XIX siecle

Ligne du temps : 1846

Ligne du temps : 1846

Ligne du temps : 1846

9 février 1846 : George O’Kill Stuart est élu maire de Québec par le Conseil municipal. Il remplace René-Édouard Caron, en poste dès le 15 août 1840. G. George O’Kill Stuart demeurera maire de Québec jusqu’au 11 février 1850.

Mars 1846 : John Easton Mills est élu maire de Montréal. L’élection se fait au conseil municipal à la majorité simple. Mills, à la tête du parti réformiste, est élu avec dix voix contre neuf. Le maire sortant, le tory James Ferrier, refuse de quitter son siège et il faut attendre le jugement de la Cour supérieure qui ordonne un second vote. Mills obtient alors onze voix contre cinq.

20 mars 1846 : Ouverture de la 2e session du 2e Parlement par l’administrateur Charles Murray Cathcart.

13 avril 1846 : L’administrateur Cathcart recommande à l’Assemblée législative d’examiner s’il est opportun d’acheter des terrains convenables à Montréal pour y ériger la résidence du gouverneur, le palais du Parlement et les bureaux du gouvernement.

24 avril 1846 : Charles Murray Cathcart est assermenté comme gouverneur du Canada-Uni.

26 mai 1846 : Fondation de la Banque d’Épargne de la Cité et du district de Montréal (aujourd’hui, Banque Laurentienne) par Mgr Ignace Bourget, second évêque de Montréal et par un groupe de 15 notables. La banque est soutenue par une soixantaine de citoyens éminents issus de différentes communautés linguistiques et confessionnelles, dont Louis-Joseph Papineau, Louis-Hippolyte Lafontaine et Georges-Étienne Cartier qui se joignent aux fondateurs à titre de directeurs honoraires. John Easton Mills est nommé le premier président de la banque.

9 juin 1846 : Création de la plus grande commission scolaire du Québec de l’histoire, la Commission des écoles catholiques de Montréal, ainsi que du réseau d’écoles protestantes de Montréal.

Sans date

1846 : Les derniers patriotes exilés en Australie reviennent au Canada.

1846 : Le Parlement britannique abroge les Corns Laws qui accordent des droits de douane avantageux pour les producteurs agricoles du Canada.

1846 : Fondation de la synagogue Shaar Hashomayim par les Juifs ashkénases d’origine allemande et polonaise qui acquièrent un terrain de 7 acres sur le versant nord du mont Royal pour l’utiliser comme cimetière juif.

1846 : Apparition de premières ruelles à Montréal, avec la mise en vente des grandes fermes bourgeoises sur l’île de Montréal et l’avènement de la planification urbaine, orchestrée par des architectes britanniques qui apportent le concept de la ruelle.

1846 : Patrice Lacombe fait paraître, sous le couvert de l’anonymat, dans l’Album littéraire et musicale de la Revue canadienne La Terre paternelle, son unique roman et fonde ainsi le genre littéraire dit du roman du terroir, c’est-à-dire le roman agricole ou le roman régionaliste canadien.

parlement

Le Parlement est le plus grand organisme qu’on ait inventé pour commettre des erreurs politiques, mais elles ont l’avantage supérieur d’être réparables, et ce, dès que le pays en a la volonté. (Georges Clemenceau (1841-1929), homme politique français). Photo : © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>