XIX siecle

Ligne du temps : 1870

Ligne du temps : 1870

Ligne du temps : 1870

7 janvier 1870 : Démission du maire de Québec, William Hossack, parce qu’il ne peut juridiquement exercer ses fonctions en raison de sa résidence à l’extérieur de la ville. Adolphe Guillet dit Tourangeau lui succède temporairement.

20 janvier 1870 : Fondation la Police provinciale, ancêtre de la Sûreté du Québec. La loi créant la Police provinciale est adoptée par le Conseil législatif de la province de Québec.

24 janvier 1870 :
L’Assemblée législative adopte la loi dite des citoyens. Les maires seront désormais élus par le conseil municipal.

4 mars 1870 : Le gouvernement provisoire métis du Manitoba, dont le chef est Louis Riel, décide l’exécution de Thomas Scott, accusé de rébellion. Cette décision aura de profondes répercussions au Canada.

18 mars 1870 : Un projet de loi est déposé créant la Cour d’appel de la province de Québec.

24 mars 1870 : Plusieurs zouaves pontificaux, envoyés à Rome en 1868 pour défendre le pape contre l’armée italienne, partent pour le Canada via la France. Les États pontificaux que le bataillon canadien défendait sont tombés. Quelques unités de zouaves canadiens continuent le combat un certain temps après avoir reçu l’ordre de déposer les armes (voir aussi le 7 avril et le 9 novembre).

7 avril 1870 : Les zouaves pontificaux arrivent à Québec (voir aussi le 24 mars dernier et le 9 novembre prochain).

20 avril 1870 : Pierre Garneau est élu maire de Québec.

25 avril 1870 : L’Expédition de Wolseley met fin à la Rébellion de la rivière Rouge, quelques mois plus tard, le 24 août 1870, Louis Riel s’enfuira aux États-Unis.

2 mai 1870 : Adolphe Guillet dit Tourangeau conteste la validité de la dernière élection municipale dans la cité de Québec et refuse de céder son siège. Lui et ses conseillers s’emparent de l’Hôtel de ville. La police se met sous l’autorité du nouveau maire Pierre Garneau, élu le 20 avril dernier, et fait le siège du bâtiment.

4 mai 1870 : Adolphe Guillet dit Tourangeau et ses partisans se rendent. Pierre Garneau prend officiellement possession de la mairie (voir aussi le 25 avril et le 2 mai).

5 mai 1870 : La Cour supérieure du Québec ordonne la sépulture immédiate de Joseph Guibord dans un cimetière catholique. Cet imprimeur, membre de l’Institut canadien de Montréal, décédé en 1869, avait été excommunié par les autorités ecclésiastiques. L’affaire ira en Cour d’appel du Québec le 9 septembre 1870 (voir cette date).

12 mai 1870 : La loi acceptant le Manitoba comme la cinquième province du Canada est adoptée (voir aussi le 15 juillet).

17 mai 1870 : Le prince Arthur, duc de Connaught et Strathearn, fils de la Reine Victoria, est en visite à Québec. Il loge à Spencer Wood.

19 mai 1870 : Le Grand Feu de 1870. Un énorme incendie ravage le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Tout le territoire entre Saint-Félicien et La Baie est rasé sur plus de 150 kilomètres. Pour survivre, les habitants affolés se réfugient dans des caveaux creusés sous terre ou dans les cours d’eau les plus proches. Des centaines de familles, rien de moins que le tiers de la population, se retrouvent complètement démuni et sans abri et seront déplacées vers un nouvel village fondé pour les accueillir – Saint-Félix-d’Otis. Le gouvernement Chauveau accordera un secours aux sinistrés du Grand Feu du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

8 juin 1870 : Le prince Arthur, duc de Connaught et Strathearn, arrive à Montréal et est reçu par le maire William Workman. La rue Prince-Arthur est nommée en son honneur.

13 juin 1870 : Le maire William Workman reçoit une pétition le priant de convoquer une assemblée publique devant discuter de la menace d’une possible invasion des Fenians à la frontière américaine dans les Cantons-de-l’Est.

