Légendes du monde

Légende Kootenay

Légende Kootenay

Comment les animaux montèrent au ciel

Le peuple de Kootenay qui vit en Colombie-Britannique connaît bien l’histoire des animaux qui montèrent vers le ciel.

Voici comment cela s’est produit :

Un jour, tous les peuples des animaux se sont dits qu’ils étaient las de habiter sur la Terre. Alors, ils ont décidé de déménager vers le ciel pour habiter dans le Monde des Hauts. Malheureusement, personne ne savait comment c’en rendre.

Alors, les ours ont eu une belle idée : ils ont proposé de tirer des flèches vers le ciel. Il suffisait qu’une seule flèche s’accroche pour qu’on puisse monter sur une corde qu’on attacherait à la flèche. Eh, bien… des animaux ont tiré un grand nombre de flèches sans succès. Finalement, une flèche est volée si haut qu’elle s’est accrochée au ciel. Tous les animaux montèrent, à l’exception du chat sauvage (raton laveur) qui est allé voir ses pièges dans la rivière et ne s’est pas aperçu que tous les autres animaux s’étaient partis.

En apprenant qu’il restait seul, le raton laveur est devenu très frustré et furieux. Alors, il a tiré de la corde qui liait le ciel et la terre. La corde est tombée et a formé la chaîne des montagnes Rocheuses.

Les animaux qui étaient de visite dans les cieux ne savaient pas comment rentrer. Certains d’entre eux ont sauté et se sont transformés en oiseaux. Ainsi les oiseaux sont nés.

D’autres sont tombés dans les eaux et ainsi les poissions sont apparus. Les plus timides ont eu peur de sauter et sont devenus étoiles et constellations. C’est pourquoi nous voyons tellement de constellations ressemblant à des animaux.

raton laveur

Il est cute, le raton-laveur, n’est pas? Photo : © tous droits réservés GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>