier a été impliqué dans le scandale du Pacifique, demandant à la compagnie de Hugh Allan 20 000 $ pour lui-même et 10 000 $ pour le premier ministre John A. Macdonald. De son côté, le ministre des Postes, Hector-Louis Langevin, aurait exigé 25 000 $.

30 juillet 1873 : Inauguration du chemin de fer l’Intercolonial qui se rend maintenant de Montréal à Rimouski.

1er août 1873 : 25 jeunes filles employées dans la Filature-Paton, à Sherbrooke, se sont mises en grèves, afin d’obtenir un salaire plus élevé ce qui démontre que la doctrine de l’émancipation et les droits de la femme ont pénétré dans cette manufacture.

2 août 1873 : Le cultivateur Edward Richardson, du canton de Cleveland, du district de Sherbrooke, était en corvée de foin chez un de ses amis. Il y prit trop de boisson et s’enivra. En revenant le soir, il lui prit fantaisie de laisser la voiture de son compagnon, un demi mille environ avant d’arrive à la traverse du chemin de Kingsey, sur la voie du Grand Tronc. Il parcourut cet espace à pied, en trébuchant de temps à autre, et arriva au chemin de fer juste à temps pour s’y rencontrer avec le convoi de vitesse venant de Québec et arrivant à Richmond à 5:30 p.m. Inutile de dire que cette rencontre fut fatale au malheureux cultivateur. La locomotive le tua raide. En traversant le chemin, il s’était pris le pied entre la lisse et un madrier, position d’où il ne peut se tirer à temps, et malheureusement il était trop tard lorsqu’il fut aperçu par les conducteurs du convoi. M. Le coroner de cette ville a tenu une enquête. Verdict conforme à ces faits.

14 août 1873 : Création d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur le scandale du Pacifique.

19 août 1873 : Un incendie, qui a éclaté dans une manufacture de meubles près de la rivière Saint-Charles, dévaste un pâté de maisons du quartier Saint-Roch de Québec.

1er septembre 1873 : Début des travaux de construction du chemin de fer du Nord devant mener à Saint-Jérôme est rendu public. Les travaux doivent se terminer le 30 septembre 1875. La longueur du chemin de fer sera de 142 milles et le taux moyen de construction est fixé à 29 500 $ par mille.

13 septembre  1873 : Louis Riel est élu député de Provencher (Manitoba).

17 septembre 1873 : Hugh Allan comparait devant la commission d’enquête sur le contrat du Pacifique.

23 octobre 1873 : Dans un rapport au gouverneur général, le premier ministre John A. Macdonald reconnaît qu’il a bien reçu 25 000 $ de Hugh Allan mais qu’il n’a rien promis en échange.

5 novembre 1873 : Le premier ministre John A. Macdonald annonce sa démission.

John Macdonald Monument

Monument de John A. Macdonald, installée sur la Colline du Parlement à Ottawa, oeuvre de Louis-Philippe Hébert. Photo :© GrandQuebec.com

7 novembre 1873 : Le gouvernement du premier ministre libéral Alexander Mackenzie est assermenté.

4 décembre 1873 : Ouverture de la troisième session de la 2e législature. Le discours du Trône annonce une aide pour la colonisation et les chemins de fer.

Sans date exacte :

1873 : Banque d’Épargne de la Cité et du District de Montréal (aujourd’hui, Banque Laurentienne) ouvre quatre succursales à Montréal.

1873 : On commence au Québec la culture de la betterave à sucre.

1873 : Fondation de la Royal Canadian Mounted Police – RCMP (Gendarmerie royale canadienne – GRC). Le corps est créé pour répondre comme un service de police chargé d’appliquer la loi dans les territoires de l’Ouest canadien récemment acquis. Au fil des ans, la GRC – RCMP se transformer en une organisation de réputation internationale.

1873 : James Creighton, membre du club de patinage et juge de patinage artistique, organise à Montréal des matchs de shinny, une sorte du hockey sans gardiens de buts, matchs joués entre des membres du club et certains de ses amis.

1873 : Fondation de l’École Polytechnique de Montréal, affiliée à la nouvelle Faculté des arts de l’université Laval de Montréal (future Université de Montréal). Cette école formera les premières générations d’ingénieurs canadiens-français, qu’elle initie aux différentes variantes de génie indispensables à la réalisation des grands projets ferroviaires et immobiliers de l’époque. L’école occupe au moment de sa fondation l’édifice qu’elle a fait construire rue Viger (ce bâtiment historique abrite aujourd’hui les Archives nationales du Québec à Montréal).

histoire feu d'artifice

« L’histoire n’est pas une science, c’est un art. On n’y réussit que par l’imagination. » (Anatole France, 1844-1924, écrivain français). Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>