27 juin 1870 : Une assemblée à Montréal, réunissant entre autres Alexander Tilloch Galt, William Workman et Hugh Allan adopte une résolution réclamant l’indépendance complète du Canada.

6 juillet 1870 : Le prince Arthur, duc de Connaught et Strathearn, repart en Angleterre après un séjour de 10 mois au Canada.

Juillet 1870 : Raid des Fenians dans le comté de Mississquoi. Ce raid se produit le long de la frontière séparant le Québec du Vermont. Les Canadiens contrent l’attaque sans aucune difficulté grâce aux renseignements fournis par Thomas Billis Beach.

15 juillet 1870 : Le Manitoba devient la cinquième province du Canada en vertu de l’Acte du Manitoba du 12 mai 1870 et de l’Imperial Order in Council du 23 juin 1870. La ville de Winnipeg est désignée sa capitale devient la cinquième province canadienne.

15 juillet 1870 : Les anciens territoires de la Compagnie de la Baie d’Hudson connus sous le nom de Terre de Rupert et de Territoires du Nord-Ouest sont transférés au Canada et sont nommés Territoires du Nord-Ouest en vertu de l’Act of Imperial Parliament et conformément à l’Acte de la Terre de Rupert de 1868 et de l’Imperial Order in Council du 23 juin 1870. Yellowknife est désignée comme la capitale des TNO.

Août 1870 : La région d’Aylmer dans Outaouais est ravagée par un incendie.

24 août 1870 : Des souscriptions sont organisées au Québec pour aider la France en guerre contre la Prusse.

5 septembre 1870 : Le comité d’arbitrage rend sa sentence concernant le règlement de la dette de l’ancienne colonie du Canada-Uni. Le Québec prend en charge une dette de 5 000 000 $ alors que l’Ontario en prend une de 5 600 000 $ (voir aussi le 9 décembre prochain).

9 septembre 1870 : La Cour d’appel renverse la décision de la Cour supérieure dans l’affaire Guibord, prise le 5 mai dernier (voir aussi cette date).

20 octobre 1870 : Un tremblement de terre d’une magnitude de 6,5 sur l’échelle de Richter a lieu au Québec, son épicentre est situé près de Baie-Saint-Paul. Le tremblement de terre commence à 11.30 et il se fait sentir, à Montréal, Trois-Rivières, Rivière-du-Loup, Berthier, Sorel, St-Jean, l’Orignal, Sherbrooke, Coteau Landing, St.-André, Ste- Catherine et plusieurs autres villes et villages du Québec, aussi qu’à Richmond, New York, Boston, Shenectady, Troy, etc.

3 novembre 1870 : Ouverture de la quatrième session de la 1re législature de l’Assemblée législative.

9 novembre 1870 : Les derniers zouaves à rentrer au pays reçoivent un accueil triomphal à Montréal. Aucun zouave canadien ne fut tué au combat malgré quelques blessés légers, mais une dizaine a succombé aux maladies (voir aussi le 24 mars et le 7 avril).

15 novembre 1870 : Le gouvernement de la province dépose un projet de loi visant à la construction d’un chemin de fer reliant Montréal à Québec par la rive nord.

27 novembre 1870 : Inauguration du chemin à lisses reliant Montréal à Gosford.

29 novembre 1870 : Le discours du budget du trésorier de la province Joseph Gibb Robertson annonce des dépenses de 1 841 000 $ et des recettes de 1 691 000 $ pour l’année en cours.

9 décembre 1870 :
L’Assemblée législative adopte une série de résolutions dénonçant la sentence du comité d’arbitrage concernant la dette de l’ancien Canada-Uni (voir aussi le 5 septembre dernier).

24 décembre 1870 : Elzéar-Alexandre Taschereau est nommé archevêque de Québec.

Sans date exacte :

1870 : Les Juifs obtiennent le droit d’inscrire leurs propriété dans le système catholique ou protestant selon leur choix.

religion histoire

« En vérité, la civilisation n’a apporté qu’une seule religion, celle de l’argent. » (Alain Gerbault, navigateur solitaire français, Un paradis se meurt). Photo : © GrandQuebec.com

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>