XIX siecle

Ligne du temps : 1859

Ligne du temps : 1859

Ligne du temps : 1859

29 janvier 1859 : Ouverture de la 2e session du 6e Parlement du Canada-Uni par le gouverneur, Edmund Walker Head.

14 février 1859 : Le Parlement adopte l’adresse après avoir rejeté plusieurs amendements sur le choix d’Ottawa comme capitale du Canada-Uni. L’Assemblée s’en tient à l’arrangement d’origine, soit que le Parlement sera transféré à Québec en attendant que les travaux de construction soient terminés à Ottawa.

1er mai 1859 : Début du déménagement de l’Administration et du siège du gouvernement du Canada-Uni de Toronto vers Québec. Ainsi, le gouvernement du pays revient siéger à Québec.

Juillet 1859 : Pose de la première pierre du futur hôtel du Parlement à Québec sur le même terrain que celui des édifices parlementaires incendiés en 1854. Le contrat de construction d’un édifice parlementaire est confié aux entrepreneurs Elliott et Melville d’après les plans de Frederick Rubidge. Les travaux seront terminés en février 1860. Le parlement abriterait le gouvernement du Canada-Uni jusqu’à son déménagement, après quoi, on prévoit que le nouvel édifice servirait de bureau de poste. Le gouvernement déménagera comme prévue à l’automne de 1865 et l’édifice de Québec deviendra le siège de l’Assemblée législative de la nouvelle province de Québec à partir de 1867.

19 octobre 1859 : Publication dans Le Pays et le Montreal Herald d’une prise de position du Parti libéral sous la signature de ses leaders Antoine-Aimé Dorion, Thomas D’Arcy McGee, Lewis Thomas Drummond et Louis-Antoine Dessaules : l’union fédérale leur apparaît comme l’unique solution aux problèmes du Bas et du Haut-Canada.

9 novembre 1859 : Convention des « clear grits » à Toronto. Ils adoptent des résolutions dénonçant les méfaits de l’Union et proposent une confédération des deux Canadas par la formation de deux ou plusieurs gouvernements locaux et l’établissement d’un gouvernement central.

1er décembre 1859 : Une pierre est érigée à la sortie du pont Victoria «pour préserver de la profanation les restes de 6000 immigrants morts de la fièvre des navires A.D. 1847-48». Il s’agit d’un bloc de pierre, d’une pesanteur d’environ trente tonnes. Le révérend M. Leach, évêque anglican et plusieurs autres ministres assistaient à la cérémonie.

20 décembre 1859 :
Début des travaux de l’édifice parlementaire d’Ottawa conçu par les architectes Fuller et Jones. Les travaux devaient être terminés en 1862, mais ils ne le furent qu’en 1866, avec la session inaugurale commençant le 8 juin de cette année-là.

Sans date exacte

1859 : Les Sœurs Grises de Montréal confient à l’une des leurs, Sœur Julie Gaudry, le soin de créer une œuvre nouvelle, les salles d’asile, formule primitive des garderies d’aujourd’hui. La première salle d’asile est située à proximité de l’hospice Saint-Joseph, au coin des rues Cathédrale et Saint-Jacques. On y accueille les enfants de la classe ouvrière âgés de deux à sept ans. Trois ou quatre religieuses s’occupent quotidiennement de plus de 200 enfants à qui on propose des activités de toutes sortes, basées surtout sur la mémorisation : chansons et fables, calcul et géographie, exercices de gymnastique, exercices de lecture et jeux variés. (Source : Ces femmes qui ont bâti Montréal, Remue-ménage, 1994, p. 97).

1859 : Ouverture de la ligne ferroviaire Sarnia (une municipalité située dans le Comté de Lambton, dans la partie sud de l’Ontario) – Rivière-du-Loup.

1859 : Le chemin de fer relie Montréal et New York et la Banque de Montréal ouvre immédiatement un bureau permanent dans le quartier financier de Manhattan.

1859 : Un premier phare est construit à Pointe-au-Père. Il a cinq lampes à l’huile équipées de réflecteurs de 21 pouces, mais il sera détruit dans un incendie le 13 avril 1867.

1859 : Ouverture du pont Victoria. Sa construction avait débute en 1854.

1859 : Jean-Baptiste Dorion est élu président l’Institut canadien de Montréal. À l’époque, c’est le seul organisme au Québec, voire au Canada, à diffuser par le biais de sa bibliothèque des livres désavoués par l’Église. De plus, l’Institut possède et distribue des journaux étrangers dont la lecture «n’est pas recommandée par l’église».

1859 : À Québec, les débardeurs irlandais fondent leur première association ouvrière qui s’appelle la Quebec ship laborer benevolent society.

1859 : Fondation de la première école d’agriculture permanente au Canada, dans la ville de La Pocatière, Bas-Saint-Laurent.

politique

En politique, l’annonce est l’ennemi du résultat. (Christian Bonnet, homme politique français). Photo : © GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>