La guerre et le Québec

Crédits pour la guerre

Crédits pour la guerre

Londres vote 2 milliards pour la guerre

Paris et Londres ont tous mobilisé. – L`Italie, comme l’Angleterre et la France, convoque son cabinet

Varsovie. La troisième alerte a sonné à 9 heures 55 minutes (4.55, heure normale de l’est) et a duré jusqu’à 10h30 (5h30) : les escadrilles allemandes n’auraient cependant causé ni morts ni dégâts matériels, dans la ville même. Les explosions semblaient venir de 8 à 10 milles à l’ouest, où les avions ennemis tentaient probablement de détruire les chemins de fer.

On mande officiellement que les principaux corps allemands viennent de trois directions différentes : ils marchent de Prusse orientale sur Dzjaldowo et Mlawa, de Poméranie sur Chojnice dans la partie la plus resserrée de la lisière ouest du corridor polonais, de Breslau sur Katowice, en Silésie. Cette dernière ville est entièrement évacuée par la population civile. L’armée polonaise aurait abattu 7 avions allemands et se serait emparée d’un train blindé.

Berlin n’a fait aucune déclaration de guerre officielle, jusqu’à cette heure, contre la Pologne, mais les hostilités ont été engagées, le 1er septembre 1939, sur plusieurs fronts par une campagne-éclair qui vise surtout le secteur vital des mines et de l’industrie au sud-ouest de la Pologne.

Ottawa – Un ordre en conseil a proclamé au début de l’après-midi l’entrée en vigueur au Canada de la loi des mesures de guerre passée en 1914 et qui confère au gouvernement les pouvoirs extraordinaires des temps d’urgence.

Londres – Dans une émission adressée aux États-Unis, J.O. Stark, directeur adjoint du bureau de la Presse Associée à Londres, dit que le public anglais a l’impression que son gouvernement peut déjà adressé à l’Allemagne un ultimatum demandant de cesser les hostilités contre la Pologne sous peine de déclaration de guerre.

Pologne – Hitler annonce lui-même que les hostilités sont commencées depuis 4h55 (minuit et 55, heure de l’Est). La Pologne est envahie par quatre côtés. Dix-neuf raids aériens ont été effectués contre les centres polonais, dont trois contre Varsovie. La flotte allemande bloque le port polonais de Gdynia, sur la Baltique. Les Allemands cherchent à frapper au cœur de la Pologne et à serrer le Corridor dans un étau avant que la machinerie de guerre anglo-française entre en scène. Les Allemands cernent le district minier de Czestochowa, en Haute-Silésie.

Réaction dans les divers pays

France – Après une session d’urgence du Cabinet, Paris a ordonné la mobilisation générale, ce qui placera huit millions d’hommes sous les armes. L’état de siège est décrété dans tout le pays. Le Parlement est convoqué d’urgence pour demain (lui seul pouvant déclarer officiellement la guerre).

Italie – Le Duce a convoqué son Cabinet ce matin. Le Cabinet a fait savoir que l’Italie ne commencera pas, pour l’heure, d’opérations militaires.

États-Unis – Le Congrès s’attend à une très prochaine convocation Roosevelt informe la marine et l’armée des derniers événements. In envoie un message à l’Angleterre, la France, l’Italie, l’Allemagne et la Pologne pour leur demander de promettre de ne pas bombarder ni les civils, ni les villes non protégées, la France s’y engage.

Allemagne – Dantzig est officiellement annexé au Reich. Loi martiale proclamée partout dans le pays. Défense antiaérienne mobilisée partout.

(C’est arrivé le 1er septembre 1939)

armement

Un obusier du temps de la guerre en face d’une caserne militaire du ministère de la Défense nationale du Canada. Photo : © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>