XIX siecle

Ligne du temps : 1865

Ligne du temps : 1865

Ligne du temps : 1865

Sans date exacte

1865 : Ouverture à Dunham d’une première fromagerie au Québec.

1865 : Parution des Chansons populaires du Canada, première publication d’un recueil de chansons en français.

1865 : Premier tournoi de curling international avec la participation du Canada. À Buffalo, jouent plusieurs clubs canadiens et américains.

1865 : Un recensement est tenu sur le territoire du Canada-Uni.

1865 : Début des travaux de la construction de la prison Winter, à Sherbrooke, aujourd’hui bâtiment classé patrimonial.

1865 : Démolition de la Porte Saint-Jean à Québec (elle sera reconstruite en 1867).

1865 : Début de la construction des Forts de Lévis.

1865 : Le Quebec Lunatic Asylum devient l’Asile des aliénés de Québec.

Jour après jour :

10 mars 1865 : Adoption du projet de confédération, formulé dans les résolutions de la Conférence de Québec, par 91 voix contre 33. Le premier ministre du Canada-Uni, Étienne-Pascal Taché, détenant la majorité à l’Assemblée, s’assure de son adoption. La séance se termine à 4 h 30 et la majorité des députés chantent le God save the Queen avant de quitter la Chambre.

14 mars 1865 : L’Assemblée du Bas-Canada rejette, par 84 voix contre 35, une motion pour demander un appel au peuple avant l’adoption par le Parlement impérial d’une loi sur la Confédération canadienne.

24 mars 1865 : Le Conseil exécutif envoie en mission à Londres les ministres John Alexander Macdonald, George-Étienne Cartier, George Brown et Alexander Tilloch Galt afin de conférer avec le gouvernement britannique sur le projet de confédération canadienne.

13 avril 1865 : La ville de Sorel est inondée à cause d’une crue impressionnante. L’eau atteint une hauteur qui fait craindre beaucoup pour les propriétés situées dans le Chenal du Moine et les Îles avoisinantes. Partout les champs sont devenus de véritables rivières, et les cultivateurs n’entraient plus dans leurs maisons qu’à l’aide de canots. La plupart des familles se sont réfugiées dans les greniers des maisons, attendant là la fin de leur malheureux sort. Une vingtaine de personnes en partie femmes et enfants ont trouvé la mort au milieu des flots. Les granges contenant les animaux, moissons, etc., des cultivateurs sont entièrement disparues.

14 avril 1865 : Assassinat d’Abraham Lincoln au théâtre Ford, à Washington, D.C. L’assassin John Wilkes Booth et son complice David Herold réussirent à s’enfuir, mais ils furent retrouvés en Virginie et Booth fut tué. Huit suspects impliqués dans le complot furent jugé et quatre d’entre eux dont Mary Surratt furent pendus le 7 juillet 1865. Le fils de Mary Surratt, John H. Surratt Jr. réussit à fuir les États-Unis et le 17 avril 1865, on le retrouve à Montréal. Ensuite, il trouve refuge à Saint-Liboire, chez le prêtre Charles Boucher, où il passe l’hiver. John H. Surratt serait retourné à Montréal, chez le père du Père Lapierre, jusqu’à son départ en septembre 1866 pour l’Europe où il s’engage chez les Zouaves, mais il est arrêté en Italie en novembre 1866. Il est jugé pour son implication dans l’assassinat du président américain, mais le jury n’arrive pas à s’entendre sur le verdict et il est relâché. Il admit plus tard son implication dans l’assassinat de Lincoln Il décède en 1916 à Baltimore (pour plus de détail : Patrimoine, Histoire et Multimédia)

13 juin 1865 : La compagnie Montreal City Passenger Railway Company défend aux conducteurs d’attendre le retour des voyageurs qui descendent de voiture.

12 juillet 1865 : L’on a découvert à une profondeur de 2 pieds au bas de la côte de Bégin, à Lévis, sur l’emplacement d’une ancienne bâtisse appartenant à M. J. B. Beaulieu, 10 squelettes humains. Relativement à cette découverte on est porté à croire que les squelettes en questions sont les restes des victimes de Mareuil, surnommé le Dr. l’Indienne, qui a été pendu à la Pointe Lévis, il y a plus de 40 ans, pour le meurtre d’un nommé Guilmet de St. Jean Port Joli. Cet individu avoua sur l’échafaud avoir fait périr un certain nombre de personnes durant son séjour à Lévis à l’endroit même où les ossements ont été découverts (voir aussi la nouvelle du 17 juillet 1865).

17 juillet 1865 : L’on a encore découvert d’autres ossements humains à Lévis, dans le voisinage immédiat de l’endroit où les autres squelettes ont été trouvés, le 12 juillet dernier (voir cette date) ; ce qui semble détruire la supposition que ces squelettes sont les restes des victimes de Mareuil; car que ce dernier ait fait périr une douzaine de personnes c’est possible; mais qu’il ait eu un cimetière à son propre compte, ce n’est pas probable.

20 juillet 1865 : Tournoi de billard. Cyrille Dion est proclamé le champion de billard des deux Canadas. En lui présentant la magnifique queue montrée en O, M. Cavitt fit des éloges aux deux frères Dion pour la peine qu’ils se sont donnée en montant ce tournoi et les sacrifices pécuniaires considérables qu’ils se sont imposés pour le mettre sur le même pied que ceux donnés dans toutes les parties des États-Unis. Il dit qu’il avait assisté à tous ces tournois, et il était heureux de déclarer que les efforts des frères Dion avaient été couronnés d’un plein succès – succès dont les amateurs de Montréal doivent être fiers. Il regrettait d’ailleurs de voir que le goût du billard n’était pas bien répandu à Montréal, d’après ce qu’il pouvait en juger par le petit nombre de spectateurs qui assistaient à chaque séance; cependant de plus belles parties n’avaient jamais été jouées aux États-Unis. (Nous recommandons la lecture du billet Les frères Dion, champions de billard [États-Unis, XIXe siècle] pour en apprendre plus sur les frères Dion).

30 juillet 1865 : Décès de Sir Étienne-Paschal Taché, médecin et homme politique, premier ministre du Canada-Uni et conseiller législatif. Né à Saint-Thomas, le 5 septembre 1795.

30 septembre 1865 : Entrée en fonction de l’administrateur du Bas-Canada (Québec) John Michel.

pierre iberville

Monument de Pierre d’Iberville à Ottawa. Photo : © GrandQuebec

26 octobre 1865 : La capitale et le parlement canadien déménagent à Ottawa, selon la volonté de la reine Victoria. (Le déménagement a commencé en septembre, mais le processus a été long et a terminé le 26 octobre. L’édifice du parlement de Québec deviendra le siège de l’Assemblée législative de la nouvelle province de Québec à partir de 1867).

basilique marie reine du monde

Basilique Marie-Reine-du-Monde de Montréal. Photo : © Lucie Dumalo

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>