Légendes du monde

Légende abitibienne

Légende abitibienne

Légende abitibienne

( d'après le roman Harricana de Bernard Clavel )  

Un jour, il y a plus d'un siècle, une troupe iroquoise s'en revenait d'une incursion en territoire algonquin.

Ces guerriers avaient tué, pillé, violé et incendié plusieurs villages. Ils ignoraient que le fleuve Abitibi a, depuis des millénaires, conclu un pacte d'amitié avec le peuple algonquin.

Dans leur canot, les vainqueurs emmenaient une captive jeune, belle, encore vierge. Alors que ces guerriers solides, habitués à dominer les eaux les plus orgueilleuses, naviguaient sans inquiétude, tout fiers de leur victoire, le flot s'est mis en colère. D'un coup, en un lieu des plus calmes, par un temps timide et doux sa fureur s'est levée. D'un seul mouvement, des remous fabuleux ont soulevé et retourné les embarcations. En quelques instants tout s'est trouvé brisé, fracassé, englouti. Bons nageurs, les Iroquois furent pourtant noyés.

Une vague de ces remous, longue et douce comme une caresse, a déposé sur le rivage la jeune Algonquine délivrée, bien vivante et toujours vierge.

légende abitibienne

Légende. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>