XIX siecle

Ligne du temps : 1867

Ligne du temps : 1867

Ligne du temps : 1867

10 janvier 1867 : Une assemblée de dignitaires a lieu à la salle Jacques-Cartier de Québec afin de coordonner l’aide aux victimes de l’incendie de 1866 qui a rasé une partie du quartier Saint-Roch à Québec.

29 janvier 1867 : Le gouvernement du Royaume-Uni prend la décision de subventionner la construction du chemin de fer Intercolonial devant relier Montréal à Halifax. Les inversions totaliseront 13 millions de livres.

5 mars 1867 : Naît Louis-Alexandre Taschereau, premier ministre de la province de Québec de 1920 à 1936.

28 mars 1867 : La reine Victoria donne la sanction royale et décrète que l’Acte de l’Amérique du Nord Britannique prendra force de loi dès le 1er juillet 1867.

13 avril 1867 : Le premier phare de Pointe-au-Père. est détruit dans un incendie. Il avait cinq lampes à l’huile équipées de réflecteurs de 21 pouces.

9 juin 1867 : Inauguration de la nouvelle prison de Québec sur les Plaines d’Abraham.

1er juillet 1867 : Acte de l’Amérique du Nord britannique. Signature de la fédération canadienne entre quatre colonies britanniques ; l’Ontario (capitale Toronto), le Nouveau-Brunswick (capitale Fredericton), la Nouvelle-Écosse (capitale Halifax) et le Bas-Canada qu’on appellera désormais le Québec (le changement de nom a été accepté à 27 voix contre 22). Le Québec (capitale Québec) n’est plus qu’une province parmi quatre, mise en minorité dans un pays «bilingue» où en réalité, la pratique impose l’anglais. Partout dans la province de Québec on voit flotter des drapeaux britanniques et on entend chanter le « God save the Queen ». Les francophones acceptent mal qu’on se mette à appeler les Anglais des Canadiens, qualificatif autrefois réservé aux francophones du Bas-Canada.

1er juillet 1867 : John A. Macdonald (conservateur) devient le premier premier ministre du pays.

2 juillet 1867 : Narcisse Fortunat Belleau devient le premier lieutenant-gouverneur du Québec.

3 juillet 1867 : Joseph Cauchon est choisi premier ministre du Québec, mais l’antipathie des anglophones québécois l’empêche de former un cabinet et il sera remplacé le 15 juillet prochain par Pierre-Joseph-Olivier Chauveau qui est considéré le tout premier premier ministre du Québec.

1er juillet 1867 : Création du Sénat.

1er juillet 1867 : L’article 93 de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique prévoit un système scolaire religieux plutôt que linguistique. La constitution canadienne établit un système scolaire double, catholique et protestant. Quant aux Juifs, ils payeront les taxes foncières dans un fonds neutre. Ces taxes seront redistribuées aux commissions scolaires catholique et protestante.

15 juillet 1867 : Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (conservateur) devient premier ministre du Québec. Son cabinet est assermenté. Ses ministres sont Christopher Dunkin, George Irvine, Gédéon Ouimet, Louis Archambault et Octave Beaubien.

24 août 1867 – 15 septembre 1867 : Les premières élections. Les Québécois doivent choisir entre les Bleus pro-confédéraux et les Rouges qui s’opposent à la nouvelle constitution. Malgré la menace de l’Église qui déclare que voter contre la confédération constitue un péché mortel, pas moins de 45% des Québécois choisissent quand même de voter pour les Rouges, même si leur programme est plutôt mal défini. On sait aujourd’hui que les élections ont été volées par les Bleus dans plusieurs circonscriptions. D’ailleurs, certains candidats ont remporté des victoires douteuses avec des majorités de seulement 6 votes. Au total, le Parti conservateur de Chauveau a 46 députés contre 19 du Parti libéral de Henri-Gustave Joly de Lotbinière.

27 octobre 1867 : Léon-Pamphile Le May devient directeur de la Bibliothèque de la Législative5.

6 novembre 1867 : Ouverture du premier Parlement fédéral à Ottawa.

21 novembre 1867 : Lors d’un discours à Québec, Médéric Lanctôt se prononce pour l’indépendance complète du Canada.

18 décembre 1867 : John Lemesurier est élu maire de Québec avec une majorité de 296 voix sur son adversaire Joseph-Édouard Cauchon.

27 décembre 1867 : Ouverture de la première session de la 1re législature du Québec. Joseph-Godric Blanchet en devient le premier orateur.

Sans date exacte :

1867 : Fondation de la Société des artistes canadiens.

confederation canadienne

L’indépendance vaut bien que l’on supporte la solitude. (George Bernard Shaw, écrivain et dramaturge anglais, Mes inscriptions)

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>