XIX siecle

Ligne du temps : 1843

Ligne du temps : 1843

Ligne du temps : 1843

6 mars 1843 : Dans un rapport, le comité du Conseil exécutif recommande à la reine de transférer le siège du gouvernement de la province du Canada de Kingston à Montréal.

15 mars 1843 : Le Département de police de Montréal est créé. On considère ce jour comme la date officielle de la naissance de la police de Montréal qui a un corps de 51 policiers qui ne portent cependant pas d’uniformes.

30 mars 1843 : Entrée en fonction du nouveau gouverneur du Canada Uni, sir Charles Theophilius Metcalfe.

19 mai 1843 : Décès de l’ex-gouverneur sir Charles Bagot (nommé gouverneur en 1841).

3 juin 1843 : Première grève ouvrière au Canada. Trois mille ouvriers irlandais du chantier du canal de Beauharnois protestent pour obtenir de meilleures conditions de travail. Des grévistes occupent la ville de Saint–Timothée pendant 22 jours. La cavalerie et la milice essayent de maîtriser les « indignés ». Selon les données officielles, dans les combats qui s’ensuivent, au moins 5 ouvriers seront tués et une cinquantaine blessés. Certains témoignages parlent plutôt d'une vingtaine de morts.

28 septembre 1843 : Ouverture de la 3e session du 1er Parlement du Canada-Uni par le gouverneur Metcalfe.

6 octobre 1843 : En réponse à une adresse des deux chambres, le gouverneur Metcalfe exclut Québec et Toronto comme siège permanent du Parlement pour des raisons d’éloignement du centre du pays. Le gouverneur favorise plutôt Kingston et Montréal, si la Chambre s'engage à voter les crédits nécessaires à un établissement permanent.

9 octobre 1843 : Un comité du Conseil exécutif rejette l’idée que la capitale du Canada soit choisie selon le principe de l'alternance entre plusieurs villes et recommande Montréal comme capitale.

26 octobre 1843 : Grande assemblée publique à Montréal dans le but de promouvoir la candidature de la ville au titre de capitale du Canada-Uni.

3 novembre 1843 : Sur la proposition des deux Procureurs généraux Baldwin et LaFontaine, la Chambre adopte des résolutions en vue d’établir le siège permanent du Parlement à Montréal.

4 novembre 1843 : Après un vif débat, le Conseil législatif accepte de prendre en considération l’adresse de l’Assemblée concernant le transfert du Parlement à Montréal, mais 14 conseillers anglophones, dont Robert Sympson Jameson, l’orateur du Conseil, tiennent à enregistrer leur dissidence et quittent la Chambre en guise de protestation.

6 novembre 1843 : Démission de Robert Sympson Jameson comme orateur du Conseil législatif en guise de protestation contre la décision de transférer la capitale à Montréal.
 
8 novembre 1843 : Le Conseil législatif vote pour Montréal comme la capitale du Canada-Uni.

8 novembre 1843 : René-Édouard Caron est nommé comme orateur du Conseil législatif.

27 novembre 1843 : Démission du ministère Baldwin-LaFontaine. Robert Baldwin annonce en Chambre que tous les ministres, sauf le Secrétaire provincial Dominick Daly (Mégantic), ont remis leur démission au gouverneur Metcalfe. La crise ministérielle qui s’ensuit se prolongera pendant près d’un an, elle terminera le 2 septembre 1844 et sera appelée la « crise Metcalfe ». Les ministres démissionnés revendiquent le droit d’être consultés et de donner leur avis au gouverneur dans les nominations aux emplois publics, ce que Metcalfe a omis de faire à plusieurs reprises. Les démissionnaires accusent le gouverneur de leur avoir caché son intention de réserver à la reine la sanction d’un projet de loi qui avait été pourtant présenté avec son assentiment.

2 décembre 1843 : Dépêche du secrétaire d’État pour le département des Colonies, Edward Smith Stanley, au gouverneur Melcalfe, lui annonçant que la reine a accepté la proposition du Conseil législatif et de l’Assemblée législative de fixer à Montréal de façon permanente le siège du Parlement.

4 décembre 1843 : Le gouverneur Metcalfe laisse entendre qu’il considère comme inutiles l’opinion de l’Assemblée et les débats sur la crise ministérielle.

5 décembre 1843 : Le rapport, adopté par la Chambre, établit que le message du gouverneur annoncé le 4 décembre est sans précédent et que le gouverneur devrait s’abstenir de toute expression d’opinion approbative ou désapprobative de la conduite de la Chambre sur les questions et les mesures qui lui sont soumises.

9 décembre 1843 : Adoption de l’Acte pour mieux assurer l’indépendance de l’Assemblée législative du Québec. La loi rend inéligible à l’Assemblée législative un bon nombre de fonctionnaires publics, juges, shérifs, protonotaires, officiers de douane, maîtres de poste, membres du service civil, etc. La loi enlève à certaines classes de citoyens leur droit de vote, en particulier aux juges, aux membres du clergé et à certains fonctionnaires (commissaires de banqueroute, recorders de cités et officiers de douane).

Sans date exacte

1843 : Fin des travaux du Chemin Gosford. La construction a pris cinq ans.

1843 : David Thompson produit un premier atlas qui cartographie le territoire canadien depuis la baie d’Hudson jusqu’au Pacifique, soit une superficie de plus de 4 millions de kilomètres carrés.

1843 : Le dernier trajet du canal de Chambly, long de 20 kilomètres, est aménagé. Désormais, le canal permet de contourner les rapides et d’acheminer directement des billots, de la pâte à papier, du foin et du charbon. Le canal jouera un rôle très important dans l’industrie forestière au Québec.

1843 : Un groupe de médecins opposés à ceux de l’Université McGill créent l’École de médecine et de chirurgie de Montréal. Les cours seront donnés en français et en anglais à l’Hôtel-Dieu de Montréal.

1843 : Le parlement du Canada-Uni soustrait le Haut-Canada à la législation scolaire de 1841 qui réunissait les deux provinces sous une même loi. Désormais, l’éducation est du ressort provincial.

1842 : Début des travaux de la construction du phare Le Pilier de Pierre. Le phare sera mis en service en 1843.

1843 : La tour Est de la cathédrale de Notre-Dame de Montréal est terminée. Elle s’appelle la Tour La Tempérance et abrite un carillon de dix cloches.

1843 : Lancement au Québec du «Prince Albert», premier vapeur en fer.
   
1843 : Fondation de la communauté religieuse des Soeurs des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie. Fondée à Longueuil par Eulalie-Mélanie Durocher, Mélodie Dufresne et Henriette Céré de la Colombière, c’est la première congrégation enseignante d’origine canadienne.

an 1843 quebec

 L'homme de l'avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue (Nietzsche (1844-1900). Photo : © GrandQuebec

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>