Lanaudière

Trou de Fée

Trou de Fée

Grotte de Crabtree

Trou de Fée

Sur notre petite mais charmante planète, les grottes et les cavernes sont souvent entourées d’un voile de mystère. Des rumeurs, des anecdotes, de «vraies histoires», des croyances et des mythes les accompagnent fréquemment.

Le Québec n’échappe pas à la règle : la vox populi décrit les grottes comme des lieux d’habitation des fées et parfois même des démons.

La Grotte de Crabtree, connue auparavant comme le Trou de Lazette, le Trou de Zette, la Grotte des Dalles et sous quelques autres noms encore, se situe près des dalles de la rivière du Lacouareau. Elle comprend cinq vastes chambres souterraines, mais on ne peut visiter que deux de ces chambres, puisque des éboulements ont obstrué les passages vers le reste de la grotte. (encore un coup des fées et des démons…ou peut-être même des anglais !)

La Grotte du Trou de Fée, située en Lanaudière, à 3 kilomètres au nord-ouest de la municipalité de Crabtree, totalise 133 mètres de galeries et selon l’avis des spéléologues, le Trou de Fée est l’un des lieux les plus intéressants en Amérique du Nord pour étudier la faune et la flore souterraines. Le Trou de Fée surplombe la rivière d’Oureau de six mètres.

La grotte du Trou de Fée fut la première à être enregistrée dans le répertoire spéléologique du Québec. Elle fut découverte en 1822 par des garçons qui chassaient le chat sauvage (raton laveur). L’animal se serait engouffré dans un trou et les intrépides chasseurs le suivirent. Plus tard, on a élargi l’entrée.

Des rumeurs disent que les couloirs conduisent jusqu’à Rawdon et même jusqu’au village de Saint-Jacques, c’est-à-dire, à distances des dizaines de kilomètres.

Cette caverne aurait été utilisée comme refuge par des jeunes qui s’y cachaient pour se soustraire à la conscription pendant la Seconde guerre mondiale.

Si vous décidez de visiter la grotte, n’oubliez pas d’apporter de vieux vêtements chauds et des vêtements de rechange. Il est aussi recommandé de porter des bottes et des vêtements imperméables, ainsi qu’un casque protecteur (une bible, un crucifix, des gousses d’ail et tout ce qui peut décourager les méchants démons et les fées perverses).

À part les inévitables et nombreux insectes, ratons laveurs, homo sapiens et autres chauves-souris qui hantent les lieux, la pipistrelle de l’Est ( Pipistrellus subflavus ) y a été observée par l’ornithologue Harold B. Hitchcock en 1944.

Pour accéder à la Grotte de Fée, il faut emprunter la route 158 et le Chemin Archambault vers le nord.

trou de fée

Crabtree, trou de fée

Grotte de Crabtree, source de l’image : Féerique

Voir aussi :

11 Comments

  1. Justine Auclair

    2010/06/08 at 2:19

    Bonjour,
    je fais des recherches sur une grotte « trou de fée » située à Saint-Elzéar de Beauce où on a entendu dire qu’elle aurait servi à de jeunes gens pouvant s’abriter durant la Guerre mais j’ignore laquelle. Mon grand-père a toujours parlé d’une famille qui vivait en « squatter » près de celle-ci à proximité d’un ruisseau. Avez-vous entendu parler de cela? Merci.

  2. Melissa

    2010/11/02 at 5:13

    Bonjour, j’habite a st elzear et aujourd’hui meme jai entendu parler de cette grotte jaimerais en saboir davantage si vous detenez dautre information sur le sujet merci

  3. Alex

    2011/02/14 at 5:15

    moi j’y suis allé a la grotte appelée trou de fee en bordure de la riveire a Crabtree et je dirais que ce n’Est pas tres securitaire ….les couloir sont petit ,etroit et souvent pleine d’eau … je conseil d’y aller en saison seche !

    a vos risque

  4. Karine

    2011/08/13 at 2:08

    Bonjour, je reviens tout juste d’aller visiter le trou de la fée de Crabtree, le 12 aout 2011. J étais très heureuse de lire sur ce site que je ne connaissait pas. Je m’y suit rendu avec 4 enfants, full équipé, casque, lumière, imperméable, bottes d’eau… Malheureusement, on s’est arrêté au points 3 sur la carte de 13 points. A ce satde un gros trou d’eau nous a empêché de voir le prochain couloir. La grotte était inondée et nous n’avons pas pu visiter bien loin. C’était décevant car on était vraiment prêt. Mais on a tout de même eu beaucoup de plaisir a ce préparer.

