La guerre et le Québec

Dieppe: entreprise insensée?

Dieppe: entreprise insensée?

Raid de Dieppe : une entreprise insensée ?

Première répétition en vue de débarquements futurs ? Entreprise insensée et gratuite ? Encore aujourd’hui, la réponse n’est pas claire. On peut cependant imputer une bonne dose de responsabilité à la vanité du premier ministre canadien de l’époque, MacKenzie King, ainsi qu’au général Alan Mac-Naughton, le militaire canadien le plus haut gradé de l’époque.

Ce sont les Américains et les Britanniques qui ont pris la décision d’envoyer les Canadiens participer au raid de Dieppe, sans consulter le premier ministre du Canada. Des documents d’archives attestent que le premier ministre avait permis aux Alliés d’employer les troupes canadiennes sans l’approbation du gouvernement canadien. Alors, même si M. Mackenzie King ne savait rien sur ce raid, il porte la responsabilité morale de l’utilisation des Canadiens dans une opération qui a mal tourné.

Le général McNaughton avait autorisé l’emploi de ces troupes, mais on lui avait refusé le droit d’en parler à son gouvernement. Loin d’être désavoué pour les avoir envoyées à l’abattoir, il obtint ultérieurement la fonction de ministre dans le cabinet Mackenzie King.

Que diable l’armée canadienne allait-elle faire à Dieppe ? Les raisons avancées sont nombreuses et sujettes à controverses.

Ainsi, Lord Louis Mountbatten, le grand patron des opérations de commandos pendant la deuxième guerre mondiale, affirmait lors de sa venue à Dieppe, en 1967, pour le vingt-cinquième anniversaire de ce dramatique débarquement : «la France doit sa libération aux leçons que nous avons tirées du raid de Dieppe».

C’est possible mais discutable. Quoiqu’il en soit, les historiens s’accordent pour relever deux raisons principales à la réalisation d’un tel raid :

  • Tester le matériel et le comportement des hommes soudainement jetés dans l’action en vue d’une opération de plus grande envergure;
  • Répondre à une demande de l’URSS qui souhaitait l’ouverture d’un second front;

Les autres articles à propos du raid de Dieppe sur notre site :

  • Raid de Dieppe
  • Raid à Dieppe
  • Dieppe, page sanglante
  • Dollard Ménard
  • Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>