Légendes du monde

Monstre du lac Saint-Jean

Monstre du lac Saint-Jean

Monstre du lac Saint-Jean

Ce vaste lac, baptisé la Mer douce par ses découvreurs européens au XVIIe siècle, s'étend aussi loin que porte le regard et comme tous les grands lacs qui se respectent, il s'est doté évidemment d'une créature terrifiante, un monstre lacustre, intégré déjà dans mythologie, source de légendes les unes plus intéressantes que les autres

Le monstre qui ondule dans le lac Saint-Jean porte le nom d'Ashuaps. Les Amérindiens plaçaient le repaire du monstre sur l'île aux Couleuvres, qui était autrefois en quelque sorte un sanctuaire amérindien.

Dès 1975, pendant une douzaine d'années, les journaux du lac ont rapporté d'insistantes observations d'un monstre qui y aurait été aperçu par un grand nombre de témoins. Le Journal de Québec, L'Étoile du lac, Le Progrès du Saguenay, le Lac Saint-Jean et plusieurs autres publications lui ont dédié des pages entières, avec de gros titres, photos de témoins et entretiens.

Puis, le ton goguenard des commentaires a tout fait retomber dans le silence. Aujourd'hui, au Saint-Jean, la croyance au monstre constitue une sorte de sous-culture où fraternisent les quelques Blancs que n'ont pas découragés les sarcasmes et l'ensemble des Amérindiens de la Réserve d'Ouiatchouan, au bord du lac.

Notons qu'Ashuaps serait vu lors de l'annuelle traversée du lac par les nageurs. Peut-être les moteurs des suiveurs des nageurs le dérangent-ils, mais certains voient en Ashuaps une création technologique. On dit, par exemple qu'en 1977 un gars aurait construit un petit sous-marin et qu'il était en train de l'essayer (dans le même esprit, à Saint-Félicien, en août 1978, des étudiants d'une école avaient fait un robot géant qui sortait de l'eau tout illuminé, quand c'était la pleine noirceur.

En tout cas, la littérature, ultime consécration, célèbre déjà Ashuaps. Dans son roman Isle au Dragon, Jacques Godbout prétend que l'association sportive du lac Saint-Jean fait signer aux nageurs de la traversée annuelle une déclaration par laquelle les athlètes reconnaissent qu'en cas d'accident imputable au dragon du lac Saint-Jean, il n'y aura aucune plainte de déposée. L'écrivain affirme aussi que: Dans toutes les églises du pays, d'Alma au Val Jalbert, les curés des quatorze paroisses environnantes venaient tous les matins verser dans le lac un peu d'eau bénite". Un exorcisme digne de celui célébré régulièrement à Loch Ness.

Les journaux aidant, peut-être qu'Ashuaps, l'un des rivaux québécois de Nessy, figurera statufié, enluminé, dans toutes les vitrines et sur tous les poteaux indicateurs des villages de la région. Ces fantaisies de l'âge du néon ne doivent pas nous faire oublier le fait qu'y a dans ce coin du Saguenay, une mine pour le folkloriste, le crypto-zoologiste ou le simple amateur de monstre.

lac st jean

Lac Saint-Jean et son terrible monstre qui se cache dans les profondeurs. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

9 Comments

  1. daniel cloutier

    2011/09/13 at 12:57

    j`habite tres loin du lac st-jean,a l`ete 1991 j`ai ete au lac pour un pow-wow a pointe bleu,mon ami et moi somme arriver a dolbeau a 4heures de l`appret-midi,nous nous somme arreter pour regarder le lac(jamais ete au lac avant et nous ne savions rien sur se que nous avons vu)la longueur est difficile a preciser mais je dirais 30-40 pieds,filiforme de couleur gris-brun avec une tete de cheval ou une tete de serpent allonger,il avais 2 nageoires ou 2 pattes au devant et 2 plus courte derriere,il se deplacais de coter comme un serpent sur le sable,nous avont parler avec les gens du lac mais ont nous a fait comprendre que s`etais probablement un troupeau d`otarie qui s`etait echapper du zoo de st-phelicien,nous avons parler avec les montagnais et nous avont eux un tout autre reponse,se que je vous ecrit est la pure veriter,moi et mon ami avont tres rarement parler de se que nous avons de retour chez nous,contacter moi si vous vouler,mais de grace ne pas appeler les medias.

  2. George Leroux

    2011/11/24 at 6:33

    Je pense que tu es fou et que vous avez pris des hallucinogènes avant d’arriver au lac.

  3. Ademor Pion

    2012/01/10 at 6:54

    MMM tu n’en prend du bon en TABARNAK mon tit Roux

  4. Lise Ouellet

    2012/01/11 at 7:07

    LOLOL avec une tête de cheval t’étais BIN CHAUD jpense!

  5. Gina Gorgeaous

    2012/05/08 at 2:01

    c pas vrai, moi je vous crois daniel. Jconnais bin le lac du pti saint jean et sa me fait de la peine de voir les commentaires si haut puisque je l

  6. Felix Gauthier

    2013/02/07 at 7:39

    Criss êtes vous attardé ?! :@

  7. Maria Denigro

    2013/04/18 at 1:54

    j’ai capturé l’animal en question, je vous en donnerai des nouvelles. Cordialement, Maria.

  8. simone bertran

    2013/04/19 at 2:31

    Je fais présentement des recherchers avec l’université McGill de Montréal selon nos recherches il est scientifiquement possible qu’il y ai environ 78 monstres dans le lac d’environ 12 m de long et de 3500 Kg. Bien qu’ils semblent menaçant ces monstres ne sont pas dangereux. vous pouvez donc aller vous baigner avec eux sans danger.
    pour plus d’infomartions contacter l’universiter au 514-555-4455
    amicalement,
    -simone

  9. samuel

    2014/05/08 at 4:26

    lol trop drole ton histoire a se tien pas

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>