  5. Kevin

    2011/09/19 at 2:14

    Bonjour je suis aller aujourd’hui le 18 septembre 2011 dans le trou de fée de crabtree et je me suis rendu au 3e trou comme toi et inonder.j’ai remarquer qu’il y avais un tuyau qui arrêtait juste ou l’eau commençais et il partait du sol je me demande si c’est pas la ville qui a fait ça pour pu qu’il y ait de visite mais il n’auront pas le dessus je vais y aller quand même la semaine prochaine eau ou non jveu savoir !!!!

  6. Lilian

    2011/10/11 at 6:24

    Y a-t-il à d’autres endroits qu’à Lanaudière où il y aurait des endroits identifiés appartenir aux Fées? Je connais le dixième rang de Saint-Damase en Gaspésie, à la Rédemption à ce qu’il paraît… Où?…
    Merci!

  7. gabriel

    2012/02/24 at 3:22

    Je viens de la région et je suis allé au trou de fée plusieurs fois et à différente saison. c’est en début d’hiver qu’il est le plus impressionnant avec ses stalgmites de glace (qui prennent d’étranges formes qui ressemblent a des fées immobiles), à la mi février ces stalagmites sont trop gros et bloquent le passage!
    l’eau est très haute au printemps et très froide. Même en été il faudra se mouiller jusqu’au genoux mais le plafond remonte de l’aute coté de cette flaque d’eau et c’est lendroit le plus intéressant a visiter. Courrage ! Le tuyau instalé par la ville est mis là pour vider l’eau par la méthode du syphon ce qui serait en soit un exploit même avec des super poumons. (bonne chance). J’y suis deja allé avec un goupe de 7-9 ans armé de sandales, lampe torches et vêtements de rechanges et ils ont adoré! bon site pour l’initiation!

  8. Thamara

    2012/07/29 at 9:15

    Bonjour ! Mon nom est Thamara. J’ai été aux chutes Saint-Liguori ; il n’y a pas très longtemps ! Début de cet été. Je regardais l’eau et un moment donné, je me suis sentie étourdie. Pendant un instant, je fixais l’eau, pour aucune raison. Du moins ; je pensais, mais pendant quelques minutes, j’ai aperçu un genre d’ectoplasme verdâtre, dans l’eau. Ça ressemblait à 3 griffes de démon. Ça avait marqué mon attention et c’est là que je me suis alors sentie attirée, par l’eau. J’ai tombée, dans l’eau et j’ai perdu conscience de ce que je faisais ; pendant un court instant. J’ai réussi à m’agripper à un rocher et en retournant dans l’eau, pour reprendre chemin au stationnement, j’ai trébuché sur un rocher. J’avoue que j’avais eu pas mal peur ! Comme s’il s’agissait du démon de l’eau qui me retenait dans l’eau, pour qu’ensuite, il m’arrive de quoi.

  9. Ophélia Adimi

    2014/05/28 at 6:02

    bonjour moi je vient de faire mon bilan en écriture et on avait un raportage sur les grotte

  10. Florence Groleau

    2014/05/28 at 6:08

    allo je vais visiter la grotte aujourd`hui
    après m`avoir laver parce que il y a de l`école demain

  11. Gilbert Leblanc

    2015/03/25 at 1:23

    Bonjour,

    Je suis intéressé par les grottes et les cavernes. Quels sont les tarifs pour visiter votre site?

    Merci.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>