Légendes du monde

La légende du Windigo

La légende du Windigo

La légende du Windigo

Cette légende remonte à bien longtemps, au moment où les Amérindiens habitaient encore la région de la Lièvre et où les premiers chantiers voyaient le jour.

« Un homme, surnommé le Grand Jo, comptait parmi les premiers bûcherons de l’époque. C’était un père de famille très ambitieux et travailleur. On savait qu’il gardait un secret bien précieux depuis quelques temps: il semblait connaître un endroit où les pins, érables, épinettes, cerisiers, merisiers, chênes et hêtres étaient gigantesques et où la faune et la flore étaient absolument extraordinaires. Un chef indien lui avait un jour confié ce secret qui ne quittait plus ses pensées.

Les temps se faisaient plus durs ces dernières années et le Grand Jo avait une famille à nourrir. Il avait toujours en tête ce trésor qui lui rapporterait assez pour vivre dans le luxe, et même pour devenir le plus riche du village. C’est donc après avoir bien planifié son voyage qu’il se décide à partir au lever du soleil.

Après quelques heures à cheval, l’homme se retrouve devant le massif. Il constate bien vite qu’il y a là quelque chose de vraiment exceptionnel. Il tente tout de suite de scier un arbre; il ne voulait pas perdre de temps. L’homme se rend vite compte que les choses ne seront pas de tout repos. Les troncs deviennent incroyablement durs, il ne peut pas les scier et il fait extrêmement froid, même pour un mois d’été.

Après quelques semaines d’effort soutenu, l’homme commence à perdre patience et devient de plus en plus agressif et frustré. Il ne s’occupe que de cette montagne et plus rien ne semble exister autour de lui. Il crie et hurle de fureur: «je vendrais mon âme en échange de cette montagne!».

Ses paroles furent entendues immédiatement: une ombre apparaît devant lui et lui propose ce pacte qu’il vende son âme en échange de la montagne. Le Grand Jo ne parvient pas à refuser: son ambition a raison de lui. Le Diable ajoute qu’il ne pourra jamais aller au paradis avec les personnes qui lui sont chères. L’homme accepte tout de même son offre.

Sur le chemin du retour, un malheureux accident survient. Au moment où l’homme sort de la forêt, le vent se met à souffler très fort et renverse un arbre sur sa nuque. Il s’effondre pour ne se réveiller qu’à la nuit tombée. Il remarque qu’il est à la maison entouré des membres de sa famille. Le médecin du village est debout devant lui, l’air inquiet. Il lui explique qu’un indien l’a retrouvé et ramené à la maison. Il ajoute qu’il est gravement blessé, que sa colonne est affectée et qu’il ne pourra probablement plus marcher.

Puis la scène change et un spectre lumineux apparaît. Il lui explique qu’il est important de préserver la forêt et ses richesses. Il ajoute qu’il est un homme bon, mais qu’il ne doit pas oublier ses vraies valeurs. «Tu vis de la nature alors, ne détruis pas tout ce qu’elle t’offre». Puis, l’esprit disparut.

Le matin suivant, Le Grand Jo ouvre les yeux et constate qu’il n’a pas bougé de son lit depuis la nuit précédente. Il comprit qu’il avait fait un rêve cette nuit-là, mais comprit bien d’autres choses aussi…

Il se fit la promesse de protéger la montagne en racontant qu’il avait aperçu un diable maléfique à l’entrée de la forêt et qu’il volait l’âme de toutes les personnes qui osaient mettre le pied sur son territoire».

Source de la légende : montagnedudiable.com

Chutes Windigo

Chutes de Windigo

5 Comments

  1. marcel vallières

    2014/04/05 at 12:33

    Bonjour,
    Quel beau texte allégorique, qui enseigne avant tout,la sagesse que l’homme doit avoir face au monde du visible
    dans sont activité ici bas, pour en retour hérité le titre d’intendant de ce monde.C’est a ce juste titre seulement,
    qu’il pourra dire que il es devenue un être humain a part entière,dans le respect des lois de la création.

    • Someone

      2017/01/16 at 6:01

      Wow…. quel beau texte avez vous marquer marcel! Vous avez totallement raison

  2. Jean-Paul

    2017/01/16 at 6:03

    ce texte me pertube…

  3. Panini steak

    2017/01/31 at 1:03

    ouistiti ;p
    haha merry chrismas
    chaton
    LOL

  4. Simon

    2017/04/21 at 8:23

    Je ne critique pas la qualite du texte, mais cette histoire n’a rien a voir avec la legend du Wendigo. Rien du tout.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>