Laurentides

Maison Raizenne

Maison Raizenne

Maison Raizenne

Construite en 1721, la maison Raizenne est le plus ancien bâtiment d’Oka.

Les premiers Raizenne arrivent en Nouvelle-France et s’installent dans le secteur de Deux-Montagnes en 1704, à la suite de deux massacres consécutifs commis en Nouvelle-Angleterre par des expéditions militaires punitives menées par des Français et leurs alliés amérindiens. Lors d’un de ces raids, deux jeunes anglais de Deerfield (Connecticut) de noms d’Abigal Nims et Josiah Rising, les deux premiers Raizenne, sont faits prisonniers et élevés par les Iroquois. Ils adopteront la langue française et apprendront les mœurs et habitudes des Québécois.

Devenus adultes, les deux captifs se marient et construisent leur maison. Le patronyme de Rising sera « francisé » et deviendra avec le temps Raizenne. Le prénom de Josiah sera également adapté et se transformera en Ignace. Abigail Nims, de son côté, deviendra Marie-Élisabeth Nims-Raizenne. Ces Anglais kidnappés et emmenés en Nouvelle-France conserveront pourtant leur religion protestante et puritaine.

Cette maison regorge d’antiquités, et on ne peut que succomber au charme de ses vieilles poutres qui ont vu naître de nombreux descendants de deux pauvres enfants, dont le notaire Clet Charles Raizenne.

Curieusement, Abigail Nims était apparentée à William Stoughton, lieutenant-gouverneur de la colonie anglaise du Massachusetts, celui qui présida le fameux procès des sorcières de Salem. Elle avait d’ailleurs comme trisaïeul le théologien puritain Thomas Stoughton, de qui descendent, selon la prestigieuse New England Historic Genealogical Society, le président Ulises. S. Grant et le président Franklin D. Roosevelt, le gouverneur du Canada Dufferin et le poète américain Hart Crane.

Ainsi, le Québec français a dans sa chair un morceau anglo-saxon, avec une touche iroquoise, symbolisé par la plus vieille maison d’Oka.

maison raizenne

La maison Raizenne, à Oka. Photo : Christian Lamontagne

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>