Lanaudière

Boulangerie, Île-des-Moulins

Boulangerie, Île-des-Moulins

Boulangerie de l'Île-des-Moulins

Construite au début du XIXe siècle, vers 1803, par des maçons de Terrebonne à la requête de Simon McTavish, la boulangerie de l'Île-des-Moulins avait au début trois étages et servait à la fois de résidence, d'entrepôt pour le grain, pour le bois, pour autre marchandise  et également de lieu de rassemblement.

La boulangerie est construite en pierre et recouverte de crépi et se distingue des autres bâtiments de l’ensemble des bâtiments de l'île-des-Moulins en raison de son architecture de style français plutôt qu'anglais. On peut expliquer l'architecture d'inspiration française, même si la boulangerie a été commandée par des Écossais, puisque ce sont les habitants de Terrebonne qui la bâtissent.

À l'intérieur de l’immense bâtisse, les fours chauffaient à plein pour la production de biscuits de matelot, nourriture de base des voyageurs de la Compagnie du Nord-Ouest et cela jusqu’en 1875, quand en raison de l'incendie, la boulangerie est abandonnée pendant cent ans, jusqu’en 1974.

Boulangerie, Île-des-Moulins

Boulangerie, île-des-Moulins. Illustration : Site Web de l’Île-des-Moulins

Cependant, la structure était tellement solide qu’après la restauration, la boulangerie loge un restaurant nommé Ô Bistro de l’Île. Au troisième étage, on retrouve des expositions témoignant de l’histoire de l'ile.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>