Laurentides

Mine de Saint-Rémy

Mine de Saint-Rémy

Histoire de la mine de Saint-Rémi d’Amherst

Le village de Saint-Rémi qui fait partie aujourd’hui de la municipalité d’Amherst fut un village minier à compter de 1894 où le minerai fut découvert sur les terres de monsieur Philibert Tassé.

En mars 1948, la revue Relations publiait un article qui apprenait à la population du Québec que des dizaines de travailleurs étaient morts de silicose dans les mines d’un grand trust, dans ce petit village. C’est en silence et sans autre secours que celui de leur curé que beaucoup d’autres étaient si gravement atteints que leur mort ne faisait aucun doute.

Entre 1931 et 1948, l’extraction du kaolin produit la poussière de kaolin qui, lorsqu’elle est respirée à doses répétées, donne la silicose. Il s’agit d’une maladie mortelle si elle n’est pas soignée à temps.

Il s’est donc passé un drame terrible dans cette municipalité. Parmi les nombreux drames vécus dans l’industrie minière au Québec, celui de Saint-Rémi est presque passé inaperçu.

(d’après le site Web de la municipalité d’Amherst). 

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>