Légendes du monde

Légendes des Songhees

Légendes des Songhees

Légendes du peuple des Songhees

Ce sont deux légendes de la nation des Songhees qui habite jusqu’à nos jours la partie sud-est de l’île-de-Vancouver.

Légende de Camosun

Il y a eu une inondation et toutes les terres furent recouvertes par les eaux. Un grand nombre des gens sont morts et d’autres ont perdu toute la connaissance qu’ils avaient appris de leurs ancêtres. Alors, ils vivaient dans l’ignorance et dans la pénurie.

Après que les eaux se soient retirées, Haylas, celui qui a créé le monde actuel, parcourait les terres en compagnie de Vison et de Corbeau qui l’accompagnaient toujours pour l’aider dans sa mission. Haylas enseignait au peuple à survivre et à réapprendre ce qu’il avait oublié.

En arrivant à Camosun (l’actuelle ville de Victoria), Haylas a vu une fillette qui marchait à côté de son grand-père, en pleurant. Haylas lui demande la cause de ses pleurs et la fillette a répondu: “mon père est fâché contre moi. Il ne veut rien me donner à manger.”

Alors, Haylas a demandé si la fillette aimait l’esturgeon, ce à quoi elle répondit que non. Haylas a alors lancé l’esturgeon dans la rivière qui passait à côté et qui s’appelle aujourd’hui la rivière de Fraser. Depuis, cette rivière est toujours pleine d’esturgeons.

Haylas offre à la fillette des canneberges, mais elle n’en veut pas non plus. Alors, le Créateur les lance dans le lac Shawinigan. C’est pourquoi ce lac est connu pour ses canneberges.

Ensuite, la petite fille refuse d’autres choses, parce qu’elle était très difficile. Alors, Haylas, lui dit qu’elle devrait désormais veiller sur les ressources de son peuple et la transforme en pierre. Pour finir, il a transformé également en pierre son grand-père. Ces deux pierres nous rappellent qu’il ne faut pas être trop dédaigneux !

Légende de Harling Point

Haylas, le créateur de l’Univers connu et du peuple des Songhees, se promenait avec ses amis Vison et Corbeau dans la région.

Ils s’approchent de la mer, là où se trouve Harling Point et aperçoivent deux hommes qui chassent des morses avec des harpons. Les chasseurs doivent être très prudents et s’approcher de leur cible sans bruit pour pouvoir lancer leurs armes et abattre le gibier.

Alors, quand Haylas et ses amis s’approchent de la côte, les morses prennent peur des nouveaux arrivants qui parlent, rient et ne font rien pour se cacher. Les morses s’enfuient vers la mer. Les chasseurs restent les mains vides.

Un des chasseurs devient très enragé et accuse Haylas de leur avoir fait perdre leur chasse. Alors, Haylas, celui qui avait créée tous les animaux, se sent insulté et transforme le chasseur en pierre. Cette pierre ressemble à un chasseur prêt à lancer un harpon. Cette grande pierre est toujours visible sur la plage de Harling Point.

Le second chasseur, en voyant le sort de son compagnon, a compris à qui il avait affaire. Alors, il n’a pas insulté Haylas. Celui-ci ne l’a pas transformé en pierre, c’est pourquoi il n’y a qu’une seule grande pierre.

Alors, soyez toujours gentils avec les inconnus !

Le cœur léger, nous nous lançâmes aussi sur les flots inconnues, Sans crainte, vers de lointains rivages. (Walt Whitman, La Route des Indes.) Photographie du soleil couchant par Megan Jorgensen.
Le cœur léger, nous nous lançâmes aussi sur les flots inconnues, Sans crainte, vers de lointains rivages. (Walt Whitman, La Route des Indes.) Photographie du soleil couchant par Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *